L'Energie s'honore - Modulaire 396

Ecouter l’Énergie S’honore,

pour ressentir et être présent à soi :

Relaxation, Respiration, Méditation, Énergisation

  1. PRÉSENTATION DU CD  - ECOUTEZ ! Modulaire 396
  2. LES FRÉQUENCES SPÉCIFIQUES DE L’ALBUM

 

 

1 ) AVEC L’ALBUM L’ÉNERGIE S’HONORE !

De l’intérieure à l’extérieure… Vous vous équilibrez entièrement pour être en paix et agir avec confiance.

Vous vous sentez serein, apaisé, réconforté et vous exprimez votre énergie, avec enthousiasme et dynamisme !

De l’intérieure à l’extérieure…

Se donner de l’énergie, se mettre en mouvement, par le son, le chant, la danse…

Etre en "énergie libre" pour lâcher...

Voici un extrait d'une piste dynamisante et structurante de l'album L'Energie s'honore : "Modulaire 396"

Album disponible uniquement en téléchargement : ICI.

https://desmusiquespourguerir.com/product-category/version-mp3-wave/

Modulaire 396, extrait de l'Album L’ÉNERGIE S'HONORE d'Anthony Doux

"Dance on Mars # 2 L' Escalier" est une improvisation dansée d'Estelle Chabretou sur cette musique.

Modulaire 396 est composé pour mettre en lumière de manière naturelle la fréquence de 396 Hz, une des 9 fréquences sacrées de la gamme Solfeggio. Cette vibration est reconnue pour donner l'élan de : dépasser les inhibitions, sortir des peurs et des culpabilités, ouvrir d'autres voix/es d'être et accompagner le dépassement de soi. 

Pour soutenir et amplifier cette vibration, le traitement modulaire est symboliquement et fréquentiellement adapté. Le traitement modulaire, en partant de la composition de base, consiste en une ré-création énergétique et fréquentielle du morceau d'origine, effectué dans l'instantané avec la technologie du modulaire. Un as du modulaire a donné tout son coeur pour cette réalisation : Hugo Ernst Smp.

Pour donner de la voix/e à la fréquence 396Hz, c'est Rosa Inès Villegas qui a accordé son énergie à la musique en l'illuminant de son timbre chaleureux, tendre et envoutant.

La résonance et la puissance de l'accordéon acoustique, la profondeur et la couleur de la voix, la richesse harmonique et le dynamisme du traitement modulaire portent et colorent tour à tour la fréquence de 396 Hz offrant ainsi un univers apaisant, rassurant et enthousiasmant. Une musique empreinte de magie, de beauté, de soutien, de volonté et de mouvements. Ecoutez, ressentez, dansez, bougez, vibrez...

Modulaire 396, rassemble le bien-être, l'originalité, l'art, la fraternité et la générosité avec : 

  • Accordéon, composition et mixage : Anthony Doux
  • Une voix et une énergie magnifique : Rosa Inès Villegas
  • Un traitement modulaire instinctif, puissant et sensible: Hugo Ernst Smp
  • Un montage vidéo ascensionnel et une improvisation dansée poétique et splendide : Estelle Chabretou

Honorez l'Energie qui est en vous !

Lâchez prise et agissez avec justesse. Libérez l’énergie, diffusez-la à vos proches, partagez-la à l’Univers.

De vibrations en respirations, de relaxations en dynamisations, cet album offre un centrage, une lucide sérénité nécessaire pour être en paix et diffuser son Soleil Intérieur. C'est "une oeuvre complète et harmonieuse où toutes les cordes sensibles vibrent à l’unisson.“

 Mon cadeau de lumière       6’12

Modulaire 396                       10’21

Voyage respiratoire             8’24

Vers la légèreté                     4’23

Pause sourire                       0’40

Respirations de Mésanges 5’50

Photographie sonore       0’41

Mantra Lokah Samastah Sukhino Bhavantu    6’03

Le souffle du rêve             4’39

L’Energie de l’OM            6’39

Ouroboros                           1’54

      Durée totale :  54 minutes

Composition, enregistrement, mixage : Anthony Doux

Accordéon, accordina, instruments vibratoires : Anthony Doux

Chant (2, 8) : Rosa Inès Villegas

Voix (1, 11) : Léonard Doux, Anthony Doux

Traitement Modulaire (2) : Hugo Ernst Smp

Trompette (2) : Louis Rolland Azière

« Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration. » Nikola Tesla

Élevez votre vibration aux sons de ces nombreux instruments vibratoires spécifiques  :

Accordéon, accordina, chant & voix, bols tibétains, bols en cristal, pyramide en cristal, tube tonnerre, pierre chantante, song pod, éolyre, carillons, anantar, souffles, tambour océan, oeufs et graines péruviennes...

Vous allez ressentir les bénéfices de ces musiques dédiées à votre bien-être : apaisement, lâcher prise, aide à la prise de décision, lucidité, développement de l’intuition et de l’imaginaire, amélioration de la concentration, de la mémorisation et de l’apprentissage, meilleur tolérance à la douleur, meilleur sommeil, détente musculaire, libérations émotionnelles, connexion à soi, connexion à l’instant présent.

Téléchargez l'album maintenant, c'est  ICI.

https://desmusiquespourguerir.com/product-category/version-mp3-wave/

  

L’album L’ÉNERGIE S’HONORE est dans cette intention d’apporter du relâchement, du centrage, de la lucidité, de l’énergie et du lien : par des musiques révélatrices de notre potentiel et de notre bien être, avec des musiques qui soignent les blessures de l’âme et avec des musiques pour respirer.

 

3 ) LES FRÉQUENCES SPÉCIFIQUES DE L’ALBUM L’ÉNERGIE S’HONORE !

Tout sur les fréquences sacrées : ici - L’accordage au la 432 Hz : ici

Respirez votre énergie 

Téléchargez l'album maintenant, ICI.

https://desmusiquespourguerir.com/product-category/version-mp3-wave/

Partagez ! Vos vibrations - Cette page - Vos sensations - Vos vulnérabilités -Votre confiance - Votre joie... Ce sont des cadeaux !!


Brian Eno : stratégies obliques pour créativité illimitée

Brian Eno : stratégies obliques pour une créativité illimitée

EN PANNE D'INSPIRATION? BESOIN DE VOUS RELAXER ET DE LÂCHER PRISE ? ENVIE DE PLONGER DANS UN UNIVERS SONORE RASSURANT?

Vous êtes au bon endroit : ouvrez bien grand vos oreilles, vous n'en croirez pas vos yeux!

Né en 1948 en Anglettere, Brian Eno est un artiste prolifique, inspiré et inspirant : il a réalisé/participé/produit plus de 70 albums dans des styles différents...

Il a collaboré avec Daniel Lanois, Robert Fripp, David Bowie (notamment pour la trilogie berlinoise), David Byrne, U2, John Cale, Genesis, Peter Gabriel, Toto, Grace Jones, Slowdive, Coldplay, James Blake et bien d'autres...

Quel est le secret de Brian Eno?

On est en droit de se demander si Brian Eno a un secret pour réaliser autant de projet et avoir autant de créativité : il doit avoir une bonne fée qui veille sur lui ou bien il prend probablement une potion magique avant son petit déjeuner? Brian étant l'anagramme de "brain", aurait-il un cerveau ultra développé...

Peut-être bien, mais plus sérieusement, c'est surtout sa façon de considérer la vie, la musique, et également les difficultés et obstacles qui lui a permis de créer et de partager tant de choses. Sa clé pour cela est sa façon de pensée. Il a même divulgué son concept de création à travers son jeu de carte " Stratégies obliques" : un modèle souple et libérateur pour créer, agir et penser autrement.

La façon de pensée détermine une direction d'action. Une façon de pensée d'ouverture et d'accueil permet davantage de créativité et d'expérimentation.

  1. BRIAN ENO, MUSICIEN "NON MUSICIEN"

  2. CRÉATIVITÉ LIBÉRÉE AVEC LES STRATÉGIES OBLIQUES

  3. CRÉATION DE LA MUSIQUE D'AMBIANCE

  4. ECOUTEZ 5 ALBUMS DE BRIAN ENO

1) Brian Eno, musicien "non musicien"

Il se définit lui même comme "non musicien", comme pour ne pas se figer ou être figé dans une étiquette. Compositeur, arrangeur et producteur britannique, Brian Eno est un explorateur des possibles sonores : du rock aux musiques de film (notamment Dune de David Lynch), en passant par la musique expérimentale et les installations sonores, et  considéré comme le "père spirituel" de la musique d'ambiance. Il est considéré parmi les personnalités les plus influentes et les plus novatrices de la musique populaire.

Passionné du son (installation sonore, texture sonore, ambiance sonore...) et doué d'un concept nouveau de la réalisation, il intègre une procédure aléatoire dans la conception et la réalisation du processus de création. Selon AllMusic, Brian Eno prône une méthodologie de « la théorie sur la pratique, la sérendipité sur la prévoyance et la texture sur l'artisanat »  Dans l'état de création, il met en avant le corps par rapport à la tête, et l'homme par rapport à la machine.

Sa façon de ressentir et de penser résonne dans ses musiques où l'espace/temps musical est spécial, intemporel, où les textures sonores sont profondes et douces.

2) Créativité libérée avec les Stratégies obliques

Brian Eno et le peintre berlinois Peter Schmidt se rencontrent en Allemagne à la fin des années 1960, ils réalisent qu’ils ont tous les deux, chacun dans leur côté, mis au point un système de phrases visant à décadenasser le mental et à libérer l’imaginaire. «The Thoughts Behind Thoughts» de Peter Schmidt, joints aux cartes imaginées par Brian Eno s'assemblent en un jeu de 113 cartes : La première édition date de 1975 : les «Stratégies obliques, plus de cent dilemmes qui en valent la peine».

Pour déverrouiller le blocage mental, pour établir un autre cadre, il suffit de tirer une carte (ou plusieurs) et de mettre en pratique le message dans la situation dans laquelle on est.  Les cartes, adressées principalement aux musiciens, prodiguent des conseils, posent des questions, soumettent une réflexion et obligent ainsi l’esprit à changer de point de vue. Les Stratégies obliques de Brian Eno & Peter Schmidt invitent les musiciens à improviser, créer, composer, selon des instructions précises qui ouvrent un autre plan de créativité. Le travail créatif est réamorcé grâce à une nouvelle piste et une nouvelle instruction, sur lesquelles s'appuyer.

  • Extrait d'interview de Brain Eno, le 5 novembre 1998 au Virgin Megastore des Champs-Elysées.

> Quel est le point de départ des «Stratégies Obliques» ?

Brian Eno : (Brian Eno montre des cartes) Ce sont justement des stratégies obliques. Il y a à peu près cent dix cartes dans le jeu. Une idée est écrite sur chacune des cartes. Chaque idée sert à vous aider à sortir d’une situation de travail délicate. J’ai recours à ce système depuis une trentaine d’années. Je m’étais rendu compte qu’en situation de pression, vous oubliez toujours vos meilleures idées. Et après avoir quitté le studio, vous vous dîtes «Mais pourquoi ne me suis-je pas souvenu de faire ceci ou cela ?». Donc j’ai commencé à établir une liste de ces choses dont je voulais me rappeler.

Vous avez dit récemment que les ordinateurs n’étaient pas assez africains. Pourriez-vous développer cette idée ?

Brian Eno : Les ordinateurs sont le reflet des hommes qui les ont développés. Et les hommes qui les ont développés vivent entièrement dans cette partie de leur corps (il montre sa tête). Donc l’acte physique d’utiliser cet objet (il montre la souris) me dé-goûte. Ca me rend malade de l’utiliser, je pense que c’est une horrible machine. Quand je dis que les ordinateurs ne sont pas assez africains, je veux dire qu’ils n’impliquent aucune partie de notre corps dans un rythme physique, de façon excitante... Vous savez, nous avons ce truc ici qui s’appelle notre corps, qui a mis trois millions d’années pour arriver où il en est aujourd’hui et qui fonctionne vraiment bien. Et maintenant voilà qu’on arrive à cette machine qui n’a que 25 ans derrière elle et qu’on abandonne complètement cet outil-là (en montrant son corps). C’est complètement idiot. Je travaille tout le temps avec des ordinateurs et ça m’insupporte. Je me sens mourir quand je les utilise. Vous savez la raison pour laquelle les gens qui travaillent en permanence sur des ordinateurs pratiquent toujours des sports extrêmes ou bien sont sado-masochistes ? C’est parce qu’ils n’utilisent pas leur corps au quotidien. (rires dans l’assistance) Vous ne saviez pas ça ?

Voici quelques PÉPITES DE CRÉATIVITÉ  qui ouvrent des portes de nouvelles actions, permettant de changer de focus, d'angle de vue, voir même d'appareil photo!

Imaginez piocher au Hasard dans cette liste pour voir laquelle information vous avez besoin maintenant. Beaucoup d'indication sont étonnantes et d'autres paraissent contre productive et illogique... Mais essayez de mettre en pratique dès maintenant certaines STRATÉGIES OBLIQUES POUR CRÉATIVITÉ INFINIE

  • À quoi penses-tu vraiment en ce moment?
  • A-t-on besoin de trous?
  • Abandonne les instruments normaux
  • Abats ton jeu
  • Accentue les défauts
  • Accentue les différences
  • Accentue les répétitions
  • Accepte les conseils
  • Analyse des amas
  • Arrête-toi un moment
  • Assembles certains éléments en un groupe et traite le groupe
  • Auto-indulgence disciplinée
  • C’est tout à fait possible (après tout)
  • Cascades
  • Ce n’est qu’une question de travail
  • Change le rôle des instruments
  • Comment l’aurais-tu fait?
  • Considère des transitions
  • Considère plusieurs façons d’enchaîner
  • Consulte d’autre sources - prometteuses - non-prometteuses
  • Continue

  • Coupe une connection vitale
  • Courage !
  • Court-circuit (prends le chemin le plus court)
  • Dans l’obscurité totale, ou dans une très grande chambre très doucement
  • De quoi les sections sont-elles des sections?
  • Décore, décore
  • Découvre les recettes dont tu te sers et abandonne-les
  • Définis un territoire comme «sûr»et sers-t’en comme d’une ancre
  • Demande aux gens de travailler à l’encontre de leur meilleur jugement
  • Dès que la recherche progressera, quelque chose sera trouvé
  • Detruis - rien- la chose la plus importante
  • Diminue, continue
  • Distorsion temporelle
  • Fais un acte soudain, destructif et imprévisible, incorpore
  • Fais une liste exhaustive de tout ce que tu pourrais faire et fais la dernière chose qui s’y trouve
  • Faut-il changer les mots?
  • Ferme la porte et écoute de l’extérieur
  • Gradations infinitésimales
  • Honore ton erreur comme une intention cachée
  • Humanise quelque chose dénué d’erreur
  • Il ne s’agit pas de construire un mur, mais de faire une brique
  • Imagine ce que tu fais comme une série d’événements sans rapport les uns avec les autres
  • Imagine une chenille en mouvement Intentions - noblesse? - humilité? - crédibilité?
  • Jouissance idiote
  • L’eau
  • L’intonation est-elle correcte?
  • La bande est la musique
  • La chose la plus importante est la chose la plus aisément oubliée
  • La répétition est une forme de changement
  • Le principe d’inconsistance
  • Les bords - fais-en lentement le tour
  • Liste les choses que tu pourrais faire et fais la dernière de cette liste
  • Machinerie (organique)
  • Manque-t-il quelque chose?
  • «Mécanicalise» quelque chose d’idiosyncratique
  • Mets de l’ordre
  • Mets-le la tête en bas
  • N’accentue pas une chose plus qu’une autre
  • N’aie pas peur d’afficher tes talents
  • Ne brise pas le silence
  • Ne change rien et continue avec une consistance immaculée
  • Ne fais rien le plus longtemps possible
  • Ne sois pas effrayé par les choses parce qu’elles sont faciles à faire
  • Ne sois pas effrayé par les clichés
  • Pense à la radio
  • Perdu en territoire inutile
  • Permets-toi un seul soulagement
  • Plus petit dénominateur commun
  • Ponts - à construire - à couper
  • Que ferait ton meilleur ami?
  • Que ne ferais-tu pas?
  • Quelle est la réalité de la situation
  • Quelles erreurs as-tu commises la dernière fois?
  • Quelqu’un en voudrait-il?
  • Questionne l’approche héroique
  • Questionne ton corps
  • Regarde l’ordre dans lequel tu fais les choses
  • Remplis chaque espace
  • Remplis chaque battement par quelque chose
  • Resiste (en apparence) au changement
  • Respire plus profondément
  • Revalorisation (une sensation agréable)
  • Reviens sur tes pas
  • Rien qu’une partie, pas le tout
  • Sois extravagant(e)
  • Sois moins critique plus souvent
  • Sois sale
  • Sors
  • Ferme la porte
  • Soustraction simple
  • Souviens-toi de ces douces soirées
  • Supprime les ambiguïtés et remplace-les par des spécificités
  • Supprime les spécificités et remplace-les par des ambiguïtés
  • Toujours des premiers pas
  • Transforme un élément mélodique en élément rythmique
  • Travaille à un rythme différent
  • Tu es un ingénieur
  • Tu n’as pas à être honteux d’utiliser tes propres idées
  • Tu ne peux faire qu’un point à la fois
  • Un seul élément de chaque espèce
  • Une ligne a deux côtés
  • Utilise des filtres
  • Utilise des gens «non-qualifiés»
  • Utilise moins de notes
  • Utilise une vielle idée
  • Va jusqu’à un extrême, reviens vers plus de confort
  • Vers l’insignifiant

L'une des premières personnes à expérimenter les stratégies obliques n'est autre que David Bowie.

