7 façons de se connecter à la Terre

7 façons de se connecter à la terre

Que ce soit d'une manière physique, émotionnelle, mentale ou métaphysique, notre santé et notre vie dépend de notre connexion à la Terre. 

Sommes-nous encore connectés à la terre ?

Nous vivons dans un monde de plus en plus technologique et urbain qui tend à nous éloigner de nos racines et nous couper de ce lien essentiel avec la terre. Ce processus se fait sur un temps long, progressivement et nous ne nous en rendons pas compte. Pourtant nous le subissons à notre insu : les nouvelles pathologies qui apparaissent et se développent très rapidement sont comme un signal d'alarme qui vise à nous rappeler l'urgence d'une reconnexion à la terre afin de pouvoir envisager un avenir pour l'humanité et les autres règnes qui peuplent notre belle planète.

Déconnexion et conséquences...

L'accélération du rythme de nos vies n'est plus en harmonie avec celui de notre planète. La terre pulse à un certain tempo et nous ne le sentons plus désormais. Voilà pourquoi nous ne sommes plus en phase. Nous n'arrivons plus à évacuer notre trop plein. Le stress, les angoisses, l'hyper-activité, le bavardage mental nous submerge sans que nous ne puissions lui trouver de résolution. A l'inverse, il nous est difficile de retrouver de l'énergie quand nous sommes fatigués, comme si notre énergie s'écoulait et que nous n'étions pas en capacité de recharger nos batteries.

Cette déconnexion à la terre participe à un sentiment de vide intérieur, comme si nous n'arrivions pas à être heureux car il nous manque quelque chose dans notre for intérieur. Cela crée parfois un sentiment de solitude et d'abandon qui nous isole et nous éloigne de l'état de joie sans que l'on ne puisse vraiment l'identifier. Même si l'on a une famille, des amis, des moyens matériels, une situation sociale et professionnelle, on a l'impression de passer à côté de quelque chose.

Renouer le lien avec la Terre...

Comment retrouver ce lien avec la terre, ce sentiment de plénitude, de joie, de paix intérieure qui nous amène dans l'ici et maintenant et nous fait vibrer jusqu'à l'intérieur de nos cellules? Prenons conscience : la terre est là, sous nos pieds. Elle interagit avec nous en permanence de manière subtile, elle émet un rayonnement et une énergie qui participe à ce que nous sommes.

Au sens propre, elle nous nourrit comme une mère grâce aux nutriments que nous absorbons quotidiennement. Dans un registre plus subtil, la Terre Mère permet de nous maintenir en vie et en forme grâce aux centres d'énergies, aux méridiens et à l'équilibre des éléments. Le maintien de la vie et le corps humain reste encore un mystère pour une partie de la science qui n'a pas d'explications sur le fait que les atomes puissent se maintenir avec une telle cohérence, et former et perpétuer l'infinie variété de formes de la nature.

A l'inverse d'une société occidentale qui se dit civilisée tout en détruisant la Terre, toutes les sociétés anciennes vénéraient la terre mère au travers d'une multitude de cultes et de représentations. Le chemin de la célébration et de la considération est une voie simple et efficace pour être en paix avec soi et la nature. 

Comment retrouver ce lien qui est fondamental et le vivre au quotidien pour se sentir bien et entier, unit avec Gaïa, nourrit et porté par sa force et son amour incommensurable?

Voici 7 façons de se connecter à cette énergie.

1 ) le lien direct avec la terre

2 ) jardiner, cultiver 

3 ) les balades en foret, les arbres

4 ) la danse

5 ) la musique

6 ) la méditation

7 ) le tai chi, qi gong et yoga ... pour l'enracinement

1) Le lien directe avec la terre 

Avec l'argile

L'argile est un minéral très fin, issu de la sédimentation, souvent née de l'érosion des autres roches qui se sont re-compactées avec la pression au cours des longues périodes géologiques. On en trouve à l'état naturel dans le sol. Il y a aussi de l'argile dans les magasins biologiques et en pharmacie sous forme d'argile verte ou blanche. Celle ci possède de nombreuses vertus thérapeutiques.

L'argile est utilisée pour les soins de la peau, en masques, en cataplasme. Elle possède des propriétés cicatrisantes et aide à la résorption des fractures. On peut aussi la boire mélangée à de l'eau pour soulager les intestins et l'estomac, attention à ne pas la consommer en de trop grandes quantité car cela peut créer des cas de constipation. Utiliser l'argile pour se soigner est un bon moyen de se connecter à la terre et d'utiliser son potentiel curatif.

L'argile est utilisée pour sculpter. Mettre les mains dans la terre et la modeler permet de se délasser dans un processus créatif. Cela soulage les tensions et amène à focaliser son attention sur l'objet que l'on crée, dans l'instant présent. Dans de nombreuses traditions et mythes de la création, comme dans la bible, il est dit que le premier homme Adam (qui signifie terre) à été créé dans l'argile.

En intrication directe avec la terre

Chez les indiens d'Amérique, après l'accouchement, la femme enterrait son placenta puis plantait un arbre à cet endroit. C'était une façon de présenter l'enfant nouveau né à la terre mère, de créer un lien permanent avec lui en transmettant son identité génétique. Aujourd'hui, il est possible de créer ce lien et d'offrir une partie de soi à la terre afin de se présenter à elle.

Pour cela, il suffit de faire un petit paquet avec quelques ongles, cheveux et salive puis d'aller dans un endroit de nature "qui nous parle", pour enterrer le paquet avec l'intention de créer un lien et d'honorer cette union avec notre planète. Offrir une partie de sa nourriture, offrir un chant, une musique, un poème, une réalisation personnelle, une prière sont aussi d'autres moyens d'honorer et de remercier la Terre pour la vie qu'elle nous permet.

2) jardiner, cultiver, construire

La majorité d'entre nous vivons dans des villes aujourd'hui, alors que nos ancêtres était en contact permanent avec la terre, un travail quotidien dont ils tiraient les moyens de leur subsistance. (En plus de soixante ans, nous sommes passés en France de presque un agriculteur sur 2 habitants à un agriculteur sur 20) Le succès des magasins de jardinage montre à quel point les humains sont en recherche d'un retour au contact de la terre.

Jardiner nous relie directement à la terre et nous ressource. Voilà un merveilleux moyen de recréer cette connexion immémoriale. Que l'on ait ou non la possibilité d'avoir un lopin de terre à cultiver, chacun peut s'adonner à cette pratique. En milieu urbain, faire pousser des plantes en pot dans un appartement ou sur le balcon est facile pour garder le contact avec la terre.

Aujourd'hui, il existe des associations qui offrent à leurs adhérents de jardiner dans des espaces partagés. D'autres créent des jardins libres comme les « incredible edible » en plein milieu urbain, offrant leur productions à ceux qui le souhaitent.

Evidement, il est recommandé de jardiner de manière naturelle, sans utiliser de produits chimiques. C'est ce que prône l'agro-écologie. De nouvelles pratiques comme la permaculture ont le vent en poupe et montre la volonté des jardiniers à respecter le vivant et la terre.

Les études sur le végétal montre à quel point il interagit avec l'homme, étant sensible à ses pensées et son intention. En résumé, si vous donnez de l'amour à vos plantes, elles pousseront mieux. Cela va même bien au delà. Elles peuvent produire les substances nutritives dont vous avez besoin. Chez les autochtones du Mexique, on prie avec les semences et on les met dans la bouche pour qu'elles s'imprègnent de notre salive avant de les mettre en terre. Ainsi, les plantes auront connaissance des informations sur notre code génétique et notre état de santé. Donner de l'amour aux plantes passe aussi par la musique : voir l'article Protéodies, musique du vivant.

Les anciens paysans avaient coutume de goûter la terre, de cette façon ils arrivaient à savoir ce dont le sol avait besoin pour l'amender de la bonne manière. Lorsque l'on jardine, les gestes et l'intention que l'on porte sont très importants car c'est cela que l'on récoltera et mangera après. Travailler la terre avec des gestes doux et aimants lui procure du bien-être, c'est comme de l'acupuncture.

Construire avec la terre est symbolique, agréable, ludique, sans toxicité et à la portée de tous. La terre crue est un matériau de construction idéal : sur place, gratuit, offrant de nombreuses techniques de construction (pisé, bauge, briques de terre compressée, sol en terre crue), et permettant d'exprimer sa propre créativité !

3 ) Balade en foret, les arbres

L'un des inconvénient de nos milieux urbains est que le sol est souvent recouvert de béton ou d'asphalte. Aussi, les matériaux de nos chaussures sont de plus en plus synthétiques. Il en résulte que nous sommes isolés d'un contact direct avec le sol, ce qui pourtant nous ferait le plus grand bien. Soit pour nous libérer de certaines énergies, soit pour nous recharger. 

Pour y remédier, il est bon de marcher pieds nus sur un sol naturel, en mettant son attention et sa conscience en éveil. C'est facile à faire et cette expérience est bénéfique, même si l'on ne s'en rend pas forcément compte instantanément. On peut le faire même dans les villes, dans un parc ou un jardin. La pratique de la marche en pleine conscience comme l'enseigne le bouddhiste Tich Nath Hahn est une très bonne manière de se détendre et retrouver l'harmonie. En tout cas, marcher est très bon pour le corps et l'esprit. Vous pouvez le faire en vous inspirant de la marche taoïste, lentement, en savourant les pas et en essayant de garder le pied arrière le plus longtemps en contact avec le sol et poser le pied avant délicatement de la pointe au talon.

Les végétaux nous imprègnent de leur vibration et de leur bienfaits. En Inde, on parle des dévas qui sont des êtres subtiles qui vivent dans les végétaux. On en rencontre aussi dans les mythologies européennes, les dryades, les elfes, lutins, gnomes. Ce sont des énergies subtiles qui peuplent le monde invisible et assistent le végétal. Se connecter à la Terre est aussi se connecter à eux : adressez-vous à eux dans l'invisible, au cours d'une balade dans le but d'une reconnexion à la terre.

Les arbres nous sont d'un grand secours. Ils possèdent chacun des propriétés spécifiques, par espèce et par individu. Le chêne apporte de la force lorsque l'on est fatigué et le bouleau la douceur. Laissons-nous aller lorsque l'on se sent attiré par un arbre et approchons le respectueusement, restons un moment contre son tronc puis remercions-le. 

Les japonais pratiquent ce qu'ils appellent les bains de forêt. La couleur verte est ni froide, ni chaude, elle est neutre et équilibrante. Elle nous dynamise sans créer d'excitation et regonfle le moral. D'ailleurs, si nous observons un peu en nous et autour de nous, nous savons qu'au printemps quand la végétation retrouve sa parure de feuilles, nous nous sentons particulièrement bien et en forme.

A défaut de balades en forêt, il existe de nouvelles technologies pour se brancher à la Terre dans son appartement : des tapis de clavier, des tapis de sol, des tapis de lit raccordés à la prise de Terre. 

4 ) la danse

La danse est un bon moyen de se connecter à la terre. Encore plus si on la pratique dehors et nus pieds. Toutes les danses nous ramènent à la conscience du corps en mouvement. Les danses traditionnelles nous relient plus à la terre que les plus récentes qui expriment d'autres sensibilités et couleurs culturelles. Il est certain qu'entre un twist et une danse traditionnelle bretonne, la dernière vous amènera plus à connecter à la terre. Cela dit ce qui importe c'est de porter votre attention sur vos jambes et vos pieds en cherchant à ressentir l'énergie de la terre. Tout est en fonction de l'intention de départ.

Quoi qu'il en soit, il existe des danses spécifiques qui favorisent l'ancrage à la terre, parmi celles-ci, on peut citer :

Le Longo : une danse africaine d'ancrage, qui vise à se sentir bien dans son bassin afin de mieux se mouvoir, exprimer ses potentialités et se relier au monde.

Chakradanse : c'est une danse libre qui permet de se departir du stress et de dynamiser son corps au travers de ses centres énergétiques. Danser le chakra de base reconnecte à l'énergie de la Terre.

Cohérence cardiaque et mouvement spontané : une exploration du mouvement libre et iné qui s'appuie sur la respiration afin que chacun soit en harmonie avec lui même et les autres pour explorer son corps en résonance avec ce qui l'entoure : gain d'espace, de confiance/puissance et de présence !

Danse des 5 rythmes : c'est une danse basée en 5 temporalités/énergies, une vague évoluant sur 5 rythmes différents ayant chacun leur spécificité favorisant l'exploration et l'expression de soi.

Danse africaine : Il en existe tellement de différentes que l'on ne peut les citer. Mais c'est en Afrique que les humains sont les plus reliés à la terre et à même d'exprimer ce lien par leur corps en mouvement dans la joie.

5 ) la musique

La musique est un bon moyen de dynamiser le lien à la terre. Là aussi, c'est votre intention qui va permettre de générer cette connexion. C'est par les sons graves que vous arriverez le plus facilement à ressentir la résonance avec la terre. En effets, ils traversent et font vibrer les matières denses (comme la roche) plus facilement que les sons aigus. Mis à part les cristaux qui eux vibrent à de très haute fréquences.

Comme toute matière vibre à sa fréquence particulière, on peut chercher à entrer en résonance la fréquence d'un lieu, ou directement et plus largement celle de l'entité terre elle-même. Pour cela, rien de tel que la voix humaine, votre voix, avec ces possibilités infinies. Vous pouvez rechercher le son, le plus souvent dans les graves, explorer votre tessiture et émettre une intention d'harmonie afin de tenter de vous syntoniser avec la terre. En Inde, il y a une pratique de chanter au lever du soleil : dans sa tessiture grave en essayant d'aller de plus en plus dans la voix grave et profonde.

Le "Didj". Il existe un instrument qui vient d’Australie et est pratiqué depuis des temps très anciens, c'est le Didjéridoo. Cet instrument est fait d'une branche de bois creusée par les termites. Les Aborigènes l'utilisent dans leur pratiques rituelles afin de rentrer en résonance avec la terre. Le son grave et les vibrations qu'il engendre en font un des instruments les plus intéressants pour expérimenter et ressentir ce lien à la terre. D'autant qu'il utilise le souffle et donc par retour possède une action sur l'état physique de celui qui le joue. 

Les musiques percussives et les tambours sont aussi des outils efficaces pour entretenir une connexion avec notre planète. Bien entendu, le plus simple et le plus évident à jouer est le tambour chamanique. Lors d'une visite au musée du Quai Branly, les instruments de musiques des réserves sont visibles et les tambours y sont largement majoritaires. Quoi de plus normal car le tambour est l'instrument primordial de reliance à la terre, à la racine de toute vie. Et le rythme est l'une des première perception de chaque être humain dans le ventre de sa mère, le battement de son cœur.

Parmi tous les continents, ce sont les africains qui sont les plus grands maitres des rythmes. On saisit leur lien à la terre en les regardant danser ou marcher avec une tenue de leur corps identifiable, une verticalité sans pareil sur les autres continents. Leurs rythmes donnent irrésistiblement envie de danser et nous amènent à vivre une expérience joyeuse et profonde qui dissout les blocages énergétiques, recharge et dynamise l'organisme.

Si l'on est plus enclin au calme et à la quiétude, une autre voie pour se relier à la terre est celle des fréquences sacrées, et de l'accordage au la 432 Hz. Par les notes graves des fréquences sacrées : par exemple les fréquences 174, 285, 396 et 417. Par votre propre voix dans la tessiture grave, en parlant et en chantant dans le grave : amusez-vous en conscience.. Vous pouvez aussi respirer en cohérence cardiaque avec à la fois les fréquences sacrées et le tambour chamanique, avec l'aide de l'album de guides respiratoires auditifs "Métamorphose".

La fréquence de 136,10 Hz, fréquence du chakra du coeur, fréquence du OM, est la fréquence de l'année terrestre. Vous pouvez vous reliez à elle aux sons d'instruments naturels avec l'album Voyage Sonore 432

6 ) méditation / visualisation sur le chakra de base

La conscience et l'activation de l'énergie tellurique ne demande pas nécessairement de se mettre en mouvement et d'effectuer quelque action. Cela peut aussi se faire assis, ou allongé, en contemplation ou en méditation. Là encore, c'est votre intention de vous connecter à la terre qui permet de rendre ce lien tangible.

La manière la plus simple consiste à s'allonger et faire la sieste à même le sol. Ou, sans dormir, juste se laisser aller à la détente et la vacuité, adossé à un arbre, étendu sur une pelouse, assis sur un rocher. C'est si simple et pourtant l'humain, de nos jours, passe des heures devant un écran et ne prend même pas 5 minutes par jour pour échanger, saluer ou remercier le corps céleste qui lui permet d'être porté dans le vide sidéral...

Eveiller les sens, retrouver le sens

Si l'on est pas à l'aise avec la méditation, il est possible de se concentrer sur ses sens, c'est facile et permet au mental de se reposer. Sentir les odeurs, d'un gazon, d'une mousse, du sous bois. Toucher l'écorce d'un arbre ou la rugosité d'un rocher, la douceur d'une feuille. Goûter fruits, fleurs et herbes sauvages. Regarder des paysages ou les fourmis en pleine activité. Ecouter le vent dans les cimes, le chant des oiseaux. Les chemins d'exploration de nos sens sont infinis, ils nous rapprochent petit à petit des différents règnes et de notre magnifique planète.

Si l'on entre en méditation, on peut spécifiquement renforcer son ancrage en se visualisant comme un arbre et imaginer des racines qui partent de nos pieds vers le centre de la terre. Dans la culture Indienne, le centre d'énergie ou chakra directement relié à la terre se situe dans le bassin. Il est représenté de couleur rouge. On peut visualiser cette couleur rouge qui monte de la terre et irradie nos cellules, elle entre par les pieds et remonte le long des jambes. C'est le muladhara chakra, le premier chakra, le chakra racine avec lequel on se connecte à la Terre. Méditez et psalmodiez avec "Je suis", "J'ai confiance", "je prend ma place",  je m'enracine". En plus des sons très graves et des instruments à percussions à peau comme le Tambour Chamanique, utilisez aussi les Bols Tibétains graves, Jumbé, bendir, Didjeridoo, Voix, Accordéon, Ocarina et la syllabe WOU.

Quand on ressent des picotements ou de la chaleur, c'est l'énergie qui monte. Si on ne ressent rien, le simple fait de l'imaginer engendre le phénomène, petit à petit, on le ressentira pour de bon. L'énergie monte le long des jambes jusqu'au bassin. C'est ici que l'on peut l’accueillir et en faire le plein. Cette force nous accompagne et sert de base sur laquelle nous pouvons construire notre force agissante.

Une autre pratique vise à décharger le corps d'énergies anciennes, encombrantes ou inappropriées. Pour cela, on imagine ces énergies qui descendent de notre corps, de la tête, la gorge, le cœur, le plexus ou le ventre. Petit à petit elles s'écoulent vers la terre et nous libèrent et nous apaisent tout en permettant au centre de notre être de redescendre pour être plus ancré. Les énergies anciennes sont recyclées et transformées par la terre comme le fumier qui servira de terreau pour nourrir les cultures. La terre sait faire cela et nous aide à transformer ce qui n'a plus lieu d'être pour engendrer le nouveau et la beauté.

7 ) tai chi, chi gong, yoga ... pour l'enracinement

Enfin il existe des pratiques très anciennes qui sont idéales pour travailler son ancrage dans le respect de soi et en douceur. Le yoga en fait partie, il existe depuis des millénaires en Inde et propose de nombreuses techniques et exercices d'ancrage. Le mouvement associé à la respiration permet de revenir à l'instant présent, de mettre sa conscience dans le corps et de pouvoir nourrir ce lien avec la terre.

En chine, c'est le Tai Chi et le Qi gong qui offrent ce même type de contact avec l'énergie de notre planète. L'énergie vitale est présente en permanence dans l'univers. On peut la faire monter en soi paisiblement avec des mouvements lents.

Exercice pratique

En prenant position debout, les jambes légèrement fléchies, les pieds parallèles à la largeur des épaules, faites des cercles avec les mains à plat, chacune dans un sens différent, puis fléchissez légèrement les jambes pour descendre jusqu'à ce que vous ressentiez une sensation particulière (dans vos mains, dans vos jambes)

A ce moment vous entrez dans la sphère éthérique de la terre. Ensuite, en inspirant, remontez vos bras et poussez sur vos jambes avec l'intention de faire monter cette énergie en vous. Faites cela pendant quelques minutes.

Cette pratique est très simple et efficace. C'est un des exercices parmi les nombreux que proposent ces disciplines ancestrales.

Avec cet éventail de possibilité, vous allez explorer et raffermir votre lien avec la terre,

où que vous soyez, vous êtes en permanence relié à notre planète.

Il s'agit de reprendre conscience de cette vérité et de s'en servir

pour améliorer l'harmonie dans sa vie et dans le monde.

La nature nous nourrit, nous protège, nous enseigne, je crois bien qu'elle nous aime... Et vous ?

 

 

Inscrivez-vous sur le blog et boostez votre lien à la Vie !


Webinaire "Rencontres Extraordinaires" sur le thème de la musique, du son, des vibrations et des fréquences

Avec Anthony Doux, praticien sonore, musicien, compositeur, interprète.

Ce webinaire a eu lieu dans le cadre des Rencontres Extraordinaires présentées par Frédéric Zenouda, proposé par BioSanté Editions.

 

Voici le CONTENU TRANSCRIT de cette conférence vidéo.

Découvrez nombre d'informations sur les bienfaits et les pouvoirs des sons, des vibrations, des fréquences sacrées, de la cohérence cardiaque...

(Accueil)

Anthony Doux : Je suis ravi de présenter cette conférence sur la musique, la cohérence cardiaque, les fréquences et les synergies entre les fréquences.

Frédéric Zenouda : Tu es musicien, et tu composes des musiques de bien-être. Les musiques apportent toujours du bien-être et du bonheur. Ta spécificité, c'est d'avoir travaillé au sein même du son pour explorer les fréquences et leur effets afin de nous donner du bien-être.

AD : Comme tu le dis les musiques sont porteuses de fréquences et d'intentions et doivent en général nous faire du bien. Dans mon travail, l'idée est d'utiliser des outils musico-thérapeutiques précis en travaillant sur des fréquences, entre autre, pour créer des musiques dont le but est de nous harmoniser, nous mettre en lien avec différentes énergies ou nous aider à nous sentir mieux.

