La kora, l’instrument du griot

La kora, l’instrument du griot

Déjà présentée dans un précédent article  “la kora, instrument thérapeutique”, nous revenons sur cet instrument magique aux sonorités cristallines.

  1. La kora, l’instrument des griots
  2. La kora, un instrument magique
  3. Pour explorer cet instrument, quelques liens vidéos
  4. La kora, vers d’autres contextes spirituels

1 ) La kora est l’instrument des griots.

“Vous ignorez peut être qu’il existe parmi les noirs des diverses contrées d’Afrique, des nègres doués de je ne sais quel talent de poésie et d’improvisation qui ressemble à la folie… On les appelle les griots…” Victor Hugo

Résultat de recherche d'images pour "kora"

 

Les griots sont appelés Djeli, ce terme est un homonyme et synonyme du mot sang. Les griots forment la caste la plus étrange d’Afrique de l’ouest : de part son statut ambigu et de part l’ambivalence de leur réputation qui inspire le mépris autant que le respect. Ils sont les gardiens de l’histoire et de la mémoire des familles. Ils sont de véritables encyclopédies. Les griots sont les maîtres de la parole, et la parole est sacrée en Afrique car elle est source de vie et à l’origine de la création du monde.

Les griots ne pratiquent pas d’activité relevant du domaine manuel ni de celui de la guerre, ils sont musiciens chanteurs et avant tout maîtres de parole. Leur statut se définit autant par leur art que par les rapports qu’ils entretiennent avec les autres membres de la société. On dit qu’un griot peut faire au défaire une réputation, il peut autant encenser une personne par ses louanges que jeter le discrédit sur elle. Le griot est au service du noble, il est le garant de sa pureté.

Dans la culture de tradition orale, le griot est le dépositaire de la mémoire collective. En Afrique de l’Ouest, les griots connaissent et sont capables de réciter les noms de chaque membre des familles ainsi que leurs exploits sur plusieurs siècles. Ils sont en quelque sorte des historiens car ils participent à l’éducation des jeunes générations leur permettant de connaître leur ascendance. Les études historiques corroborent les récits des griots qui s’avèrent exactes et précis.

Ils sont aussi des conteurs et des poètes, et leurs récits concourent au respect des traditions car ils influencent le comportement et la morale de leurs auditoires. Ils sont un peu comme les bardes des sociétés celtiques. Leur rôle est aussi d’assurer des médiations lors des situations conflictuelles. Ainsi ils participent au bon fonctionnement des relations dans la communauté.

Les griots connaissent les secrets et maîtrisent l’art de la parole. Leur musique se transmet de génération en génération au sein des familles, leur répertoire se compose de chansons et de grandes épopées qui sont communes aux différents peuples de tradition mandingue. Toutefois les interprétations diffèrent suivant les familles et les régions. Les mêmes histoires et leurs airs célèbres sont à la fois semblables et différents suivant leurs interprètes.

2 ) La kora est un instrument magique

Cette harpe est formée d’une calebasse en guise de caisse de résonance et d’un manche sur lequel est monté 21 cordes en deux rangées. Cet instrument possède les caractéristiques masculines et féminines à la fois. Il est dit que sa musique peut traverser des kilomètres et toucher le cœur de personnes très éloignées. Aussi elle possède le pouvoir d’être audible jusque dans l’au-delà et de parcourir les différents mondes invisibles.

C’est un instrument magique, traditionnellement, la pièce de bois à la base du chevalet était entourée d’un morceau d’étoffe rouge qui symbolise le sang et l’âme de l’instrument. Pour les pratiquants musulmans, il est de coutume d’écrire des versets du coran que l’on cache dans ce tissu afin de recevoir la bénédiction divine. Ainsi animée, la kora prenait vie pour accompagner le musicien dans son chemin.

Lors des petites fêtes et célébrations de la vie quotidienne en Afrique de l’ouest, les chants populaires et traditionnels sont souvent accompagnés de percussions et joués pour les femmes, mais la kora œuvre de façon différente : elle fait partie des musiques savantes. Elle accompagne les répertoires les plus nobles de la tradition. Elle est jouée pour les nobles et les grands personnages dont elle accompagne les légendes et les grandes épopées.

Alors que les percussions et les sons des castagnettes et autres instruments à graines ont le pouvoir de guérir en dissipant les énergies négatives et en offrant la possibilité aux danseuses d’évacuer leur tensions, le sons de la kora, quant à lui, a pour vocation de venir ouvrir en douceur le cœur dur de l’homme et de lui permettre de dégager des émotions de façon plus subtile et discrète.

Aujourd’hui, la kora continue de sortir de son contexte purement traditionnel. On notera la présence du grand maître de kora Toumani Diabaté aux côtés du chanteur Mathieu Chédid sur l’album Lamomali sortie en 2017. Entre tradition et modernité cet instrument est en train de trouver sa place sur le panthéon des instruments de musique du monde. Il reste cependant l’instrument de musique africain les plus durs à jouer. Ce qui dissuade les candidats à sa pratique.

3 ) Pour explorer cet instrument, quelques liens vidéos

Joueurs de kora traditionnels de Gambie :

Le grand maître de kora malien, Toumani Diabaté interprète les grands morceaux de la tradition mandingue :

L’autre grand maître de kora malien Ballaké Cissoko en compagnie du violoncelliste Vincent Segal en concert au festival des Suds à Arles :

Un joueur de kora originaire de Grande Bretagne nous livre une magnifique interprétation du morceau Allah laké âgé de près de sept siècles :

4 ) La kora, vers d’autres contextes spirituels

Les moines du monastère chrétien de Keur Moussa au Sénégal utilisent la kora dans leurs chants liturgiques :

Un musicien français qui s’est approprié cet instrument : Jacques Burtin

La Kora et l’accordéon dans l’album Fréquence 528 pour une expérience zen et transformationnelle aux sons de fréquences inhabituelles…

La kora est présente sur plusieurs morceaux de l’album, mariant la douceur de ses sonorités à celles de l’accordéon. Loic Defert offre à la kora sa force et sa douceur. Dans ce cd de musiques apaisantes, vous entendrez la fréquence sacrée de 528 Hz jouée à la kora! Laissez-vous porter et traverser par ces sonorités pures et précieuses…

Album “Fréquence 528” d’Anthony Doux, piste 3 : Aurore

Si vous souhaitez plus d’informations sur cet album, cliquez ici.

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

(Visited 777 times, 1 visits today)