Epaulé par Eno et ses «Stratégies obliques», il sort en deux ans sa trilogie berlinoise (Low, Heroes and Lodger) ainsi que deux albums pour Iggy Pop, Lust For Life et The Idiot !!

3) Naissance de la musique d'ambiance

Les plus grandes inventions sont souvent le fruit d’un heureux imprévu: c'est la sérendipité, chère à Brian Eno. C'est bien elle qui a apporté une nouvelle couleur sonore et relaxante. Quelle histoire :

La naissance de la musique ambient remonte à 1975 : après un accident de voiture, Brain Eno est cloué dans un lit d’hôpital pendant plusieurs jours. Une amie lui rend visite, et lui propose de mettre de la musique et de laisser l'album tourné en quittant la chambre. Mais le volume est trop bas et frustré, Brain Eno ne peut pas aller monter le son. Il pleut dehors, et Brain Eno commence à écouter les notes d'une harpe qui se confondent avec le bruit des gouttes de pluies. C'est finalement une agréable expérience musicale : il se retrouve dans un paysage sonore avec une musique qui s'intègre à l'environnement et qui ne s'impose pas. De là, lui vient "l’idée de composer une musique qui, au lieu de s’imposer dans l’espace sonore, compose un paysage duquel on peut faire partie.”

C'était l'aube de la musique d'ambiance enregistrée...

4 ) Ecoutez 5 magnifiques albums de Brian Eno

Pourquoi seulement 5 ? Il y en a tellement... Sélection purement subjective :)

Ces 5 albums sont bien sûr choisi en résonance au blog www.desmusiquespourguerir.com.

Ils offrent 5 chemins musicales d'apaisement distincts et surtout : je les adore, avec une préférence avouée pour Thursday afternoon  (présenté à la fin de la page et dans l'article 7 voyages sonores à vivre chez soi )

Prêt(e) pour explorer d'autres Espaces-temps ?

  • NEW SPACE MUSIC de Brain Eno

Une texture sonore enveloppante, organique et planante

  • GREGORIAN MIX de Brian Eno

Le chant grégorien dans un paysage musical sonore : magnifique cocon sonore

  • DISCRET MUSIC de Brian Eno

Une musique d'ambiance agréable, calme et colorée

https://www.youtube.com/watch?v=jl_z5JvrKlc

 

« La musique d’ambiance ou nouvel âge sans rythme dominant (comme celle de Steven Halpern ou de Brian Eno) allonge notre perception du temps et de l’espace et peut provoquer un état de vigilance détendue. L’effet Mozart, Don Campbell.

  • LUX de Brian Eno

Comme un voyage sonore sur une nappe musicale de vibrations apaisantes, les sons se posent toujours imprévisibles et bienvenus, ramenant à l'instant présent..

  • THURSDAY AFTERNOON de Brian Eno

Une musique délicate de relaxation de l'esprit, installez-vous confortablement pour accueillir cette musique de détente...

https://www.youtube.com/watch?v=ggLTPyRXUKc

 

2 AUTRES MOYENS DE BOOSTER VOTRE CRÉATIVITÉ : 

 


Musique gnaoua : la transe libératrice

Musique gnaoua : la transe libératrice

Inscrite à l'Unesco, sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, la MUSIQUE GNAOUA est un style bien particulier dans le paysage musical, artistique et spirituel.

Gnaoua, (ou gnawa), désigne à la fois le style musical et les musiciens qui jouent ce style : il s’agit d'une musique, présente notamment au Maroc, d'origine d'Afrique sub-saharienne, dans laquelle la transe joue un rôle très important. Les gnaouas sont, dès la fin du XIX siècle, identifiés comme une confrérie religieuse populaire dont les pratiques thérapeutiques seraient l'héritage de cultes mystiques subsahariens transmis par des générations de subsahariens musulmans installés au Maghreb. La musique gnaoua est caractérisée pas ses rythmes, ses sonorités, ses répétitions, mais aussi ses couleurs, ses tenues et ses danses. Elle est ponctuée de rituels et de traditions, et ouvre des expériences d'états modifiés de conscience entrainant la libération de blocages intérieures. Découvrons comment cette musique est susceptible de nous aider à retrouver des potentiels inhibés.

 

  1. LA MUSIQUE GNAWA, C'EST QUOI?
  2. 3 HEURES DE MUSIQUE TRADITIONNELLE GNAWA
  3. LES INSTRUMENT DE MUSIQUE DE LA MUSIQUE GNAOUA

 

1 ) Présentation de la musique gnaoua

  • FESTIVAL DE MUSIQUE GNAWA D'ESSAOUIRA : Au Maroc, la musique gnaoua est présente un peu partout dans le pays, mais c'est à Essaouira où à lieu le festival du même nom que chaque année la musique gnawa retentit à tous les coins de rues. Grâce à ce festival, la notoriété musicale de la musique gnaoua s'amplifie.
  • LES FEMMES ET LA MUSIQUE GNAOUA : Dans la musique gnawa principalement joué par des hommes, le gnawa au féminin tend à prendre sa place progressivement. Initiée très jeune au gembri, Asma El Hamzaoui, fille du célèbre mâalem Rachid Hamzaoui, est l'une des très rares mâalem femme. Son groupe, Bnat Timbouktou, entièrement féminin, opère une révolution dans les consciences et dans le monde de la musique gnawa marocaine.
  • ETYMOLOGIE : Selon Delafosse, l'expression berbère" akal-n-iguinaouen" signifiant « pays des Noirs », aurait donné naissance aux mots Guinée et Ghana et par la suite au mot "gnaoua" par ressemblance phonétique. Gnaoua, signifierait, par extension, "homme noir" ou "venant du pays des hommes noirs", c'est-à-dire d'Afrique subsaharienne

 

  • RITUELS :  Accompagné de qraqeb (castagnettes en métal) et d'un gros tambour, le guembri est joué par le mâalem (le maître). La musique guide la transe des adeptes lors de rituels nocturnes appelés lila mêlant la fête (koyyou) et l'action thérapeutique (mlouk). Accompagné de voyantes-thérapeutes (chouwafate) et de médiums, ils pratiquent ensemble un rite de possession syncrétique. Musiques et intentions dirigées visent à évacuer les divers maux dont souffre l'adepte concerné. La M'hella représente le matériel nécessaire au déroulement des rituels : instruments de musique, tenues multicolores et objets symboliques. Ces rituels conservent une part de mystère :  les entrées aux soirées thérapeutiques sont confidentielles. Sur des rythmes et sonorités envoutantes, les transes ont lieu pendant des heures, pendant que les femmes exécutent la guedra (danse). Ce genre musical mystico-religieux répète en litanie des invocations sur des rythmes mêlant le ternaire au binaire aidant à "lâcher le mental" et à entrer dans d'autres dimensions de l'être.

 

  • EXPANSION : Le premier enregistrement de musique gnaoua au Maroc a été réalisé sur cassette audio en 1975. Au gré des échanges artistiques entre le Maroc et l'Occident, la musique gnaoua s'internationalise avec collaborations et inspirationsJimmy Page et Robert Plant (du groupe Led Zeppelin), Bill Laswell, Adam Rudolph, et Randy WestonGnawa Diffusion, l'Orchestre national de Barbès. Ainsi, on retrouve des standards de la musique Gnawa, comme «Allah Allah Moulana», dans de nombreuses compositions.

2 ) La musique traditionnelle gnaoua

Musique gnawa festive, entrainante, joyeuse...

Prolongez votre bain sonore au coeur de cette musique gnawa toujours très identifiable.

S'imprégner d'un voyage musical envoutant...

Quand le gnawa se lie à d'autres genres musicaux...

La musique Gnawa enrichit d'autres styles de musiques créant des fusions Jazz-gnawa, blues-gnawa, reggae-gnawa....

 

3) Les instruments musique de la musique gnaoua

Les gnawas utilisent minimum 3 instruments de musique qui accompagnent les voix.

1) Le guembri

Le guembri est l’instrument central d’un groupe de gnaoua. C’est l’instrument du maâlem, le maître musicien qui est également le chanteur principal du groupe.

Le guembri, gembri, gambri, guember ou gumbri, est un instrument à cordes pincées composé de 3 cordes. On le trouve principalement en Afrique du Nord, apporté par les gnaouas, descendants d'esclaves venant de Guinée.

La particularité du guembri vient de sa facture, c'est une sorte de "basse acoustique percussive". Sa caisse de résonance est recouverte d'une peau, et cette dernière est frappée par le musicien en même temps que les cordes engendrant un son de percussion à l’instrument. La caisse de résonance a une forme rectangulaire et peut mesurer jusqu'à 60 cm de long et 15 cm de large.

Le sintir, de plus grosse taille, qu'on trouve dans la musique extatique gnawa, s'appelle parfois lui aussi guembri. Le sintir est joué sur une seule corde mélodique, les deux autres n'étant que des bourdons jouées à vide : il prend la place d'une basse.

 

2 ) Les qraqeb

Nommés également karkabous, qarqabous, karkabatn qraqeshn krakeb, ces instruments à percussions de 20 à 30 cm de long produisent un son métallique, un son claquant. C'est un genre de castagnettes en métal utilisé par les gnaouas : chaque musicien utilise 2 paires (une à chaque main), créant des chocs au gré des mouvements d'ouverture et de fermeture. On peut y voir une reliance avec les crotales (instruments de percussion formés de deux plaques métalliques, employés dans la Grèce Antique et en Égypte, appelées également "les claquettes"). Joué de manière répétée, les karkabous contribuent au processus de transe. Généralement en fer battu (il existe aussi des versions en bois), les qraqeb ont la forme d'une cuillère à double embouts rassemblés par un manche. Ils font partie de la famille des idiophones.  Les quatre qraqeb sont très sonores et rythment la musique gnaoui.

Des gnaouis jouant aux qraqeb (2 à gauche et 1 à droite).

3 ) Le tbel

Le tbel est un gros tambour. Utilisé pas pair, il y a souvent 2 joueur de tbel dans un groupe de musique gnaoua.

4 ) La voix

La voix du malem est souvent reprise par les autres musiciens en choeur. Cela crée la encore une répétition et une amplification répétitive avec différences de niveau sonore.

 

EN RÉSUMÉ, tout en conservant ses mystères, la musique gnawa a toujours su s'adapter aux situations extérieures et continue de s'ouvrir à d'autres styles musicaux et au monde tout en gardant ses racines et ses rituels de transe libératrice. A l'image de cette musique extatique, d'autres instruments et techniques offrent des états modifiées de conscience  : tel le tambour chamanique, et les sons binauraux.


Les ateliers Papas-Enfants : voyage sonore pour petits et grands

Ces ateliers gratuits, mis en place par la Caf de Paris sont ouverts à tous les papas et leurs enfants. 

Ecouter, explorer, jouer, sentir et partager avec son enfant.

Cet atelier est un temps dédié à la relation pères-enfants autour du son et de la musique où l'on découvre et se découvre ensemble.

Un éveil des sens qui plaira aux grands et aux petits; une initiation autour du jeu, et du lien où l'on explore le son sous toutes ces formes.

Atelier 1 :  Entendre, voir et ressentir le son :  Emerveillement à la vue du son, découverte des instruments d'ailleurs et d'ici, le corps et les sons.

Atelier 2 : A la rencontre d'un univers sonore Zen : vivre un moment apaisant et serein par le son avec son enfant.

Pour en profiter au mieux, il est vivement conseillé de participer aux deux ateliers.

DATES

  •  Samedi 17 Octobre 2020
  •  Samedi 24 Octobre
  •  Samedi 31 Octobre 2020

-> Enfants âgées de 6 mois à 3 ans : de 15h00 à 16h00

-> Enfants âgées de 3 ans à 6 ans : de 14h00 à 15h00

Information et inscription exclusivement par mail : symphoniesinterieures@gmail.com

Merci d'indiquer l'activité à laquelle vous souhaitez participer (dates et horaires), vos noms/prénoms, le nombre d'enfants(s) que vous souhaitez inscrire et votre numéro de téléphone.

Le nombre de places est limité.

PUBLIC CONCERNÉ : Les pères ayant des enfants âgées de 6 mois à 6 ans

INTERVENANT : Anthony Doux - Symphonies Intérieures

LIEU : Espace parents     86, rue René Boulanger, 75010 PARIS

L'Espace parents est un lieu ressource dédié à l'accompagnement de tous les parents parisiens. Véritable laboratoire d'idées et de projets innovants dans le domaine de la parentalité, l'espace Parents propose des activités à partager entre parents et enfants, des temps dédiées aux échanges entre parents et des conférences-débat.

3 bonnes raisons pour partager l'expérience du voyage sonore avec son enfant

  • La rencontre papa/enfant par la musique :  le lien affectif se nourrit au fur et à mesure des expériences partagées. Les pères trouvent dans l’atelier des moyens simples de nourrir, d’élargir et de renforcer ce lien avec leur enfant.

  • Un univers inconnu s’explore en famille : la découverte d’instruments de musique hors norme permet une initiation sensorielle commune, dans la confiance et le plaisir.

  • Les instruments zen et ludiques à découvrir pour petits et grands : Bols tibétains, tamboa, carillons, kalimbas, cithare, diapasons, œufs, shakers, kingonki, machikoue, mélodica, flutes, tambour, accordéons, cloches, harmoniseurs, tubalophones, song pod, gong...

 

Ps : Les inscriptions sont indispensables et sont à réaliser par mail auprès d'Anthony Doux: symphoniesinterieures@gmail.com

Merci d'indiquer l'activité à laquelle vous souhaitez participer (dates et horaires), vos noms/prénoms, le nombre d'enfants(s) que vous souhaitez inscrire et votre numéro de téléphone.

>> Vivez également à l'Espace Parents un VOYAGE SONORE EXCLUSIVEMENT ADRESSÉ AUX PARENTS : Cliquez ici !

 

 

Découvrez tout le programme de l'Espace Parents - Caf de Paris

Téléchargez le document ici : Programme Espace Parents 2020

Espace Parents 86, rue René Boulanger 75010 Paris 

Comment la musique peut-elle nous soutenir?

Comment la musique peut-elle nous soutenir?

Tout est vibration dans l'univers et tout est échange d'informations via ses vibrations. Comme des antennes hertziennes, nous émettons des vibrations et nous recevons des vibrations de l'extérieure et de l'intérieur du corps : Emetteur et récepteur à la fois. Il y a une partie infime et précieuse de ces vibrations que nous pouvons entendre et parmi celles-ci il y a la musique.

  1. Reportage "De la musique pour accorder le cerveau"
  2. Ressentir la musique réellement

 

1 ) Reportage "De la musique pour accorder le cerveau"

Nous ressentons tous du confort et du plaisir à écouter une musique agréable, joyeuse ou bien dynamisante.

La musique fait l'objet depuis les années 2000 de nombreuses recherches concernant ces effets sur le cerveau.

Bébés prématurés, enfants, adultes, personnes âgées, personnes malades, animaux et plantes également (pour les plantes voir les protéodies) : pour tous, la musique a un intérêt confirmé en apportant un soutien, une stimulation, une dynamisation, un réconfort ou tout simplement un mieux être.

Voici un court reportage réalisé par 36.9 au sujet des effets profonds de la musique sur notre cerveau. On y apprend :

  • Comment la musique agit sur le cerveau tel un tourbillon multi-sensorielle
  • Comment la musique aide le cerveau dans le cas des maladies dégénératives
  • Comment la musique accompagne et rassure les bébés prématurés
  • Comment la musique et le mouvement agissent sur l'usage de la parole

"Les régions auditives, les régions motrices, les régions des émotions, les régions associatives visuelles sont mobilisées par la musique "

Prof. Hervé Platel, unité de neuropsychologie, université de caen, INSERM

 

 

 

2) Ressentir la musique réellement et simplement

Exercice pratique 1 : Développer la présence à l'instant, à la beauté

Un moment simple pour être connecté à son ressenti, sa douceur et sa puissance.

  • Prenez le temps de savourer ce que vous venez d'écouter...
  • D'observer ce qui a changé en vous...
  • Comment vous sentez vous?