J'aime travailler en synergie et en mettant en lien différentes techniques et outils, pas seulement musicaux. J'ai recours, à certaines techniques respiratoires, à d'autres du développement personnel, du bien-être, et des outils musicaux. J'aime voir comment cela s'agence ensemble.

FZ : Peux-tu nous présenter ton parcours.

AD : Je suis musicien à la base. Né dans un famille ou l'expression des émotions et l'écoute étaient difficiles, la musique fût un moyen détourné et salvateur pour apprendre à vivre et partager mes émotions. Par la musique, j'ai développé l'écoute et l'accompagnement avec de nombreux chanteurs, danseurs et comédiens. Cela m'a amené à me mettre sur la même longueur d'onde que l'autre, entrer en empathie et partager ses émotions. Je retrouve aujourd'hui cette place d'accompagnateur dans mon travail de praticien, dans lequel je mêle développement personnel et musique.


Ces deux chemins me tiennent à cœur. Lors d'un stage sur la musicothérapie amérindienne, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas forcément besoin d'être musicien pour guérir les autres. De ce fait je cherche à apporter à ce domaine ma spécificité et mon expérience en créant de nouveaux outils, des innovations, des choses qui n'existent pas. Je tente de créer quelque chose de musicalement agréable et de bienfaisant. Quelque chose de bon pour la santé.

FZ : Tu vas donc utiliser l'outil musical vibratoire pour accompagner certaines autres techniques que tu as découvert par ailleurs pour apporter du bien-être autour de toi. Tu parles de santé, donc on est dans le bien-être et aussi la thérapie.

AD : Je suis prudent concernant ce domaine, c'est la cohérence cardiaque qui me fais en parler. Aujourd'hui les études sérieuses confirment son intérêt médical. Elle possède de nombreuses vertus. Elle libère des blocages émotionnels et nous aide à affirmer nos potentiels.

FZ : Peux-tu nous expliquer techniquement de quoi est composée la musique et comment le son nous touche dans nos corps physiques et émotionnels ?

AD : Je vais vous parler de la puissance du son créateur et des vibrations et comment la musique peut nous influencer, nous aider à nous ré-accorder.

Les tibétains disent « nada brahma » l'univers est son. Dans la bible : « Au commencement était le verbe ». Le son est au commencement de tout dans beaucoup de genèses et de mythes de la création. A notre échelle, Michel Odoul dans son livre « Dis moi ou tu as mal, je te dirais pourquoi » parle de la voix comme la porte de la manifestation. Le son engendre tout. Tout est vibration et possède un signature fréquentielle (objet, organe, corps).

Nous sommes des empilements de fréquences.

Qu'est ce qu'une vibration. La vibration est créée par une onde. Les ondes se déplacent dans l'air comme celles créées par la chute d'un caillou dans l'eau. On les mesure en Hertz. 1 Hz = une onde par seconde, 10 Hz = 10 ondes par seconde. Il faut comprendre que tout est vibration. Si on crée une onde à 1Hz et que l'on l'accélère, on va entendre une note de musique, puis en l'accélérant encore, on va obtenir de la chaleur comme avec les plaques à induction de nos cuisines. Si on l'accélère encore, on obtiendra les couleurs puis la lumière et les pensées.

Tout est vibration et possède une échelle de fréquences vibratoires plus ou moins rapide. Ces vibrations ont un impact sur notre corps, de même que nos émotions et nos pensées, on  aborde là la phsycho-morphologie.

Le sculpteur et le sculpté : quand un sculpteur travaille le marbre, il doit être très attentif au son que son burin produit. Il saura si le son est harmonieux c'est qu' il travaille avec la pierre, si le son est disharmonieux il travaille contre la pierre. Si il y a trop de coups disharmonieux, le marbre peut s'écrouler.

Nous sommes à la fois le sculpteur et le sculpté. Par nos pensées et nos émotions nous pouvons générer en nous de l'harmonie ou du désordre. Notre corps est le sculpté, il engramme ce que nous lui prodiguons. Par la musique, on va résonner là où les choses sont engrammées pour les libérer.

FZ : Peux-tu nous expliquer comment la musique pénètre en nous au point de modifier les choses en profondeur dans notre organisme ?

AD : Tout est question de résonance.

Un son a le pouvoir de traverser la matière.

On peut sentir cela lorsque l'on est près d'une enceinte dans une boîte de nuit et que l'on sent son intérieur vibré. Lors des massages sonores, on le fait plus subtilement avec des instruments comme le bol tibétain. Le son ne va pas naviguer de la même façon suivant les instruments. Certains vont agir sur les os, certains organes ou cavités.

Deux lois explique cela, celle de la résonance et celle de la synchronisation.

Par exemple, depuis Napoléon il est interdit à un groupe de soldats de marcher au pas sur un pont. Car le pas est régulier et si il correspond à la fréquence fondamentale du pont, celui-ci se met en vibration et peut s'effondrer. Si on émet une fréquence, elle active les fréquences similaires même endormies ou bloquées. La résonance les remet en mouvement.

L'autre phénomène est celui de la synchronisation. C'est Christian Huygens un mathématicien hollandais du 17 ème siècle qui a remarqué cela en regardant les balanciers des deux horloges de sa chambre. Il a remarqué qu'elle se remettaient toujours dans le même mouvement, même si il essayait de les décaler.

Donc : deux fréquences identiques vont naturellement chercher à se synchroniser.

C'est proche de la loi de l'attraction qui en quelque sorte cumule les effets de la loi de résonance et celle de la synchronisation. C'est à dire mettre en exergue les même fréquences et les faire se rencontrer dans le même mouvement.

Au niveau du corps c'est la même chose. Les vibrations que l'on transmet au corps, résonnent et se synchronisent pour s'harmoniser.

FZ : Cela reviendrait à dire que l'on peut agir sur notre corps par l'émission d'une fréquence sonore. On peut donc modifier le corps et l'influencer ?

AD : Oui c'est cela, en fonction des fréquences émises.

FZ : Jusqu’où peut-on aller, dans quelles structures, et quel est le message que le corps peut en tirer ?

AD : Cela peut aller à plusieurs niveaux, jusqu'à l'ADN, mais les recherches dans ce domaine sont encore peu développées. Les retours de mon travail montrent qu'il y a des sensations de libération et des transformations.

Pour en revenir au fréquences, le corps en est un empilement. Globalement les fréquences graves résonnent dans le bas du corps et les aigus dans le haut, selon les travaux de Marie-Louise Aucher qui a définit une carte du corps sur ce plan là. Même si les choses sont légèrement plus nuancées.

Par exemple, certaines fréquences sont appelées fréquences sacrées. Même si pour moi elles le sont toutes, certaines comme le 528 Hz (qui vibre 528 fois par seconde) étaient utilisée par le docteur Rife, un collaborateur de Tesla au début du 20 ème siècle. Elle est considérée comme la fréquence réparatrice de l'ADN.

J'ai voulu l'expérimenter, or sur Internet il est proposé de nombreuses fréquences composées avec des sons synthétiques. Alors, je voulais essayer cette fréquence avec des sons acoustiques, car les sons synthétiques même si ils possèdent de nombreux avantages, peuvent aussi manquer de certaines fréquences dans l'enveloppe du son.

Je ne voulais pas travailler avec des fréquences manquantes. Je me suis mis à composer avec des instruments acoustiques, et avec cette fréquence 528 Hz pour mon premier album sur les fréquences sacrées, afin de tester et de mettre en situation certaines fréquences.

J'ai voulu présenter cette fréquence sous différents angles et ambiances car j'ai remarqué qu'avec une plus large variété de manières de présenter une fréquence, il y avait plus de chance d'en faire profiter les auditeurs. Je travaille de cette manière dans mon processus créatif.

Quelques temps après, j'ai découvert l'épigénétique. Il est dit que pour 85 % de notre ADN, l'expression des gènes est modulable, par notre comportement, notre nourriture, l’activité physique et le plaisir que l'on a dans la vie, notre environnement, et donc notre environnement sonore. Cela a fait sens pour moi que l'on puisse transformer l'expression d'un gène avec une fréquence. Voilà comment j'explique l'impact de ces fréquences.

FZ : Tu parles d'instruments acoustiques, quels sont le ou les instruments que tu utilises ?

AD : J'utilise un peu tout, chaque instrument à son avantage et est intéressant. Par exemple, j'utilise les bols tibétains dans beaucoup de voyages sonores car ils ont une résonance très longue et une richesse harmonique et fréquentielle très importante. J'utilise aussi le tambour et l'accordéon. Ces trois instruments sont très riches en fréquences différentes. Plus elle sont nombreuses, plus on a la possibilité de venir résonner avec d'autres fréquences.

L'accordéon est mon premier instrument, je ne m'attendais pas à l'utiliser dans le domaine du bien être. En fait, il est complètement adapté à cela pour plusieurs raisons. Cet instrument respire (on verra son intérêt quand on abordera la cohérence cardiaque), il est aussi polyphonique, on peut chanter et se déplacer avec. Sur certains accordéons on a les mêmes claviers de chaque côté. Avec une écriture particulière, il est possible d'équilibrer naturellement les hémisphères du cerveau en les stimulants par un type de composition précis.

Chaque instrument à son intérêt, ses bienfaits et sa symbolique.

Lorsque j'ai réalisé des guides auditifs musicaux et sonores pour la cohérence cardiaque, l'accordéon s'est imposé naturellement. Il existe une touche d'air qui permet d'ouvrir et de fermer l'accordéon sans créer de musique. Seulement un son, un bruit blanc naturel. Ce souffle qui respire, s'amplifie, et son va-et-viens, rappelle le son du vent, de l'océan et bien entendu de la respiration. J'ai eu le plaisir d'une collaboration avec le Dr David O'Hare concernant le livre qu'il a écrit Cohérence Kid et l'album que j'ai créé Cohérence Kid Music. 

FZ : J'aimerai bien l'entendre (l'accordéon), on a l'image de cet instrument qui respire.

AD : Tous les instruments ont leurs spécificité, guitare, cithare, pyramides et bols de cristal... Les diapasons peuvent stimuler les points acupuncture, les carillons ont un pouvoir apaisant. La kalimba qui par sa douceur amène à un sentiment d'apaisement.

FZ : Tu fais la différence entre la musique et les sons.

AD : Ils sont complémentaires et les deux sont utiles. La musique est organisée, il y a le rythme qui influe notre mental, l'harmonie et la mélodie qui vont jouer sur le corps émotionnel. La structure rythmique a un effet sur le corps physique. Comme elle est structurée, elle suscite une réflexion mentale, une anticipation de ce qui va arriver. Dans la musique on peut jouer avec cela.

Dans le son, comme par exemple un concert de bols tibétains. C'est la résonance qui importe. Là l'auditeur n'est plus dans l'anticipation ou le calcul, il s'installe dans l'écoute de la résonance. Quand un autre bol va sonner, ce sera une surprise, douce car on est dans un espace sécurisé et sécurisant, cela nous ramène à l'instant présent. C'est cela qui est intéressant dans la pratique des sons.

FZ : C'est très intéressant comme propos.

AD : Certains compositeurs jouaient avec cela, comme Haydn dans sa symphonie « la surprise »; ou Mozart qui adorait cela. Il était constamment dans des changements afin de créer cet effet.

FZ : J'en profite pour évoquer Tomatis qui considérait que la surprise aide au développement des fonctions cognitives, il travaillait beaucoup avec Mozart et Haydn.

Peut-on accompagner certaines pathologies lourdes comme parkinson ou alzeimer ?

AD : Je pense que l'on peut dire cela même si aujourd'hui on ne possède pas encore toutes les clefs de ces mécanismes complexes. Si on arrive à faire tous les liens avec ce qui existe déjà, il ressortira des choses très pertinentes. Tomatis utilisait Mozart.  Mozart va utiliser un instrument, puis tout l'orchestre, puis les voix, puis uniquement les cordes : il y a un renouvellement constant dans sa musique.

Tomatis à travaillé sur les filtres fréquentiels, uniquement avec des fréquences. Avec des « bypass », il aura enlevé des graves ou des aigus lors de l'écoute, et ces passages et changements s'enchainent très rapidement. Il joue aussi sur la synchronisation des hémisphères cérébraux pour ramener tout le temps au présent.

Le son nous amène à la surprise de manière plus apaisée. La méthode Tomatis a évolué, plusieurs méthodes se sont développée à partir de cela : la méthode de l'holopsonie, la méthode Hypérion.

Dans les voyages sonores, la stimulation est différente, la surprise est plus accueillante et acceptée. La méthode Tomatis n'est pas toujours agréable pour l'auditeur, même si son efficacité est prouvée.

Cette idée de surprise me fait penser au guerrier pacifique de Dan Millman : le héros arrive en retard et demande à son maitre de lui enseigner quelque chose rapidement car il est pressé. Et son maitre le prend et le jette du pont. Lorsqu'il lui demande pourquoi il a fait ça, le maitre lui répond que c'est pour le mettre dans l'instant présent.

FZ : Isabelle nous livre un commentaire : La surprise de Haydn a été créé pour réveiller les spectateurs endormis.

AD : Tout le monde réagit en effet à ce fortissimo. Tous sont présent à cet instant, dans la même énergie et dans la même réception.

FZ : Quelle est ta méthode concernant le bien-être ?

AD : C'est du recentrage, du lâcher prise, mais cela dépend de quel outil on parle, car j'ai développé plusieurs outils : des albums musicaux construits avec des outils thérapeutiques que l'on peut écouter, des voyages sonores avec musique et sons (principalement avec des outils acoustiques pour avoir cette richesse fréquentielle).

J'ai aussi créé six albums de guides auditifs pour pratiquer la cohérence cardiaque, cinq pour les adultes et un pour les enfants. Celui ci, « Cohérence Kid Music » est sorti en septembre 2018 en partenariat avec le docteur David O'Hare pour accompagner son livre. Ces outils vont aider la personne à se recentrer. On est là dans la cohérence cardiaque. C'est un domaine extrêmement vaste. Ces albums sont composés pour combiner les bienfaits de la musique auxquels s'ajoutent des outils thérapeutiques et ceux de la cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque permet de diminuer l'hypertension, les maladies asthmatiques, le stress et favorise le sommeil, entre autre...

FZ : Selon toi qu'est ce que la cohérence cardiaque et quelle est la meilleure façon de l'utiliser ?

AD : La cohérence cardiaque c'est une pratique et à la fois l'état généré par cette pratique. Quand on est en cohérence cardiaque, le cœur est en cohérence et rentre dans une onde sinusoïdale, une fréquence, une note de musique très grave que l'on entend pas. Cette fréquence rayonne.

Naturellement nous sommes tous dans une variabilité cardiaque.

Si on prend notre schéma cardiaque, on verra des zig-zag. Quand on entre en cohérence, ce schéma va se transformer et on va entrer dans une forme de régularité cardiaque. Le cœur est un peu comme le chef d'orchestre, il devient stable, entre en résonance et, tout le corps va se synchroniser autour du cœur.

On comprend pourquoi la cohérence cardiaque a de nombreux bienfaits et joue sur les neurotransmetteurs, les hormones. Celle du sommeil, la dopamine, celle du bonheur, la sérotonine, l'ocytocine, la DHEA "l'hormone de jouvence". Mais aussi sur la régulation du taux de sucres et plein d'autres choses encore...

Quand on mélange la cohérence cardiaque et la musique, on en multiplie les bienfaits.

FZ : Selon toi quels sont les meilleurs outils respiratoires pour bénéficier au mieux de ta musique et de la cohérence cardiaque ?

AD : Ce qui amplifie notre cohérence cardiaque, et donc notre bonne santé, ce sont aussi les émotions positives. La musique agit aussi sur le plan émotionnel. J'utilise des fréquences spécifiques dans mes musiques pour apporter d'autres choses.

Avant avoir fait la découverte de la cohérence cardiaque (avec le livre « 365 » du docteur David O'hare), je n'avais jamais réussi à maintenir une pratique avec régularité. J'ai découvert qu'il existait des guides visuels pour pratiquer la cohérence cardiaque. Je voulais pratiquer mais en étant connecté à moi et pas un ordinateur. J'ai pris mon accordéon et j'ai enregistré le souffle de l'accordéon pour me faire un guide auditif. C'est ainsi qu'est né mon premier album, « Cœur symphonique ».

… pratique en live de la cohérence cardiaque avec le souffle de l'accordéon ...

AD : Nous avons respiré quelques instants ensemble. Prenez le temps d'observer si en l'espace de deux minutes, il y a quelque chose qui change. Est-ce facile de suivre ce souffle ? Ce souffle est intéressant par lui même, car c'est un bruit blanc naturel. Les bruits blancs sont aussi utilisés pour le traitement des acouphènes.

FZ : Avez-vous une expérience de libération des acouphènes avec vos musiques ?

AD : Le traitement des acouphènes se fait par l'utilisation de bruits blancs depuis une trentaine d'années. C'est un son qui est rempli de fréquences, un empilement de toutes les fréquences comme le bruit de l'océan ou le son du vent quand on se promène en forêt. Ce sont des sons naturels. Il arrive que l'on se sente fatigué après une promenade au bord de l'océan, même si on se sent bien.

Je n'ai jamais utilisé les bruits blancs dans le traitement des acouphènes. Certains déconseillent les bruits blancs non naturels générés par des appareils ou des ordinateurs, et recommande les bruits blancs naturels et structurés pour traiter les acouphènes. Par exemple les très jeunes enfants ont peur la première fois qu'ils entendent un aspirateur ou une perceuse, alors qu'ils n'ont pas peur du bruit de l'océan.

Mes guides auditifs pour la cohérence cardiaque ont pour support le souffle de l'accordéon qui est un bruit blanc naturel avec aussi des sons et des musiques. Il existe un objet qui s'appelle l'ondoline qui permet d'amplifier nos fréquences respiratoires, notamment les fréquences aiguës de notre respiration. Je l'ai fait essayé à ma compagne pour guérir ses acouphènes. Ils ont disparu durant un an.

Mon premier album « Cœur symphonique » est celui que je conseille en général car je l'ai voulu assez varié et divers. Il y a treize univers sonores différents pour que chacun y trouve son compte. L'accordéon est présent, mais aussi les bols, les diapasons, etc... j'ai travaillé avec des filtres fréquentiels comme dans la méthode Tomatis, avec des moments où sont filtrés les graves ou les aigus. J'essaye de les utiliser de manière agréable et pertinente. Enfin j'y ai introduit des fréquences spécifiques.

FZ : Où trouver ces albums ?

AD : Ils sont présents sur mon blog : des musiques pour guérir et sur mon site symphonies intérieures

Vous pourrez y retrouver mes dix albums, dont six sur la cohérence cardiaque.

Après l'enregistrement de « Coeur Symphonique », j'ai réalisé le second album : « Coeur Symphonique 432 ». Dans celui-ci, tous les instruments sont accordés en 432 Hz.

FZ : Pourquoi un autre accordage et pourquoi 432 Hz ?

AD : En fait pour qu'un orchestre puisse jouer ensemble chacun doit s'accorder de la même manière, avec une note de référence : le La. A l'époque Baroque, le La était à 415 vibrations par seconde soit 415 Hz. Mozart utilisait des instruments à 430 Hz. Aujourd'hui ceux qui veulent jouer avec des instruments d'époque jouent à 430 Hz, car ces instruments ne peuvent pas jouer en 440 Hz, la norme actuelle. En comparant les instruments, on s'aperçoit que les instruments avaient moins de puissance mais plus de chaleur.

A l'époque romantique, on est passé à 438 Hz avec Berlioz. A l'époque contemporaine, les instruments montent et passent à 440 Hz jusqu'à 442 Hz. Ils sont hyper tendus, gagnent en puissance et perdent en chaleur. On recherche la brillance. Cela correspond aussi à une montée des centres d'énergie dans les corps subtils. On passe d'un niveau émotionnel avec le romantisme pour aller vers le mental à notre époque.

Pourquoi la norme actuelle est-elle à 440 Hz ? Je n'ai trouvé aucune raison scientifique, biologique ou fréquentielle pour l'accordage en 440 Hz. Par contre le 432 Hz est proche de l'accordage de Mozart. C'est une fréquence qui permet une musique légèrement plus basse et grave, plus posée.

Ces fréquences sont des harmoniques de nos fréquences cérébrales ainsi que de la fréquence de la terre (la résonance de Schumann). Le lien à la nature est beaucoup plus cohérent en 432 Hz. Lorsqu'on s'accorde sur certaines gammes en 432 Hz, certaines notes sont plus intéressantes comme le Do# qui vient résonner dans le chakra du cœur et que l'on ne trouve pas en s'accordant à 440 Hz.

Notre oreille est capable d'entendre de 20 Hz à 20 000 Hz.

On peut entendre confortablement des sons jusqu'à 12 000 Hz, sons qui nous paraissent agréables mais sont déjà assez aigus. Lorsqu'on norme un accordage, on utilise uniquement environ 80 notes (les notes fondamentales). Aujourd'hui la musique que l'on écoute est toujours normée à 440 Hz, cela veut dire que l'on écoute 80 fréquences sur 12 000 possibles. C'est extrêmement pauvre et limité. On a intérêt à chanter dans sa salle de bain et aller écouter d'autres fréquences pour se donner d'autre référentiels extérieurs et s'ouvrir d'autres perspectives.

Pourtant toutes les fréquences sont importantes et vont nous permettre de se synchroniser.

Un jour, j'ai compris cela en regardant mon enfant pleurer. Comment un enfant gère-t-il son émotion ? Ce que les adultes ont du mal à faire, les petit y arrivent bien. En premier, le corps s'exprime en gesticulant. Puis, la respiration se fait de façon plus saccadée pour retrouver de l'espace. Enfin, il utilise le son avec le volume et le balayage fréquentiel, sa voix monte et descend et balaye les fréquences de sa tessiture vocale.

FZ : Qu'est ce que cela fait ?

AD : L'enfant va ainsi se réaligner et se ré-accorder. Donc toutes les fréquences sont importantes.

Aujourd'hui on appauvrit notre champ référentiel, et on ne s'en aperçoit pas vraiment.

