D'ou viennent les troubles du sommeil?

D'ou viennent les troubles du sommeil?

Temps de lecture : 3 minutes

Problématiques du XXIème siècle, aux effets multiples sur les relations, le travail et la vie en général, les troubles du sommeil peuvent venir d'une ou de plusieurs sources. Il est important de dresser un état des lieux pour vérifier à quoi sont dus les troubles du sommeil. Cela permet d'agir directement sur la ou les bonnes causes des troubles du sommeil. Dans cet article, vous allez voir combien sont nombreux les facteurs susceptibles de provoquer des dérèglements du sommeil. Il est donc important d'aller tout de suite à l'essentiel.

En effet, si par exemple, votre chambre est juste à côté d'une antenne 3, 4 ou 5G, il serait intéressant de vérifier si le fait de dormir ailleurs allège votre sommeil. Ou si par exemple anxiétés et angoisses sont présentes au moment du coucher, de tout évidence, le fait de changer de matelas pour améliorer le sommeil ne changera pas grand chose à vos émotions. :)  Voyons ensemble quels sont tous ces facteurs qui impactent grandement notre sommeil pour mieux discerner les différentes causes des troubles du sommeil.

  1. Les facteurs environnementaux
  2. Les facteurs émotionnelles
  3. Les facteurs physiques
  4. Les facteurs physiologiques
  5. Vers un sommeil léger : Mantra et respiration

Les troubles du sommeil sont répertoriés en quatre groupes principaux : Les dyssomnies (insomnie d'origine psychologique, stress, anxiété...), l'insomnie liée à des origines extérieures environnementales (bruit, luminosité, literie...), les troubles du sommeil liés à des facteurs physiologiques (hygiène de vie, alcool, médicaments, café..) et les troubles du sommeil liés à une pathologie (maladie, douleur, fièvre, génétique..). Un ou plusieurs facteurs peuvent être responsables de vos troubles du sommeil. Les listes ci-après sont non exhaustives.

1 ) Facteurs environnementaux des troubles du sommeil

  • Ondes électromagnétiques, wifi
  • Proximité d'une antenne de téléphonie
  • Environnement bruyant
  • Relations difficiles (couple, famille, travail...)
  • Effets secondaires de certains médicaments
  • Surdosage d'alcool, de caféine, de théine
  • Excès d'écrans de smartphone et d'ordinateur : la lumière bleue nuit à la sécrétion de mélatonine, hormone favorisant l'endormissement.
  • Mauvaise literie
  • Chaleur trop élevée

2 ) Facteurs émotionnels

  • conflit ou difficulté relationnelle
  • deuil, séparation
  • inquiétude, anxiété
  • peurs, émotions, colères, tristesses
  • solitude
  • sentiment de voix sans issues, d'incapacité

3 ) Facteurs physiques des problèmes du sommeil

Le fait de ressentir des douleurs physiques ou d'être en prise avec une maladie influence souvent la qualité de sommeil, et l'endormissement. Le sommeil réparateur s'en trouve diminué.

Certains malaises et maladies se répercutent plus que d'autres sur le sommeil : asthme nocturne, rhumes, hyperthyroïdie, pathologie douloureuse (cancer, rhumatismes..) reflux gastro-œsophagien, états grippaux, syndrome des jambes sans repos, (impatiences), syndrome d'apnées du sommeil...

Sous l'angle d'une vision holistique de la santé, il est aussi important de considérer les aspects émotionnels et mentaux en lien avec la maladie et d'agir aussi sur ses aspects essentiels de l'être pour retrouver le chemin du sommeil.

Le Silence, une porte de connexion à soi et à l'univers...

4 ) Facteurs physiologiques des difficultés de sommeil

La physiologie du corps est cyclique sur une période journalière, cela se nomme le rythme circadien. A telle heure, tel organe est en action, à tel heure, tel hormone est sécrétée, etc. Le rythme circadien regroupe tous les processus biologiques naturelles et cycliques sur une durée d'environ 24 heures.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, basée sur les éléments et les organes et viscères, comme dans la chronobiologie, (science qui étudient les rythmes biologiques dans l’organisme), le cycle quotidien est un élément fondamentale pour comprendre les troubles du sommeil et pour aider à retrouver le chemin du sommeil. Ce cycle gère aussi l’alternance entre l’état de veille et le sommeil.

Chaque jour aux mêmes heures, l’organisme est assujetti au rythme circadien qui contrôle automatiquement un ensemble de paramètres tels que la température corporelle, la sécrétion de cortisol, le comportement alimentaire ou encore la sécrétion de mélatonine.

En effet, la mélatonine, hormone naturellement présente dans l’organisme et produite par la glande pinéale est régulée par le cycle jour/nuit. La glande pinéale sécrète la mélatonine à partir du tryptophane et joue donc, elle aussi, par l'intermédiaire de cette hormone, un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques.

Attention ! La montée de la mélatonine, hormone du sommeil, se fait à des heures différentes selon que nous soyons un enfant, un adolescent ou un adulte…

N'en veuillez pas aux adolescents qui s'endorment plus tard ! A cet âge là, la sécrétion de mélatonine est retardée, il est donc normal que le sommeil vienne plus tard durant cette période. De même, la sécrétion du cortisol le matin est retardée, ce qui explique la difficulté du réveil tot : un adolescent qui se lève à 7 heures, c'est un peu comme un adulte qui se lève à 4 heures du matin...

5 ) Vers un sommeil léger : Mantra et respiration

La respiration

Des respirations yogiques, à la cohérence cardiaque contemporaine, en passant par des respirations holotropiques ou chamaniques, nombres de respirations conscientes sont intéressantes : elles sont une porte d'accès naturel offrant un changement de physiologie.

La cohérence cardiaque, technique de respiration et état de recentrage, agit sur plusieurs facteurs en même temps, dont ceux influençant les troubles du sommeil :

  • FACTEURS PHYSIOLOGIQUES : Baisse du cortisol, Augmentation de la DHEA, “l’hormone de jouvence”, Augmentation des IgA, facteurs qui participent au renforcement immunitaire, Augmentation de la sécrétion d’ocytocine, également appelée “l’hormone de l’amour”, Action favorable sur de nombreux neurotransmetteurs, comme la dopamine et la sérotonine.
  • FACTEURS ÉMOTIONNELS : Diminution de l’anxiété et de la dépression
  • FACTEURS PHYSIQUES : meilleur gestion de la douleur, Diminution de l’hypertension artérielle, Diminution du risque cardiovasculaire, Impact sur la réduction de l’inflammation pathologique
  • FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX : meilleurs prises de décisions, lucidité, développement de l'intuition

En effet, la cohérence cardiaque agit sur les mêmes facteurs que les facteurs sources des troubles du sommeil. Cela s'entend car l'amplitude de la variabilité cardiaque est un marqueur de santé. Par la pratique de la cohérence cardiaque, on augmente facilement cette amplitude.

L'album Amplitude comprend des guides destinés à la pratique de la cohérence cardiaque à différents moments de la journée.

L'album Amplitude, réalisé avec Armelle Tréguier, sophrologue, est disponible dans la boutique du blog en téléchargement et en envoi postal, . Il y a notamment dans cet album un guide destiné au soir.

Le guide présenté ci-dessous est lui destiné à la pratique de la cohérence cardiaque le matin :

La récitation de mantra

La récitation de mantra a de nombreuses vertus. Les mantras sont utilisables dans des contextes très variés.

Il existe un mantra relaxant, tranquillisant, mémorisable rapidement et adapté au chemin du sommeil, c'est le mantra SAT NAM. Le mantra Sat Nam est l’un des grands mantras du Kundalini Yoga.  C'est un Bija Mantra, un "mantra germe", offrant des graines de vibrations rayonnantes.

Comment utiliser le mantra Sat Nam pour installer le sommeil?

Avant de s'endormir, allongé (ou assis), récitez le mantra intérieurement pendant quelques minutes, en suivant votre respiration tranquille et régulière :

  • à l'inspiration : pensez (ou chantez) le Saaat intérieurement sur la durée de l'inspiration
  • à l'expiration : pensez (ou chantez) le Naaam intérieurement sur la durée de l'expiration

Je vous invite vivement à essayer le Sat Nam avec un guide auditif de cohérence cardiaque !!