 

Exercice pratique 2 : La musique et le symbole

Il a osé ! Mozart offre une pépite avec l'écriture du Quatuor "Les dissonances" (joué ici magnifiquement par le quatuor qui porte le même nom)

Cela encore aujourd'hui peut "défriser" légèrement les oreilles, alors imaginez à l'époque !! 

  • Prenez le temps de savourer ce que vous venez d'écouter...
  • D'observer ce qui a changé en vous...
  • Comment vous sentez vous?
  • Quels symboles donne cette musique ?

J'entends avec cette musique que tout se transforme (l'impermanence des vibrations) et que derrière ce qu'on appelle une dissonance, il y a un trésor.

Et que en restant connecter à cette dissonance, en la réécoutant au besoin,  on peut même arriver à l'aimer, cette fameuse dissonance! 

Il y a surement de l'amour inconditionnel la dessous... :-)

S'aimer avec nos belles notes, c'est facile, s'aimer avec nos dissonances, c'est de l'amour (inconditionnel)

En musique comme dans la vie, une dissonance est l'occasion de s'ouvrir un nouveau chemin...

 

En vous inscrivant sur le blog, vous découvrirez comment et combien la musique accompagne pour plus de confort et de sérénité.

Inscrivez-vous maintenant, c'est gratuit. Vous recevrez une musique adaptée pour vous sentir au coeur du son.

A votre avis, que se passe-t-il si les bienfaits de la musique s'accordent aux bienfaits de la cohérence cardiaque? Cliquez ici !


Hildegarde de Bingen, compositrice inspirée

Hildegarde de Bingen, compositrice inspirée

Savez-vous pourquoi au XII ième siècle des dizaines de milliers de pèlerins se dirigent au monastère d'Hildegarde à Bingen?

Guérisseuse holistique, visionnaire, compositrice, musicienne, écrivaine, poète mystique...

Hildegard von Bingen (Allemagne, 1098 - 1179) est passionnante !

En quelques mots...

 

  • Hildegarde de Bingen est l'une des premières célèbres compositrices de l'Histoire.
  • Elle est également considéré comme la première vraie phytothérapeute moderne.
  • Hildegarde est également la première femme à avoir écrit sur la sexualité féminine.
  • L'oeuvre d'Hildegarde est littéralement impressionantes !
  • Elle inspirera Léonard de Vinci (pour l'Homme de Vitruve) et Dante (pour la Divine Comédie)
  • Visionnaire légendaire, reconnue et consultée par les hommes de pouvoir de son époque : elle prédit les massacres de l'inquisition 40 ans avant que les faits ne se produisent.
  • Guérisseuse holistique (même après sa mort : l'évêque va la supplier d'arrêter les miracles, car les pèlerins affluent ! )
  • A 38 ans, elle devient abbesse, puis 10 ans plus tard crée son propre couvent : uniquement féminin !
  • Enseignante passionnée du pouvoir des plantes, des pierres et d'outils favorisant le retour à la santé.

L'univers d'Hildegarde de Bingen... 

Découvrez et écoutez Hildegarde, c'est passionnant, enrichissant et apaisant.

  1. La renaissance de la médecine holistique
  2. Hildegarde, compositrice inspirée 
  3. Le biopic d'Hildegarde de Bingen

1 ) LA RENAISSANCE DE LA MÉDECINE HOLISTIQUE

"Au Moyen Age, l'enseignement des grands médecins grecs, latins ou égyptiens est oublié : l'utilisation des plantes s'apparente même parfois à la pratique de la sorcellerie." Les remède de santé d'Hildegarde de Bingen, Paul Ferris.

Hildegarde va redécouvrir les écrits des grands médecins de l'antiquité. Elle s'intéresse à étudier, chercher, observer, écrire et partager. Elle réalise 2 traités de médecine douce. Sa médecine est proche de la médecine chinoise ou hindoue concernant le concept holistique de l'être. A noter que ces ouvrages sont les seuls ouvrages médicaux écrits et répertoriés, que nous connaissons, de l'époque médiéval ! Son oeuvre nous parle de la place de l’homme dans le cosmos, de respect de l’environnement, de diététique, de litothérapie, de recettes de cuisine qui donne la joie, de guérison, du rôle de la femme, des humeurs... Tout une sagesse médiévale à redécouvrir.

"La santé de l'homme et l'harmonie du cosmos viennent de l'équilibre des 4 éléments feu, air, eau, terre et des 4 énergies élémentaires chaud, sec, froid, humide" Hildegarde de Bingen

Hildegarde enseigne également qu'il est illusoire de vouloir faire disparaître une maladie si l'on ne comprend pas ce qui se cache derrière. De plus, la recherche de l'équilibre entre les éléments froid/chaux/humide/sec est primordial pour un retour à la santé. Elle utilise les plantes, les pierres, les prières, le jeune et la musique pour cela. Nul doute que ses visions ont contribué à ses découvertes et à l'encourager. Hildegarde est en avance sur son temps : ses 3 grands livres de visions décrivent un univers infini, en expansion perpétuelle, comme le conçoivent les astrophysiciens actuels ! Hildegarde de Bingen est l'un des esprits les plus inspirants du Moyen Age. Amenée à un couvent bénédictin à l’âge de 8 ans pour son éducation, elle apprend à lire et écrire le latin, elle apprend la médecine, la musique... Elle excelle dans tous les domaines. Sa musique, ses œuvres littéraires et scientifiques sont aujourd’hui toujours appréciées, utilisées, partagées et son influence est toujours présente, voir grandissante.

Partition d'Hildegarde de Bingen
Partition d'Hildegarde de Bingen

2 ) HILDEGARDE, COMPOSITRICE INSPIRÉE 

Hildegarde compte parmi les premières compositrices reconnues de l'histoire. Ses compositions sont chantées par les soeurs, alors que le chant liturgique était plutôt réservé aux hommes. Sa musique a pour but d'élever les consciences, de partager ses connaissances, de soigner l'âme, l'esprit et le corps dans sa globalité. La musique est le miroir de l'âme pour Hildegarde, elle soigne l'âme au plus profond de l'être.

Les œuvres musicales composées par Hildegard von Bingen sont regroupées en deux recueils : la « Symphonia harmoniae caelestium revelationum » ou « symphonie de l’harmonie des révélations célestes » et un drame liturgique intitulé « Ordo virtutum »(le jeu des vertus). Ce drame, théâtralisé, dans la tradition médiévale du combat des vices et des vertus, est riche de 82 mélodies !

Hildegarde nous offre ainsi des formes musicales très variées : des hymnes, des cantiques, des séquences, des répons, des antiennes et des formes libres. Ces chants poétiques inspirées de ces visions et de sa conception du monde constituent de véritables hymnes à la vie, à la spiritualité libre, à l’amour, à la fécondité et à la femme, de véritables soins sonores.

Découvrez ses compositions sans plus tarder, laissez-vous transporter par les envolés lyriques, les silences apaisants et les résonances sublimes.

Voici de magnifiques interprétations, agréables voyages sonores :

3 ) BIOPIC D'HILDEGARDE DE BINGEN

Pour en savoir plus sur Hildegarde, voici un film de Margarethe Von Trotta, réalisé en 2009.

Titre original: "Vision – Aus dem Leben der Hildegard von Bingen

"

" La musique aussi peut guérir tes blessures. Et ton âme". Citation d'Hildegarde extrait du film

 

Un poème d'Hildegarde, empreint d'humilité et de spiritualité

O ignis Spiritus Paracliti

O ignis Spiritu Paracliti vita vite omnis creature Sanctus es vivificando formas.

Ô feu de l’Esprit Protecteur vie de la vie de toute créature Tu es saint, vivifiant toute forme.

Sanctus es unguendo pericolose fractos, sanctus es tergendo fetide vulnera.

Tu es saint toi qui oins les blessés en péril. Tu es saint toi qui essuies les blessures puantes.

O spiraculum sanctificatis o ignis caritatis, o dulcis gustus in peccatoribus infusio cordium in bono odore virtutum.

Ô toi qui insuffles la sainteté et le feu de l’amour, ô goût de douceur dans la poitrine infusion des cœurs dans la bonne odeur des vertus.

O fons purissimus in quo consideratur quod Deus alienos colligit et perditos requirit.

Ô source très pure en laquelle est contemplé ce qu Dieu attire les étrangers et recherche les âmes perdues.

O lorica vite et spes compagnis membrorum omnium et o cingulum salve beatos.

Ô cuirasse de vie et espoir de protection de tous les membres, ô ceinture d’honnêteté, sauve les bienheureux.

Custodie eos qui carcerati sunt ab inimico et solve ligatos quos divina vis salvarevult.

Garde ceux qui furent emprisonnés par l’ennemi et délie les enchaînés que ta force divine veut sauver.

O iter fortissimum, quod penetravit omnia in altissimis et in terrenis et in omnibus abyssis, tu omnes componis et colligis.

Ô chemin des plus courageux qui as tout pénétré dans les hauteurs et sur la terre et dans tous les abîmes tu les réunis et les rassembles tous.

De te nubes fluunt, ether volat, lapides humorem habent, atque rivulos edducunt, et terra viriditatem sudat.

De toi s’écoulent les nuages, l’éther vole, les pierres prennent humidité, les eaux coulent en ruisseaux et la terre exsude viridité.

Tu etiam semper educis doctos per inspirationem sapientie letificatos.

Tu induis toujours les doctes par inspiration de sagesse et les rends joyeux.

Unde laus tibi sit, qui es sonus laudis et gaudiul vite, spes et honor fortissimus dans premia lucis.

Que louange soit donc à toi qui résonnes de louange et joie de vie, espoir et honneur des plus vifs donnant des récompenses de lumière.


Webinaire "Rencontres Extraordinaires" sur le thème de la musique, du son, des vibrations et des fréquences

Avec Anthony Doux, praticien sonore, musicien, compositeur, interprète.

Ce webinaire a eu lieu dans le cadre des Rencontres Extraordinaires présentées par Frédéric Zenouda, proposé par BioSanté Editions.

 

Voici le CONTENU TRANSCRIT de cette conférence vidéo.

Découvrez nombre d'informations sur les bienfaits et les pouvoirs des sons, des vibrations, des fréquences sacrées, de la cohérence cardiaque...

(Accueil)

Anthony Doux : Je suis ravi de présenter cette conférence sur la musique, la cohérence cardiaque, les fréquences et les synergies entre les fréquences.

Frédéric Zenouda : Tu es musicien, et tu composes des musiques de bien-être. Les musiques apportent toujours du bien-être et du bonheur. Ta spécificité, c'est d'avoir travaillé au sein même du son pour explorer les fréquences et leur effets afin de nous donner du bien-être.

AD : Comme tu le dis les musiques sont porteuses de fréquences et d'intentions et doivent en général nous faire du bien. Dans mon travail, l'idée est d'utiliser des outils musico-thérapeutiques précis en travaillant sur des fréquences, entre autre, pour créer des musiques dont le but est de nous harmoniser, nous mettre en lien avec différentes énergies ou nous aider à nous sentir mieux.

J'aime travailler en synergie et en mettant en lien différentes techniques et outils, pas seulement musicaux. J'ai recours, à certaines techniques respiratoires, à d'autres du développement personnel, du bien-être, et des outils musicaux. J'aime voir comment cela s'agence ensemble.

FZ : Peux-tu nous présenter ton parcours.

AD : Je suis musicien à la base. Né dans un famille ou l'expression des émotions et l'écoute étaient difficiles, la musique fût un moyen détourné et salvateur pour apprendre à vivre et partager mes émotions. Par la musique, j'ai développé l'écoute et l'accompagnement avec de nombreux chanteurs, danseurs et comédiens. Cela m'a amené à me mettre sur la même longueur d'onde que l'autre, entrer en empathie et partager ses émotions. Je retrouve aujourd'hui cette place d'accompagnateur dans mon travail de praticien, dans lequel je mêle développement personnel et musique.


Ces deux chemins me tiennent à cœur. Lors d'un stage sur la musicothérapie amérindienne, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas forcément besoin d'être musicien pour guérir les autres. De ce fait je cherche à apporter à ce domaine ma spécificité et mon expérience en créant de nouveaux outils, des innovations, des choses qui n'existent pas. Je tente de créer quelque chose de musicalement agréable et de bienfaisant. Quelque chose de bon pour la santé.

FZ : Tu vas donc utiliser l'outil musical vibratoire pour accompagner certaines autres techniques que tu as découvert par ailleurs pour apporter du bien-être autour de toi. Tu parles de santé, donc on est dans le bien-être et aussi la thérapie.

AD : Je suis prudent concernant ce domaine, c'est la cohérence cardiaque qui me fais en parler. Aujourd'hui les études sérieuses confirment son intérêt médical. Elle possède de nombreuses vertus. Elle libère des blocages émotionnels et nous aide à affirmer nos potentiels.

FZ : Peux-tu nous expliquer techniquement de quoi est composée la musique et comment le son nous touche dans nos corps physiques et émotionnels ?

AD : Je vais vous parler de la puissance du son créateur et des vibrations et comment la musique peut nous influencer, nous aider à nous ré-accorder.

Les tibétains disent « nada brahma » l'univers est son. Dans la bible : « Au commencement était le verbe ». Le son est au commencement de tout dans beaucoup de genèses et de mythes de la création. A notre échelle, Michel Odoul dans son livre « Dis moi ou tu as mal, je te dirais pourquoi » parle de la voix comme la porte de la manifestation. Le son engendre tout. Tout est vibration et possède un signature fréquentielle (objet, organe, corps).

Nous sommes des empilements de fréquences.

Qu'est ce qu'une vibration. La vibration est créée par une onde. Les ondes se déplacent dans l'air comme celles créées par la chute d'un caillou dans l'eau. On les mesure en Hertz. 1 Hz = une onde par seconde, 10 Hz = 10 ondes par seconde. Il faut comprendre que tout est vibration. Si on crée une onde à 1Hz et que l'on l'accélère, on va entendre une note de musique, puis en l'accélérant encore, on va obtenir de la chaleur comme avec les plaques à induction de nos cuisines. Si on l'accélère encore, on obtiendra les couleurs puis la lumière et les pensées.

Tout est vibration et possède une échelle de fréquences vibratoires plus ou moins rapide. Ces vibrations ont un impact sur notre corps, de même que nos émotions et nos pensées, on  aborde là la phsycho-morphologie.

Le sculpteur et le sculpté : quand un sculpteur travaille le marbre, il doit être très attentif au son que son burin produit. Il saura si le son est harmonieux c'est qu' il travaille avec la pierre, si le son est disharmonieux il travaille contre la pierre. Si il y a trop de coups disharmonieux, le marbre peut s'écrouler.

Nous sommes à la fois le sculpteur et le sculpté. Par nos pensées et nos émotions nous pouvons générer en nous de l'harmonie ou du désordre. Notre corps est le sculpté, il engramme ce que nous lui prodiguons. Par la musique, on va résonner là où les choses sont engrammées pour les libérer.

FZ : Peux-tu nous expliquer comment la musique pénètre en nous au point de modifier les choses en profondeur dans notre organisme ?

AD : Tout est question de résonance.

Un son a le pouvoir de traverser la matière.

On peut sentir cela lorsque l'on est près d'une enceinte dans une boîte de nuit et que l'on sent son intérieur vibré. Lors des massages sonores, on le fait plus subtilement avec des instruments comme le bol tibétain. Le son ne va pas naviguer de la même façon suivant les instruments. Certains vont agir sur les os, certains organes ou cavités.

Deux lois explique cela, celle de la résonance et celle de la synchronisation.

Par exemple, depuis Napoléon il est interdit à un groupe de soldats de marcher au pas sur un pont. Car le pas est régulier et si il correspond à la fréquence fondamentale du pont, celui-ci se met en vibration et peut s'effondrer. Si on émet une fréquence, elle active les fréquences similaires même endormies ou bloquées. La résonance les remet en mouvement.

L'autre phénomène est celui de la synchronisation. C'est Christian Huygens un mathématicien hollandais du 17 ème siècle qui a remarqué cela en regardant les balanciers des deux horloges de sa chambre. Il a remarqué qu'elle se remettaient toujours dans le même mouvement, même si il essayait de les décaler.

Donc : deux fréquences identiques vont naturellement chercher à se synchroniser.

C'est proche de la loi de l'attraction qui en quelque sorte cumule les effets de la loi de résonance et celle de la synchronisation. C'est à dire mettre en exergue les même fréquences et les faire se rencontrer dans le même mouvement.

Au niveau du corps c'est la même chose. Les vibrations que l'on transmet au corps, résonnent et se synchronisent pour s'harmoniser.

FZ : Cela reviendrait à dire que l'on peut agir sur notre corps par l'émission d'une fréquence sonore. On peut donc modifier le corps et l'influencer ?

AD : Oui c'est cela, en fonction des fréquences émises.

FZ : Jusqu’où peut-on aller, dans quelles structures, et quel est le message que le corps peut en tirer ?