L'accordage en 432 Hz apaise davantage. Dans « Cœur symphonique 432 », j'ai inclus les trois respirations de base de la cohérence cardiaque. Quand l'expiration est plus longue que l'inspiration, cela sollicite le système nerveux parasympathique et va davantage nous apaiser. A l'inverse si l'inspiration est plus longue, cela va nous dynamiser. Quand les deux sont égales, nous trouvons l'équilibre.

J'ai créé quatre autres albums pour la pratique de la cohérence cardiaque dont deux sont axés sur des fréquences spécifiques. J'ai utilisé le ronronnement du chat qui est très apaisants, c'est la ronronthérapie. La plage fréquentielle dans laquelle ils ronronnent est intéressante, elle se situe entre 20 et 50 Hz, les mêmes fréquences environ que notre cerveau émet lors du sommeil paradoxal.

Ces fréquences graves apaisent et nous bercent. Les vétérinaires parlent de la faculté de régénération des os des chats qui est exceptionnelle. Si le chat ronronne c'est qu'il y a bien une raison. Car dans la nature tout a toujours une bonne raison d'être. Le ronronnement est utile pour plusieurs raisons.

J'ai recherché un ronronnement de chat pendant longtemps, sans succès. Puis en allant enregistrer mon album chez mon ingénieur du son, un chat venait d'arriver chez lui, il avait enregistré son ronronnement, il était super régulier et sa fréquence correspondait à la temporalité de la cohérence cardiaque. Ce chat ronronnait naturellement en harmonie avec la cohérence cardiaque. Il était dans le même tempo!! C'était incroyable, le ronronnement idéal! Par ce chat qui s'appelle Mouche. Cet album s'appelle « Caresse ».

L'album est aussi enregistré avec les fréquences sacrées. Si toutes les fréquences sont importantes et sacrées, certaines sont incontournables. Il y en a neuf. 174Hz 285Hz 396Hz 417 He 528 Hz 639 Hz 741 Hz 852 Hz 963 Hz, elles vont par tranche de trois.

174 Hz, c'est une fréquence qui nous offre un cadre sécurisant, qui nous permet de nous stabiliser, nous poser et nous ancrer. Nous sentir en sécurité pour ensuite pouvoir s'élever.

Les fréquences sacrées, du grave à l'aigu, nous amènent progressivement, du corps physique, au corps émotionnel, mental et spirituel. Il y a une élévation.

285 Hz est une fréquence régénératrice qui agit sur les chakras et les organes pour les harmoniser par résonance.

396 Hz agit plus sur l'émotionnel, cette fréquence nous libère des peurs et des culpabilités.

Je ne suis pas sûr que si l'on écoute une seulement cette fréquence générée pendant 10 minutes, il se passe quelque chose. C'est mieux si cette fréquence est mise en valeur dans une musique. L'énergie de la musique doit correspondre à cette fréquence. Dans la musique, il y a le tempo, l'harmonie, la dynamique...

417 Hz, favorise le changement et permet à chacun de se sentir assez ancré et en sécurité pour pouvoir commencer à se changer et se transmuter.

528 Hz est la fréquence miracle, elle est la fréquence centrale, j'en ai parlé précédemment.

639 Hz joue davantage sur les connexions neuronales ou relationnelles, pour trouver un équilibre par distanciation de nos émotions.

J'ai commencé par enregistrer l'album « Fréquence 528 » car c'était la fréquence centrale. Puis je cherchais quelle fréquence j'allais ensuite travailler. En démontant mon accordéon pour un réglage, je me suis aperçu que son numéro de série était le 741. Donc naturellement je me suis mis à travailler dessus...

741 Hz est une fréquence que j'aime beaucoup et qui correspond à l'expression de soi, la créativité, le développement de l'intuition. Oser parler et présenter qui on est. Six mois après ce travail, j'ai commencé à être interviewé, à m'exprimer dans des webinaires...

Des amis artistes ont essayé cet album, ils ont été créatifs tout au long de la journée.

L'album « Fréquence 741 » a été créé pour favoriser l'intuition. Le violon et le chant sont présents en plus de l'accordéon. Le violoniste virtuose avec qui j'ai enregistré s'appelle Dimitri Artemenko qui joue aussi avec le célèbre guitariste Estas Tonne.

852 Hz et 963 Hz sont des fréquences plus spirituelles qui nous amènent vers l'amour inconditionnel, le sentiment d'unité avec tout ce qui existe. Elles vont aussi nous aider à matérialiser qui on est, à matérialiser nos dons dans la matière. Elles agissent donc dans le domaine spirituel et aussi matériel.

FZ : D'où viennent les symboliques des différentes fréquences ?

AD : J'ai fait plusieurs recherches sans trouver d'informations pertinentes, c'est pour cela que j'ai réalisé des albums avec ces fréquences, pour les expérimenter! Par contre, j'ai étudié la numérologie et consulté une amie nombrologue afin d'étudier ces chiffres et nos conclusions étaient similaires à ce qui est dit depuis toujours dessus. J'ai demandé à des amis radiesthésistes ou magnétiseurs d'analyser ces fréquences, pour avoir leur avis sur l'effet des fréquences et le pourcentage de réussite de leur action. Cela m'a amené à avoir un point de vue différent dessus.

Mon idée est toujours de mettre en valeur ces fréquences d'après l'expérience que j'en ai.

FZ : Je partage la question de Jean Pierre dont la compagne vient de faire un AVC, et dont le cerveau gauche a été atteint. Quels sons lui faire entendre afin de l'aider à sa rémission ?

Tu nous as parlé de la synchronisation des hémisphères, quelles sont les fréquences qui pourraient être efficaces ?

AD : Ce qui me vient ne sont pas forcément des fréquences, mais une écriture musicale qui va venir stimuler et ré-harmoniser le cerveau gauche et le cerveau droit. Ce n'est pas forcément un traitement mais une aide qui peut-être intéressante. Dans l'album « Cœur symphonique 432 », il y a des morceaux qui sont créés pour solliciter les deux hémisphères et les mettre en miroir. Dans le cas d'un AVC, la cohérence cardiaque, avec la fréquence 432 Hz et une écriture musicale adaptée vont solliciter de manière agréable chaque hémisphère tour à tour.

FZ : Les couleurs peuvent être utilisées avec la musique. Quel album nous recommandes-tu ?

AD : Les dernières pistes de l'album « cœur symphonique 432 » stimulent le cerveau et ses hémisphères de gauche à droite. Il contient aussi un travail sur la spatialisation qui va permettre d'inspirer et d'expirer avec le son plus à droite ou à gauche et cela s'inverse, créant un effet énergétique.

Ces changements réalignent et réamorcent. Ces outils de cohérence cardiaque peuvent donner libre cours à l'auditeur pour chanter, générer des sons, faire des mudras pour renforcer l'effet énergétique.

FZ : qu'est ce qu'un mudra ?

AD : Ce sont des manières de positionner ses doigts qui agissent et stimulent différents méridiens et sont très efficaces. Cela nous aide lors de la pratique de la cohérence cardiaque, au même titre que la visualisation et l'intention. Ces outils sont complémentaires et on peut se les approprier et les adapter à ses besoins.

FZ : Ne pas être uniciste dans ses approches. Othello demande à quelle note correspond le 741 Hz ?

AD : On serait sur un Fa #, un peu plus aigu que celui sur la dernière ligne en haut de la clé de Sol.

FZ : Est-il intéressant de lier les mantras avec les fréquences sacrées ?

AD : Oui, bien sûr. Les mantras dans la même énergie peuvent renforcer les effets des fréquences.

FZ : Sophie demande comment redonner confiance et aider les enfants si ils ont des angoisses au coucher. On sait que les bébés ont des angoisses le soir.

AD : L'album « Cohérence kid Music » est particulièrement adapté, c'est le premier album de cohérence cardiaque adressé aux enfants. Il présente 22 plages musicales. La cohérence cardiaque stimule la dopamine, l'hormone du sommeil, c'est très adapté et aide de manière immédiate. Dans l'album, il y a divers univers musicaux, drôles et ludiques.

Les enfants même si ils sont trop petits pour pratiquer la cohérence cardiaque vont bénéficier des bienfaits de la musique et des fréquences et s'endorment facilement. D'ailleurs certains médecins diffusent l'album « Cœur symphonique » dans leur salle d'attente afin de modifier l'énergie de leur patients.

Pour les enfants, les tempos et les temps d'inspiration et d'expiration sont différents : plus courts. Dans l'album « Cohérence Kid Music », il y a trois temporalités différentes dont une pour que les parents puissent pratiquer la cohérence cardiaque avec les enfants.

Les retours des parents sont très bons et pour le sommeil, c'est fabuleux !

FZ : As-tu des outils pour les enfants ou ados qui ont du mal à se concentrer ? Les ados ne savent plus travailler dans le silence. Peut-on les aider ?

AD : Avec des musiques et de la cohérence cardiaque. La musique aide à la concentration, la mémorisation et l'apprentissage.

Voici un exemple pour illustrer le rapport entre la musique et la mémoire. J'ai eu l'occasion de jouer en maison de retraite. Lors d'une prestation, il y avait une dame très enjouée et qui connaissait par cœur toutes les chansons, leurs couplets et leurs refrains. A la fin du spectacle, les aides soignantes m'ont dit que depuis quatre ans qu'elle était dans cette maison de retraite, elles n'avaient jamais entendu le son de sa voix. C'était la première fois qu'ils l'entendaient.

La musique et les chansons de sa jeunesse l'avaient stimulé et fait revenir sa mémoire ancienne.

Les musiques favorisent l'apprentissage et la concentration. Il y a des musiques et des rythmes qui sont adaptés à ça, qui vont synchroniser nos hémisphères, baisser nos fréquences cérébrales. Quand nos fréquence cérébrales baissent on devient plus calme et on peut agir de manière plus lucide.

La cohérence cardiaque aussi, favorise la concentration, l'apprentissage et la confiance en soi.

Une étude a été menée dans des écoles. Elle consistait à faire pratiquer trois minutes de cohérence cardiaque avec des guides visuels ou certains de mes guides auditifs, à chaque entrée en classe (le matin, après les récréations et après la cantine).

Au bout de quatre semaines, les classes se sont métamorphosées.

Par exemple sur un exercice de mathématiques, les enfants sollicitaient la maitresse en permanence. Après quatre semaines, les enfants travaillaient dans le calme, dans le silence, et étaient focalisés sur leur activité.  Au bout de 25 minutes, c'est la maitresse qui se manifeste pour dire qu'elle est là pour les aider. Les enfants sont donc devenus plus autonomes, ils ont gagné en confiance. Quand un enfant se dit qu'il va y arriver et qu'il prend confiance en lui, son rapport à l'école change.

Avant l'expérience, quand les enfants parlent de l'école, ils évoquent le fait d'avoir à bien se tenir, de travailler, les devoirs etc... Au bout de quatre semaines, ils évoquent le plaisir, la joie. Ils parlaient de l'être et non du faire. Ils étaient entrés dans l'inter-relation, dans l'entraide.

Je précise que c'est à l'école primaire. 

« Cohérence kid Music » est un album qui va aider les enfants. Si on pratique avec les enfants cela favorise le lien avec les parents et la confiance.

Mandala Nathalie Chappé

FZ : Quelle est la posologie ?

AD : Il n 'y a pas d'effets secondaires avec la cohérence cardiaque et la musique. Pour le sommeil, il faut en faire le soir avant le coucher.

Pour les adultes, il est recommandé de pratiquer trois fois cinq minutes par jour. Le matin, car l'hormone du stress, le cortisol monte, cela nous équilibre et nous permet de rester présent. Avant le repas du midi, puis l'après midi ou le soir. Je ne manque jamais la pratique du soir car je m'endors plus facilement, avec un sommeil de meilleur qualité et une meilleure récupération pour un temps de sommeil plus court.

Certains effets de la cohérence cardiaque vont durer entre cinq et six heures, d'autres un peu plus longtemps. L'organisme entre dans une certaine dynamique qui va diminuer au cours de la journée. Il faut relancer cette dynamique et re-synchroniser le corps.

FZ : Pour ceux qui n'ont pas de chat qui ronronne et qui souhaitent bénéficier de ces bienfaits, quel album propose la ronronthérapie ?

AD : C'est l'album « Caresse » qui cumule, les fréquences sacrées, le ronron du chat et le souffle de l'accordéon pour la cohérence cardiaque. Vous pouvez choisir la fréquence qui vous plait, pourquoi pas à l'instinct.

Chacun de mes albums fait l'objet d'un article sur mon blog sur lequel les informations sont plus conséquentes que sur les pochettes, ce qui va vous permettre de vous familiariser avec ces derniers et de choisir ce qui vous inspire le plus.

Si vous avez un chat et que vous vous êtes cassé quelque chose, les chats vont se mettre à côté de la fracture.

FZ : Les témoignages concordent sur les chats qui savent se placer aux bons endroits pour nous soulager.

AD : Et cela marche aussi dans l'autre sens. Une amie vétérinaire (Alexandra Couture, vétérinaire comportementaliste) raconte que lorsque les clients font de la cohérence cardiaque, leurs animaux se font traiter facilement, sans angoisses, même si on doit leur faire des piqures. Son cabinet est équipé pour que les propriétaires d'animaux puissent pratiquer la cohérence cardiaque. Ils le font volontiers pour leurs animaux, et se mettent à le faire pour eux-même par la suite.

FZ : Quoi écouter pour soulager notre tristesse ? Y a t'il des incompatibilités entre des fréquences qui traitent la tristesse, la concentration et le sommeil ?

AD : Je ne pense pas qu'il y ait des incompatibilités, seulement si on écoute une musique en 432 Hz puis après en 440 Hz, cela peut paraître étrange et peut nous heurter, mais c'est une question d'accordage. Il faut le temps de se synchroniser à la nouvelle fréquence.

En revanche, ce n'est pas le cas des fréquences sacrées car elles sont précises. On peut donc passer de l'une à l'autre.

Ce qui peut être intéressant pour la tristesse, c'est d'écouter « Concerto vibratoire » et « Voyage sonore 432 » car ces deux albums sont construits comme des soins sonores. « Concerto vibratoire » est mon premier album que j'ai enregistré dans les studio d'ARTE RADIO.com, et j'ai eu accès à des micros binauraux qui nous placent dans l'environnement sonore en 3 dimensions. C'est très intéressant car au casque cela replace la personne dans l'univers réel d'un soin sonore.

Cet album est un voyage sonore qui permet de changer d'énergie.

La mère d'un ami qui ne dormait plus depuis un an après la perte de son mari, a retrouvé le sommeil en l'écoutant. Ces retours sont très réconfortants.

Avec ces musiques, ce sont des parties entière de notre être qui sont sollicités : physiques, mentales et émotionnelles.

FZ : Isabelle nous demande si les ondes influencent le nerf vague.

AD : J'ai plus d'informations concernant la cohérence cardiaque que la musique à ce propos. Quand on va chanter, le mouvement de notre bouche et de notre respiration vont stimuler le nerf vague.

FZ : Sophie demande quoi faire pour un burn-out ?

AD : Oui, les fréquences naturelles, notre propre énergie. Les bruits blancs, le 432 Hz permettant de retrouver un environnement sécurisé. Cela va nous amener à renaître, se relever, car il y a quelque chose qui manifestement ne fonctionne pas. Je préconise la première fréquence sacrée puis une montée progressive avec les autres.

FZ : Que penses tu de l'effet des ultrasons ?

AD : On soigne avec les ultrasons, ce sont des fréquences. Le mécanisme de résonance est le même. Je travaille plus avec la musique et les fréquences liées à la sensibilité auditive. Pour moi un traumatisme est lié à certaines fréquences auditives. On va devenir hypersensible ou hyposensible à certaines fréquences. Des tests montrent que l'on entend plus ou moins rapidement certains sons. Ces fréquences sont liées symboliquement à des endroits du corps et avec certains traumatismes et chocs émotionnels. Donc sans avoir besoin de faire une analyse précise, on peut stimuler de manière sensible nos fréquences cérébrales. C'est ce que fait la méthode Tomatis, l'holopsonie, la méthode Bérard, sur certains points.

FZ : Est ce qu'on pourrait écouter les musiques dont on a envie ? Est ce que cela peut suffire à percevoir notre besoin du jour ?

AD : Il est intéressant de faire un lien entre ce que l'on écoute et ce qui se passe. Différentes parties du corps seront stimulées en fonction des musiques que l'on écoute. En Inde, certains produisent des sons graves comme le OM avant le lever du soleil. Cela stimule le chakra racine et l'aspect masculin.

Si on produit des sons aigus, une autre partie du corps serait stimulée. Si l'on écoute Mozart, on peut se demander : « dans quelle énergie cela me met ? » et, faire les liens entre la musique et les fréquences afin de créer ses propres remèdes.

A chacun de se faire son propre univers musical. Plus on entre dans le son, plus on y sera sensible, et on prendra conscience de l'impact du son. Avec les soins sonores, je me suis rendu compte que les patients prenaient de plus en plus conscience de leur corps au fil des séances.

FZ : Arthur, un boulanger, nous demande comment il peut travailler l'eau de son pain à 528 Hz ?

AD : Le son crée la forme, donc pour faire entendre 528 Hz, à l'eau, on peut chanter cette fréquence. Sinon avec un diapason accordé à 528 Hz, aussi. On peut écouter l'album Fréquence 528 à côté de l'eau, afin qu'elle engramme l'information comme l'ont montré les travaux d'Emoto et de Benveniste.

FZ : M.e.r.c.i. Anthony pour toutes ces informations et de nous avoir partager ses connaissances.

AD : La meilleure fréquence que l'on a c'est la notre, à nous de la faire rayonner...

Pour des informations et musiques pour faire rayonner votre fréquence,

inscrivez-vous sur le blog et recevez pour commencer

10 minutes de musiques de l'album Concerto Vibratoire.

Les sept secrets de la guérison par le son

d'après l'ouvrage éponyme de Jonathan Goldman aux éditions Guy Trédaniel. 

Nous avons présenté le travail de Jonathan Goldman, précurseur dans l'étude des pouvoirs thérapeutiques du son, dans un article précédent.

Voici une présentation résumée du livre "Les 7 secrets de guérison par le son" de Jonathan Goldman

dans lequel il concentre le fruit de 25 années de recherches dans tous les domaines. En effet, pour aborder un sujet aussi vaste et complexe de la manière la plus rigoureuse, il convient d'acquérir des connaissances dans des domaines aussi divers que : la médecine, la physique, les neuro-sciences, la psychologie, l'ethnomusicologie, la psycho-acoustique, les médecines traditionnelles et bien d'autres sujets d'études qui dépassent largement le champs de la conceptualisation et de la pratique musicale, vocale et instrumentale.

Par son ouvrage, Jonathan Goldman permet à chacun d'entre nous d'acquérir des connaissances de base sur les bienfaits du son afin de mieux comprendre ce phénomène et son fonctionnement et de l'utiliser pour améliorer son bien-être.

Voici les 7 secrets de la guérison par le son :

1) Tout est vibration

2) L'intention est puissante

3) Nous sommes des êtres vibratoires uniques

4) Le silence est d'or

5) Notre voix est le meilleur instrument thérapeutique

6) Il y a plusieurs notes dans une gamme

7) Le son peut changer le monde

1) Tout est vibration

C'est ce que disent la quasi totalité des textes sacrés et des mythes fondateurs de part le monde, ainsi que les théories de la physique moderne. La vibration des sons se mesure en hertz. Nous ne percevons qu'une partie du spectre sonore. Il existe des ultrasons (aigus) et infrasons (graves) que nous ne percevons pas avec nos oreilles.

Chaque objet possède une vibration naturelle spécifique, (une signature fréquentielle). La vibration engendre un effet de résonance. Le corps humain par exemple est composé de différentes parties qui résonnent à des fréquences différentes ce qui crée un composé harmonique. Si une partie cesse de vibrer avec aisance, cela va affecter l'ensemble du corps comme dans le cas où un instrument jouerait faux au milieu d'un orchestre.

La thérapie par le son propose de restaurer les fréquences naturelles saines du corps afin de ramener celui-ci à l'état de santé.

Une autre application thérapeutique du son consiste à projeter une fréquence sonore qui permet de dissoudre un élément pathogène comme un virus ou une bactérie.

L'exposition aux fréquences sonores influe sur l'organisation de la matière, notamment sur l'eau qui est le premier constituant de notre corps, c'est ce que l'on voit avec la cymatique. Aussi, les modifications de fréquences sonores d'un objet entraine celle d'un autre qui se met à vibrer en synchronisation avec le premier. C'est ce qu'on appelle l'entrainement. C'est le cas avec le battement cardiaque, la respiration et les ondes cérébrales, chacun ayant une interaction avec les autres.

Le cerveau émet différents types d'ondes, suivant notre état intérieur :

  • Les ondes bêta (14 à 20 Hz) sont celles que nous émettons normalement quand nous sommes éveillés.
  • Les ondes alpha (8 à 13 Hz) sont générées lorsque nous sommes dans un état contemplatif.
  • Les ondes thêta (4 à 7 Hz) apparaissent dans des états de grande créativité, de conscience modifiée ou de sommeil.
  • Les ondes delta (0,5 à 3 Hz) se produisent dans un état de sommeil profond.
  • Les ondes bêta supérieur (20 à 30 Hz) sont associées à l'hyperactivité, au sommeil paradoxal et à certains états de stress.

-> Il est possible d'agir sur les ondes cérébrales en écoutant des fréquences proches mais différentes à chaque oreille, les deux hémisphères se mettent à résonner à une fréquence nouvelle qui est la différence entre les deux fréquence entendues : ce sont les sons binauraux.

-> Enfin, il convient de faire la différence entre le son et la musique. Si la musique est composée de sons, tous les sons ne forment pas de la musique. L'effet thérapeutique du son n'est pas forcément liée à l'utilisation de la musique. Sons et musiques ont leurs propres effets thérapeutiques.

2) L'intention est puissante

Si la fréquence sonore a un effet physique, elle transporte avec elle l'énergie née de l'intention de ce qui émet le son. La même fréquence émise avec une intention différente n'aura pas le même résultat.