L'album Coeur Symphonique, disponible dans la boutique en téléchargement et en envoi postal, s'y prête tout à fait, tout comme l'album Amplitude.

Doux rêves et profonds sommeils à toutes et tous !!

Namaste ;  Sat Nam


10 informations surprenantes sur le sommeil

10 informations surprenantes sur le sommeil

Méprisé et considéré quelques fois comme inutile, voir comme une perte de temps et de rendement, le sommeil aujourd'hui inspire et intrigue de plus en plus les scientifiques. Pourquoi Dame Nature nous invite à passer 1/3 de notre temps à dormir? Et en moyenne 6 années d'une vie à rêver?

Qu'allons-nous découvrir ou re-découvrir dans les années à venir au sujet du sommeil? Nul doute que les implications médicales et sociétales sont grandes, mais sommes-nous prêts à reconsidérer le sommeil, à le comprendre et à récolter ses bienfaits?

L'univers du sommeil, comme dans Le 6ième Sommeil de Bernard Werber, est un miroir de soi à explorer pour vivre pleinement notre propre liberté et santé.

"Le Sommeil, le Rêve et l'Extase sont les trois portes ouvertes sur l'Au-delà, d'où nous vient la science de l'âme et l'art de la divination." Edouard Shuré

 

Voici 10 informations surprenantes et insolites sur le sommeil !

1 ) Manque de sommeil = testicules plus petites

"Les hommes qui dorment cinq heures par nuit ont des testicules beaucoup plus petites que ceux qui dorment sept heures ou plus." signale le Dr Walker, spécialiste du sommeil. Il nous informe, avec humour, que le manque répété de sommeil chez les hommes (4 à 5 heures par nuit) entraine une diminution de la testostérone. De même chez les femmes, avec une diminution d'oestrogène. Le manque de sommeil influence notre système reproductif et notre énergie !

2) Le sommeil influence l'ensemble du corps

"Il n'existe aucun organe majeur, ni aucune fonction cérébrale que le sommeil ne contribue à optimiser (ni que son manque ne dégrade)". Dr. Matthew Walker, Pourquoi dormons nous, p.17

Neuroscientifique spécialiste du sommeil, Matthew Walker partage toutes ses découvertes sur le sommeil dans son best-seller Pourquoi nous dormons.

Pour le Dr Walker, le sommeil est notre système de survie, c'est un cadeau fondamentale de la nature pour être en bonne santé. C'est dire si le sommeil est une clé essentiel d'une vie épanouie ! Car le sommeil impacte l'apprentissage, la mémoire, le système immunitaire et aussi le code génétique ! Un manque de sommeil accélère le vieillissement du corps et du cerveau.

3) Dormir après et avant !

Nous le savons, dormir après une journée d'apprentissage aide à mémoriser, à se souvenir, à intégrer. Mais, il est tout aussi important de dormir AVANT d'assimiler de nouvelles informations. D'où l'utilité de la sieste, de la pratique 3 fois par jour de la cohérence cardiaque, de techniques de respirations, de méditations, de soins sonores, qui ouvrent la porte aux changements via de nouvelles assimilations rendues possibles par ce temps de régénération.

Vous cherchez une information, une réponse à une situation, commencez par vous reposer quelques minutes ...

L'hippocampe, après une bonne nuit de sommeil, a la capacité de mémoriser efficacement de nouvelles expériences. Dans le cas contraire, sans sommeil, les nouveaux fichiers qui pourraient entrer dans cette boite de réception de mémoire sont rejetés!

4) 11 jours et 25 minutes

Le record de temps passé sans dormir est de 11 jours et 25 minutes! Ce record, qui date de 1964, est détenu par Randy Gardner. Alors qu'il était lycéen, il a passé 264 heures sans dormir dans le cadre d’un projet scientifique. On ne sait comment il a tenu ces 11 jours sans dormir et dans quelles conditions il a vécu cette expérience, mais lorsqu'on lui a demandé s'il le referait, Randy Garner a catégoriquement répondu par un "NON" ferme et retentissant !!

5) 2 expériences mondiales chaque année sur l'impact du sommeil

2 fois par an, nous changeons d'heure. Une heure de plus, une heure de moins... On gagne ou bien on perd : une heure de sommeil...Cette expérience mondiale est réalisée deux fois par an sur 1,6 milliard de personnes dans 70 pays ! Un changement d'habitude brutal qui agit sur le nombres de crises cardiaques ! Le nombre de crises cardiaques augmente au passage à l’heure d’été, lorsque nous perdons 1 heure de sommeil. À l’inverse, le nombre de crises cardiaques diminue lorsque nous passons à l’heure d’hiver et que nous gagnons 1h de sommeil. Le Dr Walker nous informe que les pourcentages sont quasiment identiques en nombre de crises cardiaque en plus ou en moins : presque 25 % !!!!

 21 % de crises cardiaques en moins, lorsqu'on dort une heure en plus (le lendemain du passage à l'heure d'hiver)

24 % de crises cardiaques en plus, le lendemain du passage à l'heure d'été, lorsqu'on dort une heure en moins. !

Cette heure de sommeil en plus et en moins influence aussi le nombre d'accidents de la route et de suicide...


6) 7 minutes pour s'endormir

En moyenne, une personne s'endort en sept minutes seulement. Si vous passez régulièrement plus de 7 minutes à essayer de vous endormir, essayez la pratique douce de la cohérence cardiaque. Voici un guide auditif de l'album Coeur Symphonique pour vous initier à la cohérence cardiaque : inspirer tranquillement par le nez, expirez naturellement par la bouche, suivez sereinement le mouvement du souffle, le plus naturellement possible.

7 ) La stimulation cérébrale en courant continu.

Selon certaines expériences du Dr Walker, une stimulation infime du cerveau en courant continu pendant le sommeil doublerait quasiment les capacités de mémorisation.

8) Les mots des maux du sommeil

Les maux du sommeil sont nombreux : difficulté d'endormissement, réveil trop tôt, réveils nocturnes récurrents, pas envie de se lever... Chaque trouble du sommeil a son nom. La peur de s'endormir se nomme somniphobie. L'onirophobie, quant à elle, est la peur des cauchemars et aussi des rêves. Lorsque l'on vient de se réveiller et que l'on a pas vraiment envie de sortir du lit, c'est la dysanie. Pour ceux qui veulent irrésistiblement rester au lit toute la journée : cela se nomme la clinomanie. Comme dans tout trouble de l'anxiété, un accompagnement psychologique est utile pour transformer ces situations problématiques. La psychorésonance® aide à décoder les blocages émotionnels et mentaux dans un premier temps pour réinformer avec vos nouveaux scénarios désirés dans un second temps.

9 ) Rapport parfait : sommeil et système immunitaire

Le manque de sommeil peut générer une baisse de 70 % de l’activité des "cellules tueuses naturelles." Ces cellules sont les agents secrets qui identifient et éliminent les éléments dangereux et indésirables. Le lien entre le manque de sommeil et le cancer est établi. De même le manque de sommeil peut aussi désactiver des gènes associés au système immunitaire. En résumé, mieux on dort, mieux on vit !!

Voici une conférence passionnante en anglais donné par le Dr Walker au sujet de notre super pouvoir : le sommeil !

10 ) Un bruit pour retrouver le sommeil : "le bruit blanc"

Le bruit blanc est plus exactement un "son blanc". Un son avec un rapport précis de décibel par octave, dynamisant tout le spectre auditif en même temps. Lorsque ce bruit blanc est couplé à la pratique de la cohérence cardiaque, votre sommeil s'en trouve régénéré. Découvrez tous les détails sur ce bruit magique pour le sommeil et les acouphènescliquez ici.

 

"Il est un temps pour parler, un autre pour dormir." Homère

 

-> M.E.R.C.I. de partager cette page, ainsi vous soutenez la vie de ce blog. Bonne nuit et doux rêves.


La dette du sommeil effacée par la musique (2)

La dette du sommeil effacée par la musique (2)

Cet article est en lien avec l'article La dette du sommeil effacée par la musique (1)

Dormez-vous bien ? 