AD : Cela peut aller à plusieurs niveaux, jusqu'à l'ADN, mais les recherches dans ce domaine sont encore peu développées. Les retours de mon travail montrent qu'il y a des sensations de libération et des transformations.

Pour en revenir au fréquences, le corps en est un empilement. Globalement les fréquences graves résonnent dans le bas du corps et les aigus dans le haut, selon les travaux de Marie-Louise Aucher qui a définit une carte du corps sur ce plan là. Même si les choses sont légèrement plus nuancées.

Par exemple, certaines fréquences sont appelées fréquences sacrées. Même si pour moi elles le sont toutes, certaines comme le 528 Hz (qui vibre 528 fois par seconde) étaient utilisée par le docteur Rife, un collaborateur de Tesla au début du 20 ème siècle. Elle est considérée comme la fréquence réparatrice de l'ADN.

J'ai voulu l'expérimenter, or sur Internet il est proposé de nombreuses fréquences composées avec des sons synthétiques. Alors, je voulais essayer cette fréquence avec des sons acoustiques, car les sons synthétiques même si ils possèdent de nombreux avantages, peuvent aussi manquer de certaines fréquences dans l'enveloppe du son.

Je ne voulais pas travailler avec des fréquences manquantes. Je me suis mis à composer avec des instruments acoustiques, et avec cette fréquence 528 Hz pour mon premier album sur les fréquences sacrées, afin de tester et de mettre en situation certaines fréquences.

J'ai voulu présenter cette fréquence sous différents angles et ambiances car j'ai remarqué qu'avec une plus large variété de manières de présenter une fréquence, il y avait plus de chance d'en faire profiter les auditeurs. Je travaille de cette manière dans mon processus créatif.

Quelques temps après, j'ai découvert l'épigénétique. Il est dit que pour 85 % de notre ADN, l'expression des gènes est modulable, par notre comportement, notre nourriture, l’activité physique et le plaisir que l'on a dans la vie, notre environnement, et donc notre environnement sonore. Cela a fait sens pour moi que l'on puisse transformer l'expression d'un gène avec une fréquence. Voilà comment j'explique l'impact de ces fréquences.

FZ : Tu parles d'instruments acoustiques, quels sont le ou les instruments que tu utilises ?

AD : J'utilise un peu tout, chaque instrument à son avantage et est intéressant. Par exemple, j'utilise les bols tibétains dans beaucoup de voyages sonores car ils ont une résonance très longue et une richesse harmonique et fréquentielle très importante. J'utilise aussi le tambour et l'accordéon. Ces trois instruments sont très riches en fréquences différentes. Plus elle sont nombreuses, plus on a la possibilité de venir résonner avec d'autres fréquences.

L'accordéon est mon premier instrument, je ne m'attendais pas à l'utiliser dans le domaine du bien être. En fait, il est complètement adapté à cela pour plusieurs raisons. Cet instrument respire (on verra son intérêt quand on abordera la cohérence cardiaque), il est aussi polyphonique, on peut chanter et se déplacer avec. Sur certains accordéons on a les mêmes claviers de chaque côté. Avec une écriture particulière, il est possible d'équilibrer naturellement les hémisphères du cerveau en les stimulants par un type de composition précis.

Chaque instrument à son intérêt, ses bienfaits et sa symbolique.

Lorsque j'ai réalisé des guides auditifs musicaux et sonores pour la cohérence cardiaque, l'accordéon s'est imposé naturellement. Il existe une touche d'air qui permet d'ouvrir et de fermer l'accordéon sans créer de musique. Seulement un son, un bruit blanc naturel. Ce souffle qui respire, s'amplifie, et son va-et-viens, rappelle le son du vent, de l'océan et bien entendu de la respiration. J'ai eu le plaisir d'une collaboration avec le Dr David O'Hare concernant le livre qu'il a écrit Cohérence Kid et l'album que j'ai créé Cohérence Kid Music. 

FZ : J'aimerai bien l'entendre (l'accordéon), on a l'image de cet instrument qui respire.

AD : Tous les instruments ont leurs spécificité, guitare, cithare, pyramides et bols de cristal... Les diapasons peuvent stimuler les points acupuncture, les carillons ont un pouvoir apaisant. La kalimba qui par sa douceur amène à un sentiment d'apaisement.

FZ : Tu fais la différence entre la musique et les sons.

AD : Ils sont complémentaires et les deux sont utiles. La musique est organisée, il y a le rythme qui influe notre mental, l'harmonie et la mélodie qui vont jouer sur le corps émotionnel. La structure rythmique a un effet sur le corps physique. Comme elle est structurée, elle suscite une réflexion mentale, une anticipation de ce qui va arriver. Dans la musique on peut jouer avec cela.

Dans le son, comme par exemple un concert de bols tibétains. C'est la résonance qui importe. Là l'auditeur n'est plus dans l'anticipation ou le calcul, il s'installe dans l'écoute de la résonance. Quand un autre bol va sonner, ce sera une surprise, douce car on est dans un espace sécurisé et sécurisant, cela nous ramène à l'instant présent. C'est cela qui est intéressant dans la pratique des sons.

FZ : C'est très intéressant comme propos.

AD : Certains compositeurs jouaient avec cela, comme Haydn dans sa symphonie « la surprise »; ou Mozart qui adorait cela. Il était constamment dans des changements afin de créer cet effet.

FZ : J'en profite pour évoquer Tomatis qui considérait que la surprise aide au développement des fonctions cognitives, il travaillait beaucoup avec Mozart et Haydn.

Peut-on accompagner certaines pathologies lourdes comme parkinson ou alzeimer ?

AD : Je pense que l'on peut dire cela même si aujourd'hui on ne possède pas encore toutes les clefs de ces mécanismes complexes. Si on arrive à faire tous les liens avec ce qui existe déjà, il ressortira des choses très pertinentes. Tomatis utilisait Mozart.  Mozart va utiliser un instrument, puis tout l'orchestre, puis les voix, puis uniquement les cordes : il y a un renouvellement constant dans sa musique.

Tomatis à travaillé sur les filtres fréquentiels, uniquement avec des fréquences. Avec des « bypass », il aura enlevé des graves ou des aigus lors de l'écoute, et ces passages et changements s'enchainent très rapidement. Il joue aussi sur la synchronisation des hémisphères cérébraux pour ramener tout le temps au présent.

Le son nous amène à la surprise de manière plus apaisée. La méthode Tomatis a évolué, plusieurs méthodes se sont développée à partir de cela : la méthode de l'holopsonie, la méthode Hypérion.

Dans les voyages sonores, la stimulation est différente, la surprise est plus accueillante et acceptée. La méthode Tomatis n'est pas toujours agréable pour l'auditeur, même si son efficacité est prouvée.

Cette idée de surprise me fait penser au guerrier pacifique de Dan Millman : le héros arrive en retard et demande à son maitre de lui enseigner quelque chose rapidement car il est pressé. Et son maitre le prend et le jette du pont. Lorsqu'il lui demande pourquoi il a fait ça, le maitre lui répond que c'est pour le mettre dans l'instant présent.

FZ : Isabelle nous livre un commentaire : La surprise de Haydn a été créé pour réveiller les spectateurs endormis.

AD : Tout le monde réagit en effet à ce fortissimo. Tous sont présent à cet instant, dans la même énergie et dans la même réception.

FZ : Quelle est ta méthode concernant le bien-être ?

AD : C'est du recentrage, du lâcher prise, mais cela dépend de quel outil on parle, car j'ai développé plusieurs outils : des albums musicaux construits avec des outils thérapeutiques que l'on peut écouter, des voyages sonores avec musique et sons (principalement avec des outils acoustiques pour avoir cette richesse fréquentielle).

J'ai aussi créé six albums de guides auditifs pour pratiquer la cohérence cardiaque, cinq pour les adultes et un pour les enfants. Celui ci, « Cohérence Kid Music » est sorti en septembre 2018 en partenariat avec le docteur David O'Hare pour accompagner son livre. Ces outils vont aider la personne à se recentrer. On est là dans la cohérence cardiaque. C'est un domaine extrêmement vaste. Ces albums sont composés pour combiner les bienfaits de la musique auxquels s'ajoutent des outils thérapeutiques et ceux de la cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque permet de diminuer l'hypertension, les maladies asthmatiques, le stress et favorise le sommeil, entre autre...

FZ : Selon toi qu'est ce que la cohérence cardiaque et quelle est la meilleure façon de l'utiliser ?

AD : La cohérence cardiaque c'est une pratique et à la fois l'état généré par cette pratique. Quand on est en cohérence cardiaque, le cœur est en cohérence et rentre dans une onde sinusoïdale, une fréquence, une note de musique très grave que l'on entend pas. Cette fréquence rayonne.

Naturellement nous sommes tous dans une variabilité cardiaque.

Si on prend notre schéma cardiaque, on verra des zig-zag. Quand on entre en cohérence, ce schéma va se transformer et on va entrer dans une forme de régularité cardiaque. Le cœur est un peu comme le chef d'orchestre, il devient stable, entre en résonance et, tout le corps va se synchroniser autour du cœur.

On comprend pourquoi la cohérence cardiaque a de nombreux bienfaits et joue sur les neurotransmetteurs, les hormones. Celle du sommeil, la dopamine, celle du bonheur, la sérotonine, l'ocytocine, la DHEA "l'hormone de jouvence". Mais aussi sur la régulation du taux de sucres et plein d'autres choses encore...

Quand on mélange la cohérence cardiaque et la musique, on en multiplie les bienfaits.

FZ : Selon toi quels sont les meilleurs outils respiratoires pour bénéficier au mieux de ta musique et de la cohérence cardiaque ?

AD : Ce qui amplifie notre cohérence cardiaque, et donc notre bonne santé, ce sont aussi les émotions positives. La musique agit aussi sur le plan émotionnel. J'utilise des fréquences spécifiques dans mes musiques pour apporter d'autres choses.

Avant avoir fait la découverte de la cohérence cardiaque (avec le livre « 365 » du docteur David O'hare), je n'avais jamais réussi à maintenir une pratique avec régularité. J'ai découvert qu'il existait des guides visuels pour pratiquer la cohérence cardiaque. Je voulais pratiquer mais en étant connecté à moi et pas un ordinateur. J'ai pris mon accordéon et j'ai enregistré le souffle de l'accordéon pour me faire un guide auditif. C'est ainsi qu'est né mon premier album, « Cœur symphonique ».

… pratique en live de la cohérence cardiaque avec le souffle de l'accordéon ...

AD : Nous avons respiré quelques instants ensemble. Prenez le temps d'observer si en l'espace de deux minutes, il y a quelque chose qui change. Est-ce facile de suivre ce souffle ? Ce souffle est intéressant par lui même, car c'est un bruit blanc naturel. Les bruits blancs sont aussi utilisés pour le traitement des acouphènes.

FZ : Avez-vous une expérience de libération des acouphènes avec vos musiques ?

AD : Le traitement des acouphènes se fait par l'utilisation de bruits blancs depuis une trentaine d'années. C'est un son qui est rempli de fréquences, un empilement de toutes les fréquences comme le bruit de l'océan ou le son du vent quand on se promène en forêt. Ce sont des sons naturels. Il arrive que l'on se sente fatigué après une promenade au bord de l'océan, même si on se sent bien.

Je n'ai jamais utilisé les bruits blancs dans le traitement des acouphènes. Certains déconseillent les bruits blancs non naturels générés par des appareils ou des ordinateurs, et recommande les bruits blancs naturels et structurés pour traiter les acouphènes. Par exemple les très jeunes enfants ont peur la première fois qu'ils entendent un aspirateur ou une perceuse, alors qu'ils n'ont pas peur du bruit de l'océan.

Mes guides auditifs pour la cohérence cardiaque ont pour support le souffle de l'accordéon qui est un bruit blanc naturel avec aussi des sons et des musiques. Il existe un objet qui s'appelle l'ondoline qui permet d'amplifier nos fréquences respiratoires, notamment les fréquences aiguës de notre respiration. Je l'ai fait essayé à ma compagne pour guérir ses acouphènes. Ils ont disparu durant un an.

Mon premier album « Cœur symphonique » est celui que je conseille en général car je l'ai voulu assez varié et divers. Il y a treize univers sonores différents pour que chacun y trouve son compte. L'accordéon est présent, mais aussi les bols, les diapasons, etc... j'ai travaillé avec des filtres fréquentiels comme dans la méthode Tomatis, avec des moments où sont filtrés les graves ou les aigus. J'essaye de les utiliser de manière agréable et pertinente. Enfin j'y ai introduit des fréquences spécifiques.

FZ : Où trouver ces albums ?

AD : Ils sont présents sur mon blog : des musiques pour guérir et sur mon site symphonies intérieures

Vous pourrez y retrouver mes dix albums, dont six sur la cohérence cardiaque.

Après l'enregistrement de « Coeur Symphonique », j'ai réalisé le second album : « Coeur Symphonique 432 ». Dans celui-ci, tous les instruments sont accordés en 432 Hz.

FZ : Pourquoi un autre accordage et pourquoi 432 Hz ?

AD : En fait pour qu'un orchestre puisse jouer ensemble chacun doit s'accorder de la même manière, avec une note de référence : le La. A l'époque Baroque, le La était à 415 vibrations par seconde soit 415 Hz. Mozart utilisait des instruments à 430 Hz. Aujourd'hui ceux qui veulent jouer avec des instruments d'époque jouent à 430 Hz, car ces instruments ne peuvent pas jouer en 440 Hz, la norme actuelle. En comparant les instruments, on s'aperçoit que les instruments avaient moins de puissance mais plus de chaleur.

A l'époque romantique, on est passé à 438 Hz avec Berlioz. A l'époque contemporaine, les instruments montent et passent à 440 Hz jusqu'à 442 Hz. Ils sont hyper tendus, gagnent en puissance et perdent en chaleur. On recherche la brillance. Cela correspond aussi à une montée des centres d'énergie dans les corps subtils. On passe d'un niveau émotionnel avec le romantisme pour aller vers le mental à notre époque.

Pourquoi la norme actuelle est-elle à 440 Hz ? Je n'ai trouvé aucune raison scientifique, biologique ou fréquentielle pour l'accordage en 440 Hz. Par contre le 432 Hz est proche de l'accordage de Mozart. C'est une fréquence qui permet une musique légèrement plus basse et grave, plus posée.

Ces fréquences sont des harmoniques de nos fréquences cérébrales ainsi que de la fréquence de la terre (la résonance de Schumann). Le lien à la nature est beaucoup plus cohérent en 432 Hz. Lorsqu'on s'accorde sur certaines gammes en 432 Hz, certaines notes sont plus intéressantes comme le Do# qui vient résonner dans le chakra du cœur et que l'on ne trouve pas en s'accordant à 440 Hz.

Notre oreille est capable d'entendre de 20 Hz à 20 000 Hz.

On peut entendre confortablement des sons jusqu'à 12 000 Hz, sons qui nous paraissent agréables mais sont déjà assez aigus. Lorsqu'on norme un accordage, on utilise uniquement environ 80 notes (les notes fondamentales). Aujourd'hui la musique que l'on écoute est toujours normée à 440 Hz, cela veut dire que l'on écoute 80 fréquences sur 12 000 possibles. C'est extrêmement pauvre et limité. On a intérêt à chanter dans sa salle de bain et aller écouter d'autres fréquences pour se donner d'autre référentiels extérieurs et s'ouvrir d'autres perspectives.

Pourtant toutes les fréquences sont importantes et vont nous permettre de se synchroniser.

Un jour, j'ai compris cela en regardant mon enfant pleurer. Comment un enfant gère-t-il son émotion ? Ce que les adultes ont du mal à faire, les petit y arrivent bien. En premier, le corps s'exprime en gesticulant. Puis, la respiration se fait de façon plus saccadée pour retrouver de l'espace. Enfin, il utilise le son avec le volume et le balayage fréquentiel, sa voix monte et descend et balaye les fréquences de sa tessiture vocale.

FZ : Qu'est ce que cela fait ?

AD : L'enfant va ainsi se réaligner et se ré-accorder. Donc toutes les fréquences sont importantes.

Aujourd'hui on appauvrit notre champ référentiel, et on ne s'en aperçoit pas vraiment.

L'accordage en 432 Hz apaise davantage. Dans « Cœur symphonique 432 », j'ai inclus les trois respirations de base de la cohérence cardiaque. Quand l'expiration est plus longue que l'inspiration, cela sollicite le système nerveux parasympathique et va davantage nous apaiser. A l'inverse si l'inspiration est plus longue, cela va nous dynamiser. Quand les deux sont égales, nous trouvons l'équilibre.

J'ai créé quatre autres albums pour la pratique de la cohérence cardiaque dont deux sont axés sur des fréquences spécifiques. J'ai utilisé le ronronnement du chat qui est très apaisants, c'est la ronronthérapie. La plage fréquentielle dans laquelle ils ronronnent est intéressante, elle se situe entre 20 et 50 Hz, les mêmes fréquences environ que notre cerveau émet lors du sommeil paradoxal.