En résumé : FRÉQUENCE + INTENTION = GUÉRISON

L'intention a été oubliée dans la physique moderne et pourtant, en thérapie, elle permet de renforcer le pouvoir de guérison quelque soit le remède employé. Pour la musique, la même œuvre interprétée par des musiciens aux intentions différentes aura un effet différent sur le corps.

Les travaux du docteur Emoto sur l'eau nous montrent à quel point l'eau est sensible à l'intention et sa structure s'organise différemment suivant le type de pensée que l'on émet.

L'homme possède donc le pouvoir de créer l'harmonie autour de lui par son intention, ses visualisations et le son de sa voix. C'est pour cela que les adeptes des différentes religions par leur prières et mantras créent les conditions de la manifestation de l'énergie qu'ils invoquent.

VOCALISATION+ VISUALISATION = MANIFESTATION

Les scientifiques travaillant sur la physique quantique se sont d'ailleurs rendu compte de l'influence de l'observateur lors d'expériences sur les particules. Ainsi il leur est apparu que la matière pouvait être modifiée par l'intention.

SON + FOI = RÉSULTAT

Notre corps est donc largement influencé par nos intentions, nos pensées, nos croyances et nos émotions. C'est une des clefs les plus importantes pour comprendre le mécanisme de la guérison par les sons.

3) Nous sommes tous des êtres vibratoires uniques.

Comme nous sommes tous différents, ce qui fonctionne sur une personne ne marchera pas forcément sur une autre. Il se peut que le son qui guérit une personne soit inopérant, voir même néfaste à une autre. Il est rare mais peut arriver qu'un son ne nous convienne pas, dans ce cas, il est recommandé de cesser son écoute. Si une thérapie sonore vous rend malade, il est préférable de l'arrêter.

D'autre part on ne peut pas dire qu'un style de musique soit "bénéfique" ou "nocif" : cela dépend du moment, de l'endroit et du besoin individuel d'une personne. Certaines musiques ont le pouvoir de détendre ou de stimuler, mais leurs effets varient en fonction de l'auditeur, du moment et du contexte de l'écoute. 

Aussi, la musique est un nutriment sonique qui nourrit et alimente le corps, l'âme et l'esprit. De ce fait, comme en alimentation, il est bénéfique de manger varié pour subvenir le plus largement à nos besoins. Et parfois, des sonorités venues d'autres continents nous paraîtront étranges ou savoureuses comme le goût d'un aliment exotique.

Il n'existe pas de fréquence ni de recette miracle. Si certains sons soulagent des douleurs et améliorent un état général, d'autres peuvent provoquer une guérison instantanée. Pourtant il arrive que des thérapies sonores soient sans effet. Il n'y a pas d'explications précises et satisfaisantes pour cerner ce paradoxe. Trop de facteurs entrent en ligne de compte : le moment d'écoute, l'intention d'écoute, la musique, les sons, les fréquences, le tempo, l'harmonie, les gammes utilisées, les instruments, les besoins de la personne, la signature fréquentielle de la personne..

4) Le silence est d'or

Le son est une énergie subtile : les sons naturels se composent de multiples fréquences appelées harmoniques. Chaque harmonique vibre au multiple entier de la fréquence initiale, et deviennent de plus en plus élevées et plus subtiles. Il n'est donc pas nécessaire d'augmenter un volume sonore pour que l'effet d'un son soit plus grand.

Le silence est l'espace entre deux sons, il est très important. C'est un moment sacré qui permet à l'effet d'un son de se produire. Il est aussi nécessaire pour la guérison que le son lui même. Il est la polarité inverse du son comme le Yin et le Yang qui s'engendrent mutuellement.

Le volume sonore se mesure en décibel. Le silence étant 0 décibel. Les sons supérieurs à 100 db peuvent endommager le système auditif. Les faibles volumes sonores sont plus appropriés pour obtenir un effet sur le corps. Et cela est d'autant plus important dans le cas de femmes enceintes.

Les sons trop forts ont un effet sur le système nerveux et le rythme cardiaque et provoque une montée d'adrénaline. D'ailleurs il existe un lien évident entre la pollution sonore et les maladies liées au stress dans nos sociétés modernes.

5) Notre voix est le meilleur instrument thérapeutique

Notre voix est la façon la plus naturelle de produire des sons thérapeutiques. Cela n'exige aucune source d'énergie et c'est toujours disponible. Il n'y a besoin d'aucun prérequis, chacun utilise sa voix depuis sa naissance. L'expression d'un son soulage la douleur (AÏE!!).

Utiliser sa voix fait résonner les différentes parties du corps afin de rétablir l'harmonie et l'intégrité.

C'est très naturel et facile. Il est possible de faire vibrer des endroits précis du corps. C'est la base des mantras et de toutes les pratiques de chant sacré. L'intention est plus facile à associer à sa propre voix que de la projeter au travers d'un instrument.

Le son de la voix permet au corps de libérer des substances chimiques qui soulagent et guérissent, oxygènent le corps et le cerveau, et agissent sur le système nerveux.

Il n'est pas besoin d'émettre un son à proprement parler musical, ni plaisant à l'oreille. Ce sont les intentions de guérison qui couplées à un son permettent de modifier un état vibratoire. Ceci est très différent de la pratique artistique de la voix. Chacun d'entre nous possède son pouvoir de guérison sans pour autant être un chanteur. Pratiquer sa voix dans le but de se faire du bien n'a rien à voir avec un spectacle.

Les sons peuvent équilibrer et ré-harmoniser nos centres d'énergie subtile appelés chakras. C'est le but des mantras dans les cultures bouddhistes et hindouistes. Les sons des voyelles sont très puissants et sont sacrés dans de nombreuses cultures. Les voyelles existent dans toutes les langues de la planète.

Les sons les plus graves résonnent avec les chakras du bas du corps et ceux les plus aigus avec ceux du haut. La tonalité qui fait résonner une partie sera différente pour chacun et elle peut aussi varier d'un jour sur l'autre en fonction de nombreux facteurs.

  • Chakra racine à la base de la colonne vertébrale : son « u »
  • 2 ème chakra vers l'ombilic : son « ou »
  • 3 ème chakra au plexus : son « oh »
  • 4 ème chakra au milieu de la poitrine : son « ah »
  • 5 ème chakra à la gorge : son « aï »
  • 6 ème chakra au milieu du front : son « hé »
  • 7 ème chakra au sommet de la tête : son « i »

Avec les voyelles liées aux chakras, prenez quelques minutes, et offrez-vous ce massage sonore, et ressentez les bienfaits de votre thérapie vibratoire !

6)  Il y a plusieurs notes dans la gamme

Les manières d'utiliser le son en thérapie sont très diverses et variées. Dans la musique occidentale, on divise les octaves en 12 notes. Un octave correspond à une fréquence qui vibre 2 fois plus vite que la première. Ces 12 notes sont : do, do#, ré, ré#, mi, fa, fa#, sol, sol#, la, la#, si.

Le « la » d'accordage est par convention à la fréquence de 440 Hz, mais en réalité, à travers l'histoire il va de 415 Hz à 448 Hz en passant par le 432 Hz de plus en plus répandu, ce qui donne une infinité de fréquences possibles liée au "la" d'accordage.

Il existe plusieurs approches de la thérapie sonore et d'innombrables manières de projeter un son dans l'être physique. La psalmodie des mantras est sans doute l'une des plus anciennes façons d'utiliser le son comme outil thérapeutique. Que ce soit par des sons, des voyelles ou des mots, ce sont des pratiques très efficaces surtout quand elles sont doublées d'une intention. La musique permet de réduire le stress, la douleur et améliore les états émotionnels!

Technologie et guérison par le son : Certains appareils sont utilisés pour modifier les vibrations malades d'un organe ou détruire un élément pathogène. D'autres produisent des fréquences différentes dans chaque oreille ce qui permet de modifier les fréquences émises par le cerveau. Des chercheurs ont aussi travaillé sur la stimulation de l'oreille et arrivent à stimuler et recharger le corps d'énergie. Enfin d'autres ont analysé les fréquences de la voix et arrivent à re-créer un équilibre émotionnel en réintégrant les fréquences manquantes.

Les thérapies utilisant les sons sont très nombreuses. Elles possèdent chacune leurs spécificités et agissent de manières différentes. Le monde des thérapies sonores est sans limite et nous ne sommes qu'au début de l'exploration de ce continent nouveau : l'avenir pourrait nous réserver de nombreuses surprises !

7) Le son peut changer le monde

Si le son peut être utilisé pour apporter du bien être et nous ré-harmoniser à titre individuel. On peut aussi élargir notre champ de perception et considérer le monde dans sa globalité. Nous sommes tous reliés et interdépendants de tout ce qui vit sur cette planète. Souhaitons qu'en produisant des sons porteurs d'intentions nous puissions accéder à une conscience différente et que leurs synergies produisent une force irrésistible capable de « déplacer des montagnes ».

Ce n'est pas par hasard que les anciens prononçaient leurs prières à voix haute. Ils connaissaient le pouvoir mystérieux des sons sacrés. Aujourd'hui nous sommes en train de le re-découvrir. Des appareils permettent d'enregistrer les effets de grands évènements et de moments d'émotions collectifs dans le monde. Cela est mesurable et provoque des vagues de résonances. Ces études permettent de démontrer les effets planétaires de la méditation et de la prière qui influent positivement sur l'ensemble de la planète.

Si l'on considère que la masse critique pour opérer un changement est la racine carrée de 1% de la population cela signifie que 8000 personnes peuvent influer sur la conscience planétaire. C'est dans ce but qu'a été instauré la journée mondiale de la guérison par le son le 14 février, le jour de la Saint Valentin. Ce jour là des milliers de personnes dans le monde entonnent le son « ah », qui est la voyelle associée au cœur, le centre de l'amour et de la compassion, reconnu dans toutes les traditions, cultures et confessions.

Vous pouvez utiliser ce son afin de vous extraire des relations conflictuelles et de re-créer l'harmonie dans vos relations. Quand vous aurez expérimenté cela sur le plan personnel, vous pourrez essayer d'élargir votre pratique et utiliser ce son pour agir sur la conscience planétaire.

Le son est une énergie multidimensionnelle qui est soumise aux lois de la physique quantique. Le temps et l'espace ne créent pas les limitations qu'ils semblent représenter. Nos émotions, intentions et croyances jouent un rôle important et par le son il est possible de recréer la réalité elle-même.

On peut donc changer le cours des choses par notre intention, et transformer notre conscience au travers du son.

Conclusion

Tout est en état de vibration. Les intentions et le pouvoir des émotions colorent l'univers que nous connaissons. Nous sommes tous des êtres vibratoires uniques. Le son est une énergie subtile qui agit surtout en douceur. Votre voix est le meilleur instrument de guérison. Il y a une multitude de manières d'aborder les thérapies sonores et nous avons le pouvoir de changer les choses grâce à nos sons. Nous avons la capacité d'harmoniser nos Symphonies Intérieures.

Le son est puissant et mystérieux. Nous ne sommes qu'aux débuts des (re)découvertes le concernant.

Vous êtes à même d'expérimenter et de ressentir ce qui vous est le plus approprié.

Faites vous confiance, 

Bonnes explorations sonores.

Le tambour, un compagnon de voyage

Le tambour, un compagnon de voyage

Fidèle compagnon de mes concerts vibratoires et soins sonores, le tambour est sans doute l'instrument de musique le plus abordable. Il est simple et basique mais possède de grands pouvoirs : il nous ramène à l'essentiel, au battement primordial, aux premiers sons qu'il nous ait été donné de percevoir dans le ventre de nos mères, au cœur de la vie. Le tambour nous aide à prendre conscience que l'on est tous musiciens : nous avons tous un cœur qui bat à son propre rythme. Le rythme est une fréquence, une vibration, un mouvement, il organise, structure, pose des repères et offre l'évasion.

La voie du tambour permet d'explorer la musique de notre être pour pouvoir amplifier nos vibrations et les accorder à celles de ceux qui nous entourent, au monde, à l'univers. Le son du tambour est riche en fréquences et l'effet physique de la vibration sonore qui se déplace dans l'air se ressent aussi dans le corps. Avec le tambour, l'avantage est qu'il n'est pas nécessaire de posséder une technique musicale pour pouvoir en jouer et découvrir le monde sonore et imaginaire qu'il révèle. Bien au contraire, le tambour nous demande juste d'être, ici et maintenant. Avec lui, nous exprimons notre essence, et nos capacités au delà de ce que l'on imagine avec notre conscience ordinaire.

1 ) Le tambour dit chamanique

2 ) Comment est-il fabriqué

3 ) Un instrument de voyage

4 ) Un instrument de soin

5 ) Jouer du tambour   (VIDÉO)

6 ) tambour et cohérence cardiaque  (VIDÉO)

7 ) Jouer à plusieurs

8 ) S'exprimer avec le chant et la danse

 

Le tambour dit chamanique

  • Histoire et géographie du tambour

Cet instrument fait partie de la famille des membranophones : ce sont les vibrations de la peau tendue qui créent le son lorsqu'on la percute. De manière certaine, il existe depuis plusieurs millénaires avant notre ère, mais il est surement beaucoup plus anciens. Nos ancêtres ont créé des instruments à partir des matériaux à leur disposition dans la nature et se sont inspirés de l'ambiance sonore de leur environnement pour élaborer leurs créations musicales. Il est facile d'imaginer que les percussions ont été parmi les premiers instruments. Les tambours ont un volume puissant, c'est la raison pour laquelle les tambours ont été utilisés pour communiquer.

On appelle le tambour chamanique, un tambour dont la fonction est d'être utilisé pour le soin ou le voyage chamanique. Ce type de tambour est commun à de nombreux espaces culturels distincts au travers du monde. On en rencontre en Sibérie, chez les mongols, en Inde, en Laponie, en Amérique du Nord et du Sud.

Il ressemble à des instruments de musiques folkloriques ou classique, comme le tambourin que l'on trouve en Europe, qui est probablement le descendant d'un tambour chamanique utilisé par les bardes celtes et par les troubadours du moyen-âge. Il est aussi similaire au bendir, au tar nord africain et au bodhran irlandais. A la différence de ces instruments dont la fonction est musicale, le tambour chamanique est l'un des outils principaux du chaman, au même titre que le machikoué.

  • Le tambour et le chaman

Chez le chaman, la musique est utilisée comme lien avec les mondes invisibles, elle permet d'ouvrir des espaces différents de notre réalité ordinaire et d’accéder à des états de conscience modifiés. Le tambour donne au chaman le pouvoir de requérir l'aide des esprits gardiens en vue d'apporter la guérison, de rétablir les équilibres énergétiques chez ses patients. Car le rôle du chamane est d’intercéder entre le monde de l'invisible et la communauté, afin de préserver l'harmonie.

Le tambour est un peu le téléphone qui permet d'appeler le monde des esprits, invisibles à nos yeux. Les chamans sibériens considèrent le tambour comme un être vivant, comme un allié, une monture qui les emmène dans leur voyage dans d'autres dimensions.

Résultat de recherche d'images pour "chamane"

« Un chaman orchestre son monde intérieur en toute liberté. Il sait que son imagination est énergie en action. Elle a exploré ses cieux et ses enfers, a connu la totalité du temps et de l’espace, a développé la pensée extra-universelle, et sait comment travailler pour que l’univers dans toute sa dimension, s’exprime à travers lui. Il travaille avec la synchronicité, ce que d’autres appellent des miracles. »

Cristóbal Jodorowsky

Comment est-il fabriqué

  • Le cadre

Le plus souvent il s'agit d'un cadre en bois, de 4 à 10 cm d'épaisseur, principalement rond, sur lequel est tendue une peau. Il arrive que le cadre du tambour ait d'autres formes : ovale, octogonale, carrée, rectangulaire... Ces cadres, faits d'une planche cintrée ou d'un assemblage de pièces de bois, suivant les ressources des milieux naturels, sont construits avec des essences diverses. Hêtre, frêne, érable, pin, cèdre : beaucoup de bois se prêtent à la construction de cadres de tambour.

  • La peau

La peau est clouée, ou lacée avec une corde ou une lanière de peau, afin d'obtenir la tension nécessaire au son souhaité. Suivant les conditions météorologiques, lorsqu'il fait froid ou humide, les peaux se détendent, dans ce cas, on les retend ou bien on augmente la tension de la peau en l'approchant d'une source de chaleur.

Un tambour est monté avec toutes sortes de peaux animales, principalement des herbivores de grande taille, suivant les ressources locales : chèvre, vache, cheval, bison, cerf, renne, orignal.

Il existe des peaux synthétiques pour ceux qui ne souhaitent pas recourir à une peau d'animal. L'avantage de ce type de peaux est qu'elles ne sont pas sensibles à l'humidité et qu'elles conservent une tension constante.

  • L'équilibre énergétique du tambour

Le tambour contient les éléments unis du masculin et du féminin. La forme ronde du tambour est féminine et celle de la mailloche utilisée pour le jouer est masculine. Aussi, différents éléments issus de la terre, de l'eau, du feu et de l'air entrent en action lors de sa fabrication, et se mêlent à sa création. Les différents règnes sont représentés, le végétal pour le cadre, l'animal pour la peau, et le minéral, dans le cas d'une peau synthétique, de l'utilisation d'un laçage en corde de nylon, ou en ajoutant une pierre ou un élément de décoration métallique.


Un instrument de voyage

Les chamanes utilisent le tambour pour entrer en transe. Les battements de tambour répétés ont un effet hypnotique qui facilitent les états extatiques. On retrouve cela dans tous les endroits du monde : dans les musiques africaines, les musiques gnawa, les musiques de confréries comme les derviches tourneurs dans la culture musulmane.... Le rythme et les percussions sont communs à toutes les musiques, ils en amplifient la puissance et la force d'ancrage.

Le tambour nous relie à la terre et à la base de notre corps, à nos pieds et à notre bassin, il nous relie à notre chakra racine.

Le tempo et le rythme monotone d'un tambour invite les ondes cérébrales à ralentir. De l'émission d'ondes bêta, le cerveau passe en ondes alpha, comme lors de méditation et de techniques de respirations, puis en ondes thêta qui sont encore plus lentes, comme lors d'un massage sonore de groupe ou individuel. C'est à ce moment que le voyage commence : le moment où l'on entre en communication avec le monde invisible, en recevant des enseignements et des informations.

Le voyage chamanique n'est pas réservé aux chamanes. Tout le monde peut entrer dans ce type d'état et recevoir des visions et des informations. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, vous pouvez lire le livre de Sandra Ingerman : « Initiation au voyage Shamanique » aux éditions Véga. C'est un guide très simple d'accès pour découvrir cette pratique.

Mais il n'est pas le seul intérêt de ce tambour, en jouant à l'unisson, la communion avec le tambour est un moyen de l'utiliser pour se faire du bien en restant les pieds sur terre et en appréciant son battement rassurant.

« Rappelez-vous que le tambour ouvre les portes du monde de l’esprit, attire l’esprit à vous et vous ouvre à le recevoir. » 

Michael Drake

Instrument de soin

Le tambour est aussi un instrument de soin énergétique. Il aide à diagnostiquer les parties du corps et les parties du champ énergétique d'une personne qui seraient en déficit d'énergie. Tout en jouant, on déplace le tambour au dessus du corps d'un patient allongé et le tambour sonnera différemment lorsqu'il se trouve sur une zone dans laquelle l'énergie est plus faible. C'est un outil intuitif qui demande un certain entrainement mais très pratique, rapide et pertinent quand on sait le manier.

Outre le diagnostique, le tambour est aussi un véritable outil de soin. C'est un instrument puissant dont on ressent les vibrations physiquement. Ces vibrations agissent sur la matière et ont un effet mesurable et notable sur le corps humain. Le son du tambour peut être utilisé pour dégager des énergies inappropriées, pour dissiper des émotions stagnantes, pour remettre en mouvement des flux bloqués et ré-ouvrir des canaux de circulation énergétique obstrués.

N'oublions pas que pour un soin, c'est notre énergie d'amour qui se trouve amplifiée et transmise par le tambour. Il est nécessaire de cultiver l'empathie et la force du cœur avant tout, afin d'obtenir des résultats bénéfiques pour autrui. Dans tous les cas, il est bon de pratiquer les bienfaits du tambour sur soi et d'en éprouver les effets avant de le proposer à d'autres personnes.

Encore une fois, il n'est pas nécessaire d'apprendre à se servir du tambour comme un outil de soin et ni d'avoir conscience de ses effets thérapeutiques pour se faire du bien : un tambour peut être simplement un bon compagnon avec lequel on passe un moment agréable de recentrage, un support de notre expression, un moyen de se sentir en unité avec le monde grâce à la puissance du  son. Les tambours sont aussi là pour nous rappeler que la matière est vibration, et qu'il existe une réalité au delà de ce que l'on imagine. Le tambour est sûrement un des instruments les plus puissants pour nous reconnecter avec la part la plus vaste et divine de notre être en osmose avec le cosmos.

 

Source de lien, de beauté, d'expression, de force et de douceur : le tambour

Voici une vidéo splendide, énergique et puissante d'Eivør Pálsdóttir, chanteuse originaire des îles Féroé, surnommée parfois la « Björk des Féroé ». 

Elle chante dans sa langue maternelle, le féroïen le plus souvent, et également en anglais, danois, suédois et islandais.

Le tambour ancre dans le présent lorsqu'on le joue, et aussi lorsqu'on l'écoute accompagné de la voix et de l'Inspiration : 

Vous allez adorer ( Partager vos impressions dans les commentaires ! )

Jouer du tambour

Le rythme est à la base de la musique. Le tambour est l'un des moyens de découvrir et d'explorer le rythme. Le rythme est partout : de notre respiration et notre battement de cœur au rythme de nos pas, à celui des jours et des nuits, des saisons, et bien plus encore (car il est des rythmes imperceptibles qui dépassent la vie humaine).

Ce qui est très simple avec un tambour c'est de commencer à jouer un battement, si possible régulier. C'est la figure rythmique de base : une pulsation. Une pulsation de vie... Ensuite vous pourrez sentir si vous accélérez ou ralentissez. C'est comme votre rythme cardiaque, il n'est pas constant, il fluctue. Donc rassurez-vous c'est normal. Le rythme n'est qu'hyper régulier que lorsqu'il vient d'une machine ! Jouer en rythme n'est pas naturel pour tous, c'est un apprentissage. Les musiciens travaillent leur régularité rythmique afin d'augmenter leur précision. Cela a pour but de leur permettre de jouer à plusieurs.