Cette question est d'actualité et nous préoccupe, tout comme les institutions en charge de la santé publique. Certains chercheurs mènent des enquêtes afin d'estimer la durée et la qualité du sommeil des français et les facteurs qui l'impactent. Les pouvoirs publics se mobilisent afin de mener des campagnes de prévention plutôt que d'avoir à traiter les conséquences sanitaires du manque de sommeil sur la santé. Une étude récente sur le manque de sommeil date du 12 mars 2019 : pour y accéder, cliquez ici : http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/8-9/index.html. Comme le dit l'étude, il est important d'agir sur nos comportements et notre environnement et de promouvoir ce qui améliore le sommeil.

Comment est votre sommeil ?

Tachons de répondre à cette question même si les situations individuelles vis à vis du sommeil sont différentes et complexes. 

Si certains d'entre nous avons un sommeil de qualité, pour la majorité ce n'est pas le cas. Des contraintes extérieures viennent parfois dérégler le mécanisme du sommeil. Que ce soit les horaires de travail, la question des transports qui nous oblige à nous lever tôt, le bébé qui ne fait pas ses nuits, ou de multiples autres éléments qui entrent en ligne de compte. D'autres facteurs, souvent insoupçonnés, sont à considérer : les différentes phases de la lune, les flux liés à l'activité cosmique qui entrainent certaines perturbations électromagnétiques et aussi les ondes des portables, box et autres appareils électroniques.

-> Le sommeil peut être gêné par des douleurs physiques, des troubles émotionnels ou des pensées parasites qui nous accaparent et nous obsèdent. Le problème survient lors de l'endormissement? Ou bien votre sommeil est coupé par le moindre bruit ou perturbation extérieur? Parfois, vous croyez avoir dormi suffisamment, mais vous vous réveillez épuisé?  Votre sommeil est si léger que vous avez l'impression d'être resté allongé sans fermer l’œil...

-> Une part non négligeable de la population est victime d'insomnie chronique, ce qui provoque beaucoup de désagréments dans la vie quotidienne.

Le constat actuel est que le déclin du temps de sommeil continue. En moyenne la durée de sommeil est passé en dessous de 7 h par jours et se situe à 6h42 en 2017. La dette de sommeil en hausse : le déficit cumulé de temps de sommeil augmente pour une majorité de français.

Alors comment sortir de ces spirales infernales du manque de sommeil et de l'insomnie ?

Dans son enquête, Santé publique France propose des recommandations pour améliorer le sommeil :

  • soigner l'environnement de sa chambre
  • inciter à la sieste
  • étendre ses heures habituelles de sommeil
  • promouvoir l'activité physique (sauf le soir tard)
  • améliorer son alimentation

Ces recommandations sont pleines de bon sens et facile à mettre en pratique. Il en existe bien d'autres aussi abordables et efficaces qui prennent en compte les ressources intérieures de chacun, en voici plusieurs : Voici 3 façons efficaces et agréables d'améliorer votre sommeil. Pour ne plus subir l'insomnie et le manque de sommeil, sollicitez votre esprit et votre corps à la recherche du bien-être intérieur...

1) Respirez en conscience et renforcez le lien entre le corps et l'esprit

2) Utilisez la méditation et la visualisation afin d'améliorer votre bien-être

3) Écoutez de la musique propice à la détente et au sommeil

1) Respirez en conscience

La respiration est la clé

La respiration est la clé essentielle pour relier le corps et l'esprit. Elle permet d'agir consciemment sur les parties physiques qui fonctionnent de manière automatique en temps normal. Autrement dit, le conscient accède à l'inconscient, par l'intermédiaire du corps et du système nerveux autonome.

Beaucoup de facteurs extérieurs et de menaces potentielles (conscientes ou inconscientes) influencent notre corps : si nous ne sommes pas serein ou si une menace pèse sur nous, notre sommeil est perturbé. C'est comme si une partie de nous-même se prépare à mobiliser ses ressources pour détaler ou faire face à la menace en combattant. Nous ne vivons plus dans des cavernes et ne sommes plus menacés par des bêtes sauvages, mais nous vivons dans des sociétés complexes dans lesquelles les menaces ont changé de visage et nos moyens de survie réactionnels ne sont pas adaptés à cela. Les facteurs d'anxiété sont multiples et diffus, et nous vivons parfois en situation de stress permanent sans même-nous en rendre compte.

Et il nous faut aussi éviter le transfert d'agressivité! En effet, les études sur les rats montrent que ces derniers, soumis à un stress, ont tendance à attaquer leurs congénères. Ceci leur permet de décharger leur adrénaline et rétablir l'équilibre hormonale interne. Nous devons développer des outils qui concourent à notre bien-être et nous permettent d'agir sur notre corps sans diriger de l'agressivité contre nous ni contre autrui. La respiration en conscience en est un, merveilleux et essentiel.

Lorsque l'on est concentré sur notre respiration, nous oublions petit à petit les pensées qui nous assaillent quotidiennement. C'est un outils formidable pour réduire le dialogue intérieur, pour faire taire le va et viens des pensées ou lui donner moins d'importance. Car les pensées qui reviennent en permanence nous empêchent parfois de nous endormir. Pour se détacher de vos pensées : R-E-S-P-I-R-E-Z ! Et ayez confiance :

Proverbe tibétain :

Si un problème à une solution, il n'y a pas de quoi s’inquiéter et l'avoir trop présent dans notre esprit.

S'il n' a pas de solution alors cela ne sert plus à rien de s’inquiéter et, trop y penser n'y changera rien.

 

Pratique de la respiration.

La respiration est un exercice simple à pratiquer. On peut le faire debout, assis ou allongé, au repos ou en marchant, et le temps que l'on souhaite de quelques secondes à quelques heures. Pour commencer, trois grandes respirations, plusieurs fois par jours suffisent. Lorsque vous commencez quelque chose d'important, lors de difficultés, pour mobiliser ou détendre votre corps, prenez 3 respirations profondes en mettant de l'énergie positive sur votre objectif. Quelque soit le moment ou la raison, c'est l'exercice le plus simple qui vous ramène à la conscience de votre corps, à vivre un instant de complétude durant lequel tout votre corps est rassemblé. Alors offrez-vous ce bonheur simple et surtout ressentez votre corps, les endroits où c'est fluide, ceux où ça bloque, les changements et les sensations, comme la chaleur ou les picotements. Ainsi vous consolidez le lien entre votre corps et votre esprit.

La respiration sollicite différentes parties du corps. En gonflant le ventre et en cherchant à faire descendre l'air le plus profondément dans les poumons, on pratique la respiration abdominale. Cette respiration a pour avantage de masser les organes et viscères par le déplacement du diaphragme, un muscle important du corps. La respiration ventrale est propice à la détente. Plus haut, en gonflant sa poitrine, on favorise le dégagement du plexus et des émotions. Enfin, quand l'air parvient dans les parties les plus hautes du buste, on libère ses épaules des tentions accumulées qui peuvent sortir par les clavicules (les clés du corps). Cette respiration sert aussi à se dynamiser quand elle est faite rapidement.

-> Lorsque l'on débute une séance de travail respiratoire, il est bon de commencer par observer sa respiration simplement sans chercher à l'influencer. Ensuite on peut alterner des moments de repos et de travail.

-> Lors de l'inspiration, on gonfle le ventre, les poumons puis les épaules et on expire dans le même ordre pour créer des vagues entre l'inspiration et l'expiration. Il est aussi possible à l'expiration de commencer par le haut du buste et terminer par le ventre. Indépendamment, nous pouvons focaliser notre attention sur l'une ou l'autre des parties du buste.

Les principales phases de la respiration sont l'inspiration et l'expiration. Si on ajoute à la fin de chacune d'elles un moment de suspension, cela permet d'obtenir une détente supplémentaire du corps lorsque l'on se relâche après ce moment de blocage. Quand on se concentre pour "bloquer" sa respiration, cela a aussi pour effet d'interrompre le flux des pensées. En jouant sur la durée de l'inspiration et de l'expiration on arrive à dynamiser son organisme si l'inspiration est plus longue ou le détendre si c'est l'expiration qui est plus longue.