Ces fréquences graves apaisent et nous bercent. Les vétérinaires parlent de la faculté de régénération des os des chats qui est exceptionnelle. Si le chat ronronne c'est qu'il y a bien une raison. Car dans la nature tout a toujours une bonne raison d'être. Le ronronnement est utile pour plusieurs raisons.

J'ai recherché un ronronnement de chat pendant longtemps, sans succès. Puis en allant enregistrer mon album chez mon ingénieur du son, un chat venait d'arriver chez lui, il avait enregistré son ronronnement, il était super régulier et sa fréquence correspondait à la temporalité de la cohérence cardiaque. Ce chat ronronnait naturellement en harmonie avec la cohérence cardiaque. Il était dans le même tempo!! C'était incroyable, le ronronnement idéal! Par ce chat qui s'appelle Mouche. Cet album s'appelle « Caresse ».

L'album est aussi enregistré avec les fréquences sacrées. Si toutes les fréquences sont importantes et sacrées, certaines sont incontournables. Il y en a neuf. 174Hz 285Hz 396Hz 417 He 528 Hz 639 Hz 741 Hz 852 Hz 963 Hz, elles vont par tranche de trois.

174 Hz, c'est une fréquence qui nous offre un cadre sécurisant, qui nous permet de nous stabiliser, nous poser et nous ancrer. Nous sentir en sécurité pour ensuite pouvoir s'élever.

Les fréquences sacrées, du grave à l'aigu, nous amènent progressivement, du corps physique, au corps émotionnel, mental et spirituel. Il y a une élévation.

285 Hz est une fréquence régénératrice qui agit sur les chakras et les organes pour les harmoniser par résonance.

396 Hz agit plus sur l'émotionnel, cette fréquence nous libère des peurs et des culpabilités.

Je ne suis pas sûr que si l'on écoute une seulement cette fréquence générée pendant 10 minutes, il se passe quelque chose. C'est mieux si cette fréquence est mise en valeur dans une musique. L'énergie de la musique doit correspondre à cette fréquence. Dans la musique, il y a le tempo, l'harmonie, la dynamique...

417 Hz, favorise le changement et permet à chacun de se sentir assez ancré et en sécurité pour pouvoir commencer à se changer et se transmuter.

528 Hz est la fréquence miracle, elle est la fréquence centrale, j'en ai parlé précédemment.

639 Hz joue davantage sur les connexions neuronales ou relationnelles, pour trouver un équilibre par distanciation de nos émotions.

J'ai commencé par enregistrer l'album « Fréquence 528 » car c'était la fréquence centrale. Puis je cherchais quelle fréquence j'allais ensuite travailler. En démontant mon accordéon pour un réglage, je me suis aperçu que son numéro de série était le 741. Donc naturellement je me suis mis à travailler dessus...

741 Hz est une fréquence que j'aime beaucoup et qui correspond à l'expression de soi, la créativité, le développement de l'intuition. Oser parler et présenter qui on est. Six mois après ce travail, j'ai commencé à être interviewé, à m'exprimer dans des webinaires...

Des amis artistes ont essayé cet album, ils ont été créatifs tout au long de la journée.

L'album « Fréquence 741 » a été créé pour favoriser l'intuition. Le violon et le chant sont présents en plus de l'accordéon. Le violoniste virtuose avec qui j'ai enregistré s'appelle Dimitri Artemenko qui joue aussi avec le célèbre guitariste Estas Tonne.

852 Hz et 963 Hz sont des fréquences plus spirituelles qui nous amènent vers l'amour inconditionnel, le sentiment d'unité avec tout ce qui existe. Elles vont aussi nous aider à matérialiser qui on est, à matérialiser nos dons dans la matière. Elles agissent donc dans le domaine spirituel et aussi matériel.

FZ : D'où viennent les symboliques des différentes fréquences ?

AD : J'ai fait plusieurs recherches sans trouver d'informations pertinentes, c'est pour cela que j'ai réalisé des albums avec ces fréquences, pour les expérimenter! Par contre, j'ai étudié la numérologie et consulté une amie nombrologue afin d'étudier ces chiffres et nos conclusions étaient similaires à ce qui est dit depuis toujours dessus. J'ai demandé à des amis radiesthésistes ou magnétiseurs d'analyser ces fréquences, pour avoir leur avis sur l'effet des fréquences et le pourcentage de réussite de leur action. Cela m'a amené à avoir un point de vue différent dessus.

Mon idée est toujours de mettre en valeur ces fréquences d'après l'expérience que j'en ai.

FZ : Je partage la question de Jean Pierre dont la compagne vient de faire un AVC, et dont le cerveau gauche a été atteint. Quels sons lui faire entendre afin de l'aider à sa rémission ?

Tu nous as parlé de la synchronisation des hémisphères, quelles sont les fréquences qui pourraient être efficaces ?

AD : Ce qui me vient ne sont pas forcément des fréquences, mais une écriture musicale qui va venir stimuler et ré-harmoniser le cerveau gauche et le cerveau droit. Ce n'est pas forcément un traitement mais une aide qui peut-être intéressante. Dans l'album « Cœur symphonique 432 », il y a des morceaux qui sont créés pour solliciter les deux hémisphères et les mettre en miroir. Dans le cas d'un AVC, la cohérence cardiaque, avec la fréquence 432 Hz et une écriture musicale adaptée vont solliciter de manière agréable chaque hémisphère tour à tour.

FZ : Les couleurs peuvent être utilisées avec la musique. Quel album nous recommandes-tu ?

AD : Les dernières pistes de l'album « cœur symphonique 432 » stimulent le cerveau et ses hémisphères de gauche à droite. Il contient aussi un travail sur la spatialisation qui va permettre d'inspirer et d'expirer avec le son plus à droite ou à gauche et cela s'inverse, créant un effet énergétique.

Ces changements réalignent et réamorcent. Ces outils de cohérence cardiaque peuvent donner libre cours à l'auditeur pour chanter, générer des sons, faire des mudras pour renforcer l'effet énergétique.

FZ : qu'est ce qu'un mudra ?

AD : Ce sont des manières de positionner ses doigts qui agissent et stimulent différents méridiens et sont très efficaces. Cela nous aide lors de la pratique de la cohérence cardiaque, au même titre que la visualisation et l'intention. Ces outils sont complémentaires et on peut se les approprier et les adapter à ses besoins.

FZ : Ne pas être uniciste dans ses approches. Othello demande à quelle note correspond le 741 Hz ?

AD : On serait sur un Fa #, un peu plus aigu que celui sur la dernière ligne en haut de la clé de Sol.

FZ : Est-il intéressant de lier les mantras avec les fréquences sacrées ?

AD : Oui, bien sûr. Les mantras dans la même énergie peuvent renforcer les effets des fréquences.

FZ : Sophie demande comment redonner confiance et aider les enfants si ils ont des angoisses au coucher. On sait que les bébés ont des angoisses le soir.

AD : L'album « Cohérence kid Music » est particulièrement adapté, c'est le premier album de cohérence cardiaque adressé aux enfants. Il présente 22 plages musicales. La cohérence cardiaque stimule la dopamine, l'hormone du sommeil, c'est très adapté et aide de manière immédiate. Dans l'album, il y a divers univers musicaux, drôles et ludiques.

Les enfants même si ils sont trop petits pour pratiquer la cohérence cardiaque vont bénéficier des bienfaits de la musique et des fréquences et s'endorment facilement. D'ailleurs certains médecins diffusent l'album « Cœur symphonique » dans leur salle d'attente afin de modifier l'énergie de leur patients.

Pour les enfants, les tempos et les temps d'inspiration et d'expiration sont différents : plus courts. Dans l'album « Cohérence Kid Music », il y a trois temporalités différentes dont une pour que les parents puissent pratiquer la cohérence cardiaque avec les enfants.

Les retours des parents sont très bons et pour le sommeil, c'est fabuleux !

FZ : As-tu des outils pour les enfants ou ados qui ont du mal à se concentrer ? Les ados ne savent plus travailler dans le silence. Peut-on les aider ?

AD : Avec des musiques et de la cohérence cardiaque. La musique aide à la concentration, la mémorisation et l'apprentissage.

Voici un exemple pour illustrer le rapport entre la musique et la mémoire. J'ai eu l'occasion de jouer en maison de retraite. Lors d'une prestation, il y avait une dame très enjouée et qui connaissait par cœur toutes les chansons, leurs couplets et leurs refrains. A la fin du spectacle, les aides soignantes m'ont dit que depuis quatre ans qu'elle était dans cette maison de retraite, elles n'avaient jamais entendu le son de sa voix. C'était la première fois qu'ils l'entendaient.

La musique et les chansons de sa jeunesse l'avaient stimulé et fait revenir sa mémoire ancienne.

Les musiques favorisent l'apprentissage et la concentration. Il y a des musiques et des rythmes qui sont adaptés à ça, qui vont synchroniser nos hémisphères, baisser nos fréquences cérébrales. Quand nos fréquence cérébrales baissent on devient plus calme et on peut agir de manière plus lucide.

La cohérence cardiaque aussi, favorise la concentration, l'apprentissage et la confiance en soi.

Une étude a été menée dans des écoles. Elle consistait à faire pratiquer trois minutes de cohérence cardiaque avec des guides visuels ou certains de mes guides auditifs, à chaque entrée en classe (le matin, après les récréations et après la cantine).

Au bout de quatre semaines, les classes se sont métamorphosées.

Par exemple sur un exercice de mathématiques, les enfants sollicitaient la maitresse en permanence. Après quatre semaines, les enfants travaillaient dans le calme, dans le silence, et étaient focalisés sur leur activité.  Au bout de 25 minutes, c'est la maitresse qui se manifeste pour dire qu'elle est là pour les aider. Les enfants sont donc devenus plus autonomes, ils ont gagné en confiance. Quand un enfant se dit qu'il va y arriver et qu'il prend confiance en lui, son rapport à l'école change.

Avant l'expérience, quand les enfants parlent de l'école, ils évoquent le fait d'avoir à bien se tenir, de travailler, les devoirs etc... Au bout de quatre semaines, ils évoquent le plaisir, la joie. Ils parlaient de l'être et non du faire. Ils étaient entrés dans l'inter-relation, dans l'entraide.

Je précise que c'est à l'école primaire. 

« Cohérence kid Music » est un album qui va aider les enfants. Si on pratique avec les enfants cela favorise le lien avec les parents et la confiance.

Mandala Nathalie Chappé

FZ : Quelle est la posologie ?

AD : Il n 'y a pas d'effets secondaires avec la cohérence cardiaque et la musique. Pour le sommeil, il faut en faire le soir avant le coucher.

Pour les adultes, il est recommandé de pratiquer trois fois cinq minutes par jour. Le matin, car l'hormone du stress, le cortisol monte, cela nous équilibre et nous permet de rester présent. Avant le repas du midi, puis l'après midi ou le soir. Je ne manque jamais la pratique du soir car je m'endors plus facilement, avec un sommeil de meilleur qualité et une meilleure récupération pour un temps de sommeil plus court.

Certains effets de la cohérence cardiaque vont durer entre cinq et six heures, d'autres un peu plus longtemps. L'organisme entre dans une certaine dynamique qui va diminuer au cours de la journée. Il faut relancer cette dynamique et re-synchroniser le corps.

FZ : Pour ceux qui n'ont pas de chat qui ronronne et qui souhaitent bénéficier de ces bienfaits, quel album propose la ronronthérapie ?

AD : C'est l'album « Caresse » qui cumule, les fréquences sacrées, le ronron du chat et le souffle de l'accordéon pour la cohérence cardiaque. Vous pouvez choisir la fréquence qui vous plait, pourquoi pas à l'instinct.

Chacun de mes albums fait l'objet d'un article sur mon blog sur lequel les informations sont plus conséquentes que sur les pochettes, ce qui va vous permettre de vous familiariser avec ces derniers et de choisir ce qui vous inspire le plus.

Si vous avez un chat et que vous vous êtes cassé quelque chose, les chats vont se mettre à côté de la fracture.

FZ : Les témoignages concordent sur les chats qui savent se placer aux bons endroits pour nous soulager.

AD : Et cela marche aussi dans l'autre sens. Une amie vétérinaire (Alexandra Couture, vétérinaire comportementaliste) raconte que lorsque les clients font de la cohérence cardiaque, leurs animaux se font traiter facilement, sans angoisses, même si on doit leur faire des piqures. Son cabinet est équipé pour que les propriétaires d'animaux puissent pratiquer la cohérence cardiaque. Ils le font volontiers pour leurs animaux, et se mettent à le faire pour eux-même par la suite.

FZ : Quoi écouter pour soulager notre tristesse ? Y a t'il des incompatibilités entre des fréquences qui traitent la tristesse, la concentration et le sommeil ?

AD : Je ne pense pas qu'il y ait des incompatibilités, seulement si on écoute une musique en 432 Hz puis après en 440 Hz, cela peut paraître étrange et peut nous heurter, mais c'est une question d'accordage. Il faut le temps de se synchroniser à la nouvelle fréquence.

En revanche, ce n'est pas le cas des fréquences sacrées car elles sont précises. On peut donc passer de l'une à l'autre.

Ce qui peut être intéressant pour la tristesse, c'est d'écouter « Concerto vibratoire » et « Voyage sonore 432 » car ces deux albums sont construits comme des soins sonores. « Concerto vibratoire » est mon premier album que j'ai enregistré dans les studio d'ARTE RADIO.com, et j'ai eu accès à des micros binauraux qui nous placent dans l'environnement sonore en 3 dimensions. C'est très intéressant car au casque cela replace la personne dans l'univers réel d'un soin sonore.

Cet album est un voyage sonore qui permet de changer d'énergie.

La mère d'un ami qui ne dormait plus depuis un an après la perte de son mari, a retrouvé le sommeil en l'écoutant. Ces retours sont très réconfortants.

Avec ces musiques, ce sont des parties entière de notre être qui sont sollicités : physiques, mentales et émotionnelles.

FZ : Isabelle nous demande si les ondes influencent le nerf vague.

AD : J'ai plus d'informations concernant la cohérence cardiaque que la musique à ce propos. Quand on va chanter, le mouvement de notre bouche et de notre respiration vont stimuler le nerf vague.

FZ : Sophie demande quoi faire pour un burn-out ?

AD : Oui, les fréquences naturelles, notre propre énergie. Les bruits blancs, le 432 Hz permettant de retrouver un environnement sécurisé. Cela va nous amener à renaître, se relever, car il y a quelque chose qui manifestement ne fonctionne pas. Je préconise la première fréquence sacrée puis une montée progressive avec les autres.

FZ : Que penses tu de l'effet des ultrasons ?

AD : On soigne avec les ultrasons, ce sont des fréquences. Le mécanisme de résonance est le même. Je travaille plus avec la musique et les fréquences liées à la sensibilité auditive. Pour moi un traumatisme est lié à certaines fréquences auditives. On va devenir hypersensible ou hyposensible à certaines fréquences. Des tests montrent que l'on entend plus ou moins rapidement certains sons. Ces fréquences sont liées symboliquement à des endroits du corps et avec certains traumatismes et chocs émotionnels. Donc sans avoir besoin de faire une analyse précise, on peut stimuler de manière sensible nos fréquences cérébrales. C'est ce que fait la méthode Tomatis, l'holopsonie, la méthode Bérard, sur certains points.

FZ : Est ce qu'on pourrait écouter les musiques dont on a envie ? Est ce que cela peut suffire à percevoir notre besoin du jour ?

AD : Il est intéressant de faire un lien entre ce que l'on écoute et ce qui se passe. Différentes parties du corps seront stimulées en fonction des musiques que l'on écoute. En Inde, certains produisent des sons graves comme le OM avant le lever du soleil. Cela stimule le chakra racine et l'aspect masculin.

Si on produit des sons aigus, une autre partie du corps serait stimulée. Si l'on écoute Mozart, on peut se demander : « dans quelle énergie cela me met ? » et, faire les liens entre la musique et les fréquences afin de créer ses propres remèdes.

A chacun de se faire son propre univers musical. Plus on entre dans le son, plus on y sera sensible, et on prendra conscience de l'impact du son. Avec les soins sonores, je me suis rendu compte que les patients prenaient de plus en plus conscience de leur corps au fil des séances.

FZ : Arthur, un boulanger, nous demande comment il peut travailler l'eau de son pain à 528 Hz ?

AD : Le son crée la forme, donc pour faire entendre 528 Hz, à l'eau, on peut chanter cette fréquence. Sinon avec un diapason accordé à 528 Hz, aussi. On peut écouter l'album Fréquence 528 à côté de l'eau, afin qu'elle engramme l'information comme l'ont montré les travaux d'Emoto et de Benveniste.

FZ : M.e.r.c.i. Anthony pour toutes ces informations et de nous avoir partager ses connaissances.