Alors, pas besoin d'obtenir une précision métronomique pour jouer seul et se faire plaisir. Soyez attentif : vos accélérations et ralentissements donnent des indications sur votre état intérieur! Le tambour est animé par vous : il sera le reflet de certains aspects de votre être. Le but n'étant pas de chercher à faire de la musique, mais de se rapprocher de votre essence. Par moment vous pourrez vous sentir transporté, transcendé par le son, c'est une expérience formidable qui repousse les limites de la conscience. 

Une fois maitriser le battement régulier, passez par étape à  2 temps (un coup fort, un coup plus faible), puis à 3 temps (comme une valse), puis à 4 temps ( comme un tango).

Vous pouvez utiliser le tambour pour mesurer les effets d'une pratique comme la cohérence cardiaque : en jouant avant et après vos respirations et en notant la différence, et en comparant votre jeu sur une durée plus longue afin de mieux mesurer ce qui a changé en vous.

 

Tambour et cohérence cardiaque

Voici une vidéo avec laquelle vous allez pouvoir RESPIRER EN COHÉRENCE CARDIAQUE, au son du machikoué, puis du TAMBOUR, en écoutant 3 des fréquences sacrées.

Prenez 5 minutes pour expérimenter. Maintenant. Suivez le souffle, inspirez, suivez le souffle et expirez en étant synchronisé avec lui. Laissez vous bercer par le machikoué, et par le tambour, aux sons des fréquences sacrées. Fermez les yeux, souriez, ressentez.

De l'album Métamorphose, ce guide respiratoire auditif permet de ressentir les bienfaits des éléments, du machikoué, du tambour, de la cohérence cardiaque, et des fréquences sacrées. Je l'ai créé dans une volonté de bienfaits en synergie. C'est à vous, respirez, c'est intuitif et facile !

Jouer à plusieurs

Il est parfois difficile de jouer chez soi à cause du voisinage ou de la famille, dans ce cas, il est bon de sortir jouer dans la nature. Ainsi on découvre la résonance de son tambour avec le monde environnant. Suivant notre harmonie intérieure, les animaux restent proche de nous, les oiseaux chantent en chœur, les arbres renvoient l'écho de notre musique, les plantes peuvent se mettre à bouger en rythme et les éléments comme le vent, entrer en syntonisation avec le son de notre tambour. Ne le croyez pas, vivez-le ! Rien à perdre, tout à gagner ! Ce sont des moments magiques! Là aussi, plus vous serez en état d'amour avec le monde, plus votre musique amplifiera cet état et le rendra perceptible à votre environnement. Les travaux sur la sensibilité des végétaux et même des bactéries prouvent qu'ils réagissent à l'intention et aux pensées des êtres humains.

Le partage avec d'autres humains est aussi l'occasion de chercher à s'harmoniser, de prendre conscience de toute la subtilité des éléments qui entrent en action lors de nos échanges. Aussi lorsque la communication est fluide et que l'harmonie règne, le plaisir de jouer et les bienfaits de cette pratique sont décuplés. Depuis des millénaires, des peuples pratiquent les cercles de rythme (tam-tam, djembé, tambours). Ces cercles rythmiques font partie des grandes traditions chamaniques. 

Une étude menée par le docteur Barry Bittman aux Etats-Unis a démontré que la participation à un cercle de rythme joue sur notre état physiologique : le cortisol (hormone du stress) est en baisse, la DHEA (hormone de jouvence) en hausse et surtout, l’activité des cellules naturelles tueuses (ces globules blancs qui éliminent les cellules cancéreuses autant que les virus et les bactéries) augmente notablement. La science reconnaissait déjà que l’activité des cellules tueuses était diminuée par le stress chronique et qu’elle était accrue par l’affection, le rire ou l’exercice physique. Mais il n’avait jamais été démontré que le simple fait de se sentir relié aux autres à travers la musique, le rythme et la résonance pouvait influer à ce point sur notre système immunitaire !

Participez à des cercles de tambour!  Et associez d'autres instruments qui se marient à merveille avec le tambour : les hochets, maracas, machikoué, tous ces instruments à graines qui portent de nombreux noms. Ils sont présents dans toutes les musiques au travers du monde et sont reconnus comme des activateurs de force vitale. Avec les tambours, leurs sonorités et effets sont très complémentaires. Il est facile de fabriquer des hochets en mettant des graines dans un contenant.

Image associée

S'exprimer avec le chant et la danse

La voix est l'instrument le plus complet qui existe, les chamanes de toutes cultures l'utilise pour psalmodier des prières et des incantations. Joindre sa voix au tambour, s'accompagner rythmiquement dans ses chants est un bon moyen de développer son expression et sa créativité. Le support du tambour donne de la force et offre un cadre dans lequel il est bon de se laisser couler, s'abandonner dans le flot du rythme, en harmonie avec la création, en étant soi-même créateur. Lâchez prise, le chant émergera facilement.

Le tambour est aussi le bon moyen de se laisser aller à danser, et d'exprimer ses émotions dans le mouvement de son corps. Avec lui, célébrer les éléments, les astres, la nature qui nous entoure et dont nous faisons partie est un divin plaisir. Par la résonance du son et le mouvement de son corps, c'est un joie de se recentrer, se reconnecter à la terre, à la vie, et d'exprimer son être dans toute son infinitude. (Voir atelier "Cohérence cardiaque et mouvement spontané")

 

En résumé, vous l'avez compris, le tambour est l'un des instruments les plus simples à jouer, pour petits et grands. Musiciens ou non (même si nous le sommes tous...), le tambour donne l'opportunité de vivre de beaux moments d'extase, de connaissance de soi et de développement personnel.

Il existe de nombreuses possibilités de se trouver un tambour. Le fabriquer soi-même offre l'occasion de nourrir son lien à l'instrument. De nombreux stages proposent de fabriquer soi-même son tambour, avec les conseils d'un accompagnateur. Il y a aussi la joie de s'en construire avec les enfants, à moindre coût : en fixant des épaisseurs de scotch large sur une bassine ou un sceau en plastique afin de créer une membrane, c'est basique mais peu onéreux et ça marche...

Alors pourquoi pas vous, avec un tambour, vibrez au sein du monde ! Et surtout, le plus important, avec une intention d'amour !


La cohérence cardiaque pour les enfants

La cohérence cardiaque pour les enfants

  • Une méditation guidée par le souffle pour un gain de confiance en soi
  • Une contemplation de l'instant, soutenu par le mouvement respiratoire pour développer les superpouvoirs des enfants
  • Un support sonore et musical (Cohérence Kid Music) favorisant l'ancrage et le centrage facilement et agréablement
  • Un guide visuel et sonore gratuit (VIDÉO) pour respirer en coeur avec les enfants
  •  c'est un peu tout ça la cohérence cardiaque pour les enfants et bien plus encore...

Nos enfants sont précieux. S'ils sont dépendants de nous lorsqu'ils sont nourrissons, petit à petit ils acquièrent leur autonomie. Ils font leurs propres expériences et doivent apprendre par eux même à faire face aux diverses situations de la vie. Nous ne savons pas à l'avance ce qui les attends, mais nous savons que chaque difficulté surmontée donne plus de force. Il nous revient de préparer nos enfants à "surfer avec la vie". Quels réels besoins ont les enfants pour grandir ? Quels outils allons-nous leur donner afin qu'ils puissent s'épanouir et être heureux tout au long de leur existence ?

L’idéal pour les enfants est un outil facile, ludique, agréable à expérimenter et avec des résultats et sensations rapides : pour donner confiance aux enfants afin qu’ils réalisent aisément l’intérêt pour eux et pour leur confort personnel.

Il en est un qui est très facile d'accès, simple à mettre en place, peux onéreux et qui donne des résultats époustouflants : C'est la cohérence cardiaque. Une exploration de la respiration qui est amenée de manière simplissime aux enfants et qui possède des vertus phénoménales. En effet, la cohérence cardiaque améliore les facultés physiques, mentales et émotionnelles. C'est la clé du lien entre le corps et l'esprit, entre soi et les autres. S’il est un cadeau à faire à ses enfants qui les accompagnera durant toute leur vie et aura un bénéfice et des répercussions énormes sur leur construction, c'est bien la cohérence cardiaque.

  1. La COHÉRENCE CARDIAQUE qu'est-ce que c'est ?
  2. Quels en sont les NOMBREUX EFFETS ?
  3. Une pratique adaptée pour les GRANDS et les PETITS
  4. Les outils disponibles : Le livre COHÉRENCE KID & l'album COHÉRENCE KID MUSIC
  5. "La baguette arc-en-ciel" Guide auditif et visuel pour pratiquer la cohérence cardiaque avec les enfants : VIDÉO !

1) La cohérence cardiaque, qu'est-ce que c'est ?

La cohérence cardiaque est un état physiologique atteint après quelques minutes de respiration à un tempo bien précis. Un recentrage agréable, un équilibrage sur tous les plans.

  • La respiration

La respiration est le besoin vital le plus régulier de l'organisme. Elle se fait naturellement, souvent sans intervention consciente de notre part et nous permet d'apporter l'oxygène à l'organisme. Cet oxygène est essentiel, il va circuler par le sang et alimenter les muscles pour soutenir un effort musculaire ou emmagasiner des réserves lors de périodes de repos. La nature a doté l'ensemble des animaux d'une capacité à mobiliser de l'énergie et des ressources lors d'une période de stress : face à un danger, pour assurer la survie de l'individu, la respiration et le rythme cardiaque s'accélèrent, et la quantité d'air disponible augmente pour servir l'effort musculaire qui servira à fuir ou à combattre. Bien entendu, lors d'un effort important le corps consomme ses ressources.

La respiration est commandée de manière inconsciente par ce qu'on appelle le système nerveux autonome.

  • Le système nerveux autonome

La vie est simple : adaptation, mouvement et énergie. Pour que le corps puisse s'adapter aux situations de la vie, réagir et se mettre en mouvement en conséquence, il puise l'énergie appropriée : cela fonctionne sous la direction automatique de notre système nerveux autonome.

Le système nerveux autonome gère toutes les fonctions automatiques du corps ! Indépendamment de notre volonté, il s'occupe de la digestion, de la respiration, de l'élimination, de l'approvisionnement en énergie, etc. Tout cela se passe même si nous n'y pensons pas.

Nous sommes des super-organismes …et en même temps fragiles et sensibles à l’environnement. Nous fonctionnons encore sur la base de fonctions très archaïques, qui étaient et sont très utiles, car elles ont permis la survie des espèces dans des temps très reculés. Ce système automatique est toujours en fonction dans notre corps, cependant les menaces extérieures ont beaucoup changé. Nous vivons avec parfois de forts niveaux de stress (sans s'en libérer physiquement comme dans la fuite et le combat) : un niveau de stress diffus mais constant, qui nous amène à consommer beaucoup d'énergie et à épuiser notre organisme en sollicitant de manière déséquilibrée notre système autonome.

  • Un chemin d'exploration

La respiration est la seule fonction qui nous permet d’accéder à cette part de notre être et de l'influencer avec notre volonté. C'est la clé qui permet de stimuler et d'équilibrer le système nerveux autonome. La respiration régulière va faire entrer le coeur en cohérence : Voir l'image ci dessous : les mouvements cardiaques en accélérations et ralentissements constants et désorganisés (les zigzags à gauche de l'image ) vont devenir "cohérents" et entrer dans une régularité ondulatoire (les ondes sinusoïdales à droite de l'image)

La cohérence cardiaque est un état d'équilibre. En modulant sa respiration à un tempo d'environ 6 respirations complètes par minutes, avec des inspirations et expirations régulières, on harmonise le rythme cardiaque et on gagne en adaptabilité. Cette pratique nous permet de reconnecter avec nos potentiels et notre Présence et de pouvoir mieux gérer nos ressources internes par des simples exercices respiratoires.

 
2) Les effets concrets de la cohérence cardiaque

  • Une liste de bienfaits plutôt édifiante

  • Réduit le stress
  • Facilite l'endormissement et un sommeil régénérateur
  • Développe le recentrage
  • Régénère et stimule l’apaisement
  • Régule l’énergie
  • Favorise la résilience
  • Améliore l’attention, l'apprentissage et la mémorisation
  • Développe la bienveillance
  • Augmente la latéralisation
  • Booste la confiance
  • Développe la visualisation
  • Ancre et apprend l'art et la manière de respirer

Il existe plusieurs manières de respirer, que ce soit en gonflant son ventre, sa poitrine ou ses épaules : chaque façon de respirer influence différemment l'organisme. Bien que la respiration totale ou abdominale soit conseillée, commencez à pratiquer la cohérence cardiaque à partir de votre respiration propre : par la pratique, vous allez gagner en espace intérieur, petit à petit et sans inconfort. Avec la pratique d'une respiration consciente, on arrive à une synchronisation du système respiratoire et du système cardiaque. Si on privilégie la durée de l'inspiration ou de l'expiration, l'effet physiologique sera différent. Une inspiration plus longue que l'expiration stimulera l'organisme, tandis que l'inverse aura un effet calmant.

Il existe un lien évident entre la respiration, le rythme cardiaque et la gestion du stress. Et, d'après des médecins, il est énoncé que plus de 80 % des pathologies de la médecine générale sont indirectement ou directement liée au stress !

Le stress n'est pas réservé aux adultes! Voici quelques exemples de conséquences du stress dont souffre aussi les enfants. 

  • troubles de sommeil
  • troubles digestifs
  • affections cardio-vasculaires
  • tensions musculaires
  • anxiété
  • troubles de la mémoire, de l'attention
  • hyperactivité

Bien entendu, le stress résulte d'un ensemble de déséquilibres. Or il est possible d'y remédier de manière très simple et efficace, et en très peu de temps grâce à la cohérence cardiaque. La cohérence cardiaque agit de manière préventive et curative : cet état intérieur évite l'apparition de pathologies qui à long terme auraient des effets désastreux pour la santé.

  • Amélioration des facultés

D'autre part, la pratique des techniques de respiration comme la cohérence cardiaque ont un effet sur les facultés des individus et les « boostent », tout en garantissant un véritable bien-être intérieur. Nous savons tous à quel point les grands sportifs, quelle que soit leur discipline, accordent une importance énorme à leur respiration. Avec la respiration, les champions se concentrent pour être complètement présents et au maximum de leur potentiel aux moments importants. Avec des respirations spécifiques, ils améliorent et accélèrent la phase de récupération après l'effort. De nombreuses équipes professionnelles sportives et olympiques utilisent la cohérence cardiaque.

En douceur et avec efficacité, la cohérence cardiaque agit sur la confiance et la volonté, offrant à ceux qui la pratiquent la possibilité d'un dépassement de soi dans le respect de sa personne.

  • Effets physiques et émotionnels

Les superpouvoirs de la cohérence cardiaque. La cohérence cardiaque possède de nombreuses vertus pour la santé, en agissant sur le système cardio-vasculaire et le système nerveux. Cette technique est préconisée par les cardiologues pour prévenir les risques cardio-vasculaires !

Ses bienfaits dépassent le cadre physiologique, la cohérence cardiaque favorisent aussi l'équilibre émotionnel.

Soyez attentif, et vous réaliserez rapidement que la cohérence cardiaque agit sur l'état intérieur des individus et amène : l’apaisement, la conscience de l'énergie interne, le recentrage. Elle augmente la résilience : notre capacité à faire face aux situations difficiles.

L'état de cohérence cardiaque permet de mieux se centrer et s'apaiser, d'améliorer ses capacités cognitives. En apprenant à moduler ses inspirations et ses expirations, on arrive à se dynamiser ou se détendre, à trouver des ressources nouvelles et un vrai équilibre intérieur.

Si la cohérence cardiaque agit sur l'individu, cela influe aussi sur les relations avec les autres. Les pratiques en groupe génèrent encore d'autres bienfaits.

  • Conséquences sociales

Avec la cohérence cardiaque les individus améliorent leur attention, la bienveillance envers eux-mêmes et envers les autres, et développent la confiance en eux. En effet quand on respire en groupe simultanément, on amplifie les bénéfices de la respiration. Les vibrations créées par la cohérence cardiaque s'ajoutent les unes aux autres et s'amplifient.

Ps, un conseil : Ajoutez des pensées bienveillantes, l'effet se retrouve multiplié !

C'est un bonheur de découvrir les merveilles insoupçonnées de la respiration et surtout de le partager avec nos enfants. Apprendre à un âge précoce à maîtriser la respiration sera un acquis inaltérable. Leurs offrir un outil merveilleux qui leur servira tout au long de la vie est un cadeau inestimable des adultes envers les enfants.

Cette méthode est simple et efficace, elle est facile à mettre en œuvre au quotidien. Prendre 5 minutes (le temps d'une page publicitaire), une à trois fois par jours pour la pratiquer est très simple (surtout avec un guide auditif placé dans le lecteur portable). Un peu de régularité et une pincée de persévérance, les premiers effets (stress et sommeil) sont immédiats!

Telle une méditation guidée par le souffle... Telle une contemplation soutenu par le mouvement respiratoire... Prenez un bol d'air en famille !

3) Une pratique pour les grands et les petits

La respiration est peu prise en compte dans notre culture et notre système éducatif. Et pourtant, c'est quelque chose d'incontournable qui mérite qu'on y prête une meilleure attention.

  • Cohérence cardiaque pour les enfants

Les enfants sont en pleine période d'acquisition de réflexes et d'automatismes, c'est important car ceux-ci leurs seront utiles tout au long de leur vie. S'il est nécessaire qu'ils fassent l'apprentissage d'un savoir, il leur sera aussi important de savoir être, de pouvoir rester calme lors de moments de pression ou de mobiliser toutes leurs énergies afin de trouver des ressources pour surmonter les défis qui les attendent dans la vie.

Dans la vie de tous les jours, à la maison, à l'école, dans leur rapport au monde, dans le lien avec les autres enfants ou dans la relation parent/enfant, respirer et entrer en cohérence cardiaque leur donnera de la lucidité, du recul, et de l'autonomie dans les choix à prendre. Par la pratique de la cohérence cardiaque tout devient possible, les enfants deviennent acteurs de leur propre épanouissement! Les limitations, les difficultés et petits tracas du quotidien sont laissés au vestiaire, le temps d'un soupir! Laissez entrer cette nouvelle inspiration dans leur vie et donnez-vous un bon bol d'air!

Qui ne rêve pas de voir ses enfants épanouis, en pleine possession de leurs facultés, qu’ils deviennent autonomes, confiants, joyeux et bien dans leur baskets!

  • Les adultes en premier

Si nous voulons enseigner la respiration et pratiquer la cohérence cardiaque avec les enfants, il est conseillé, (voir impératif) de d'abord la pratiquer soi-même. Essayez une fois, c'est intuitif et facile : vous en tomberez en amour... Commencer à pratiquer la cohérence cardiaque pour soi-même avant d'essayer de l'inculquer aux enfants est surement le meilleur chemin qui soit. Cela vous permettra d'expérimenter cette technique et de la transmettre de façon plus consciente aux enfants.

D'autre part il est aussi important de voir leur besoin au delà des apparences et de ce qu'il peuvent montrer d'eux même. Quels sont leurs réels besoins ? Derrière certains comportements, d'autres choses peuvent se cacher. Par exemple, un enfant turbulent qui donne l'impression de n'écouter personne pourrait être en recherche d'un adulte qui soit infaillible et juste dans son autorité afin de lui fournir un repère solide et un cadre dans lequel s'épanouir, même si au premier abord on pourrait penser l'inverse. La pratique de la cohérence cardiaque ouvre la porte à la discussion avec les enfants sur leur bien-être et sur les freins à leur épanouissement.

Et oui ! N'oubliez pas que c'est pour eux que vous leur faite pratiquer la cohérence cardiaque. Essayer de comprendre et entendre quels sont leurs besoins, leurs envies. Soyez à leur écoute et surtout ne projetez pas vos envies, vos désirs ou vos besoins sur ceux des enfants. Il arrive que l'on essaye au travers des enfants de « réparer » ce qui n'a pas été bon pour nous dans l'enfance ou à l'inverse de le reproduire. Soyez vigilants et lucides sur vous même, sur vos propres blessures et souffrances, sur ce qui vous appartient et que l'enfant met en lumière. On agit souvent de manière inconsciente, avec des automatismes... La cohérence cardiaque aide à prendre du recul et à rompre avec les schémas erronés, pour ouvrir de nouvelles voies. Prendre du recul sur soi et permettre à l'enfant d'être qui il est sans chercher à l'influencer, c'est une manière agréable de découvrir les enfants et de se découvrir soi-même.

Trouver les moments et l'approche idéale pour les amener à des pratiques nouvelles est quelques fois un vrai défi. Vous allez devoir trouver le moyen de les motiver : la joie et l'imagination débordante des parents/encadrants est souvent source de réussite !

  • A l'école

 Stress à l'école

Un des points qui mérite toute notre attention est l'état intérieur de nos enfants : La question du stress à l'école n'est pas souvent abordée, elle est pourtant un point clef qui explique en partie les difficultés et l’absence de réussite de certains élèves. Si nous imaginons que les écoles sont un havre de paix, un petit nid dans lequel tous peuvent s'épanouir en sécurité, ce n'est pas foncièrement toujours le cas. N’oublions pas que les enfants souffrent de maux similaires à ceux des adultes !

Si on peut dire que le stress agit comme un catalyseur et que le bon stress est un stimulant, à l'opposé, il devient un inhibiteur et agit en empêchant les enfants de se concentrer sur leur apprentissage. Que ce soit l'angoisse de la séparation avec les parents en maternelle, l'anxiété liée à la performance scolaire plus tard, ou la peur du jugement et du regard des autres, les causes de stress sont nombreuses pour les enfants en milieu scolaire. Ceux-ci n'ont pas forcément la possibilité de l'exprimer et d'y faire face. A cela il peut y avoir aussi d'autres causes d'anxiété extérieures liées au contexte familial ou social, ou encore de nombreux autres facteurs qui peuvent perturber les enfants au détriment de leur bien-être et de leur capacité de réussite à l'école.