Vous pouvez aller plus loin dans votre pratique de la respiration avec la cohérence cardiaque qui est une pratique respiratoire simplissime avec de nombreux bienfaits prouvés scientifiquement. Pour plus d'informations sur la cohérence cardiaque et découvrir les guides auditifs musicaux et sonores pour faciliter les bienfaits de la cohérence cardiaque, cliquez ici ! 

 2) Utiliser la méditation et la visualisation

Lorsque l'on cherche à s'endormir ou se ré-endormir en cas de réveil nocturne, la méditation et la visualisation sont aussi d'un grand secours. C'est une manière d'associer le corps et l'esprit dans la recherche de bien être. Dans nos sociétés occidentales, l'énergie du corps est bien souvent concentrée vers le haut car c'est notre mental qui est prédominent. Les technologies de l'information et les écrans qui se multiplient dans notre environnement favorisent aussi ce rassemblement d'énergie vers le haut du corps.

Afin de parvenir à s'apaiser pour s'endormir facilement, il est bon de rétablir ou de stimuler sa circulation énergétique et mettre en mouvement l'énergie qui reste bloquée dans certaines parties du corps. Pour cela, la visualisation est utile pour activer par l'intention les énergies subtiles. Même si l'on arrive pas à les ressentir dans un premier temps, le simple fait de les imaginer en mouvement participe à leur activation et leur mouvement.

Ce qui peut paraître paradoxal, c'est de focaliser son attention sur un point et de se détacher du résultat. En effet lorsque l'on arrive pas à s’endormir, il arrive que l'on aille se coucher avec une telle appréhension que cela amplifie la difficulté d'endormissement. Cela peut paraître difficile au premier abord mais c'est important de ne pas trop attendre de résultats. Le chemin vers une meilleure conscience de soi et de son corps n'est pas facile car le mental a tendance à ne pas vouloir lâcher prise et essaye de garder le contrôle à tout prix. Il demande à être rassuré car il n'est pas habitué à cet état de lâcher prise.

Notre mental est un mauvais maître mais un bon serviteur.

Lorsque nous cherchons à visualiser, notre mental est impliqué dans le processus grâce l'imagination. Il devient ainsi acteur de notre recherche de bien être. Notre mental n'est pas notre ennemi, bien au contraire, et chercher à s'y opposer frontalement ne fait que renforcer son contrôle.

Techniques de relaxation et de méditation

-> Installé confortablement en essayant de maintenir votre dos droit. Visualisez les flux d'énergie qui vous traversent comme des spirales de lumière. L'une descend du ciel et entre par le sommet de votre tête pour ressortir par votre sacrum. L'autre monte de la terre et entre par votre sacrum, elle vous traverse et ressort par le sommet du crâne. Imaginez-les qui dansent dans votre corps, elles vous purifient et vous détendent. Ces flux d'énergie cosmiques et telluriques nous traversent en permanence et nous pouvons nous y relier aussi souvent que nous le désirons afin d'améliorer notre bien être.

-> Un autre chemin pour vous détendre consiste à ressentir chaque partie de votre corps. En commençant par un pied, les os, les muscles, les nerfs et les tendons puis le sang qui circule. Ensuite l'autre pied et nous remontons petit à petit le long d'une jambe et la deuxième. Vient ensuite le bassin, le ventre, les viscères et les organes, le cou, les bras et la tête. Si vous ressentez des tensions dans différentes parties du corps et essayez de les détendre et respirez "dedans". Si certaines parties restent tendues, il est possible de les contracter puis lors d'une expiration de relâcher les tensions. Ainsi, en contractant et relâchant nos muscles, on parvient petit à petit à améliorer son ressenti du corps et agir sur les tensions.

-> Une autre technique intéressante consiste à effectuer un toilettage énergétique. On peut le pratiquer à n'importe quel moment. Il s'agit de libérer et faire sortir les énergies stagnantes ou celles qui sont en excès. En commençant par la tête et le crâne, on masse la boite crânienne et brosse les cheveux avec ses mains en direction de leurs extrémités. Ce faisant, on imagine que l'on se déleste des pensées qui nous envahissent et qui nous handicapent. Ensuite, on visualise que l'on extrait des oreilles les bruits, les sons dissonants, et toutes les paroles déplaisantes que l'on a pu entendre dans la journée, comme si on déroulait un ruban qui sortait de nos oreilles. Avec sa main en creux, on caresse les yeux pour extraire toutes les choses peu gracieuses que l'on a vu durant la journée, comme si on retirait l'écume d'un bouillon avec une louche. Comme pour les oreilles, on extrait les odeurs nauséabondes de nos narines et les paroles inappropriées de notre bouche. Ensuite on balaie la poitrine, de son centre vers les bras en imaginant les énergies ressortir par les mains. Puis du ventre et du bassin vers les jambes pour les faire sortir par les pieds. Attention à balayer dans un sens et ne pas faire de friction. En effet, lorsque que l'on balaie dans un seul mouvement on détend et évacue les énergies vers les sorties du corps. Alors que frictionner a pour effet d'éveiller l'énergie et de la dynamiser.

 

3) Ecouter de la musique

La musique est utilisée depuis la nuit des temps pour induire un état particulier chez les hommes. Elle agit sur le conscient, l'inconscient et sur les états émotionnels. Les vibrations sonores agissent sur la matière et possèdent une action sur les cellules du corps par résonance harmonique.

Voici un extrait de Corps à Coeur de l'album Fréquence 528,

une musique douce et planante aux bienfaits accentués par la Fréquence 528 Hz.

Comment utiliser la musique pour favoriser le sommeil ?

Le choix d'une musique adaptée à la détente et l'endormissement est personnel et diffère suivant les individus. L'offre en matière de musique est pléthorique de nos jours : comment choisir au milieu de toutes ces musiques ce qui nous convient le mieux? Les musiques classiques et les musiques du monde sont des domaines dans lesquels on trouve son bonheur. Bien souvent les instruments acoustiques, qui possèdent une vibration plus naturelle et chaleureuse, ont un effet thérapeutique supérieur aux instruments électroniques comme les synthétiseurs. Attention cependant aux différences de volumes sonores dans certains morceaux de classiques, aux tempos trop rapides et à certaines symphonies dont la puissance ne faciliterai pas l'endormissement. Essayez de vous endormir en écoutant La chevauchée des Walkyries, cela relève du défi !

C'est pareil dans les musiques du monde avec les morceaux populaires joués pour faire danser : le rythme est trop enjoué pour être relaxant.

L'écoute d'une musique douce, d'une berceuse ou d'une balade, aide à se détendre et ensuite à s'endormir. En baissant l'intensité de l'éclairage et en vous installant confortablement, vous pourrez préparer votre corps à s'endormir en facilitant la sécrétion des hormones appropriées. C'est aussi un moment privilégié pour être avec vous-même et vous autoriser à la vacuité, à ne rien faire si ce n'est d'écouter et de vibrer. Si vous arrivez à établir régulièrement votre rituel avant de vous endormir, votre esprit et votre corps se prépareront à l'avance au sommeil naturellement et simplement.

Quels sont les instruments qui vous font vibrer ?

Certains sont sensibles aux instruments à vent, d'autres aux cordes, frottées ou pincées. A chacun de choisir les sons qui le font vibrer suivant sa sensibilité. Comme tout le monde connait le piano et la guitare, nous aborderons plutôt des instruments et des styles de musique moins connus. Voici quelques exemples d'instruments et de musiques que je vous conseille pour leur pouvoir relaxant (Je les utilise dans les soins sonores ou/et dans les enregistrements sonores)

Instruments à vent

Parmi les instruments à vent, les flûtes traditionnelles sont très douces à l'oreille. La flûte de pan des Andes par exemple, ou la flûte amérindienne d'Amérique du Nord. Le musicien de la tribu Navajo Carlos Nakaï est un des meilleurs joueurs de cet instrument qu'il utilise souvent seul et sans artifices. Chez les bergers, la flûte est utilisée pour communiquer avec les animaux, comme chez les peuls africains qui jouent une flûte traversière appelée fulé en Afrique de l'Ouest. D'Europe centrale au Caucase, il existe de magnifiques enregistrements de flûte traditionnelle. Le duduk (d'Arménie) offre un son planant et sensible. Dans des registres sonores différents, en Asie, le bansuri indien a de nombreuses vertus apaisantes, tout comme les flutes traditionnelles de chine ou du japon avec par exemple le shakuachi qui offre des répertoires méditatifs très appropriés pour la relaxation.