AD : La meilleure fréquence que l'on a c'est la notre, à nous de la faire rayonner...

Pour des informations et musiques pour faire rayonner votre fréquence,

inscrivez-vous sur le blog et recevez pour commencer

10 minutes de musiques de l'album Concerto Vibratoire.

Les sept secrets de la guérison par le son

d'après l'ouvrage éponyme de Jonathan Goldman aux éditions Guy Trédaniel. 

Nous avons présenté le travail de Jonathan Goldman, précurseur dans l'étude des pouvoirs thérapeutiques du son, dans un article précédent.

Voici une présentation résumée du livre "Les 7 secrets de guérison par le son" de Jonathan Goldman

dans lequel il concentre le fruit de 25 années de recherches dans tous les domaines. En effet, pour aborder un sujet aussi vaste et complexe de la manière la plus rigoureuse, il convient d'acquérir des connaissances dans des domaines aussi divers que : la médecine, la physique, les neuro-sciences, la psychologie, l'ethnomusicologie, la psycho-acoustique, les médecines traditionnelles et bien d'autres sujets d'études qui dépassent largement le champs de la conceptualisation et de la pratique musicale, vocale et instrumentale.

Par son ouvrage, Jonathan Goldman permet à chacun d'entre nous d'acquérir des connaissances de base sur les bienfaits du son afin de mieux comprendre ce phénomène et son fonctionnement et de l'utiliser pour améliorer son bien-être.

Voici les 7 secrets de la guérison par le son :

1) Tout est vibration

2) L'intention est puissante

3) Nous sommes des êtres vibratoires uniques

4) Le silence est d'or

5) Notre voix est le meilleur instrument thérapeutique

6) Il y a plusieurs notes dans une gamme

7) Le son peut changer le monde

1) Tout est vibration

C'est ce que disent la quasi totalité des textes sacrés et des mythes fondateurs de part le monde, ainsi que les théories de la physique moderne. La vibration des sons se mesure en hertz. Nous ne percevons qu'une partie du spectre sonore. Il existe des ultrasons (aigus) et infrasons (graves) que nous ne percevons pas avec nos oreilles.

Chaque objet possède une vibration naturelle spécifique, (une signature fréquentielle). La vibration engendre un effet de résonance. Le corps humain par exemple est composé de différentes parties qui résonnent à des fréquences différentes ce qui crée un composé harmonique. Si une partie cesse de vibrer avec aisance, cela va affecter l'ensemble du corps comme dans le cas où un instrument jouerait faux au milieu d'un orchestre.

La thérapie par le son propose de restaurer les fréquences naturelles saines du corps afin de ramener celui-ci à l'état de santé.

Une autre application thérapeutique du son consiste à projeter une fréquence sonore qui permet de dissoudre un élément pathogène comme un virus ou une bactérie.

L'exposition aux fréquences sonores influe sur l'organisation de la matière, notamment sur l'eau qui est le premier constituant de notre corps, c'est ce que l'on voit avec la cymatique. Aussi, les modifications de fréquences sonores d'un objet entraine celle d'un autre qui se met à vibrer en synchronisation avec le premier. C'est ce qu'on appelle l'entrainement. C'est le cas avec le battement cardiaque, la respiration et les ondes cérébrales, chacun ayant une interaction avec les autres.

Le cerveau émet différents types d'ondes, suivant notre état intérieur :

  • Les ondes bêta (14 à 20 Hz) sont celles que nous émettons normalement quand nous sommes éveillés.
  • Les ondes alpha (8 à 13 Hz) sont générées lorsque nous sommes dans un état contemplatif.
  • Les ondes thêta (4 à 7 Hz) apparaissent dans des états de grande créativité, de conscience modifiée ou de sommeil.
  • Les ondes delta (0,5 à 3 Hz) se produisent dans un état de sommeil profond.
  • Les ondes bêta supérieur (20 à 30 Hz) sont associées à l'hyperactivité, au sommeil paradoxal et à certains états de stress.

-> Il est possible d'agir sur les ondes cérébrales en écoutant des fréquences proches mais différentes à chaque oreille, les deux hémisphères se mettent à résonner à une fréquence nouvelle qui est la différence entre les deux fréquence entendues : ce sont les sons binauraux.

-> Enfin, il convient de faire la différence entre le son et la musique. Si la musique est composée de sons, tous les sons ne forment pas de la musique. L'effet thérapeutique du son n'est pas forcément liée à l'utilisation de la musique. Sons et musiques ont leurs propres effets thérapeutiques.

2) L'intention est puissante

Si la fréquence sonore a un effet physique, elle transporte avec elle l'énergie née de l'intention de ce qui émet le son. La même fréquence émise avec une intention différente n'aura pas le même résultat.

En résumé : FRÉQUENCE + INTENTION = GUÉRISON

L'intention a été oubliée dans la physique moderne et pourtant, en thérapie, elle permet de renforcer le pouvoir de guérison quelque soit le remède employé. Pour la musique, la même œuvre interprétée par des musiciens aux intentions différentes aura un effet différent sur le corps.

Les travaux du docteur Emoto sur l'eau nous montrent à quel point l'eau est sensible à l'intention et sa structure s'organise différemment suivant le type de pensée que l'on émet.

L'homme possède donc le pouvoir de créer l'harmonie autour de lui par son intention, ses visualisations et le son de sa voix. C'est pour cela que les adeptes des différentes religions par leur prières et mantras créent les conditions de la manifestation de l'énergie qu'ils invoquent.

VOCALISATION+ VISUALISATION = MANIFESTATION

Les scientifiques travaillant sur la physique quantique se sont d'ailleurs rendu compte de l'influence de l'observateur lors d'expériences sur les particules. Ainsi il leur est apparu que la matière pouvait être modifiée par l'intention.

SON + FOI = RÉSULTAT

Notre corps est donc largement influencé par nos intentions, nos pensées, nos croyances et nos émotions. C'est une des clefs les plus importantes pour comprendre le mécanisme de la guérison par les sons.

3) Nous sommes tous des êtres vibratoires uniques.

Comme nous sommes tous différents, ce qui fonctionne sur une personne ne marchera pas forcément sur une autre. Il se peut que le son qui guérit une personne soit inopérant, voir même néfaste à une autre. Il est rare mais peut arriver qu'un son ne nous convienne pas, dans ce cas, il est recommandé de cesser son écoute. Si une thérapie sonore vous rend malade, il est préférable de l'arrêter.

D'autre part on ne peut pas dire qu'un style de musique soit "bénéfique" ou "nocif" : cela dépend du moment, de l'endroit et du besoin individuel d'une personne. Certaines musiques ont le pouvoir de détendre ou de stimuler, mais leurs effets varient en fonction de l'auditeur, du moment et du contexte de l'écoute. 

Aussi, la musique est un nutriment sonique qui nourrit et alimente le corps, l'âme et l'esprit. De ce fait, comme en alimentation, il est bénéfique de manger varié pour subvenir le plus largement à nos besoins. Et parfois, des sonorités venues d'autres continents nous paraîtront étranges ou savoureuses comme le goût d'un aliment exotique.

Il n'existe pas de fréquence ni de recette miracle. Si certains sons soulagent des douleurs et améliorent un état général, d'autres peuvent provoquer une guérison instantanée. Pourtant il arrive que des thérapies sonores soient sans effet. Il n'y a pas d'explications précises et satisfaisantes pour cerner ce paradoxe. Trop de facteurs entrent en ligne de compte : le moment d'écoute, l'intention d'écoute, la musique, les sons, les fréquences, le tempo, l'harmonie, les gammes utilisées, les instruments, les besoins de la personne, la signature fréquentielle de la personne..

4) Le silence est d'or

Le son est une énergie subtile : les sons naturels se composent de multiples fréquences appelées harmoniques. Chaque harmonique vibre au multiple entier de la fréquence initiale, et deviennent de plus en plus élevées et plus subtiles. Il n'est donc pas nécessaire d'augmenter un volume sonore pour que l'effet d'un son soit plus grand.

Le silence est l'espace entre deux sons, il est très important. C'est un moment sacré qui permet à l'effet d'un son de se produire. Il est aussi nécessaire pour la guérison que le son lui même. Il est la polarité inverse du son comme le Yin et le Yang qui s'engendrent mutuellement.

Le volume sonore se mesure en décibel. Le silence étant 0 décibel. Les sons supérieurs à 100 db peuvent endommager le système auditif. Les faibles volumes sonores sont plus appropriés pour obtenir un effet sur le corps. Et cela est d'autant plus important dans le cas de femmes enceintes.

Les sons trop forts ont un effet sur le système nerveux et le rythme cardiaque et provoque une montée d'adrénaline. D'ailleurs il existe un lien évident entre la pollution sonore et les maladies liées au stress dans nos sociétés modernes.

5) Notre voix est le meilleur instrument thérapeutique

Notre voix est la façon la plus naturelle de produire des sons thérapeutiques. Cela n'exige aucune source d'énergie et c'est toujours disponible. Il n'y a besoin d'aucun prérequis, chacun utilise sa voix depuis sa naissance. L'expression d'un son soulage la douleur (AÏE!!).

Utiliser sa voix fait résonner les différentes parties du corps afin de rétablir l'harmonie et l'intégrité.

C'est très naturel et facile. Il est possible de faire vibrer des endroits précis du corps. C'est la base des mantras et de toutes les pratiques de chant sacré. L'intention est plus facile à associer à sa propre voix que de la projeter au travers d'un instrument.

Le son de la voix permet au corps de libérer des substances chimiques qui soulagent et guérissent, oxygènent le corps et le cerveau, et agissent sur le système nerveux.

Il n'est pas besoin d'émettre un son à proprement parler musical, ni plaisant à l'oreille. Ce sont les intentions de guérison qui couplées à un son permettent de modifier un état vibratoire. Ceci est très différent de la pratique artistique de la voix. Chacun d'entre nous possède son pouvoir de guérison sans pour autant être un chanteur. Pratiquer sa voix dans le but de se faire du bien n'a rien à voir avec un spectacle.

Les sons peuvent équilibrer et ré-harmoniser nos centres d'énergie subtile appelés chakras. C'est le but des mantras dans les cultures bouddhistes et hindouistes. Les sons des voyelles sont très puissants et sont sacrés dans de nombreuses cultures. Les voyelles existent dans toutes les langues de la planète.

Les sons les plus graves résonnent avec les chakras du bas du corps et ceux les plus aigus avec ceux du haut. La tonalité qui fait résonner une partie sera différente pour chacun et elle peut aussi varier d'un jour sur l'autre en fonction de nombreux facteurs.

  • Chakra racine à la base de la colonne vertébrale : son « u »
  • 2 ème chakra vers l'ombilic : son « ou »
  • 3 ème chakra au plexus : son « oh »
  • 4 ème chakra au milieu de la poitrine : son « ah »
  • 5 ème chakra à la gorge : son « aï »
  • 6 ème chakra au milieu du front : son « hé »
  • 7 ème chakra au sommet de la tête : son « i »

Avec les voyelles liées aux chakras, prenez quelques minutes, et offrez-vous ce massage sonore, et ressentez les bienfaits de votre thérapie vibratoire !

6)  Il y a plusieurs notes dans la gamme

Les manières d'utiliser le son en thérapie sont très diverses et variées. Dans la musique occidentale, on divise les octaves en 12 notes. Un octave correspond à une fréquence qui vibre 2 fois plus vite que la première. Ces 12 notes sont : do, do#, ré, ré#, mi, fa, fa#, sol, sol#, la, la#, si.

Le « la » d'accordage est par convention à la fréquence de 440 Hz, mais en réalité, à travers l'histoire il va de 415 Hz à 448 Hz en passant par le 432 Hz de plus en plus répandu, ce qui donne une infinité de fréquences possibles liée au "la" d'accordage.

Il existe plusieurs approches de la thérapie sonore et d'innombrables manières de projeter un son dans l'être physique. La psalmodie des mantras est sans doute l'une des plus anciennes façons d'utiliser le son comme outil thérapeutique. Que ce soit par des sons, des voyelles ou des mots, ce sont des pratiques très efficaces surtout quand elles sont doublées d'une intention. La musique permet de réduire le stress, la douleur et améliore les états émotionnels!

Technologie et guérison par le son : Certains appareils sont utilisés pour modifier les vibrations malades d'un organe ou détruire un élément pathogène. D'autres produisent des fréquences différentes dans chaque oreille ce qui permet de modifier les fréquences émises par le cerveau. Des chercheurs ont aussi travaillé sur la stimulation de l'oreille et arrivent à stimuler et recharger le corps d'énergie. Enfin d'autres ont analysé les fréquences de la voix et arrivent à re-créer un équilibre émotionnel en réintégrant les fréquences manquantes.

Les thérapies utilisant les sons sont très nombreuses. Elles possèdent chacune leurs spécificités et agissent de manières différentes. Le monde des thérapies sonores est sans limite et nous ne sommes qu'au début de l'exploration de ce continent nouveau : l'avenir pourrait nous réserver de nombreuses surprises !

7) Le son peut changer le monde

Si le son peut être utilisé pour apporter du bien être et nous ré-harmoniser à titre individuel. On peut aussi élargir notre champ de perception et considérer le monde dans sa globalité. Nous sommes tous reliés et interdépendants de tout ce qui vit sur cette planète. Souhaitons qu'en produisant des sons porteurs d'intentions nous puissions accéder à une conscience différente et que leurs synergies produisent une force irrésistible capable de « déplacer des montagnes ».

Ce n'est pas par hasard que les anciens prononçaient leurs prières à voix haute. Ils connaissaient le pouvoir mystérieux des sons sacrés. Aujourd'hui nous sommes en train de le re-découvrir. Des appareils permettent d'enregistrer les effets de grands évènements et de moments d'émotions collectifs dans le monde. Cela est mesurable et provoque des vagues de résonances. Ces études permettent de démontrer les effets planétaires de la méditation et de la prière qui influent positivement sur l'ensemble de la planète.

Si l'on considère que la masse critique pour opérer un changement est la racine carrée de 1% de la population cela signifie que 8000 personnes peuvent influer sur la conscience planétaire. C'est dans ce but qu'a été instauré la journée mondiale de la guérison par le son le 14 février, le jour de la Saint Valentin. Ce jour là des milliers de personnes dans le monde entonnent le son « ah », qui est la voyelle associée au cœur, le centre de l'amour et de la compassion, reconnu dans toutes les traditions, cultures et confessions.

Vous pouvez utiliser ce son afin de vous extraire des relations conflictuelles et de re-créer l'harmonie dans vos relations. Quand vous aurez expérimenté cela sur le plan personnel, vous pourrez essayer d'élargir votre pratique et utiliser ce son pour agir sur la conscience planétaire.

Le son est une énergie multidimensionnelle qui est soumise aux lois de la physique quantique. Le temps et l'espace ne créent pas les limitations qu'ils semblent représenter. Nos émotions, intentions et croyances jouent un rôle important et par le son il est possible de recréer la réalité elle-même.

On peut donc changer le cours des choses par notre intention, et transformer notre conscience au travers du son.

Conclusion

Tout est en état de vibration. Les intentions et le pouvoir des émotions colorent l'univers que nous connaissons. Nous sommes tous des êtres vibratoires uniques. Le son est une énergie subtile qui agit surtout en douceur. Votre voix est le meilleur instrument de guérison. Il y a une multitude de manières d'aborder les thérapies sonores et nous avons le pouvoir de changer les choses grâce à nos sons. Nous avons la capacité d'harmoniser nos Symphonies Intérieures.

Le son est puissant et mystérieux. Nous ne sommes qu'aux débuts des (re)découvertes le concernant.

Vous êtes à même d'expérimenter et de ressentir ce qui vous est le plus approprié.

Faites vous confiance, 

Bonnes explorations sonores.

Les protéodies, la musique du vivant

Les protéodies, la musique du vivant

Notre monde est une petite bulle suspendue dans l'univers. Si certains pensent en avoir fait le tour... Ils se trompent ! De la musique des sphères à la musique des protéines, l'univers vibre de milles feux : il nous reste de formidables choses à découvrir dans l'infiniment grand, l'infiniment petit, l'invisible et l'aspect vibratoire de la matière. Parmi ces choses surprenantes, les protéodies sont un exemple merveilleux de découverte qui nous ouvre un autre niveau de compréhension des phénomènes physiques. En effet, quoi de plus réjouissant et de plus poétique que de s'apercevoir que la vie elle-même se construit en musique?

Les protéodies sont basées sur des recherches en physique quantique et en sciences naturelles. Ce nom a été créé par le physicien Joël Sternheimer qui a travaillé sur les fréquences émises lors de la synthèse des protéines par le biais des acides aminés. En analysant ces successions de fréquences, il s'est aperçu qu'elles possédaient un rapport analogue à celui de la gamme musicale. 

Il fallait une bonne dose de créativité pour imaginer, à partir de fréquences inaudibles par l'oreille humaine, des musiques qui influencent les organismes des êtres vivants par une action sur l'ADN et la stimulation de certains gènes. C'est ce que font les protéodies : des mélodies rendues audibles à nos oreilles suite à des transpositions d'octave.