Rapidement, grâce à la cohérence cardiaque, les enfants accèdent à un état de bien-être intérieur induit par la respiration : leur mental s'apaise sans qu'ils se rendent compte. Progressivement, ils prennent tout simplement conscience de leur corps et se recentrent. Le fait de pratiquer en groupe les amène à développer l'attention aux autres et à renforcer l'esprit communautaire et l'empathie. Le fait de prendre du temps pour respirer et pour se recentrer, redonne un esprit clair aux enfants, en les plaçant dans l'ici et maintenant.

Et oui! Quelques minutes de respiration par jour peuvent avoir autant d'incidences sur un groupe d'enfant, et amener à de tels résultats !

-> Découvrez les résultats d’une étude menée sur la cohérence cardiaque en milieu scolaire <-

https://desmusiquespourguerir.com/coherence-cardiaque-respiration-guidee-a-lecole/

A présent que vous avez réalisé les formidables opportunités qui s'offrent à nous et à nos enfants, vous savez qu'il existe des moyens simples, peu couteux et rapide d'améliorer les résultats scolaires et de booster l'envie et le bien être de nos enfants à l'école. 

4) Les outils disponibles : le livre Cohérence Kid & l'album Cohérence Kid Music

Paru en septembre 2018, Cohérence Kid et Cohérence Kid Music sont deux supports autonomes et complémentaires pour partager la cohérence cardiaque avec vos enfants de manière ludique et efficace.

Voici tout d’abord, ce livre formidable qui va vous faire découvrir la cohérence cardiaque avec les enfants : COHÉRENCE KID du docteur David O'Hare, spécialiste international de la cohérence cardiaque.

David O'Hare...

C'est à partir de ses observations et de son travail de tous les jours auprès des familles en tant que médecin généraliste, que le Docteur David O'Hare a développé des approches spécifiques adressées aux enfants afin de les accompagner dans leurs soucis du quotidien (soucis de santé, inquiétudes, difficultés émotionnelles...). Il s'est penché petit à petit sur la cohérence cardiaque et a inventé des exercices pour aider concrètement ses patients à surmonter les tracas des enfants en leur donnant des outils pour les rendre autonomes : des moyens respiratoires simples que les enfants utilisent à la maison quand ils en ressentent le besoin : "les respiroutines".

Le Docteur David O'Hare est un spécialiste international de la cohérence cardiaque. Dans son ouvrage à la portée de tous, il décrit la physiologie humaine et le fonctionnement du corps d'une manière tellement évidente qu'on se demande même pourquoi on n'a pas appris cela auparavant. Ce rapport entre le corps, les émotions, le système cardiaque et respiratoire devient limpide et, à la lumière de ses explications, on comprend clairement ce qui nous anime et ce qui nous trouble. Chacun d'entre nous se rend compte à quel point il réagit de manière automatique... Fort heureusement, les réponses à apporter à nos schémas limitants grâce à une meilleure conscience et une maitrise de la respiration sont d'une grande simplicité.

Le livre COHÉRENCE KID

Ce livre s'adresse à ceux qui sont en contact avec des enfants, les parents, les enseignants ou encadrants, éducateurs/trices et enfin les soignants. Il est très joliment illustré, facile à lire et à la portée de tous et principalement dédié à la pratique. Riche d'informations essentielles, cet ouvrage nous amène en quelques pages à saisir le fonctionnement de notre corps. L'essentiel du livre est consacré à la pratique avec les enfants. Il développe 47 exercices différents qu'il nomme les respiroutines afin de s'amuser longtemps avec la cohérence cardiaque !

Accompagnée des très belles illustrations de Zoé Figeac (qui a réalisé également l'image de couverture du livre), chaque respiroutine est présentée comme une petite histoire afin qu'on puisse la mettre en pratique le plus simplement du monde. Les objectifs de l'exercice y sont présentés. Il est décrit comment mettre en place la respiroutine et à quelle tranche d'âge elle s'adresse. Des conseils et commentaires y sont ajoutés pour en comprendre tous les enjeux et offrir le maximum de leur potentiel. Dans certains cas, des ressources et accessoires servent de support (ex : le CD Cohérence Kid Music) en permettant aux enfants de mieux fixer leur attention.

Les respiroutines

  • Voici quelques exemples de respiroutines :

- Prends ma main, L'aspirapeur : pour aider les enfants à chasser leurs peurs et dépasser leurs inquiétudes (du monstre tapis sous le lit, à la peur de la solitude,  aux petites anxiétés à dépasser)

- L’essuie glace, Le sourire de Lilou : pour apaiser les émotions fortes et la tristesse, redonner joie, confiance et sourire, en séchant ses larmes.

- L'olivier, Flora de fleurs en fleurs : pour leur apprendre à se centrer, s'enraciner, observer et apprécier ce qui les entoure, trouver le calme, se sensibiliser à la nature.

- L'orage sur la mer, Souffler les nuages : pour exprimer la colère, s'en libérer, en l'apaisant doucement.

- Le cercle de l'amitié, Pauvre Zia : pour apprendre la bienveillance, prendre soin des autres, développer l'empathie.

- Tant pis : pour ressentir le lâcher prise.

- Le dodo du doudou, L'ourson qui s'endort, Le souffle du bedon : pour favoriser l'apaisement et l'endormissement.

- Le souffle du lion, Le souffle de Drago : pour donner du tonus et de l'énergie.

- Lapinou : pour se réveiller en douceur.

- Le souffle de l'accordéon, L'orchestre imaginaire : pour pratiquer la visualisation et l'attention avec des gestes imaginaires.

- Certaines respiroutines intègrent, par petites touches, des techniques ancestrales et modernes : des éléments issus du yoga, la stimulation de points d'acupuncture (le tour de la main), du brain gym (le 8 couché)... Les exercices proposés sont déclinables à l'infini, on peut y ajouter une touche personnelle, et créer de nouvelles séquences.

Les quelques exemples présentés ici sont juste un échantillon destiné à donner un aperçu de la palette d'exercices que le Docteur David O'Hare présente dans son ouvrage. En vous appropriant toutes ces possibilités, vous allez créer et partager de bons moments avec les enfants, grâce à ce magnifique ouvrage qui respire la bienveillance. Et, si vous souhaitez accompagner votre pratique avec un support musical, l'album Cohérence kid music a été composé spécialement pour cela.

L'album COHÉRENCE KID MUSIC

Composé en affinité avec le livre Cohérence Kid, l'album Cohérence kid music met en musique 22 des respiroutines de "Cohérence kid". C'est le premier album de guides respiratoires auditifs dédiés à la cohérence cardiaque pour les enfants. Ce disque s'utilise en groupe ou seul, en classe comme à la maison. Il offre un support idéal pour pratiquer les exercices du livre. Par le rythme des instruments de musique, les enfants accèdent facilement à la synchronisation de leur respiration de façon naturelle et joyeuse.

La variété d'instruments qui sont présents sur l'enregistrement leur donne l'opportunité de découvrir de nouvelles sonorités. Cette grande richesse et diversité de la palette musicale favorise l'imaginaire et accompagne de manière agréable les enfants à la découverte de la connexion à soi, et de leurs supers pouvoirs afin de les ouvrir sur eux-mêmes et sur le monde.

 

-> Découvrez Cohérence Kid Music plus en détail : ICI

-> Inspirez-vous du guide pédagogique pour Cohérence Kid Music : ICI

 

Agréables découvertes et partages avec les enfants! Leurs enseigner de prendre un temps pour respirer les aide à sentir ce qui est bon pour eux, les aide à faire des choix en adéquation avec leurs besoins, à prendre du recul et à trouver des solutions, à y voir plus clair, à rayonner de joie... Que du bonheur !

 

 

5 ) "La baguette arc-en-ciel"; Guide auditif et visuel pour pratiquer la cohérence cardiaque avec les enfants : VIDÉO !

Je vous souhaite de belles explorations en famille ou en groupe ! Et de joyeuses sérénités et expériences avec cette respiration du coeur !

 

 

  • La baguette arc-en-ciel est le premier guide auditif de l'album Cohérence Kid Music. Suivre le guide du souffle et de la musique est un jeu d'enfant ;)
  • COHÉRENCE KID MUSIC est le premier album de guides auditifs musicaux et sonores pour LA COHÉRENCE CARDIAQUE DÉDIÉE AUX ENFANTS. Il est composé de 22 RESPIROUTINES MUSICALES créées en affinités avec celles du livre Cohérence Kid, du Dr David O’Hare. La « Baguette Arc-En-Ciel » est la première de ces 22 accompagnements sonores.
  • La cohérence cardiaque est une pratique respiratoire simplissime de recentrage, d’apaisement et de maitrise du stress. C’est un superpouvoir pour aider les enfants à se sentir CONFIANT, à développer leur AUTONOMIE et à exprimer leur CRÉATIVITÉ ! Faciles et agréables, ces méditations guidées s’apprécient seules, en groupe, en classe et en famille.
  • Ces guides respiratoires soutiennent les enfants, dans la connexion à eux-mêmes et à leurs émotions, et dans le rapport aux autres. Ils favorisent le jeu et l’imaginaire, et sont idéales pour accompagner les enfants à développer leurs SUPERPOUVOIRS d’une manière ludique, poétique et intuitive ! 
  • La variété des ambiances sonores proposées a pour but d’offrir un grand terrain de jeu d’explorations et de partages. Pour aller plus loin, découvrez le guide pédagogique afin de faciliter et de nourrir cette découverte : https://desmusiquespourguerir.com/guide-pedagogique-de-coherence-kid-music/
  • Anthony Doux a créé les premiers guides respiratoires auditifs et musicaux pour la pratique de la cohérence cardiaque. Afin de permettre une pratique agréable, facile et doublement bienfaisante, il y intègre des outils musico-thérapeutiques, tels que la ronronthérapie, l’accordage en 432 Hz, les fréquences du solfeggio, les filtres fréquentiels, etc.

 -> Respirez avec les enfants pour un temps calme partagé, avec le cd COHÉRENCE KID MUSIC :

en CD MATÉRIALISÉ ici : cliquez ici, 

ou en TÉLÉCHARGEMENT ici : cliquez ici!

Mandalas : Nathalie Chappé


Stage bien-être à Bordeaux : Oser Etre celle ou celui que vous souhaitez

Stage bien-être à Bordeaux : “Oser Etre celle ou celui que vous souhaitez”

Une journée de stage, pour se découvrir et se retrouver, et avancer en confiance, avec Anma Lataste et Anthony Doux.

A côté de Bordeaux, dimanche 19 Mai de 10 h à 19 h, pour s’outiller et se sentir énergisé !

DIMANCHE 19 MAI / de 10h à 19h / 8 rue des Verts Coteaux 33270  FLOIRAC 
(parking devant la salle ou tram A arrêt Floirac Dravemont)

 

Durant cette journée vous serez invités :

  •  A renforcer votre lumière intérieure pour augmenter vos capacités à être celle/celui que vous souhaitez.
  • A contacter votre Être profond, la partie de vous-même que vous voulez faire naître aujourd’hui.
  • A rencontrer vos guides spirituels qui seront vos témoins de naissance durant cette journée.
  • A décoder vos freins inconscients qui vous empêchent d’accéder à vos besoins
  • A visualiser vos peurs et vos empêchements, à les accueillir pour mieux les transformer.
  • A récupérer la partie de votre âme qui a choisi de vous protéger et à prendre de la distance avec votre juge intérieur.
  • A être l’acteur heureux et le témoin bienveillant de votre naissance à vous-même.

Au programme :

  •  Pratique de la cohérence cardiaque  accompagné par le souffle et le son de l’accordéon (La cohérence cardiaque est un outil simple d’équilibrage émotionnel et mental basé sur la respiration)
  •  Voyages chamaniques guidés (tambour, chants, histoires et instruments de musique du monde)
  • Technique de décodage des croyances limitantes
  •  Utilisation d’un objet symbolique pour contacter vos ressources
  • Rituel de passage soutenu par l’énergie du groupe
  • Temps de partage dans le respect de chacun
  • Bienveillance et convivialité
 Et tout ce qui se présentera dans l’instant…

-
Le repas sera partagé ensemble sur le principe de l’auberge espagnole.
Prévoir une bouteille d’eau et de quoi prendre des notes…
Participation : 120 euros la journée.
(Si besoin, possibilité de régler en deux fois).
Pour réserver votre place contactez :
Anma : lataste.anma@gmail.com – 06 19 82 41 61
Anthony : doux_anthony@yahoo.fr – 06 09 59 28 17
A la joie de vous rencontrer ou de vous retrouver, Anma et Anthony
-

->

⭐⭐⭐Quelques informations concernant nos pratiques :

Anma Lataste : Praticienne chamanique

>
  • ➽ Dans mes accompagnements individuels, en atelier ou en stage, je pratique avec les tambours chamaniques, le chant, les instruments de musique du monde et ce que me transmettent mes guides sur les « mémoires de l’âme » avec des histoires canalisées.
  • Formée auxtechniques du Core-Shamanisme par Laurent Huguelit avec la FSS « Fondation for Shamanic Studies » créée par l’anthropologue  Michael Harner  
 (Recouvrement d’âme, Extractions chamanique, travail avec les Esprits de la Nature, la Mort et Au delà , les rêves chamaniques)
  • Avec l’Association «  L’Outre-Monde » formation aux « Huit circuits de conscience » (Chamanisme , cybernétique, champ akashique, conscience quantique» et aux techniques d’accompagnement  ” danse, transe, tambours et chants” avec  L. Huguelit
  • En Amazonie Péruvienne avec le Curandero Francisco Montés Shuna , j’ai contacté les Histoires de guérison et la Médecine des plantes.
  • En stage avec Lewis Mehl Madronna,  médecin psychiatre amérindien , j’ai reconnecté avec la «Médecine Narrative »
  • Je reçois depuis plusieurs années les enseignements de S.Hemery,  Femme Médecine Sénéca  (Roue de médecine, rituels amérindiens, travail avec les cristaux, les dragons, les élémentaux, les esprits de la nature…)
  • ➽ Mes expériences personnelles et professionnelles, mes voyages initiatiques en France et à l’étranger continuent de nourrir ma pratique.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur ma manière de travailler ou sur mon parcours, je vous invite à écouter l’interview dans radio medecine douce, que m’a proposé Thomas Marcilly, intitulé « Voyage chamanique, des histoires qui réenchantent » sur 
https://radiomedecinedouce.com/podcasts
(podcast du 2/07/18)

Anthony Doux : praticien sonore

>
  • ➽ Par l’écoute et l’expression de soi, de l’autre et du son, je conjugue la musique et le développement personnel. Je suis praticien sonore, accordeur d’émotions, musicien, compositeur et auteur du blog www.desmusiquespourguerir.comCe qui me passionne, c’est l’exploration et l’expérimentation des liens musique & bien être.
  • Par le moyen d’albums thérapeutiques uniques, j’offre des outils nouveaux pour l’épanouissement personnel : en créant les premiers guides respiratoires auditifs et musicaux pour pratiquer la cohérence cardiaque(Album Coeur symphonique composé de 13 univers sonores variés, Amplitude enregistré avec Armelle Tréguier sophrologue, Coeur symphonique 432, Caresse… et album destiné aux enfants : Cohérence Kid Music...), les premiers albums acoustiques autour des fréquences sacrées, (Fréquence 528, Fréquence 741) et en utilisant des techniques d’enregistrements et des outils musicaux thérapeutiques spécifiques.
  • ➽ Diplômé de la formation “Ecoute ton corps”, je propose un suivi individuel unique, doux et efficace vers la réalisation des désirs et des besoins propre à chacun en utilisant l’alchimie de la magie du son et des outils de la connaissance de soi.


Les fréquences sacrées dévoilées par la nombrologie

 

Il y a quelques années, j'ai été subjugué par l'énergie des nombres et leurs expressions en découvrant notamment les analyses et interprétations de Marie Levivier.

Pour approfondir l'analyse des fréquences sacrées, je lui ai demandé de nous révéler ce que les nombres des fréquences sacrées signifient en numérologie ou plutôt en nombrologie (sans bien sûr lui partager ce qui est dit sur ces fréquences particulières). Marie Levivier utilise la science des nombres qui est appelé nombrologie (ou nombroscopie). Il est intéressant de noter les résonances avec ce qui nous est déjà enseigné sur ces fréquences du Solfeggio sacré.

  • 1) Etude des nombres des fréquences sacrées par Marie Levivier.

  • 2 ) Marie Levivier et ses activités

  • 3 ) CONCORDANCES de l'analyse de Marie Levivier avec les informations connues sur les fréquences sacrées

1) Analyse des fréquences sacrées avec la symbolique des nombres par Marie LEVIVIER :

174, 285, 396, 417, 528, 639, 741, 852, 963 Hertz

J'ai tout d'abord été frappée, Anthony que tu me présentes 9 fréquences sacrées. 9 c'est le côté de la quête, se mettre en recherche. Et j'y vois aussi un aspect d'éclairage, d'apporter un éclairage sur ces fréquences sacrées. Pour qu'elles puissent être à la disposition du plus grand nombre, pour sortir d'un secret d'initié.

Éclairer et sortir d'un secret.

J'ai aussi été frappée par le fait que ces fréquences fonctionnent par groupe de 3. La première, la quatrième et le septième ont les mêmes chiffres : 174, 417, 741.

Et c'est vrai pour les autres aussi. Donc, on a 3 groupes de fréquences de cette manière là. Je vais les analyser suivant ces groupes et non pas dans l'ordre dans lequel tu me les as donné.

174 Hz

Je vais commencer par la première, 174. Qu'est ce qu'elle nous dit : « Avec moi tu peux te réaliser dans le monde et avec le monde. Je suis un élément extérieur, pour que tu puisses prendre ta place, apporter ta couleur, trouver ta stabilité dans ce monde». Apporter ta couleur ou, on pourrait dire, ta propre note, pour la personne pour qui elle œuvre. C'est cet aspect là, que chaque personne dans ce monde puisse apporter qui elle est, sa coloration, sa propre note, sa mélodie et de se réaliser ainsi. Parce que c'est sur cette terre, dans l'humanité, en vivant le moment présent que nous pouvons être heureux. Ce n'est pas une fois que nous serons morts. La réalisation, être heureux, c'est sur cette terre, à chaque instant.

417 Hz

La quatrième fréquence, 417, nous parle de la même chose. « Avec moi, tu peux te réaliser dans le monde, avec le monde. Je vais t'aider en tout cas à cela». On pourrait l'imaginer de cette manière là. Elle va plutôt œuvrer sur notre ancrage. « Moi je t'aide à t'ancrer pour que tu puisses te réaliser sans aucuns risques ». A partir du moment où j'ai bien les deux pieds sur terre, je peux me réaliser sans aucuns risques. Et, je me donne les moyens aussi de me réaliser dans le monde et avec le monde. Elle va permettre cela et me permettre d'aller me donner moi aussi les moyens. Je suis là pour t'aider, mais toi aussi, mets toi à l'œuvre aussi d'une certaine façon, pour que tu puisses faire cette réalisation, d'aller vers ce bonheur là, cette joie dans la vie, sur cette terre.

741 Hz

La septième fréquence, 741, possède les mêmes nombres, par contre elle a une dynamique différente. Elle est plutôt dans un côté de nous aider à tirer un trait sur le passé, claquer la porte pour nous aider à nous ouvrir à de nouvelles perceptions. C'est toujours intéressant, à chaque instant de laisser le passé au passé. Et elle, cette fréquence numéro sept, nous donne de grandes facilités pour pouvoir faire cela. C'est une énorme puissance pour pouvoir tirer un trait sur le passé et s'ouvrir au nouveau et aux autres. On peut être dans une communication vraie, aller vers de nouveaux contacts, oser parler vrai, oser se montrer tel que l'on est. Et cela, c'est prendre place dans quelque chose de totalement nouveau. Avec elle, c'est cet aspect là. C'est avec les autres, d'une certaine manière. On va dans le monde en se tournant vers les autres, en osant sa voix, sa parole.

285 Hz

La deuxième fréquence, 285, est plus tournée, elle, vers la matière. Elle va nous aider à concrétiser nos rêves, nos projets et à nous incarner davantage. Dans la sexualité, avec l'argent, la santé. Tout cela est lié et on a eu tendance à penser que tout cela était mauvais. Le corps est beaucoup nié dans notre société et elle (cette fréquence de 285 Hz), nous amène cette réconciliation en nous disant « Et oui tu ne sais pas faire, tu n'as pas appris, et en même temps c'est essentiel d'aller à cela ». Donc d'être dans le concret, de matérialiser les choses et notamment nos rêves et de pouvoir vivre l'abondance. Elle nous propose cela. « Il y a cette possibilité de récolte avec moi ». Tu vas œuvrer. Oui, tu peux utiliser la matière et faire des choses, agir, car je t'ouvre des portes pour que tu puisses récolter, aller à l'abondance, dans la matière, dans quelque chose qui est très concret, dans la matérialisation des rêves.

528 Hz

La cinquième fréquence, 528, qui possède les mêmes chiffres que la deuxième, dans un ordre différent, nous parle aussi de concrétisation. Elle aussi nous dit dans une note un petit peu différente : « Avec moi, la porte est déjà ouverte, pour que tu puisses davantage t'incarner, utiliser ce corps, vivre dans ce corps et concrétiser beaucoup de choses. Je t’ouvre une porte, la porte est déjà ouverte avec moi. Tu peux bouger. Ensuite, une fois que la porte est ouverte, je vais te permettre de bouger, te mettre en mouvement pour entreprendre et ouvrir une nouvelle page de vie, une page toute blanche absolument excellente ».

852 Hz

La huitième, qui a les même chiffres que la deuxième et la cinquième. 852, nous aide elle aussi à être dans la matière, à concrétiser. C'est comme si elle nous donnait les moyens. « Je te donne les moyens, avec moi, tu vas avoir le mode d'emploi pour agir dans la matière et dans le concret. Et que ce soi soit un succès assuré ». Là aussi, il y a une porte ouverte, tu vas pouvoir la prendre pour ouvrir une nouvelle page de vie, dans cette concrétisation de tes projets avec succès. Le succès est déjà assuré à partir du moment où avec moi tu te mets en action. Et cette nouvelle page de vie que tu vas ouvrir est elle aussi excellente.