Harpes

La famille des harpes nous amène aussi vers une musique très pure et très céleste. On ne peut en faire ici un inventaire complet, cependant quelques styles musicaux sont à recommander. La harpe celtique, et la harpe africaine appelée kora. Les répertoires de musique celtique sont très riches et accompagnent souvent de magnifiques chansons. C'est la musique des bardes, elle est encore très pratiquée en Irlande et en Bretagne et porte en elle toute une histoire et un pouvoir guérisseur très puissant. Il en est de même pour la kora en Afrique de l'ouest, vous trouverez plus d'informations ici : https://desmusiquespourguerir.com/la-kora-linstrument-du-griot/

Voici un morceau de kora joué par Loic Defert et enregistré en vue de faciliter la relaxation et le sommeil.

Instruments à cordes frottées

Dans la famille des instruments à cordes, le violoncelle et le violon possèdent le pouvoir de faire vibrer les auditeurs jusqu'au plus profond de leur être. Ils sont présents sur les albums voyage sonore 432, fréquence 741 et fréquence 528.

Plus d'information sur ces albums :

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

 

Autres instruments à corde

N'oublions pas la sitar indienne, le n'goni des chasseurs d'Afrique de l'ouest, le luth arabe, le saz turque, et tellement d'autres instruments merveilleux qui gagnent à être connus et qui nous font rêver...

L'accordéon

L'accordéon est particulièrement recommandé pour travailler la respiration car son soufflet en se gonflant et se vidant régulièrement offre la possibilité d'accompagner la respiration et de pratiquer la cohérence cardiaque de manière instinctive. Vous trouverez plus d'information en cliquant ici !

Albums pour pratiquer la cohérence cardiaque avec le souffle de l'accordéon:

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Albums également intéressants pour le sommeil et la détente

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

D'autres instruments peu connus

Il convient de donner une place à tous les instruments insolites qui m'accompagnent dans beaucoup de mes projets, mes soins et voyages sonores. Le kalimba, les diapasons, les bols tibétains et les carillons koshi. Il existe de nombreux instruments qui apportent d'excellentes vibrations et qui sont faciles d'accès. Pourquoi ne pas se mettre à jouer soi même sa propre musique de relaxation et la partager avec d'autres. Tout comme il arrive à mon ami Loic Defert de s'endormir en jouant de la kora, il m'arrive de m'endormir en jouant de la kalimba...

Albums contenant ces instruments

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

La voix

Enfin, le dernier instrument, le plus magistral, est la voix humaine qui ne connait aucune limite. Il existe chez tous les peuples, de nombreuses chansons, berceuses qui sont idéales pour s'endormir paisiblement. Et, dans chaque culture, une multitude de chants sacrés et mantras, présents dans la musique indienne, soufies et gnawa d'Afrique du Nord, les chants tibétains et amérindiens... Les chants sacrés possèdent des hauts potentiels vibratoires et des vertus curatives très puissantes... A écouter sans modération!

En vous inscrivant sur le blog, vous recevrez 10 minutes du Concerto Vibratoire, qui, dans son intégralité, est construit pour entrainer un changement d'énergie : cet album a déjà fait s'endormir beaucoup de personnes qui ont retrouvé le sommeil !

Bonne écoute et bonne nuit...


 Quel bruit blanc pour le sommeil?

Le besoin vital de la majorité d'entre nous durant la période hivernale, c'est de se reposer, rassembler ses énergies, explorer son intériorité, préparer les graines qui donneront les fruits de demain. Et pour cela il est nécessaire de bien dormir, afin de favoriser la détente et la récupération de l'organisme. Pourtant,  1/3 des personnes luttent toute l'année pour obtenir un sommeil efficace et récupérateur, et pour s'endormir rapidement. Ce besoin de sommeil est crucial car il permet d'évacuer le stress  et la charge mentale accumulée dans la journée. Le sommeil donne un nouveau souffle pour avoir les ressources nécessaires afin d'accueillir le lendemain bon pied-bon oeil!

Alors nous sommes-nous assez reposés ?

Dormons-nous d'un sommeil régénérateur ?

Si nous avons du mal à nous lever le matin, c'est déjà le premier signe que l'on a besoin de dormir plus ou mieux. Il arrive que dès le réveil on ressente la fatigue sur nos épaules, et ce même si on se couche tôt. Au fur et à mesure, il y a tellement de fatigue accumulée que l'organisme n'arrive plus à se remettre d'aplomb. Avons-nous un qualité réparatrice du sommeil suffisante dans ce cas?

Avons nous un sommeil de qualité, avec un repos véritable durant lequel notre organisme se ressource ?

1) Le sommeil, ce trésor

2) Choisir le bon bruit blanc

3) Cohérence cardiaque et bruits blancs naturels

Dans certains cas même si nous sommes couchés au lit, les tensions qui parcourent notre corps nous empêchent de véritablement pouvoir nous détendre et donc de se remplir d'énergie. Les sources de stress sont nombreuses et constantes dans notre société. Les difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours, personnelle et professionnelle sont telles qu'il est parfois difficile de s'extraire de ce magma afin de se donner le temps de respirer.

Pourtant, respirer et prendre soin de soi, pour se respecter et intégrer les cycles de la nature, permet de retrouver l'harmonie dans sa vie. Comme les arbres, ou les animaux, entrer dans la période d'hiver, de reflux des énergies vers les racines, de retrait et d'hibernation, c'est pouvoir concentrer toute sa puissance créatrice avant de l'extérioriser avec le printemps. Comme le bourgeon, qui contient tous les potentiels à venir et qui concentre la force à mesure que la sève monte et attend le moment propice avant d'éclore. Symboliquement, le sommeil est relié à l'hiver. Force concentrée,  sommeil, et repos, lié à l'énergie de l'hiver ont pour objectif de nous offrir un bon renouveau de printemps intérieur. Les aborigènes d'Australie accordent une très grande importance au rêve : Le sommeil et le rêve, pour eux, sont des guides. Le rêve est cette partie de nous et de notre imaginaire que l'on ne peut pas contrôler mais dans laquelle se passent des choses essentielles et fondamentales. La visualisation et la respiration sont des pistes qui nous permettent d’accéder à ces univers. Une autre est le bruit blanc que l'on peut écouter pour s'endormir...

1) Le sommeil, ce trésor.

Le sommeil bien qu'étudié abondamment, reste mystérieux à de nombreux égards pour beaucoup de scientifiques.
Il est saisissant de constater qu'un tiers des français souffrent soit d'un manque, soit d'une mauvaise qualité de sommeil. Pourtant c'est quelque chose de fondamental car c'est l'activité que nous pratiquons le plus, soit près d'un tiers de notre vie en moyenne.

Lorsque nous dormons, nous traversons plusieurs phases de sommeil :

  1. L'endormissement, moment durant lequel notre respiration ralentit et nos muscles se relâchent.
  2. Le sommeil lent léger, qui représente prêt de la moitié du temps de sommeil. Durant cette phase, on peut être réveillé facilement.
  3. Le sommeil lent profond, qui équivaut à près d'un quart du temps de sommeil. Le sommeil lent profond est la phase qui permet de récupérer de sa fatigue physique. Le cerveau réduit son activité et produit des ondes plus lentes. Dans cette phase, on est difficile à réveiller.
  4. Le sommeil paradoxal, c'est le moment durant lequel on rêve le plus intensément. Notre cerveau est actif et nous faisons beaucoup de mouvements oculaires, même si notre corps est inerte. C'est pour cela qu'il est appelé "sommeil paradoxal", car repos et activités se déroulent lors de la même phase.