Ainsi, il est possible de protéger une plante des maladies en stimulant ses défenses immunitaires, en la rendant plus résistante aux aléas climatiques, en augmentant sa production :le tout en lui diffusant de la musique !

Aussi magique que cela puisse paraître, c'est une magnifique ouverture vers une autre compréhension du vivant, des grandes lois de l'univers et des bienfaits de la musique qui agit jusqu'à l'intérieur des cellules. 

1) Des protéines à la musique des acides aminés

2) Les protéodies

3) Applications et perspectives

4) Joël Sternheimer

5) Conférence et reportage sur les protéodies

1) Des protéines à la musique des acides aminés

Les protéines sont des éléments de base qui composent les cellules animales ou végétales. Elles sont elles-même composés d'acides aminés qui se sont liés et assemblés. Les acides aminés sont à la base de tous les processus vitaux et de notre métabolisme. Notre corps en est composé d'environ 20%, dans nos cellules, muscles et tissus. Il existe 22 acides aminés protéinogènes différents à la base de la constitution de l'ensemble des protéines de tous les organismes vivants.

Le tryptophane, la méthionine, la lysine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucine, l'isoleucine, 

l'histidine, l'arginine, l'alanine, l'acide aspartique, l'asparagine, l'acide glumatique, la cystéine, 

la glutamine, la glycine, la proline, la sérine, la tyrosine, et l'ornithine et la citrulline.

 Ils servent à la répartition des substances nutritives dans l'organisme, participent aux fonctions de base des organes et permettent de garantir une bonne santé.

Les acides aminés s'assemblent pour créer des molécules plus grandes : les protéines. Chaque acide aminé émet une onde caractéristique. On les appelle les ondes d'échelles en physique quantique car elle sont liées aux différentes échelles d'observation. C'est le docteur en physique Joël Sternheimer qui a fait la découverte de ces ondes d'échelle concernant les particules élémentaires. Ensuite, il a appliqué ses théories aux acides aminés. Ces ondes d'échelles participent à l'organisation de la matière et en assurent la cohérence. Il s'est aperçu que les ondes d'échelle possèdent les mêmes intervalles que ceux de la gamme tempérée. La gamme tempérée est basée sur une loi mathématique qui nous a permis de diviser un octave 12 parties égales.

C'est au moment où les acides aminés s'agglomèrent pour former une protéine qu'ils émettent un signal ondulatoire, une onde dont on peut calculer la fréquence vibratoire grâce aux principes de la physique quantique. Même s'il est impossible d'entendre ces notes par l'oreille humaine, le rapport entre elle est similaire à celui utilisé en musique. Lors de la formation d'une protéine, plusieurs dizaines ou centaines d'acides animés s'agglomèrent créant ainsi de véritables mélodies. C'est à partir de ces mélodies que l'on crée les protéodies.

Comme les fréquences de chaque acides aminés sont connues, un calcul mathématique permet de leur attribuer une note. Il est alors facile de recomposer la musique de chaque protéine.

L'ordre d'agglomération de ces acides aminés donne la suite des notes et le temps entre l'agglomération de deux d'entre elles, donne la durée de la note. C'est ainsi que sont composées les protéodies.

Voici un tableau avec les rapports masse/fréquence qui déterminent les notes correspondantes aux acides aminés.

 

2) Les protéodies

Les protéodies sont donc des assemblages de notes et de sons composés à partir des ondes d'échelles observées lors de la synthèse des protéines.

Par "effet miroir", par la loi de la résonance", les protéines sont sensibles à la protéodie qui leur correspond, comme si la séquence était reconnue. Les protéines ayant des fonctions similaires peuvent être différentes suivant les espèces, cela suppose de créer des protéodies adaptées à un besoin spécifique, d'une part et à la protéine qui entre en action d'autre part. En résumé, une protéine stimulant la croissance d'un végétal sera différente d'une espèce à l'autre, il conviendra de composer des protéodies différentes pour chaque espèce.

La protéodie agit non pas de façon mécanique comme le font les sons et la musique par le biais du sens de l'ouïe et d'un organe spécifique, mais au travers de la vibration perceptible physiquement par la protéine. Cette vibration se propage dans l'organisme au travers de l'eau présente dans les cellules jusqu'à la protéine concernée. De même, une personne sourde perçoit la musique de l'intérieur par l'effet des vibrations dans ses tissus, dans ses os. Le principe est identique au cours d'un voyage sonore, d'un soin par les sons.

Les protéodies agissent par résonance. Elles ont la faculté de stimuler la synthèse des protéines dans un organisme, ainsi, on améliore les caractéristiques d'un organisme et booste ses processus internes. A l'inverse, par la composition de protéodies qui présentent des caractéristiques inverses de la première on peut inhiber la synthèse d'une protéine et abaisser certaines de ses fonctions physiologiques.

Dans les deux cas, la modulation de l'action de la protéodie résulte de différents paramètres, la répétition, le volume, l'intensité ou le timbre. Donc on peut doser l'action d'une protéodie suivant la manière dont la note est jouée comme une forme de posologie afin d'obtenir l'effet escompté.

Voici par exemple la protéodie de la protéine Cytochrome oxydase. Cette mélodie stimule la protéine en question. Jouer à l'envers, en commençant par la fin, cette protéodie va plutôt inhiber la protéine. 

A NOTER ! Cette partition de protéodie, ressemble étrangement à l'écriture de Jean Sébastien Bach, comme une sorte de sonate pour alto ou violon. Dans l'Effet Mozart, Don Campbell signale à ce propos que Dorothy Retallack, alors étudiante au Temple Beul College de Denver a observé que la musique indienne et la musique de Bach stimulaient considérablement la croissance des plantes. Les fleurs étaient plus abondantes et les tiges poussaient même en direction des hauts parleurs lors de ses expériences... 

Par ailleurs, d'autres protéodies vont davantage ressembler à des chants d'oiseaux... Constatons une fois de plus que la nature est parfaite et magique : les oiseaux dans les haies, dans les arbres et dans les jardins contribuent par leur chant à renforcer les plantes! La plus forte croissance des plantes a lieu le matin à l'heure où les oiseaux chantent : c'est à ce moment là que les stomates des plantes sont les plus ouvertes. 

3) Applications et perspectives

  • Les premières expériences ont été réalisées sur les légumes et les plantes. Les résultats sont très satisfaisants. A raison de quelques minutes de diffusion par jour des protéodies, les plants ainsi exposés ont révélés être plus productifs et en meilleur santé que les témoins.
  • Parallèlement à l'utilisation des protéodies sur les végétaux, les protéodies ont un effet sur les virus (composés également d'une molécule d'acide nucléique entourée de protéines). Donc, les virus vont être directement impactés par ce procédé, avec la protéodie adapté : leur virulence est amoindri, cela limite l'effet des maladies qu'ils propagent.

Les essais ont été menés dans plusieurs pays dans une large variété de climats (comme la France, la Suisse, le Sénégal) sur des espèces très différentes comme les tomates, la vigne et les haricots verts... Un brevet a été déposé qui s'intitule : procédé de régulation épigénétique de la synthèse protéique. Des agronomes et agriculteurs utilisent désormais ce procédé qui permet de renforcer et stimuler les végétaux sans traitement chimique et sans impact sur l'environnement. (Voir reportage, fin de l'article)

Les protéodies ouvrent un chapitre nouveau dans l'agriculture et pourraient nous permettre de mieux concourir à la santé des plantes tout en minimisant l'utilisation de produits phytosanitaires et d’intrants chimiques dont les effets ont des conséquences délétères sur la santé des écosystèmes et des individus.

  • Aujourd'hui, les protéodies sont utilisées avec succès dans les vignobles en Alsace, Champagne et dans le Bordelais dans la lutte contre certaines maladies, mais aussi dans les processus de vinification. Des applications pratiques se font dans le maraîchage, sur de nombreux légumes et dans des domaines aussi divers que la précocité, la résistance, la conservation, la consommation en eau.
  • Des applications sont mise en place dans l'élevage afin de limiter les maladies, améliorer la qualité du lait, sa fermentation pour une meilleure production de yaourts, ou encore réduire le stress des animaux. Il existe bien d'autres utilisations qui concernent l'aquaculture, la conchyliculture, arboriculture, l'agro-alimentaire avec des procédés permettant d'améliorer la conservation des produits, et aussi l'environnement avec le traitement des déchets et la dépollution.

Les applications des protéodies sont multiples et nous sommes au début de ces découvertes. Elles ont aussi un intérêt pour la santé humaine. Dans l'agriculture, il est recommandé de ne pas s'exposer aux protéodies en raison du principe de précaution. Les protéodies adressées à l'homme seront probablement sources de santé et de bien-être dans les prochaines années.

Pour le moment, une protéodie à été crée pour lutter contre les caries dentaires en limitant le développement de la bactérie incriminée. Aujourd'hui elle n'est plus disponible librement à l'écoute car elle agit sur la synthèse d'une protéine qui ressemble à d'autres protéines présentes chez l'homme et peut avoir des effets physiologiques indésirés chez des personnes sensibles. Imaginons que dans quelques années, à l'image des soins sonores pour les plantes par les protéodies, nous apprécierons les soins sonores des protéodies pour l'homme.

L'inventeur des protéodies, Joël Sternheimer tient à rappeler que les protéodies n'ont pas pour objectif d'agir comme un traitement qui remplacerait les médicaments et détruirait virus ou bactéries sans considération, mais comme un moyen de DIALOGUER AVEC LE VIVANT. Ses recherches sur les cellules cancéreuses on aboutit par une réversion des cellules tumorales vers la normale, plutôt qu'une destruction de celles-ci.

Il y a donc un grand espoir de voir un jour les protéodies être utilisées pour soigner les humains.

4) Joël Sternheimer

Joël Sternheimer est né dans l'Ain en 1943 et a fait ses études à Lyon. Il y obtient son doctorat en physique théorique en 1966. Il a été attiré très tôt par les mathématiques et la chanson, son pseudonyme de chanteur est Evariste, en hommage au mathématicien du 19ème siècle, Evariste Galois. Il connaîtra le succès en tant qu'artiste et continuera de concert ses activités de musique et de recherches scientifiques tout d'abord en tant qu'assistant à l'université de Princeton puis en tant que chercheur indépendant. L'argent gagné au titre des droits d'auteur l'aidera à financer son travail de recherche de manière autonome.

Il a enregistré plusieurs disques dans un style assez fantasque, tinté à la fois d'humour et de l'esprit révolutionnaire de la fin des années 60. Il abandonne sa carrière artistique en 1975. Cependant il continue à allier son attrait pour la musique à son travail de chercheur. En 1984, il deviendra conseiller scientifique à la Cité des Sciences de La Villette, il y mettra en place un stand intitulé « le piano des particules ». Il sera successivement directeur de séminaires au Collège International de Philosophie puis à l'Université Européenne de la Recherche à Paris. Enfin, il devient président fondateur de l'Association des Chercheurs Indépendants.

Résultat de recherche d'images pour "joel sternheimer"

Durant les dernières décennies, il dépose un certain nombre de brevets sur son travail. Aujourd'hui, une société exploite ses recherches dans le domaine de l'environnement, de l'agro-alimentaire et de l'énergétique. Ses travaux ont été évoqués dans l'ouvrage de Jean Marie Pelt : les langages secrets de la nature.

  • Joël Sternheimer est un homme atypique, inspiré et créatif qui nous ouvre de belles perspectives pour une compréhension plus large du vivant et des inter-relations en action dans les phénomènes physiques et l'ensemble du monde naturel. L'un des axes fondamental de son travail a été de comprendre que l'observateur fait partie de ce qu'il observe et qu'il se crée entre eux un faisceau d'influences réciproques.

C'est par cette manière plus large de penser qu'il a pu découvrir les ondes d'échelles. Il nous invite à nous interroger sur nos rapports au monde et au vivant afin de créer des relations harmonieuses. Les protéodies se présentent alors comme une manière d'intégrer un langage vibratoire universel afin d'entrer dans un dialogue avec les êtres vivants de l'infiniment petit, du monde végétal et animal.

Enfin, en étudiant les protéodies il s'est rendu compte que certaines de nos chansons populaires contenaient des suite de notes agissant comme des protéodies, comme si nous avions cette connaissance au fond de nous, inscrite dans le savoir populaire, non conceptualisée mais pourtant bien présente. Le thème du Canon de Pachelbel correspond à une protéodie antistress, celui de la chanson « Aimer » dans la comédie musicale Roméo et Juliette, contient une protéodie qui favorise la fertilité.  Les 5 notes de « O Sole Mio », célèbre chant napolitain, correspondent à la stimulation d'une protéine dont le rôle est d'accumuler de l'énergie dans les cellules du tournesol!

  • La société Génodics propose une approche novatrice et non invasive dans les domaines de la viticulture, du maraîchage, de l'arboriculture, de l'ostréiculture et de l'élevage en développant des applications du "procédé génodique", découvert et breveté par le physicien Joël Sternheimer.  A la fin 2017, Génodics avait réalisé plus de 600 applications annuelles de ce procédé, en France et dans des pays limitrophes. https://genodics.com/

5 ) Conférence et reportage sur les protéodies

Voici une conférence passionnante du Professeur Marc Henri sur la musique, les protéodies et la physique quantique :

 

Voici un court reportage sur l'utilisation des protéodies : Musique, ça pousse !

Ecoutez maintenant une version pour quatuor à cordes du Canon de Pachelbel, construit sur 8 acides aminés, aux propriétés anti stress...

Découvrez également une des plus belles versions du Canon de Pachelbel :

à la guitare par Per-Olov Kindgren

https://www.youtube.com/watch?v=jXC9tuumjiA

En attendant de découvrir tous les secrets de la synthèse des protéines, et de découvrir des applications précises à l'homme, continuons à écouter de la musique en ressentant le bien être et l'effet qu'elle nous procure :)

Abonnez-vous à ce blog pour recevoir des informations et musiques adaptées à vos besoins !


La dette du sommeil effacée par la musique (2)

La dette du sommeil effacée par la musique (2)

Cet article est en lien avec l'article La dette du sommeil effacée par la musique (1)

Dormez-vous bien ? 

Cette question est d'actualité et nous préoccupe, tout comme les institutions en charge de la santé publique. Certains chercheurs mènent des enquêtes afin d'estimer la durée et la qualité du sommeil des français et les facteurs qui l'impactent. Les pouvoirs publics se mobilisent afin de mener des campagnes de prévention plutôt que d'avoir à traiter les conséquences sanitaires du manque de sommeil sur la santé. Une étude récente sur le manque de sommeil date du 12 mars 2019 : pour y accéder, cliquez ici : http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/8-9/index.html. Comme le dit l'étude, il est important d'agir sur nos comportements et notre environnement et de promouvoir ce qui améliore le sommeil.

Comment est votre sommeil ?

Tachons de répondre à cette question même si les situations individuelles vis à vis du sommeil sont différentes et complexes. 

Si certains d'entre nous avons un sommeil de qualité, pour la majorité ce n'est pas le cas. Des contraintes extérieures viennent parfois dérégler le mécanisme du sommeil. Que ce soit les horaires de travail, la question des transports qui nous oblige à nous lever tôt, le bébé qui ne fait pas ses nuits, ou de multiples autres éléments qui entrent en ligne de compte. D'autres facteurs, souvent insoupçonnés, sont à considérer : les différentes phases de la lune, les flux liés à l'activité cosmique qui entrainent certaines perturbations électromagnétiques et aussi les ondes des portables, box et autres appareils électroniques.

-> Le sommeil peut être gêné par des douleurs physiques, des troubles émotionnels ou des pensées parasites qui nous accaparent et nous obsèdent. Le problème survient lors de l'endormissement? Ou bien votre sommeil est coupé par le moindre bruit ou perturbation extérieur? Parfois, vous croyez avoir dormi suffisamment, mais vous vous réveillez épuisé?  Votre sommeil est si léger que vous avez l'impression d'être resté allongé sans fermer l’œil...

-> Une part non négligeable de la population est victime d'insomnie chronique, ce qui provoque beaucoup de désagréments dans la vie quotidienne.

Le constat actuel est que le déclin du temps de sommeil continue. En moyenne la durée de sommeil est passé en dessous de 7 h par jours et se situe à 6h42 en 2017. La dette de sommeil en hausse : le déficit cumulé de temps de sommeil augmente pour une majorité de français.

Alors comment sortir de ces spirales infernales du manque de sommeil et de l'insomnie ?