396 Hz

La troisième fréquence, 396, nous parle de créativité et d'émotionnel. Pour pouvoir être des créateurs, nous allons avoir besoin d'elle, car elle peut nous aider à contacter notre intuition. Ce qui n'est pas toujours facile car nous avons tendance à ne pas trop bien faire la différence entre notre intuition et notre émotionnel. Un émotionnel des fois qui peut nous embarquer. Elle va nous permettre de nous donner le temps de se connecter à cette intuition. A partir de cette intuition, de pouvoir sortir de l'illusion pour là aussi, concrétiser quelque chose. Nous permettre de chercher à être heureux dans la matière, de manière concrète et non pas juste dans nos rêves. Ne pas rester dans le rêve mais être heureux dans la matière, dans notre corps dans cette incarnation.

639 Hz

La sixième fréquence, 639 nous parle beaucoup, elle aussi de paralysie émotionnelle. Ce n'est pas facile pour nous d'avoir ce contact à notre intuition parce que l'on peut la confondre avec les émotions. Et la sixième fréquence, qui a les mêmes chiffres que la troisième, nous dit « Avec moi, tu peux sortir de cette paralysie émotionnelle ». C'est sûr que nous n'avons pas appris à sentir, à rester en contact avec nos sentiments et à pouvoir distinguer tout cela. Donc, la sixième fréquence peut totalement nous aider à prendre ce virage où l'on va d'autant plus aller dans notre intuition et sortir de la paralysie émotionnelle. Parce que c'est essentiel. On est dans la matière, on utilise notre intuition, donc on n’est pas uniquement cet aspect matière car notre intuition, c'est quelque chose qui nous connecte à plus grand que nous. Sauf que, quand on n’a pas appris à gérer nos émotions, et bien, on n'arrive pas vraiment à complètement pouvoir utiliser notre intuition. Donc la sixième fréquence peut nous aider à sortir d'un émotionnel paralysant, à pouvoir gérer nos émotions et à distinguer au milieu de tout cela, la voix de l'intuition.

963 Hz

La neuvième fréquence, 963, qui possède les mêmes chiffres que la troisième et la sixième, nous parle aussi d'émotions et au delà de ça, de malaise. D'un malaise qui est au présent et qu'avec elle, nous pouvons dépasser pour chercher à être beaucoup plus nourri affectivement. Donc là, il y a cet aspect que oui, nous avons à mettre en place cette recherche et que cette neuvième fréquence peut nous aider dans cette quête d'être nourri affectivement et d'utiliser justement notre intuition car elle va nous permettre aussi de trouver ce qui va nous nourrir de manière affective, de façon certaine.

Chacune à leur tour vont nous amener à cela.

Ce qui est intéressant c'est que ces fréquences sont par groupe de trois et cela nous connecte à notre humanité, à notre individu. Oui, on se ressemble tous et il y a quelque chose de similaire entre chaque être humain, comme pour les fréquences dans leur groupe et nous avons aussi, comme elles, une singularité. Une note différente, nous ne sommes pas chacun de la même couleur, même si notre essence est la même, on possède cet aspect unique et différent et c'est passionnant de voir ce côté des fréquences car pour moi tout est vibration et on retrouve cette vibration sonore. L'être humain peut aussi vibrer, il a aussi cette vibration unique qu'il peut apporter au monde tout en faisant partie de cette unité.

Propos retranscrits à partir d'un échange avec Marie Levivier

 L'analyse des fréquences sacrées par Marie Le vivier en document sonore ci dessous :

2 ) Marie Levivier

Marie Levivier exerce aujourd'hui le métier de coach en développement personnel et relationnel après avoir exercé celui d'enseignante pendant 20 ans au sein d'écoles primaires françaises.

Son métier de coach consiste à accompagner des personnes individuellement ou en groupe et à leur transmettre des outils pour améliorer leur bien-être ainsi que leur relation à elles-mêmes et aux autres.

Elle utilise la sagesse des nombres pour avoir accès à l'inconscient des personnes et accompagne aussi en utilisant le corps (respiration, danse, mouvement spontané).

La danse est pour elle un outil d'accompagnement mais également de ressourcement personnel, au même titre que la nature.

Elle a mis au point sa propre technique d'accompagnement qui prend en compte les différentes dimensions de l'être (corporelle, mentale, émotionnelle et sacrée).

Elle propose ses ateliers Souffle Danse : "Danser pour être mieux avec votre Stress, Blessure de l'âme, Santé, Alimentation, Couple" et est également animatrice d’ateliers de l’école de développement personnel Ecoute ton corps de Lise Bourbeau.

Ses objectifs professionnels :

  • Transmettre des compétences (savoirs-faire et savoirs-être) pouvant améliorer le bien-être des personnes et en particulier celui des enfants
  • Favoriser l'écologie relationnelle (la qualité des relations personnelles et interpersonnelles)
  • Promouvoir auprès des différents acteurs éducatifs une éducation à la paix et au mieux-vivre ensemble

Formations suivies pour accompagner :

  • Formation de l'école québécoise de développement personnel Ecoute ton corps : relation à soi-même, relation aux autres, relation d'aide, relation d'aide spécialisée, devenir animateur/conférencier (2010 à 2012 puis 2016 à 2018)
  • Plusieurs formations en énergétique avec Isabelle Saint Germain et Diane Laporte (2009 à 2010)
  • Tarot-nombrologie aujourd'hui renommée nombroscopie, premier cours en 2008/2009 et deuxième cours en 2014 avec Claude de Milleville (la créatrice de la méthode)
  • Reiki Usui : niveau 1 et 2 (2007 à 2008)
  • Formation à l'accompagnement individuel et à l'animation de groupes d'accompagnement professionnel (2007 à 2008)
  • Formation en communication consciente, méthode Gordon (2005 à 2008)

Contacts :   https://www.facebook.com/marie.levivier      Tel France: +33 6 71 485 572

3) Les concordances de l'analyse de Marie Levivier avec les informations connues.

En vert * = extraits de l'analyse de Marie Levivier

En noir = informations connues sur les fréquences sacrées

-> 174 Hz    Les fondement, la base. Sentiment de sécurité, de sérénité.

  • * Avec moi (le 174 Hz) tu peux te réaliser dans le monde et avec le monde. Je suis un élément extérieur, pour que tu puisses prendre ta place, apporter ta couleur, trouver ta stabilité dans ce monde». Apporter ta couleur ou, on pourrait dire, ta propre note, pour la personne pour qui elle œuvre. 

 

-> 285 Hz Cognition Quantique, régénération des organes et des chakras.

  • * (...) concrétiser nos rêves, nos projets et à nous incarner davantage

 

-> 396 Hz     Libération des peurs et de la culpabilité.  

  • * (...) sortir de l’illusion , sortir de l'émotionnel et aller vers son intuition profonde

 

-> 417 Hz     Transmutation, facilitation du changement.

  • * Moi (le 417 Hz), je t’aide à t’ancrer pour que tu puisses te réaliser sans aucuns risques 

 

-> 528 Hz Fréquence de l’activation de la transformation et des miracles. (réparation ADN) Cette fréquence était notamment utilisé par Rife (collaborateur de Tesla) pour “réparer l’ADN”. Aujourd’hui, grâce à l‘épigénétique, il est prouvé que l’expression de nos gènes (pour au moins 85% d’entre eux) varient en fonction de notre comportement… Le code génétique sur laquelle la vie est fondée est un processus …vivant!!

  • * Je vais t'aider à te mettre en mouvement pour entreprendre et ouvrir une nouvelle page de vie, une page toute blanche absolument excellente ».

 

-> 639 Hz Connexion relationnelle, interrelation et unification, équilibre relationnel, connexions neuronales.

  • * Gérer les émotions, et sortir de la paralysie émotionnelle

 

-> 741 Hz  Fréquence de l’éveil de l’intuition et de son activation, expression de soi, créativité

  • * Pour s'ouvrir à de nouvelles perceptions, pour être dans une communication vraie, aller vers de nouveaux contacts, oser parler vrai, oser se montrer tel que l’on est, se tourner vers les autres, en osant sa voix, sa parole.

 

-> 852 HZ   Fréquence de retour et de restauration à l’ordre spirituel. Amour inconditionnel.

  • * Je te donne les moyens, avec moi, tu vas avoir le mode d’emploi pour agir dans la matière et dans le concret

Une fois connecté à l'énergie universelle, à son âme, à son rêve profond, dans l'amour inconditionnel, l'univers nous aide à ancrer nos dons et aptitudes dans la matière.

 

-> 936 HZ Maîtrise, connexion à l’énergie universelle, sensation d’unité.

  • * L'être humain peut aussi vibrer, il a aussi cette vibration unique qu'il peut apporter au monde tout en faisant partie de cette unité.

 

POUR RESSENTIR LES BIENFAITS DES FRÉQUENCES SACRÉES 

Découvrez les fréquences sacrées dans des albums musicaux avec instruments acoustiques uniques :

CLIQUEZ ICI !

A la fin de l'article : Fréquence 741 + Fréquence 528 + toutes les fréquences sacrées en synergie avec la cohérence cardiaque !!

Les protéodies, la musique du vivant

Les protéodies, la musique du vivant

Notre monde est une petite bulle suspendue dans l'univers. Si certains pensent en avoir fait le tour... Ils se trompent ! De la musique des sphères à la musique des protéines, l'univers vibre de milles feux : il nous reste de formidables choses à découvrir dans l'infiniment grand, l'infiniment petit, l'invisible et l'aspect vibratoire de la matière. Parmi ces choses surprenantes, les protéodies sont un exemple merveilleux de découverte qui nous ouvre un autre niveau de compréhension des phénomènes physiques. En effet, quoi de plus réjouissant et de plus poétique que de s'apercevoir que la vie elle-même se construit en musique?

Les protéodies sont basées sur des recherches en physique quantique et en sciences naturelles. Ce nom a été créé par le physicien Joël Sternheimer qui a travaillé sur les fréquences émises lors de la synthèse des protéines par le biais des acides aminés. En analysant ces successions de fréquences, il s'est aperçu qu'elles possédaient un rapport analogue à celui de la gamme musicale. 

Il fallait une bonne dose de créativité pour imaginer, à partir de fréquences inaudibles par l'oreille humaine, des musiques qui influencent les organismes des êtres vivants par une action sur l'ADN et la stimulation de certains gènes. C'est ce que font les protéodies : des mélodies rendues audibles à nos oreilles suite à des transpositions d'octave.

Ainsi, il est possible de protéger une plante des maladies en stimulant ses défenses immunitaires, en la rendant plus résistante aux aléas climatiques, en augmentant sa production :le tout en lui diffusant de la musique !

Aussi magique que cela puisse paraître, c'est une magnifique ouverture vers une autre compréhension du vivant, des grandes lois de l'univers et des bienfaits de la musique qui agit jusqu'à l'intérieur des cellules. 

1) Des protéines à la musique des acides aminés

2) Les protéodies

3) Applications et perspectives

4) Joël Sternheimer

5) Conférence et reportage sur les protéodies

1) Des protéines à la musique des acides aminés

Les protéines sont des éléments de base qui composent les cellules animales ou végétales. Elles sont elles-même composés d'acides aminés qui se sont liés et assemblés. Les acides aminés sont à la base de tous les processus vitaux et de notre métabolisme. Notre corps en est composé d'environ 20%, dans nos cellules, muscles et tissus. Il existe 22 acides aminés protéinogènes différents à la base de la constitution de l'ensemble des protéines de tous les organismes vivants.

Le tryptophane, la méthionine, la lysine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucine, l'isoleucine, 

l'histidine, l'arginine, l'alanine, l'acide aspartique, l'asparagine, l'acide glumatique, la cystéine, 

la glutamine, la glycine, la proline, la sérine, la tyrosine, et l'ornithine et la citrulline.

 Ils servent à la répartition des substances nutritives dans l'organisme, participent aux fonctions de base des organes et permettent de garantir une bonne santé.

Les acides aminés s'assemblent pour créer des molécules plus grandes : les protéines. Chaque acide aminé émet une onde caractéristique. On les appelle les ondes d'échelles en physique quantique car elle sont liées aux différentes échelles d'observation. C'est le docteur en physique Joël Sternheimer qui a fait la découverte de ces ondes d'échelle concernant les particules élémentaires. Ensuite, il a appliqué ses théories aux acides aminés. Ces ondes d'échelles participent à l'organisation de la matière et en assurent la cohérence. Il s'est aperçu que les ondes d'échelle possèdent les mêmes intervalles que ceux de la gamme tempérée. La gamme tempérée est basée sur une loi mathématique qui nous a permis de diviser un octave 12 parties égales.

C'est au moment où les acides aminés s'agglomèrent pour former une protéine qu'ils émettent un signal ondulatoire, une onde dont on peut calculer la fréquence vibratoire grâce aux principes de la physique quantique. Même s'il est impossible d'entendre ces notes par l'oreille humaine, le rapport entre elle est similaire à celui utilisé en musique. Lors de la formation d'une protéine, plusieurs dizaines ou centaines d'acides animés s'agglomèrent créant ainsi de véritables mélodies. C'est à partir de ces mélodies que l'on crée les protéodies.

Comme les fréquences de chaque acides aminés sont connues, un calcul mathématique permet de leur attribuer une note. Il est alors facile de recomposer la musique de chaque protéine.

L'ordre d'agglomération de ces acides aminés donne la suite des notes et le temps entre l'agglomération de deux d'entre elles, donne la durée de la note. C'est ainsi que sont composées les protéodies.

Voici un tableau avec les rapports masse/fréquence qui déterminent les notes correspondantes aux acides aminés.

 

2) Les protéodies

Les protéodies sont donc des assemblages de notes et de sons composés à partir des ondes d'échelles observées lors de la synthèse des protéines.

Par "effet miroir", par la loi de la résonance", les protéines sont sensibles à la protéodie qui leur correspond, comme si la séquence était reconnue. Les protéines ayant des fonctions similaires peuvent être différentes suivant les espèces, cela suppose de créer des protéodies adaptées à un besoin spécifique, d'une part et à la protéine qui entre en action d'autre part. En résumé, une protéine stimulant la croissance d'un végétal sera différente d'une espèce à l'autre, il conviendra de composer des protéodies différentes pour chaque espèce.

La protéodie agit non pas de façon mécanique comme le font les sons et la musique par le biais du sens de l'ouïe et d'un organe spécifique, mais au travers de la vibration perceptible physiquement par la protéine. Cette vibration se propage dans l'organisme au travers de l'eau présente dans les cellules jusqu'à la protéine concernée. De même, une personne sourde perçoit la musique de l'intérieur par l'effet des vibrations dans ses tissus, dans ses os. Le principe est identique au cours d'un voyage sonore, d'un soin par les sons.

Les protéodies agissent par résonance. Elles ont la faculté de stimuler la synthèse des protéines dans un organisme, ainsi, on améliore les caractéristiques d'un organisme et booste ses processus internes. A l'inverse, par la composition de protéodies qui présentent des caractéristiques inverses de la première on peut inhiber la synthèse d'une protéine et abaisser certaines de ses fonctions physiologiques.

Dans les deux cas, la modulation de l'action de la protéodie résulte de différents paramètres, la répétition, le volume, l'intensité ou le timbre. Donc on peut doser l'action d'une protéodie suivant la manière dont la note est jouée comme une forme de posologie afin d'obtenir l'effet escompté.

Voici par exemple la protéodie de la protéine Cytochrome oxydase. Cette mélodie stimule la protéine en question. Jouer à l'envers, en commençant par la fin, cette protéodie va plutôt inhiber la protéine. 

A NOTER ! Cette partition de protéodie, ressemble étrangement à l'écriture de Jean Sébastien Bach, comme une sorte de sonate pour alto ou violon. Dans l'Effet Mozart, Don Campbell signale à ce propos que Dorothy Retallack, alors étudiante au Temple Beul College de Denver a observé que la musique indienne et la musique de Bach stimulaient considérablement la croissance des plantes. Les fleurs étaient plus abondantes et les tiges poussaient même en direction des hauts parleurs lors de ses expériences... 

Par ailleurs, d'autres protéodies vont davantage ressembler à des chants d'oiseaux... Constatons une fois de plus que la nature est parfaite et magique : les oiseaux dans les haies, dans les arbres et dans les jardins contribuent par leur chant à renforcer les plantes! La plus forte croissance des plantes a lieu le matin à l'heure où les oiseaux chantent : c'est à ce moment là que les stomates des plantes sont les plus ouvertes. 

3) Applications et perspectives

  • Les premières expériences ont été réalisées sur les légumes et les plantes. Les résultats sont très satisfaisants. A raison de quelques minutes de diffusion par jour des protéodies, les plants ainsi exposés ont révélés être plus productifs et en meilleur santé que les témoins.
  • Parallèlement à l'utilisation des protéodies sur les végétaux, les protéodies ont un effet sur les virus (composés également d'une molécule d'acide nucléique entourée de protéines). Donc, les virus vont être directement impactés par ce procédé, avec la protéodie adapté : leur virulence est amoindri, cela limite l'effet des maladies qu'ils propagent.

Les essais ont été menés dans plusieurs pays dans une large variété de climats (comme la France, la Suisse, le Sénégal) sur des espèces très différentes comme les tomates, la vigne et les haricots verts... Un brevet a été déposé qui s'intitule : procédé de régulation épigénétique de la synthèse protéique. Des agronomes et agriculteurs utilisent désormais ce procédé qui permet de renforcer et stimuler les végétaux sans traitement chimique et sans impact sur l'environnement. (Voir reportage, fin de l'article)

Les protéodies ouvrent un chapitre nouveau dans l'agriculture et pourraient nous permettre de mieux concourir à la santé des plantes tout en minimisant l'utilisation de produits phytosanitaires et d’intrants chimiques dont les effets ont des conséquences délétères sur la santé des écosystèmes et des individus.

  • Aujourd'hui, les protéodies sont utilisées avec succès dans les vignobles en Alsace, Champagne et dans le Bordelais dans la lutte contre certaines maladies, mais aussi dans les processus de vinification. Des applications pratiques se font dans le maraîchage, sur de nombreux légumes et dans des domaines aussi divers que la précocité, la résistance, la conservation, la consommation en eau.
  • Des applications sont mise en place dans l'élevage afin de limiter les maladies, améliorer la qualité du lait, sa fermentation pour une meilleure production de yaourts, ou encore réduire le stress des animaux. Il existe bien d'autres utilisations qui concernent l'aquaculture, la conchyliculture, arboriculture, l'agro-alimentaire avec des procédés permettant d'améliorer la conservation des produits, et aussi l'environnement avec le traitement des déchets et la dépollution.

Les applications des protéodies sont multiples et nous sommes au début de ces découvertes. Elles ont aussi un intérêt pour la santé humaine. Dans l'agriculture, il est recommandé de ne pas s'exposer aux protéodies en raison du principe de précaution. Les protéodies adressées à l'homme seront probablement sources de santé et de bien-être dans les prochaines années.

Pour le moment, une protéodie à été crée pour lutter contre les caries dentaires en limitant le développement de la bactérie incriminée. Aujourd'hui elle n'est plus disponible librement à l'écoute car elle agit sur la synthèse d'une protéine qui ressemble à d'autres protéines présentes chez l'homme et peut avoir des effets physiologiques indésirés chez des personnes sensibles. Imaginons que dans quelques années, à l'image des soins sonores pour les plantes par les protéodies, nous apprécierons les soins sonores des protéodies pour l'homme.

L'inventeur des protéodies, Joël Sternheimer tient à rappeler que les protéodies n'ont pas pour objectif d'agir comme un traitement qui remplacerait les médicaments et détruirait virus ou bactéries sans considération, mais comme un moyen de DIALOGUER AVEC LE VIVANT. Ses recherches sur les cellules cancéreuses on aboutit par une réversion des cellules tumorales vers la normale, plutôt qu'une destruction de celles-ci.

Il y a donc un grand espoir de voir un jour les protéodies être utilisées pour soigner les humains.

4) Joël Sternheimer

Joël Sternheimer est né dans l'Ain en 1943 et a fait ses études à Lyon. Il y obtient son doctorat en physique théorique en 1966. Il a été attiré très tôt par les mathématiques et la chanson, son pseudonyme de chanteur est Evariste, en hommage au mathématicien du 19ème siècle, Evariste Galois. Il connaîtra le succès en tant qu'artiste et continuera de concert ses activités de musique et de recherches scientifiques tout d'abord en tant qu'assistant à l'université de Princeton puis en tant que chercheur indépendant. L'argent gagné au titre des droits d'auteur l'aidera à financer son travail de recherche de manière autonome.

Il a enregistré plusieurs disques dans un style assez fantasque, tinté à la fois d'humour et de l'esprit révolutionnaire de la fin des années 60. Il abandonne sa carrière artistique en 1975. Cependant il continue à allier son attrait pour la musique à son travail de chercheur. En 1984, il deviendra conseiller scientifique à la Cité des Sciences de La Villette, il y mettra en place un stand intitulé « le piano des particules ». Il sera successivement directeur de séminaires au Collège International de Philosophie puis à l'Université Européenne de la Recherche à Paris. Enfin, il devient président fondateur de l'Association des Chercheurs Indépendants.

Résultat de recherche d'images pour "joel sternheimer"

Durant les dernières décennies, il dépose un certain nombre de brevets sur son travail. Aujourd'hui, une société exploite ses recherches dans le domaine de l'environnement, de l'agro-alimentaire et de l'énergétique. Ses travaux ont été évoqués dans l'ouvrage de Jean Marie Pelt : les langages secrets de la nature.

  • Joël Sternheimer est un homme atypique, inspiré et créatif qui nous ouvre de belles perspectives pour une compréhension plus large du vivant et des inter-relations en action dans les phénomènes physiques et l'ensemble du monde naturel. L'un des axes fondamental de son travail a été de comprendre que l'observateur fait partie de ce qu'il observe et qu'il se crée entre eux un faisceau d'influences réciproques.

C'est par cette manière plus large de penser qu'il a pu découvrir les ondes d'échelles. Il nous invite à nous interroger sur nos rapports au monde et au vivant afin de créer des relations harmonieuses. Les protéodies se présentent alors comme une manière d'intégrer un langage vibratoire universel afin d'entrer dans un dialogue avec les êtres vivants de l'infiniment petit, du monde végétal et animal.