Si la quantité de sommeil est importante, la qualité de notre sommeil l'est tout autant, voir plus! Son rôle est primordial pour l'équilibre physique et psychique, et pour l'état de santé en général. Lors de la période de sommeil, certaines fonctions du corps sont mises en veille, tandis que d'autres sont actives. Le sommeil joue un rôle de régulateur au niveau hormonal, cellulaire et cérébral, et participe au bon fonctionnement des défenses immunitaires. Le corps met à profit ces moments de ressourcement pour assurer notre bien-être et notre santé.

Afin de ne pas bloquer la production de mélatonine qui est l'hormone du sommeil permettant un bon endormissement, il est recommandé de ne pas s'exposer aux écrans le soir avant de s'endormir et de se réveiller avec une lumière douce progressivement. Il est démontré que les appareils technologiques auxquels nous nous exposons en permanence ont un impact sur la qualité de notre sommeil car ils sollicitent excessivement le cerveau, qui, de fait, restera plus actifs alors qu'il a besoin de réduire son activité afin de trouver un sommeil de qualité et réparateur.

Des outils ont été développés pour favoriser le sommeil, l'endormissement et le repos. Parmi ceci, nous trouvons ce qu'on appelle le bruit blanc.

2) Choisir le bon bruit blanc

Tout comme la lumière blanche, qui comprend toutes les fréquences lumineuses, le bruit blanc est un bruit composé de sons de toutes les fréquences.

Le bruit blanc est l'équivalent de la couleur blanche qui allie toutes les couleurs du spectre. On peut le créer en superposant les fréquences auditives, ce qui permet de produire un bruit uniforme. 

Le bruit blanc stimule les récepteurs de l'oreille : Un large spectre de fréquence vient stimuler l'oreille. L'oreille est d'ailleurs le seul organe qui reste "actif" lors de la période de sommeil, afin d'assurer la survie lors de la venue d'un danger. Par la stimulation de l'oreille par un bruit blanc, les récepteurs sont saturés et finissent par ne plus entendre les autres bruits. C'est la raison pour laquelle le bruit blanc est utilisé pour le traitement des acouphènes, et pour couvrir d'autres bruits extérieures parasites. Le bruit blanc agit comme un masque qui cache les autres bruits à notre système auditif.

Il existe différents type de bruits blancs, certains plus agréables et bienfaisant que d'autres :

Bruits blancs générés et non structurés : A éviter ?

  • Certains sont créés artificiellement, des appareils générateurs de bruit blanc sont accessibles dans le commerce. Mais on trouve les mêmes effets avec différents bruits générés par des appareils mécaniques ou électriques. Par exemple le bruit d'un aspirateur ou d'une lave-vaisselle, même si cela peut paraître incongru de l'utiliser pour favoriser le sommeil. Le bruit d'un téléviseur qui ne reçoit aucune chaine, avec ce qu'on appelle la neige à l'écran, fait aussi partie des bruits blancs. Le bruit d'un train, d'une voiture sont aussi de ce type. Ils peuvent nous bercer lors d'un trajet (sauf si l'on conduit bien sûr). Celui d'un ventilateur ou d'un climatiseur procure aussi quelque chose de similaire, ce sont des sons constants, fréquentiellement plein et... monotones. 

IMPORTANT ! Si vous lisez régulièrement mon blog et si vous êtes abonné, vous connaissez mon attachement au naturel : instruments naturels (acoustiques), sons naturels... Pour ce qui est du bruit blanc, je préfère également les bruits blancs... naturels. Ces bruits blancs naturels sont présentés juste après. Concernant les bruits blancs générés artificiellement, ils sont efficaces pour le sommeil, en effet. Cela dit lorsqu'on voit la façon dont réagissent les jeunes enfants à l'écoute d'un aspirateur, d'un bruit de moteur ou d'une perceuse, il est peut être nécessaire de s'interroger. L'oreille humaine a été conçu pour entendre la nature, et les bruits blancs naturels de la nature (vent, vagues...), mais sommes nous équipés pour entendre longtemps et à répétition des bruits blancs générés artificiellement? La voix du juste milieu est peut-être la plus sage...

A ce sujet, un article publié dans la revue JAMA Otolaryngology remet en question les bruits blancs générés artificiellement. Des neuroscientifiques de l'Université de Californie à San Francisco et le Dr Mouna Attarha, chercheuse spécialisée dans le fonctionnement cérébral- se sont intéressés à l'exposition au bruit blanc. Le Dr Attarha nous dit ceci "Au cours des 50 dernières années, les scientifiques du cerveau ont beaucoup appris sur la plasticité cérébrale, notamment sur comment les intrants sensoriels peuvent changer chimiquement, structurellement et fonctionnellement le cerveau". Elle partage que contre les acouphènes, "les thérapies sonores utilisant un bruit blanc non structuré doivent être évitées" et remplacées par "des thérapies alternatives entraînant des changements plastiques positifs et adaptatifs".

Cet article publié dans la revue JAMA confirme le pouvoir et l'intérêt des fréquences sur le cerveau, et confirme la nécessité de trouver des portes d'entrées auditives naturelles et bienfaisantes, comme la musique, comme les bruits blancs naturels, pour le bien-être.

Bruits blancs naturels : conseillés !

  • Les bruits naturels sont très efficaces pour favoriser le sommeil. Celui du feu dans l'âtre ou dans un poêle, le vent dans les cimes, celui d'une cascade, d'un torrent, le flux et le reflux des vagues sur le sable, ou celui de la pluie favorisent la relaxation et aussi l'imaginaire, en toute sécurité. D'ailleurs ils sont utilisés dans bon nombre de musiques de relaxation et d'ambiance afin d'aider à se détendre.
  • Différents instruments de musique peuvent aussi générer des sons qui induisent cet état de relaxation et de détente. Parmi ceux-ci, les hochets et maracas et autres bâtons de pluie et arbres de pluie. Ce n'est pas pour rien que les chamans de diverses parties du monde accompagnent leurs chants et psalmodies avec hochets, maracas ou machikoué. Le hochet est d'ailleurs un des premiers instruments que l'on donne aux bébés pour jouer...
  • Le son du soufflet de l'accordéon est un bruit blanc "naturel et structuré". Il est utilisé pour faciliter la cohérence cardiaque en indiquant les phases d'inspiration et d'expiration afin de se synchroniser intuitivement.
  • Enfin, les animaux peuvent nous offrir des sons aux effets relaxant. Le chant des oiseaux évidement, même lorsqu'ils sont réunis comme les étourneaux générant un bruit continu. Enfin, le ronronnement du chat possède des pouvoirs insoupçonnés qui ont des vertus thérapeutiques reconnues : la ronronthérapie.

Le principe du bruit blanc est connu depuis de nombreuses années, il a été utilisé pour favoriser le sommeil des bébés et pour les calmer avec succès. Dans certains hôpitaux, il a été mis en place des générateurs de bruit blanc pour permettre aux patients de trouver le sommeil malgré les autres bruits environnants. Compte tenu de certaines études, soyons attentifs à une exposition limitée dans le temps pour ce qui concernent les "bruits blancs générés et non structurés." Préférons des bruits blancs naturels...

D'un certain point de vue, le bruit blanc agit de manière hypnotique, il aide à faire abstraction des autres bruits érigeant comme une barrière sonore. Ainsi il aide à se relaxer, se détendre et entrer dans une bulle pour s'endormir. C'est pourquoi il est tant utilisé pour favoriser l'endormissement.

Ces bruits agissent sur les ondes cérébrales, permettant de les amplifier et de les moduler et ainsi favoriser la qualité du sommeil et son pouvoir régénérateur. Cependant, même si le bruit blanc a un effet positif sur l'endormissement, il ne règle pas tous les problèmes d'insomnies, qui ont souvent des raisons profondes sur lesquelles il est important de se pencher. En tout cas, le bruit blanc naturel est une solution bénéfique pour la santé et sans effets secondaires à l'inverse des somnifères. En favorisant la relaxation et captant l'attention, le bruit blanc naturel et structuré permet de faire émerger l'inconscient... C'est un chemin confortable vers un sommeil de qualité.