Dans son enquête, Santé publique France propose des recommandations pour améliorer le sommeil :

  • soigner l'environnement de sa chambre
  • inciter à la sieste
  • étendre ses heures habituelles de sommeil
  • promouvoir l'activité physique (sauf le soir tard)
  • améliorer son alimentation

Ces recommandations sont pleines de bon sens et facile à mettre en pratique. Il en existe bien d'autres aussi abordables et efficaces qui prennent en compte les ressources intérieures de chacun, en voici plusieurs : Voici 3 façons efficaces et agréables d'améliorer votre sommeil. Pour ne plus subir l'insomnie et le manque de sommeil, sollicitez votre esprit et votre corps à la recherche du bien-être intérieur...

1) Respirez en conscience et renforcez le lien entre le corps et l'esprit

2) Utilisez la méditation et la visualisation afin d'améliorer votre bien-être

3) Écoutez de la musique propice à la détente et au sommeil

1) Respirez en conscience

La respiration est la clé

La respiration est la clé essentielle pour relier le corps et l'esprit. Elle permet d'agir consciemment sur les parties physiques qui fonctionnent de manière automatique en temps normal. Autrement dit, le conscient accède à l'inconscient, par l'intermédiaire du corps et du système nerveux autonome.

Beaucoup de facteurs extérieurs et de menaces potentielles (conscientes ou inconscientes) influencent notre corps : si nous ne sommes pas serein ou si une menace pèse sur nous, notre sommeil est perturbé. C'est comme si une partie de nous-même se prépare à mobiliser ses ressources pour détaler ou faire face à la menace en combattant. Nous ne vivons plus dans des cavernes et ne sommes plus menacés par des bêtes sauvages, mais nous vivons dans des sociétés complexes dans lesquelles les menaces ont changé de visage et nos moyens de survie réactionnels ne sont pas adaptés à cela. Les facteurs d'anxiété sont multiples et diffus, et nous vivons parfois en situation de stress permanent sans même-nous en rendre compte.

Et il nous faut aussi éviter le transfert d'agressivité! En effet, les études sur les rats montrent que ces derniers, soumis à un stress, ont tendance à attaquer leurs congénères. Ceci leur permet de décharger leur adrénaline et rétablir l'équilibre hormonale interne. Nous devons développer des outils qui concourent à notre bien-être et nous permettent d'agir sur notre corps sans diriger de l'agressivité contre nous ni contre autrui. La respiration en conscience en est un, merveilleux et essentiel.

Lorsque l'on est concentré sur notre respiration, nous oublions petit à petit les pensées qui nous assaillent quotidiennement. C'est un outils formidable pour réduire le dialogue intérieur, pour faire taire le va et viens des pensées ou lui donner moins d'importance. Car les pensées qui reviennent en permanence nous empêchent parfois de nous endormir. Pour se détacher de vos pensées : R-E-S-P-I-R-E-Z ! Et ayez confiance :

Proverbe tibétain :

Si un problème à une solution, il n'y a pas de quoi s’inquiéter et l'avoir trop présent dans notre esprit.

S'il n' a pas de solution alors cela ne sert plus à rien de s’inquiéter et, trop y penser n'y changera rien.

 

Pratique de la respiration.

La respiration est un exercice simple à pratiquer. On peut le faire debout, assis ou allongé, au repos ou en marchant, et le temps que l'on souhaite de quelques secondes à quelques heures. Pour commencer, trois grandes respirations, plusieurs fois par jours suffisent. Lorsque vous commencez quelque chose d'important, lors de difficultés, pour mobiliser ou détendre votre corps, prenez 3 respirations profondes en mettant de l'énergie positive sur votre objectif. Quelque soit le moment ou la raison, c'est l'exercice le plus simple qui vous ramène à la conscience de votre corps, à vivre un instant de complétude durant lequel tout votre corps est rassemblé. Alors offrez-vous ce bonheur simple et surtout ressentez votre corps, les endroits où c'est fluide, ceux où ça bloque, les changements et les sensations, comme la chaleur ou les picotements. Ainsi vous consolidez le lien entre votre corps et votre esprit.

La respiration sollicite différentes parties du corps. En gonflant le ventre et en cherchant à faire descendre l'air le plus profondément dans les poumons, on pratique la respiration abdominale. Cette respiration a pour avantage de masser les organes et viscères par le déplacement du diaphragme, un muscle important du corps. La respiration ventrale est propice à la détente. Plus haut, en gonflant sa poitrine, on favorise le dégagement du plexus et des émotions. Enfin, quand l'air parvient dans les parties les plus hautes du buste, on libère ses épaules des tentions accumulées qui peuvent sortir par les clavicules (les clés du corps). Cette respiration sert aussi à se dynamiser quand elle est faite rapidement.

-> Lorsque l'on débute une séance de travail respiratoire, il est bon de commencer par observer sa respiration simplement sans chercher à l'influencer. Ensuite on peut alterner des moments de repos et de travail.

-> Lors de l'inspiration, on gonfle le ventre, les poumons puis les épaules et on expire dans le même ordre pour créer des vagues entre l'inspiration et l'expiration. Il est aussi possible à l'expiration de commencer par le haut du buste et terminer par le ventre. Indépendamment, nous pouvons focaliser notre attention sur l'une ou l'autre des parties du buste.

Les principales phases de la respiration sont l'inspiration et l'expiration. Si on ajoute à la fin de chacune d'elles un moment de suspension, cela permet d'obtenir une détente supplémentaire du corps lorsque l'on se relâche après ce moment de blocage. Quand on se concentre pour "bloquer" sa respiration, cela a aussi pour effet d'interrompre le flux des pensées. En jouant sur la durée de l'inspiration et de l'expiration on arrive à dynamiser son organisme si l'inspiration est plus longue ou le détendre si c'est l'expiration qui est plus longue.

Vous pouvez aller plus loin dans votre pratique de la respiration avec la cohérence cardiaque qui est une pratique respiratoire simplissime avec de nombreux bienfaits prouvés scientifiquement. Pour plus d'informations sur la cohérence cardiaque et découvrir les guides auditifs musicaux et sonores pour faciliter les bienfaits de la cohérence cardiaque, cliquez ici ! 

 2) Utiliser la méditation et la visualisation

Lorsque l'on cherche à s'endormir ou se ré-endormir en cas de réveil nocturne, la méditation et la visualisation sont aussi d'un grand secours. C'est une manière d'associer le corps et l'esprit dans la recherche de bien être. Dans nos sociétés occidentales, l'énergie du corps est bien souvent concentrée vers le haut car c'est notre mental qui est prédominent. Les technologies de l'information et les écrans qui se multiplient dans notre environnement favorisent aussi ce rassemblement d'énergie vers le haut du corps.

Afin de parvenir à s'apaiser pour s'endormir facilement, il est bon de rétablir ou de stimuler sa circulation énergétique et mettre en mouvement l'énergie qui reste bloquée dans certaines parties du corps. Pour cela, la visualisation est utile pour activer par l'intention les énergies subtiles. Même si l'on arrive pas à les ressentir dans un premier temps, le simple fait de les imaginer en mouvement participe à leur activation et leur mouvement.

Ce qui peut paraître paradoxal, c'est de focaliser son attention sur un point et de se détacher du résultat. En effet lorsque l'on arrive pas à s’endormir, il arrive que l'on aille se coucher avec une telle appréhension que cela amplifie la difficulté d'endormissement. Cela peut paraître difficile au premier abord mais c'est important de ne pas trop attendre de résultats. Le chemin vers une meilleure conscience de soi et de son corps n'est pas facile car le mental a tendance à ne pas vouloir lâcher prise et essaye de garder le contrôle à tout prix. Il demande à être rassuré car il n'est pas habitué à cet état de lâcher prise.

Notre mental est un mauvais maître mais un bon serviteur.

Lorsque nous cherchons à visualiser, notre mental est impliqué dans le processus grâce l'imagination. Il devient ainsi acteur de notre recherche de bien être. Notre mental n'est pas notre ennemi, bien au contraire, et chercher à s'y opposer frontalement ne fait que renforcer son contrôle.

Techniques de relaxation et de méditation

-> Installé confortablement en essayant de maintenir votre dos droit. Visualisez les flux d'énergie qui vous traversent comme des spirales de lumière. L'une descend du ciel et entre par le sommet de votre tête pour ressortir par votre sacrum. L'autre monte de la terre et entre par votre sacrum, elle vous traverse et ressort par le sommet du crâne. Imaginez-les qui dansent dans votre corps, elles vous purifient et vous détendent. Ces flux d'énergie cosmiques et telluriques nous traversent en permanence et nous pouvons nous y relier aussi souvent que nous le désirons afin d'améliorer notre bien être.

-> Un autre chemin pour vous détendre consiste à ressentir chaque partie de votre corps. En commençant par un pied, les os, les muscles, les nerfs et les tendons puis le sang qui circule. Ensuite l'autre pied et nous remontons petit à petit le long d'une jambe et la deuxième. Vient ensuite le bassin, le ventre, les viscères et les organes, le cou, les bras et la tête. Si vous ressentez des tensions dans différentes parties du corps et essayez de les détendre et respirez "dedans". Si certaines parties restent tendues, il est possible de les contracter puis lors d'une expiration de relâcher les tensions. Ainsi, en contractant et relâchant nos muscles, on parvient petit à petit à améliorer son ressenti du corps et agir sur les tensions.

-> Une autre technique intéressante consiste à effectuer un toilettage énergétique. On peut le pratiquer à n'importe quel moment. Il s'agit de libérer et faire sortir les énergies stagnantes ou celles qui sont en excès. En commençant par la tête et le crâne, on masse la boite crânienne et brosse les cheveux avec ses mains en direction de leurs extrémités. Ce faisant, on imagine que l'on se déleste des pensées qui nous envahissent et qui nous handicapent. Ensuite, on visualise que l'on extrait des oreilles les bruits, les sons dissonants, et toutes les paroles déplaisantes que l'on a pu entendre dans la journée, comme si on déroulait un ruban qui sortait de nos oreilles. Avec sa main en creux, on caresse les yeux pour extraire toutes les choses peu gracieuses que l'on a vu durant la journée, comme si on retirait l'écume d'un bouillon avec une louche. Comme pour les oreilles, on extrait les odeurs nauséabondes de nos narines et les paroles inappropriées de notre bouche. Ensuite on balaie la poitrine, de son centre vers les bras en imaginant les énergies ressortir par les mains. Puis du ventre et du bassin vers les jambes pour les faire sortir par les pieds. Attention à balayer dans un sens et ne pas faire de friction. En effet, lorsque que l'on balaie dans un seul mouvement on détend et évacue les énergies vers les sorties du corps. Alors que frictionner a pour effet d'éveiller l'énergie et de la dynamiser.

 

3) Ecouter de la musique

La musique est utilisée depuis la nuit des temps pour induire un état particulier chez les hommes. Elle agit sur le conscient, l'inconscient et sur les états émotionnels. Les vibrations sonores agissent sur la matière et possèdent une action sur les cellules du corps par résonance harmonique.

Voici un extrait de Corps à Coeur de l'album Fréquence 528,

une musique douce et planante aux bienfaits accentués par la Fréquence 528 Hz.

Comment utiliser la musique pour favoriser le sommeil ?

Le choix d'une musique adaptée à la détente et l'endormissement est personnel et diffère suivant les individus. L'offre en matière de musique est pléthorique de nos jours : comment choisir au milieu de toutes ces musiques ce qui nous convient le mieux? Les musiques classiques et les musiques du monde sont des domaines dans lesquels on trouve son bonheur. Bien souvent les instruments acoustiques, qui possèdent une vibration plus naturelle et chaleureuse, ont un effet thérapeutique supérieur aux instruments électroniques comme les synthétiseurs. Attention cependant aux différences de volumes sonores dans certains morceaux de classiques, aux tempos trop rapides et à certaines symphonies dont la puissance ne faciliterai pas l'endormissement. Essayez de vous endormir en écoutant La chevauchée des Walkyries, cela relève du défi !

C'est pareil dans les musiques du monde avec les morceaux populaires joués pour faire danser : le rythme est trop enjoué pour être relaxant.

L'écoute d'une musique douce, d'une berceuse ou d'une balade, aide à se détendre et ensuite à s'endormir. En baissant l'intensité de l'éclairage et en vous installant confortablement, vous pourrez préparer votre corps à s'endormir en facilitant la sécrétion des hormones appropriées. C'est aussi un moment privilégié pour être avec vous-même et vous autoriser à la vacuité, à ne rien faire si ce n'est d'écouter et de vibrer. Si vous arrivez à établir régulièrement votre rituel avant de vous endormir, votre esprit et votre corps se prépareront à l'avance au sommeil naturellement et simplement.

Quels sont les instruments qui vous font vibrer ?

Certains sont sensibles aux instruments à vent, d'autres aux cordes, frottées ou pincées. A chacun de choisir les sons qui le font vibrer suivant sa sensibilité. Comme tout le monde connait le piano et la guitare, nous aborderons plutôt des instruments et des styles de musique moins connus. Voici quelques exemples d'instruments et de musiques que je vous conseille pour leur pouvoir relaxant (Je les utilise dans les soins sonores ou/et dans les enregistrements sonores)

Instruments à vent

Parmi les instruments à vent, les flûtes traditionnelles sont très douces à l'oreille. La flûte de pan des Andes par exemple, ou la flûte amérindienne d'Amérique du Nord. Le musicien de la tribu Navajo Carlos Nakaï est un des meilleurs joueurs de cet instrument qu'il utilise souvent seul et sans artifices. Chez les bergers, la flûte est utilisée pour communiquer avec les animaux, comme chez les peuls africains qui jouent une flûte traversière appelée fulé en Afrique de l'Ouest. D'Europe centrale au Caucase, il existe de magnifiques enregistrements de flûte traditionnelle. Le duduk (d'Arménie) offre un son planant et sensible. Dans des registres sonores différents, en Asie, le bansuri indien a de nombreuses vertus apaisantes, tout comme les flutes traditionnelles de chine ou du japon avec par exemple le shakuachi qui offre des répertoires méditatifs très appropriés pour la relaxation.

Harpes

La famille des harpes nous amène aussi vers une musique très pure et très céleste. On ne peut en faire ici un inventaire complet, cependant quelques styles musicaux sont à recommander. La harpe celtique, et la harpe africaine appelée kora. Les répertoires de musique celtique sont très riches et accompagnent souvent de magnifiques chansons. C'est la musique des bardes, elle est encore très pratiquée en Irlande et en Bretagne et porte en elle toute une histoire et un pouvoir guérisseur très puissant. Il en est de même pour la kora en Afrique de l'ouest, vous trouverez plus d'informations ici : https://desmusiquespourguerir.com/la-kora-linstrument-du-griot/

Voici un morceau de kora joué par Loic Defert et enregistré en vue de faciliter la relaxation et le sommeil.

Instruments à cordes frottées

Dans la famille des instruments à cordes, le violoncelle et le violon possèdent le pouvoir de faire vibrer les auditeurs jusqu'au plus profond de leur être. Ils sont présents sur les albums voyage sonore 432, fréquence 741 et fréquence 528.

Plus d'information sur ces albums :

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

 

Autres instruments à corde

N'oublions pas la sitar indienne, le n'goni des chasseurs d'Afrique de l'ouest, le luth arabe, le saz turque, et tellement d'autres instruments merveilleux qui gagnent à être connus et qui nous font rêver...

L'accordéon

L'accordéon est particulièrement recommandé pour travailler la respiration car son soufflet en se gonflant et se vidant régulièrement offre la possibilité d'accompagner la respiration et de pratiquer la cohérence cardiaque de manière instinctive. Vous trouverez plus d'information en cliquant ici !

Albums pour pratiquer la cohérence cardiaque avec le souffle de l'accordéon:

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Albums également intéressants pour le sommeil et la détente

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

D'autres instruments peu connus

Il convient de donner une place à tous les instruments insolites qui m'accompagnent dans beaucoup de mes projets, mes soins et voyages sonores. Le kalimba, les diapasons, les bols tibétains et les carillons koshi. Il existe de nombreux instruments qui apportent d'excellentes vibrations et qui sont faciles d'accès. Pourquoi ne pas se mettre à jouer soi même sa propre musique de relaxation et la partager avec d'autres. Tout comme il arrive à mon ami Loic Defert de s'endormir en jouant de la kora, il m'arrive de m'endormir en jouant de la kalimba...

Albums contenant ces instruments

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

La voix

Enfin, le dernier instrument, le plus magistral, est la voix humaine qui ne connait aucune limite. Il existe chez tous les peuples, de nombreuses chansons, berceuses qui sont idéales pour s'endormir paisiblement. Et, dans chaque culture, une multitude de chants sacrés et mantras, présents dans la musique indienne, soufies et gnawa d'Afrique du Nord, les chants tibétains et amérindiens... Les chants sacrés possèdent des hauts potentiels vibratoires et des vertus curatives très puissantes... A écouter sans modération!

En vous inscrivant sur le blog, vous recevrez 10 minutes du Concerto Vibratoire, qui, dans son intégralité, est construit pour entrainer un changement d'énergie : cet album a déjà fait s'endormir beaucoup de personnes qui ont retrouvé le sommeil !

Bonne écoute et bonne nuit...