Enfin, en étudiant les protéodies il s'est rendu compte que certaines de nos chansons populaires contenaient des suite de notes agissant comme des protéodies, comme si nous avions cette connaissance au fond de nous, inscrite dans le savoir populaire, non conceptualisée mais pourtant bien présente. Le thème du Canon de Pachelbel correspond à une protéodie antistress, celui de la chanson « Aimer » dans la comédie musicale Roméo et Juliette, contient une protéodie qui favorise la fertilité.  Les 5 notes de « O Sole Mio », célèbre chant napolitain, correspondent à la stimulation d'une protéine dont le rôle est d'accumuler de l'énergie dans les cellules du tournesol!

  • La société Génodics propose une approche novatrice et non invasive dans les domaines de la viticulture, du maraîchage, de l'arboriculture, de l'ostréiculture et de l'élevage en développant des applications du "procédé génodique", découvert et breveté par le physicien Joël Sternheimer.  A la fin 2017, Génodics avait réalisé plus de 600 applications annuelles de ce procédé, en France et dans des pays limitrophes. https://genodics.com/

5 ) Conférence et reportage sur les protéodies

Voici une conférence passionnante du Professeur Marc Henri sur la musique, les protéodies et la physique quantique :

 

Voici un court reportage sur l'utilisation des protéodies : Musique, ça pousse !

Ecoutez maintenant une version pour quatuor à cordes du Canon de Pachelbel, construit sur 8 acides aminés, aux propriétés anti stress...

Découvrez également une des plus belles versions du Canon de Pachelbel :

à la guitare par Per-Olov Kindgren

https://www.youtube.com/watch?v=jXC9tuumjiA

En attendant de découvrir tous les secrets de la synthèse des protéines, et de découvrir des applications précises à l'homme, continuons à écouter de la musique en ressentant le bien être et l'effet qu'elle nous procure :)

Abonnez-vous à ce blog pour recevoir des informations et musiques adaptées à vos besoins !


Qi gong et cohérence cardiaque

Qi gong et cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque, de plus en plus connue et reconnue, s'installe dans notre quotidien et s'incorpore facilement dans de nombreuses pratiques. Il est intéressant de voir comment chacun se l'approprie. Découvrez comment Brigitte Cloarec, professeur de Chi Gong, insère la cohérence cardiaque et ses bienfaits dans ses cours :

"Le Qi Gong allie des mouvements fluides et harmonieux dans une conscience du corps, de la respiration, dans la perspective de retrouver une vitalité, une unité." Brigitte Cloarec, Ateliers du Shen.

En tant qu'enseignante de Qi Gong, j'apprécie grandement de pouvoir utiliser les compositions musicales d'Anthony Doux autour de la cohérence cardiaque.

En effet, les guides respiratoires auditifs d'Anthony Doux pour pratiquer la cohérence cardiaque viennent soutenir chaque participant, en début de cours, assez souvent, voire en fin, en posture assise avec 5 minutes d'intériorisation au cœur du souffle, à l'écoute de ses mouvements internes : de nouvelles perceptions sont alors possibles entre le flux et le reflux de cette vague intérieure de Vie.

Descente et montée du diaphragme dans un mouvement perpétuel : au cœur de cette respiration qui favorise les différents échanges dans le corps, dans la subtilité de l'énergie qui nous traverse.

Des temps de pratique de respiration en cohérence cardiaque en posture assise se poursuivent en posture debout. Ils viennent ainsi soutenir les mouvements du corps propres au Qi Gong. Ce support auditif induit alors la fluidité dans les gestes qui conduisent à impulser telle ou telle posture qui s'enchaîne tour à tour, tout au long du cours.

Ces musiques, ces sons soutiennent, par leurs différentes vibrations, l'aspect énergétique contenu dans le Qi Gong, à travers les processus d'harmonisation du Yin et du Yang, de la Terre et du Ciel, et de l'énergie qui nous environne...

Ainsi, notre corps, notre centre phrénique, accueillent l'ensemble de ces flux vibratoires dans ce mouvement de Vie essentiel, libérant alors une nourriture subtile dans chacune de nos cellules...

Ces flux imprégnés dans notre corps sont importants et nécessaires pour poursuivre la vie quotidienne, ils nous rappellent ainsi de pratiquer la cohérence cardiaque 3 fois par jour ;-)

Grande reconnaissance à Anthony pour sa créativité, sa subtilité, le tout dans la simplicité.

Au plaisir de découvrir encore de nouvelles sonorités, vibrations dans la profondeur des sons...

 

 

Découvrez les activités proposées par Brigitte CLoarec à l'atelier du Shen, à Sartrouville, côté ouest parisien : Atelierdushen.fr

 

Fondatrice du lieu, Brigitte Cloarec vous y accueille autour des pratiques qu’elle propose, principalement le Qi Gong, ainsi que Christine Garaud Petit pour la Sophrologie. La salle accueille une dizaine de personnes par séance, où les enseignantes portent une attention particulière à chaque élève. Elles ont à cœur d'accompagner chacune sur sa propre voie d'évolution dans les pratiques proposées, Qi Gong et Sophrologie.

Pour découvrir le Qi Gong avec Brigitte Cloarec et la sophrologie avec Christine Garaud Petit, elles offrent des séances en Juin et Septemblre afin de ressentir la force du Chi avec le Qi Gong, la relaxation physique et mentale générée par la Sophrologie et une respiration à plein poumon dans votre vie avec la Cohérence Cardiaque :

Le son, le souffle et le mouvement en synergie ont des vertus extrêmement large et transversale.

Pour en ressentir les effets rapidement, le mieux est d'expérimenter... maintenant.


6 astuces pour maintenir la régularité de la pratique

6 astuces pour maintenir la régularité de la pratique

 

Si vous avez de la difficulté à maintenir une régularité dans votre pratique bien-être de respiration et de méditation, si c'est compliqué de trouver du temps pour vous,  rassurez-vous, et gardez confiance : cet article va vous aider, avec 6 astuces simples, pour conserver dans la durée, ces moments de liens avec vous-même. 

Que ce soit pour pratiquer la cohérence cardiaque, une technique de pranayama, une technique de visualisation, ou toutes autres disciplines bien-être du souffle et du mouvement, ces conseils sont faciles à mettre en place.

Agréables pratiques et épanouissement à toutes et tous!

Pour ceux qui sont curieux de pratiques physiques, spirituelles et de développement personnel, il nous est offert de merveilleuses possibilités de découvrir et pratiquer toutes sortes de disciplines pour poursuivre notre évolution personnelle. Nous avons la chance de vivre à une époque riche de floraison pour notre bien-être. Or, notre monde hyper-connecté nous divertit en permanence, nous incitant à passer d'une discipline à l'autre sans les approfondir. Nous connaissons tous la difficulté de maintenir une régularité dans nos pratiques.

Et pourtant cela est capital : les pratiques telle que la respiration, la méditation et de nombreux exercices, ne commencent à porter leur fruits mûrs que sur le moyen ou long terme. N'en déplaise à la culture de la satisfaction immédiate prônée par les publicitaires qui nous éloigne de notre potentiel. Comme dans tout apprentissage, il est préférable de pratiquer un peu, mais régulièrement, plutôt que de pratiquer beaucoup de manière épisodique. La transformation est visible et ressentie surtout sur la longueur. La pratique nous infuse doucement avant de rejaillir autour de nous. Nourris de nos maîtrises, nous changeons petit à petit, de l'intérieur, dans notre perception du monde qui nous entoure et dans nos relations. A ce moment là, nous touchons du doigt la réussite de notre pratique.

Dans le domaine du bien être aussi, il se crée une pression sociale qui incite à s'inscrire dans des pratiques vertueuses ou éco-responsable. Si l'on peut se réjouir de voir se développer des comportements « bénéfiques », cela doit venir du désir profond de chacun de se sentir mieux dans son for intérieur. Il reste la difficulté de garder le cap de notre pratique, sans se faire happer par le monde extérieur. Il y aura toujours quelque chose de soi disant plus important pour nous éloigner de notre pratique : une mise à l'épreuve de notre volonté et de notre désir de bien être pour nous aider à conscientiser notre progression...

Ce bien être est avant tout un cadeau que l'on se fait, de soi à soi! Quitte à assumer le fait de devenir « égoïste » le temps de quelques minutes pour satisfaire notre pratique. (Soit dit en passant, un véritable égoïste est celui qui enlève à l'autre pour son bien propre. Lorsqu'on prend du temps pour soi, ce n'est pas du tout être égoïste). Ce petit moment de lien profond avec soi,  synonyme de plaisir et de bonheur, participe à notre confiance et estime de soi. Il doit devenir un petit rituel, le moment où l'âme agît (la magie) : cet instant magique qui vous met en relation avec la partie la plus vaste de votre être, celle qui tutoie le cosmos et vous fait vibrer à l'unisson de la création.

La pratique la plus simple à mettre en place est celle de la respiration. C'est le moyen le plus évident pour relier le corps, l'âme et l'esprit ; le ventre, le cœur et le cerveau ; le conscient, l'inconscient et le subconscient... Facile à pratiquer, en tous lieux et à tout moment, la respiration est la clef, le point de départ de tout travail intérieur.

Souvenez vous que le travail sur la respiration, c'est un petit effort pour un grand bénéfice. Alors pour s'installer dans cette pratique et pour la conserver, voici 6 astuces simples pour prolonger votre rituel bien-être.

1) Le moment 

  • Les rappels pour un temps pour soi

Nous sommes tous équipés d'appareils électroniques connectés : profitons-en ! Ils peuvent nous aider à justement prendre un moment pour nous déconnecter des réseaux et du virtuel afin de se retrouver avec son vrai soi. Utilisez votre téléphone ou un appareil hifi, avec une sonnerie ou une douce musique adaptée qui vous rappelle qu'il est temps pour vous de rentrer dans votre moment de pratique. Et, pourquoi ne pas utiliser cet appareil pour vous accompagner durant ce cadeau que vous vous faîtes avec un guide visuel ou un guide auditif pour respirer, méditer et vous recentrer? Programmez votre chaîne hifi le matin, pour qu'à votre réveil elle vous propose votre musique de soutien et le soir pour qu'à votre endormissement elle s'éteigne d'elle même.

  • Choisir le(s) bon(s) moment(s)

Ce qui est important c'est de se donner au moins un moment dans la journée, peut être 2 ou 3. Le docteur David O'Hare préconise de pratiquer la cohérence cardiaque 3 fois par jour durant 5 minutes. Au départ il faudra vous le rappeler, peut être vous forcer à le prendre et repousser de 5 minutes les sollicitations et grandes causes qui valent que vous ne preniez pas ce temps pour vous. Passé un moment, cela deviendra automatique, vous vous surprendrez à être prêt à pratiquer juste avant le déclenchement de votre appareil et 5 minutes de cohérence cardiaque vous paraîtrons bien courte.

  • Préservez ces moments

Lors de changement de lieux, de rythmes (vacances, déménagements ou évènements importants dans votre vie) : garder le cap !  Il arrive que l'on cesse totalement une activité que l'on aime, lorsque l'on perd l'habitude ne serait-ce qu'un court laps de temps. Alors il faut tout reprendre à zéro et ré-installer cette régularité et ce petit rituel. Pour ne pas que le tapis de yoga reste au fond du placard, que l'instrument de musique finisse en objet de décoration, que l'on se remette à fumer au lieu de pratiquer le travail de la respiration : conservez votre doux rituel !

  • Un moment d'amour

Si vous décrochez d'une pratique, il ne sert à rien de se culpabiliser ou d'avoir honte au point de ne plus retourner à son cours ou son activité. Soyez indulgent et souvenez vous que vous n'êtes pas les seuls à éprouver ce genre de difficultés. Il est souvent plus facile de s'assoir devant un téléviseur que de se faire une séance de méditation. Ce qui est sûr c'est que vous pouvez compter sur cette voix au plus profond de vous-même qui sait ce qui vous est bénéfique. Donnez-vous le droit de ne pas y arriver : une pratique (comme la vie) est un apprentissage, donc un processus dans le temps. S'aimer dans nos faiblesses et nos "ratés" est essentiel.

2) Le bon endroit 

  • Un espace sécurisé

Un autre facteur important pour vous installer dans une pratique régulière c'est de vous créer un endroit spécifique : votre espace sacré et privilégié à l'intérieur duquel personne ne peut vous déranger. Mettez au courant votre entourage pour qu'il respecte votre espace et votre temps, afin de vous préserver des perturbations extérieures.

  • Un espace sacré à votre image

Si vous pouvez avoir une pièce spécifique à cet usage, c'est super, sinon un petit coin douillet avec un coussin et une bougie pose déjà l'énergie et délimite l'espace . Vous pouvez établir un lieu définit et y installer certains objets, un fauteuil, un coussin et y dresser un petit autel. Un autel n'est pas forcément dressé en vue d'honorer une divinité. Cela peut être un point de repère : l'installation symbolique de votre pratique dans la matière. L'autel peut être composé de tout ce qui vous touche et vous inspire, ce qui vous aide et vous guide dans votre pratique. Par exemple, allumer une bougie durant le temps où l'on pratique délimite le début et la fin de ce moment.

Pour certain, il ne sera pas possible de maintenir un endroit de manière pérenne. Dans ce cas, on peut installer ce qui nous convient, juste le temps qu'il faudra puis ranger tout après usage. Et si il est difficile de s'isoler, qu'elle qu'en soit la raison, les toilettes ou la salle de bain peuvent faire l'affaire. Et si on arrive pas à trouver ce havre de paix dans l'habitation, pourquoi ne pas chercher à l'extérieur, dans un lieu propice et calme, une bibliothèque, une église, une forêt, un musée...

Quoi qu'il en soit rappelez vous que vous portez en vous cet endroit, que vous pouvez le créer dans votre imagination si vous n'en avez pas, ou l'emmener partout avec vous en le visualisant si vous en avez un !

3) Guide auditif

  • Un soutien sonore

Le plus difficile lorsque l'on cherche à s'installer dans des pratiques de bien être c'est de pouvoir sortir de son quotidien et surtout des pensées qui nous envahissent. Si l'on arrive à trouver un moment et un lieu pour pratiquer, le plus difficile reste de pouvoir s'abandonner à soi même et de se couper du monde extérieur quelques instants. Pour cela rien de tel que la musique.

Lorsque l'on écoute de la musique, différentes fonctions cérébrales sont à l’œuvre. Le "mental" peut se mettre en repos. Ce qui n'est pas toujours chose facile : le mental est encore représenté comme le centre de notre être en occident, le cogito cartésien. Le « Je pense donc je suis » s'est inscrit de manière durable dans notre civilisation, à la différence d'autres cultures de part le monde. Pourtant, c'est bien le mental qui interfère avec nos pratiques de bien-être en nous harcelant de pensées parasites afin de nous maintenir dans un état qui le rassure dans son impression de contrôle.

C'est là que la magie de la musique opère, car elle accompagne notre pratique et débranche le mental afin que nous soyons plus encore immergés dans notre corps et nos ressentis. C'est un vrai cadeau que l'on peut faire à notre mental que de le laisser se reposer. C'est un présent que l'on se fait à soi même, que de se sortir du dialogue intérieur du mental, pour aller vers notre corps et vers la vastitude de notre être.

  • Un guide auditif et respiratoire

Une musique qui guide aussi notre pratique respiratoire pour un confort et un lâcher prise quasi instantané, c'est un guide auditif respiratoire musical. Coeur symphonique est le premier album composé de guides auditifs et musicaux pour pratiquer la cohérence cardiaque. Pour amplifier les gains de votre pratique, les outils musico-thérapeutiques vous accompagnent en synergie avec la cohérence cardiaque :  Coeur symphonique 432 (accordage en 432 Hz), Caresse (ronronthérapie), Métamorphose (Fréquences sacrées), Amplitude (guidé par la voix), Cohérence Kid Music (pour les enfants).

4) Changer et explorer les différents supports et guides musicaux

  • Un cocon sonore

La musique va vous créer un cocon et vous permettre de vous isoler. Il est possible d'utiliser un casque ou des écouteurs afin d'être complètement dans sa bulle. Vous pouvez vous procurer différentes musiques adaptées à vos besoins, vos humeurs, vos manières de pratiquer et en fonction des moments de la journée.

Parmi l'offre de musique invitant à la détente et la relaxation, je vous conseille de privilégier les musiques composées avec des sons acoustiques (instruments réels), si possible avec, des fréquences sacrées, des musiques sacrées qui contiennent des trésors vibratoires comme les mantras et certaines musiques du monde qui sont très relaxantes. Tout dépend de ce que vous recherchez, de vos goûts : ce qui vous fait vibrer, c'est votre besoin du moment.

  • L'exploration est une source de motivation

L'exploration de l'espace, du temps, des étoiles, de la vie, de l'amour est passionnante et le plaisir de la découverte est intense. C'est le même ressenti avec les guides auditifs : de guides respiratoires auditifs musicaux en guides respiratoires auditifs sonores, l'exploration est joyeuse et bienfaisante au cœur des fréquences harmonisantes.

Ma recherche sur les sons m'a amené à créer des guides auditifs pour accompagner le travail sur la respiration et la cohérence cardiaque. Mon instrument principal est l'accordéon. Le souffle de l'accordéon est un bruit blanc naturel qui par son va et viens amène un mouvement d'air perceptible sur lequel il est très facile de coordonner sa respiration. C'est très commode et cela rend la pratique beaucoup plus accessible et ludique.

Dans l'album Métamorphose, je vous propose d'expérimenter la cohérence cardiaque, les fréquences sacrées et les 4 éléments. C'est un album sonore idéal pour se détendre et pratiquer de manière simple et joyeuse.

Avec l'album Amplitude, vous pouvez choisir le morceau et la méditation guidée la plus adaptée à votre état intérieur et au moment de la journée. Cette formule est particulièrement conseillée pour une personne qui souhaite découvrir les bienfaits de la respiration et de la cohérence cardiaque : vous êtes guidé et accompagné au son de la musique et de la douce voix d'Armelle Tréguier (sophrologue).

5) Nommer et écrire les gains de votre pratique

  • Le journal de bord de votre pratique bien-être

Il arrive souvent que l'on se décourage avant de ressentir les bienfaits d'une pratique de bien-être. Or ces bienfaits s'installent petit à petit et mettent parfois du temps à devenir perceptibles. (Cela dit, si vous respirez en cohérence cardiaque avant de vous endormir : dès la ou les premières nuits vous verrez les premières transformations). Les changements, aussi infimes soient ils, sont pourtant bien là et il est intéressant de pouvoir garder des traces des étapes que l'on traverse afin de pouvoir mesurer le chemin parcouru. C'est pourquoi je vous invite à tenir un journal lié à votre pratique. Vous pourrez y consigner des informations sur votre pratique, vos états intérieurs, vos difficultés, vos expériences et ressentis, vos résultats et améliorations.

Lorsque vous relirez ce que vous avez écrit plus tôt, il vous apparaitra beaucoup plus clairement les progrès que vous avez fait.

  • Partagez vos expériences

Si vous avez la chance d'être entouré, si vous avez des amis et des proches qui partagent les mêmes centres d'intérêts, offrez-vous des moments de partage afin de témoigner de la joie, du plaisir et des difficultés que vous apportent vos pratiques. Vous y gagnerez encouragement et motivation. Si vos proches ne partagent pas votre passion, ou pire, dénigrent vos pratiques, veillez dans ce cas à ne pas vous laisser démotiver et gardez votre pratique comme on veille un feu qu'on veut alimenter.

  • Rappelez-vous les bénéfices de votre pratique

Accrochez-vous ! Se remémore les bénéfices de votre pratique, pour vous, pour votre santé, pour vos relations aide énormément. L'énergie gagnée, les prises de consciences et les décisions suite à votre pratique est un bon phare en temps de brouillard. Par exemple, si vous pensez au nombreux bienfaits de la cohérence cardiaque ( sommeil, stress, coeur, respiration, concentration, mémorisation, confiance en soi, intuition, décision...) et à tous ce que cela va engendrer dans votre vie, vous serez motivé pour commencer, reprendre ou maintenir votre activité bien-être. Tenez bon à votre rêve : il se matérialise de jour en jour !!

6) Agrandir et partager le rituel

Quand on choisit de se lancer dans une pratique nouvelle qui apporte bien être et changement, il arrive que ce soit perturbant pour l'entourage. Il convient de ne pas imposer de contraintes trop brutales à son entourage tout en veillant à se faire respecter dans ses choix et dans ce que l'on est en train de mettre en place. Parfois, il est plus difficile de partager ses moments de pratique avec sa famille qu'avec des inconnus.

  • Pratiquer à plusieurs

L'idéal étant, bien entendu, de pratiquer à plusieurs ou en groupe. Cela va naturellement nous permettre de s'enrichir mutuellement de nos expériences et réflexions. D'autre part les pratiques de groupe permettent non seulement de s'aider à s'installer dans une pratique mais aussi et surtout à démultiplier les bienfaits de celle-ci !

Par exemple lorsque les personnes entrent en cohérence cardiaque en respirant à l'unisson, les fréquences émises par leurs corps entrent en résonance et s'harmonisent. C'est un phénomène physique qui est une magnifique porte vers des états de consciences élevées : une perception plus large de notre être, une forme d'unité partagée.

  • De belles intentions

Le groupe est la force de l'humain, c'est un des vecteur du développement de l'homme. Cette reliance peut revêtir un caractère plus large : nous pouvons aussi rentrer en résonance et en harmonie avec d'autres règnes de la création, pouvoir ressentir une véritable communion avec un lieu, un animal, un arbre etc... 

"Envoyer de l'amour", "être dans la complétude", "se brancher sur quelqu'un avec des pensées lumineuses", vos belles intentions n'ont pas de limites !!

A présent, sous avez toutes les clés pour vous installer avec courage, bonheur et joie dans votre pratique de bien être. Si vous en avez senti l'appel au plus profond de votre être, écoutez cette petite voix qu'est l'intuition, au milieu du dialogue mental. Si nos y avons pensé c'est que cela nous fera du bien. Tous les obstacles que nous allons rencontrer vont nous rendre plus fort.

Alors souhaitons nous bonne pratique, qu'elle soit facile et joyeuse pour chacune et chacun d'entre nous !