Bruit blanc naturel et respiration

Si on associe le bruit blanc avec des techniques de respiration et de relaxation, on obtient un outil vraiment efficace pour accéder à un véritable état de détente doublé d'un travail en profondeur et en douceur. 

Deux moyens sont très intéressants dans la synergie RESPIRATION/BRUIT BLANC NATUREL :

  1. L'ondoline
  2. La cohérence cardiaque par guides respiratoires auditifs.

Le bruit blanc naturel que tout le monde possède est le son de sa respiration ! Un outil formidable pour l'amplifier et en tirer tous les bénéfices est l'ondoline. Une volute qui se place devant la bouche à une extrémité et sur l'oreille à l'autre extrémité : comme un grand coquillage qui amplifie le son de notre respiration.

En plus des bienfaits de la respiration, découvrez ceux de l'ondoline présentés dans cet article : ici.

Que penseriez-vous d'essayer une nouvelle synergie bienfaisante : RESPIRATION + BRUIT BLANC NATUREL + ONDOLINE + COHÉRENCE CARDIAQUE

Imaginez-vous respirez à la fois avec l'ondoline et à la fois en cohérence cardiaque... C'est une manière d'être encore davantage dans son son, dans sa propre respiration, de se sentir encore plus connecter à son souffle. Très agréable, et berçant.

Pour cela voici en détail les albums que j'ai réalisé pour pratiquer la cohérence cardiaque en utilisant le souffle de l'accordéon : un bruit blanc naturel, structuré, dans la temporalité de la cohérence cardiaque.

3) Cohérence cardiaque et bruits blancs naturels

Dans chacun des six albums dédiés à la cohérence cardiaque qui sont présentés ci-dessous, des bruits blancs naturels et structurés sont présents. Chacun de ces disques possède son univers sonore et ses particularités pour répondre aux différents besoins, moments et situations de la pratique.
Ils sont utilisés de manière individuelle, en groupe, pour le bien être personnel, en accompagnement d'un soin, lors d'une pratique. Ses guides respiratoires auditifs sont aussi intéressants en amont de la rencontre, pour harmoniser un groupe, pendant ou après pour un moment de recentrage ou de détente. 

Voici les différents albums contenant des bruits blancs naturels et bienfaisants :

Album Cœur symphonique

Le premier album dédié à la cohérence cardiaque présente 13 univers sonores différents que l'on peut écouter pour se relaxer simplement ou pour pratiquer la cohérence cardiaque. C'est une invitation à se connecter au sons de la nature, du tambour et de l'accordéon, mais aussi des nombreux autres instruments présents sur ce disque qui lui donne sa riche palette d'univers sonores (bols tibétains, diapasons thérapeutiques, carillons, machikoué, voix et chant diphonique).
Vous y trouverez de nombreux bruits blancs naturels, comme par exemple le son du soufflet de l'accordéon qui donne le tempo de la respiration pour pratiquer la cohérence cardiaque, mais aussi le son de l'eau qui coule, etc...
Chaque atmosphère qui émane de ce disque vous permettra de ressentir une véritable reconnexion à vous même par votre respiration, vos émotions et vos perceptions. Au fur et à mesure de votre exploration sonore, vous atteindrez un niveau de détente et de centrage, une plus grande concentration et ouverture. Sommeil et régénération garantie!

Si vous souhaitez plus d'informations sur cet album, et découvrir le miracle des fréquences sacrées, cliquez icihttps://desmusiquespourguerir.com/coeur-symphonique-bienfaits-de-la-coherence-cardiaque-et-de-la-musique/

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

>

Album Cœur symphonique 432

Voilà un album complémentaire de cœur symphonique. Toujours dédié à la cohérence cardiaque et à
la relaxation, cet album permet de pratiquer les 3 respirations de base de la cohérence cardiaque :
5-5, 5 secondes d'inspiration et 5 d'expiration qui amène à s'harmoniser.
6-4, 6 secondes d'inspiration et 4 d'expiration pour se dynamiser.
4-6, 4 secondes d'inspiration et 6 d'expiration afin de se relaxer profondément.
L'accordage au La 432 Hz favorise l'ancrage et l'apaisement, car il est correspond à la fréquence du
cœur. Les techniques utilisées lors de l'enregistrement permettent aux hémisphères cérébraux de s'équilibrer.
Le souffle de l'accordéon est toujours le fil directeur qui guide les phases d'inspiration et d'expiration. D'autres bruits blancs naturels comme le chant des oiseaux, les sons de l'eau, y sont présents et complètent les paysages sonores. Les instruments qui accompagnent l'accordéon sur cet album ont été choisis pour la douceur ou l'aspect cristallin de leur sonorités et amènent l'auditeur à se ressourcer dans la paix et la sérénité.

Si vous souhaitez plus d'informations sur cet album et découvrir la cohérence cardiaque en douceur, cliquez ici.

https://desmusiquespourguerir.com/coeur-symphonique-432/

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

>

>
Album Caresse

Un album différent car il est composé principalement de bruit blanc naturel et des fréquences sacrées. L'aspect thérapeutique des fréquences sonores est mis en avant par rapport à l'aspect mélodique de la musique.
Le soufflet de l'accordéon sert toujours de guide pour la respiration. Ce qui est original c'est le ronronnement du chat qui est utilisé comme bruit blanc naturel (dans le tempo de la cohérence cardiaque) et qui apporte une sensation de confort et de bien-être : la ronronthérapie. Chaque plage est dédiée à une fréquence sacrée.
L'addition de ces 3 éléments donne à cet album toute sa richesse. Son véritable pouvoir est de favoriser le lâcher prise, la détente et le sommeil.

 

Si vous souhaitez plus d'informations sur cet album et découvrir les effets des fréquences sacrées, cliquez ici.

https://desmusiquespourguerir.com/coherence-cardiaque-ronrontherapie/

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

>

Album Métamorphose

Dans cet album, nous retrouvons le soufflet de l'accordéon comme bruit blanc naturel et guide pour pratiquer la cohérence cardiaque en rythmant sa respiration. Les fréquences sacrées sont aussi présentes pour accompagner par leur vibration l'auditeur et soutenir sa transmutation. Cet album est un album sonore, il n'y a pas d'instruments. Les sons des 4 éléments se joignent aux fréquences sacrées pour une sensation colorée, douce et joyeuse. La combinaison et l'agencement de ces sonorités est la base de cette véritable alchimie.

 

Si vous souhaitez plus d'informations sur cet album et vous métamorphoser dans la douceur, cliquez ici.

https://desmusiquespourguerir.com/coherence-cardiaque-metamorphose/

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé>

Album amplitude

Le premier album dédié à la pratique de la cohérence cardiaque adapté à chaque moment important de la journée. On se laisse guider par la voix douce et mélodieuse d'Armelle Tréguier et par l'accompagnement musical d'Anthony Doux à l'accordéon et de Dimitri Artemenko au violon.
La mélodie de la musique crée comme un cocon, et le rythme des instruments accompagne la respiration qui trouve naturellement une régularité dans l'inspiration et l'expiration.
C'est de cette régularité dans la respiration que s'installe la cohérence cardiaque et ses bienfaits. On peut donc pratiquer cela chez soi, dans les transports en commun ou au bureau dès que l'on en ressent le besoin. La pratique de cette respiration 5 minutes 3 fois par jours suffit à obtenir des résultats notables très rapidement.

Si vous souhaitez plus d'informations sur cet album pour respirer avec amplitude, cliquez ici.

https://desmusiquespourguerir.com/besoin-de-changer-denergie-respirez-avec-amplitude/

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé>

->

Album cohérence kid music

Sixième album dédié à la cohérence cardiaque, celui-ci s’adresse aux enfants (et à leurs accompagnants) afin de leur faire découvrir l’importance de la respiration, et d’encourager leur expression, leur autonomie et leur créativité.
Ce projet voit le jour en collaboration avec le Dr David O’Hare. Son aiguillage chaleureux et professionnel a contribué à la réalisation musicale pertinente et subtile de 22 respiroutines du livre COHÉRENCE KID. (Editions Thierry Souccar)

COHÉRENCE KID MUSIC offre la possibilité de jouer à respirer avec les respiroutines. En suivant les saynètes, en mimant les mouvements proposés, en imitant un chef d’orchestre, en s’imaginant être un papillon, en fermant les yeux, les enfants se laissent guider aux sons de l’accordéon, du kigonki, du chant, du talking drum, du tambour, du piano, des cuivres, de la flûte coulissante, de la kalimba…

Si vous souhaitez plus d'informations sur cet album et sur le livre Cohérence kid, cliquez ici.

https://desmusiquespourguerir.com/album-coherence-kid-music/

https://desmusiquespourguerir.com/guide-pedagogique-de-coherence-kid-music/

Pour commander cet album, cliquez ici : support CD ou support dématérialisé

 

"La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, et vous aurez vécu si vous avez aimé." Alfred de Musset.

