10 informations surprenantes sur le sommeil

Méprisé et considéré quelques fois comme inutile, voir comme une perte de temps et de rendement, le sommeil aujourd’hui inspire et intrigue de plus en plus les scientifiques. Pourquoi Dame Nature nous invite à passer 1/3 de notre temps à dormir? Et en moyenne 6 années d’une vie à rêver?

Qu’allons-nous découvrir ou re-découvrir dans les années à venir au sujet du sommeil? Nul doute que les implications médicales et sociétales sont grandes, mais sommes-nous prêts à reconsidérer le sommeil, à le comprendre et à récolter ses bienfaits?

L’univers du sommeil, comme dans Le 6ième Sommeil de Bernard Werber, est un miroir de soi à explorer pour vivre pleinement notre propre liberté et santé.

“Le Sommeil, le Rêve et l’Extase sont les trois portes ouvertes sur l’Au-delà, d’où nous vient la science de l’âme et l’art de la divination.” Edouard Shuré

 

Voici 10 informations surprenantes et insolites sur le sommeil !

1 ) Manque de sommeil = testicules plus petites

“Les hommes qui dorment cinq heures par nuit ont des testicules beaucoup plus petites que ceux qui dorment sept heures ou plus.” signale le Dr Walker, spécialiste du sommeil. Il nous informe, avec humour, que le manque répété de sommeil chez les hommes (4 à 5 heures par nuit) entraine une diminution de la testostérone. De même chez les femmes, avec une diminution d’oestrogène. Le manque de sommeil influence notre système reproductif et notre énergie !

2) Le sommeil influence l’ensemble du corps

“Il n’existe aucun organe majeur, ni aucune fonction cérébrale que le sommeil ne contribue à optimiser (ni que son manque ne dégrade)”. Dr. Matthew Walker, Pourquoi dormons nous, p.17

Neuroscientifique spécialiste du sommeil, Matthew Walker partage toutes ses découvertes sur le sommeil dans son best-seller Pourquoi nous dormons.

Pour le Dr Walker, le sommeil est notre système de survie, c’est un cadeau fondamentale de la nature pour être en bonne santé. C’est dire si le sommeil est une clé essentiel d’une vie épanouie ! Car le sommeil impacte l’apprentissage, la mémoire, le système immunitaire et aussi le code génétique ! Un manque de sommeil accélère le vieillissement du corps et du cerveau.

3) Dormir après et avant !

Nous le savons, dormir après une journée d’apprentissage aide à mémoriser, à se souvenir, à intégrer. Mais, il est tout aussi important de dormir AVANT d’assimiler de nouvelles informations. D’où l’utilité de la sieste, de la pratique 3 fois par jour de la cohérence cardiaque, de techniques de respirations, de méditations, de soins sonores, qui ouvrent la porte aux changements via de nouvelles assimilations rendues possibles par ce temps de régénération.

Vous cherchez une information, une réponse à une situation, commencez par vous reposer quelques minutes …

L’hippocampe, après une bonne nuit de sommeil, a la capacité de mémoriser efficacement de nouvelles expériences. Dans le cas contraire, sans sommeil, les nouveaux fichiers qui pourraient entrer dans cette boite de réception de mémoire sont rejetés!

4) 11 jours et 25 minutes

Le record de temps passé sans dormir est de 11 jours et 25 minutes! Ce record, qui date de 1964, est détenu par Randy Gardner. Alors qu’il était lycéen, il a passé 264 heures sans dormir dans le cadre d’un projet scientifique. On ne sait comment il a tenu ces 11 jours sans dormir et dans quelles conditions il a vécu cette expérience, mais lorsqu’on lui a demandé s’il le referait, Randy Garner a catégoriquement répondu par un “NON” ferme et retentissant !!

5) 2 expériences mondiales chaque année sur l’impact du sommeil

2 fois par an, nous changeons d’heure. Une heure de plus, une heure de moins… On gagne ou bien on perd : une heure de sommeil…Cette expérience mondiale est réalisée deux fois par an sur 1,6 milliard de personnes dans 70 pays ! Un changement d’habitude brutal qui agit sur le nombres de crises cardiaques ! Le nombre de crises cardiaques augmente au passage à l’heure d’été, lorsque nous perdons 1 heure de sommeil. À l’inverse, le nombre de crises cardiaques diminue lorsque nous passons à l’heure d’hiver et que nous gagnons 1h de sommeil. Le Dr Walker nous informe que les pourcentages sont quasiment identiques en nombre de crises cardiaque en plus ou en moins : presque 25 % !!!!

 21 % de crises cardiaques en moins, lorsqu’on dort une heure en plus (le lendemain du passage à l’heure d’hiver)

24 % de crises cardiaques en plus, le lendemain du passage à l’heure d’été, lorsqu’on dort une heure en moins. !

Cette heure de sommeil en plus et en moins influence aussi le nombre d’accidents de la route et de suicide…


6) 7 minutes pour s’endormir

En moyenne, une personne s’endort en sept minutes seulement. Si vous passez régulièrement plus de 7 minutes à essayer de vous endormir, essayez la pratique douce de la cohérence cardiaque. Voici un guide auditif de l’album Coeur Symphonique pour vous initier à la cohérence cardiaque : inspirer tranquillement par le nez, expirez naturellement par la bouche, suivez sereinement le mouvement du souffle, le plus naturellement possible.

7 ) La stimulation cérébrale en courant continu.

Selon certaines expériences du Dr Walker, une stimulation infime du cerveau en courant continu pendant le sommeil doublerait quasiment les capacités de mémorisation.

8) Les mots des maux du sommeil

Les maux du sommeil sont nombreux : difficulté d’endormissement, réveil trop tôt, réveils nocturnes récurrents, pas envie de se lever… Chaque trouble du sommeil a son nom. La peur de s’endormir se nomme somniphobie. L’onirophobie, quant à elle, est la peur des cauchemars et aussi des rêves. Lorsque l’on vient de se réveiller et que l’on a pas vraiment envie de sortir du lit, c’est la dysanie. Pour ceux qui veulent irrésistiblement rester au lit toute la journée : cela se nomme la clinomanie. Comme dans tout trouble de l’anxiété, un accompagnement psychologique est utile pour transformer ces situations problématiques. La psychorésonance® aide à décoder les blocages émotionnels et mentaux dans un premier temps pour réinformer avec vos nouveaux scénarios désirés dans un second temps.

9 ) Rapport parfait : sommeil et système immunitaire

Le manque de sommeil peut générer une baisse de 70 % de l’activité des “cellules tueuses naturelles.” Ces cellules sont les agents secrets qui identifient et éliminent les éléments dangereux et indésirables. Le lien entre le manque de sommeil et le cancer est établi. De même le manque de sommeil peut aussi désactiver des gènes associés au système immunitaire. En résumé, mieux on dort, mieux on vit !!

Voici une conférence passionnante en anglais donné par le Dr Walker au sujet de notre super pouvoir : le sommeil !

10 ) Un bruit pour retrouver le sommeil : “le bruit blanc”

Le bruit blanc est plus exactement un “son blanc”. Un son avec un rapport précis de décibel par octave, dynamisant tout le spectre auditif en même temps. Lorsque ce bruit blanc est couplé à la pratique de la cohérence cardiaque, votre sommeil s’en trouve régénéré. Découvrez tous les détails sur ce bruit magique pour le sommeil et les acouphènescliquez ici.

 

“Il est un temps pour parler, un autre pour dormir.” Homère

 

-> M.E.R.C.I. de partager cette page, ainsi vous soutenez la vie de ce blog. Bonne nuit et doux rêves.

(Visited 628 times, 1 visits today)