En vous inscrivant sur le blog, vous recevrez des musiques gratuites et informations musicales et sensorielles adaptées à votre bien-être. A bientôt!

Retrouver le sommeil naturellement, sans effets secondaires

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. » Jacques Brel 

  1. Du “Mal Dormir” au “Mal-être” : l’ampleur du problèmeinsomnie
  2. Le sommeil en quelques chiffres
  3. Les vertus du sommeil
  4. Solutions sonores : du Toning aux soins sonores

“Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie de venir s’y nicher, ainsi elle en aura toujours la nostalgie quand elle partira vagabonder ailleurs.” Bernard Werber, le 6ème sommeil.

  1. Du “Mal dormir” au “Mal-être” : l’ampleur du problème

troubles du sommeil

Toutes les enquêtes sur le sujet corroborent et nous montrent à quel point les troubles du sommeil sont répandus. Une personne sur trois dit “Mal Dormir” et souffre de troubles du sommeil au moins trois nuits par semaine. Une personne sur cinq est touchée par l’insomnie chronique. D’après une étude épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire publiée en 2012, les femmes sont plus concernées que les hommes et les troubles augmentent avec l’âge. Quant aux moins de 25 ans, ils sont aussi confrontés à ce nouveau fléau du siècle, car leurs nuits sont de plus en plus courtes : les “accrocs d’Internet et les réseaux sociaux” ne dorment en moyenne que 5h40 par nuit.

Le “Mal Dormir” va de la difficulté à s’endormir, à se rendormir, à des crises d’insomnies récurrentes. Et pour un français sur cinq, les troubles du sommeil ont des répercussions dans la journée : fatigue, somnolence, manque d’attention, manque de concentration, irritabilité, inefficacité, etc.

J’ai appris récemment qu’une de mes connaissances proches prenaient des anxiolytiques depuis 30 ans! Ce n’est pas tant qu’elle se fasse aider qui m’a surpris, mais le fait qu’elle n’avait pas osé en parler plus tôt. J’ai réalisé que les troubles du sommeil sont cachés par culpabilité, honte ou déni quelques fois,  ou carrément passés sous silence! Mais aujourd’hui, on sait que les somnifères, anxiolytiques et tranquilisants ont des effets secondaires sérieux, voire très sérieux…On sait également que le manque de sommeil a un impact sur la santé qui va de la prise de poids au diabète. Le “mal dormir” affecte l’état psychologique et émotionnel allant du stress à la dépressions.

Problèmes de Sommeil

2. Le sommeil en quelques chiffres

Pb de sommeil

Nous passons 1/12 ème de notre vie à rêver! Le sommeil occupe 1/3 de notre vie! Il est donc important de comprendre les différentes phase de celui-ci. Le cycle du sommeil est divisé en différentes phases :

  • l’endormissement
  • le sommeil lent léger
  • le sommeil lent profond
  • le sommeil paradoxal qui termine le cycle

De 3 à 5 cycles d’environ 90 minutes se succèdent pendant la nuit. En début de nuit, on trouvera une majorité de stade lent profond et en fin de nuit, une majorité de stade paradoxal.

Le sommeil lent léger représente 50 % du temps du sommeil total.

Le sommeil lent profond est une phase importante car tout l’organisme est au repos, c’est le moment où l’organisme récupère de la fatigue accumulée. Il représente environ 20% du sommeil total.

Le sommeil paradoxal représente environ 25% du temps de sommeil total. Cette phase est appelée “paradoxal” car c’est une phase où l’individu présente en même temps des signes de sommeil très profond et des signes d’éveil : C’est la phase où le corps est le plus détendu, le coeur est ralenti, la température baisse, et pourtant c’est dans cette phase que le cerveau fonctionne le plus vite.

3. Les vertus du sommeil

Dormir est essentiel pour notre organisme ! Essentiel pour recharger les batteries et consolider la mémoire!

  •  “La nuit porte conseil” : le cerveau travaille la nuit et continue à résoudre les problèmes de la journée.
  • Le sommeil favorise la ligne ou du moins peut éviter de prendre du poids. Le manque de sommeil augmente la production de la ghréline, une hormone qui stimule l’appétit.
  • Le sommeil favorise l’apprentissage!Insomnies
  • Le sommeil diminue les risques d’accident de la route.
  • Le sommeil renforce le système immunitaire.
  • Le sommeil favorise une sexualité épanouie. Des recherches démontrent que les hommes qui dorment moins de six heures par nuit ont moins de testostérone.
  • Le sommeil aide à gérer le stress et l’anxiété et favorise la bonne humeur.
  • Le sommeil augmente le seuil de douleur. Dans une étude de 2012 du journal Sleep, un groupe de personne qui dormait en moyenne 9 heures par nuit pouvait soutenir la douleur jusqu’à 25 % plus longtemps que le groupe de personne qui dormait en moyenne 7 heures par nuit.

Sommeil

4. Solutions sonores : du Toning aux soins sonores

Nombreux sont les outils sonores naturels qui aide au retour vers le sommeil. J’en citerai ici seulement deux. En musicothérapie active, il y a par exemple le Toning qui a des effets tout à fait intéressant. Et en musicothérapie passive, il y a par exemple les soins sonores.

images-5

Le toning est une pratique sonore où la personne est active. On fredonne sur une seule note, en utilisant une voyelle ou alors en étant bouche fermée. L’idée est que, en tenant le plus longtemps possible la note, cela laisse le temps au corps de rentrer en résonance, de s’apaiser et de lâcher prise. Sans s’en apercevoir on gagne une respiration de plus en plus ample. Les vibrations créent un massage du corps en restant concentrée endroits par endroits. Cela amène un état de relaxation à la fois physique, émotionnel et mental.

A essayer pendant 5 minutes avant de se coucher, ou alors toute la journée. L’avantage de cette technique est qu’elle est discrète et qu’elle peut se pratiquer même dans le métro!

Avec le Dodow ou avec les albums pour pratiquer la cohérence cardiaque, retrouver le sommeil en 5 minutes ! Plus d’infos ici. Si c’est l’heure d’aller vous coucher, essayez maintenant :

  • La ronronthérapie (en synergie avec la cohérence cardiaque et les fréquences sacrées)

Bercé par le ronron du chat, tel une caresse… Accueillez les vertus du ronronnement, des fréquences sacrées et de la cohérence cardiaque : un cocktail bien-être sans effets secondaires… pour une qualité de sommeil nouvelle et profonde!

images-5

Le soin sonore, sorte de massage par les sons et la musique, tel un véritable cocon sonore, sécurise, apaise et harmonise. Au coeur d’instruments aux multiples sonorités, le corps physique, les émotions et le mental entrent en vibration. Libérant les tensions, tout en stimulant le cerveau, il amène ce dernier à se détendre, à baisser en fréquences. Le cerveau traverse ainsi les premières étapes cérébrales du sommeil au niveau des ondes cérébrales. Le voyage sonore ouvre les portes qui mènent à l’inconscient et au sommeil…

« C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. »

Paulo Coelho, l’Alchimiste  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour un repos en groupe : La sieste musicale
Les vertus de la sieste et du voyage sonore en complément : être reposé, détendu, avoir les idées claires et repartir de bon pied! 
Les siestes musicales fleurissent en France dans les lieux de bien-être :)

Seriez-vous prêt à vous faire accompagner par la musique pour retrouver le sommeil? Comment cela pourrait se faire à votre avis?

Merci de partager votre réponse dans les commentaires.