Quelles musiques dans votre salle d’attente ?

Les scénarios de vie dans les salles d’attente sont à l’image de la vie : colorés, beaux, surprenant, teintés d’émotions… ou pas.

Un patient arrive dans la salle d’attente, fatigué, nerveux. Puis une patiente impatiente. Et un client qui sait mieux que le thérapeute ce qu’il doit faire.. Une cliente qui plombe l’énergie de votre salle d’attente en quelques secondes… et une personne qui entre tout sourire après vous avoir fait une drôle de réputation en 5 minutes… La réalité quelques fois dépasse la fiction. Mais, c’est un fait, le microcosme en huit clos de la salle d’attente (du médecin, du thérapeute, du dentiste, du kiné, etc) est parfois nourrit d’inquiétudes et d’empressements. De surcroit, l’énergie de la salle d’attente se répercute sur les consultations et la clientèle. Pour transformer l’attente inconfortable en énergie positive et en sensations réconfortantes et adaptées à votre consultation, le pouvoir de la musique est merveilleux. Certaines musiques harmonisent les esprits impatients pour offrir une ambiance agréable dans votre salle d’accueil.

Un sasse d’harmonie

En choisissant des musiques appropriées, vous allez facilement améliorer la qualité de présence et de disponibilité de vos patients. Ce préambule musicale et sonore, juste en amont de vos consultations donne une énergie propice à vos clients pour accueillir vos questions et y répondre de manière pertinente. Ainsi, les vibrations de la salle d’attente soutiennent et mettent en valeur votre travail. Imaginez : Tous vos patients/clients arrivent dans votre cabinet avec une énergie positive, présente et disponible pour les soins que vous proposez : vos séances sont moins consommatrices d’énergie, et les journées de travail plus légères! La musique n’adoucit pas que les moeurs : une musique en adéquation avec votre besoin et avec votre patientèle transformera votre salle d’attente en un espace d’accueil harmonisant !

  1. Les effets sur vos patients et sur vos consultations d’une musique destinée pour la salle d’attente

  2. 3 secrets musicaux pour détendre l’atmosphère et équilibrer le système nerveux autonome.

  3. Quelles musiques choisir pour apaiser le corps et l’esprit de vos patients ? 

1 ) Les effets intéressants d’une bonne musique pour la salle d’attente

  • Détente musculaire. Le nerf auditif relie l’oreille interne à tous les muscles du corps à travers le système nerveux autonome. Les sons et les vibrations influencent ainsi la force musculaire, la souplesse et le tonus. Si d’un côté une musique rythmée soutient un travail de force comme dans certains chants ethniques, de l’autre une musique planante accompagne une détente musculaire progressive. Une des sensations les plus évidentes et ressenties au cours d’un soin sonore, avec le sentiment d’apaisement est la détente musculaire : par les vibrations sonores, le voyage musical apaise non seulement l’esprit, mais aussi le corps. Ecouter des musiques d’ambiances, classiques, populaires et new age va réduire la tension musculaire des enfants et des grands et les aider à se détendre. Pour les kinésithérapeutes,  les ostéopathes, les fasciathérapeutes, etc, la musique agit comme une préparation douce à l’acte médicale, telle une médecine intégrative.
  • Transformer le stress en apaisement. C’est par nécessité qu’une personne prend rendez-vous avec un médecin ou un thérapeute. Les sources de stress sont multiples : angoisse de l’incertitude de la guérison, stress du diagnostic, peur de la douleur, inquiétude pour la santé de l’enfant ou de la personne accompagnée…  Il en faut moins pour qu’émotions et cogitations mentales prennent le pas! Une musique adaptée va créer comme un cocon sonore, rappelant inconsciemment les berceuses de l’enfance, pour rassurer et recentrer.
  • Sentiment de confort, bien-être et sécurité. Le sasse de la salle d’attente est un tremplin entre la vie du patient et la consultation. L’énergie posée dans la salle d’attente par une musique convenable donne déjà le sentiment de se diriger vers du mieux. La direction énergétique vers laquelle nous allons est signifiante pour le subconscient. Le patient ou un client qui se sent accueilli et choyé, par une musique notamment, se sent par la même occasion déjà considéré.
  • Fini l’impatience : la musique modifie la perception du temps ! A l’instar des illusions d’optiques, les illusions auditives sont troublantes. En fonction du tempo et de la dynamique de la musique, celle-ci va nous ralentir ou nous activer. (Peut être avez-vous remarqué que votre conduite au volant est en lien avec la musique que vous écoutez? Personnellement, je me suis déjà retrouvé à rouler un peu trop vite en me laissant embarquer à chanter et suivre la musique plus que les limitations de vitesse…) A l’inverse d’une musique entraînante ou militaire qui accélère et cadence notre allure, une musique classique ou baroque génère des comportements plus posés. La musique romantique et la musique new age allègent l’atmosphère. Certaines compositions donnent l’impression que le temps s’est arrêté. Il s’agit de musiques lentes en générale, minimaliste, new age ou d’ambiances sonores. Attention cependant, lorsque l’attente est vraiment longue (quelques heures) et dans un cadre clinique (en hôpital), une musique légère, harmonieuse et joyeuse fera passer le temps plus vite. Illusion temporelle avec la musique et la respiration : Ceux qui pratique la cohérence cardiaque et qui ont expérimenté les guides respiratoires auditifs les yeux fermés (albums Coeur Symphonique, Cohérence Kid Music…) après avoir expérimenté des guides visuels, ressentent que les guides auditifs sont plus courts au niveau du temps. C’est bel et bien une illusion et une sensation que le temps est passé plus vite.
  • Souffler, respirer et se centrer. Le sasse de la salle d’attente permet aux personnes de laisser derrière elles la vie trépidante et stressante de l’extérieur pour se poser un instant afin d’être présente pour leur rendez-vous. Des musiques permettent littéralement de souffler et de s’harmoniser facilement : Les corps et les esprits de vos patients se synchronisent “en phase” avec les musiques proposées.
  • La surprise musicale : une musique inconnue et adaptée va davantage capter l’auditoire, et apaiser, tel Orfée avec sa lyre. Un voyage sonore, comme un conte narré par la musique, entraîne l’attention vers le relâchement.
  • Nombreux bienfaits pour la santé : la musique a la capacité d’accélérer la production d’endorphines, de régulariser les hormones du stress, de fortifier le système immunitaire, d’influencer la fréquence cardiaque, le pouls et la tension artérielle, d’agir sur la respiration, de ralentir et d’égaliser les ondes cérébrales, etc. Selon une étude réalisée par le professeur Deljanin Ilic de l’Institut de cardiologie de l’Université de Nis en Serbie : « Ecouter de la musique, c’est bon pour le cœur ».

“La musique crée une certaine vibration qui, sans l’ombre d’un doute, entraine une réaction physique. Un jour, nous trouverons et utiliserons la vibration qui convient à chacun.” George Gershwin

 

2 ) 3 secrets musicaux pour détendre l’atmosphère et équilibrer le système nerveux autonome.

La musique est simple et complexe, c’est une savante composition de tempo, harmonies, instruments, orchestrations, mélodies, respirations, gammes, qui offrent un climat de paix et sérénité. A Madras, en Inde, le Raga Research Center ont découvert deux ragas (gammes musicales) particulièrement efficaces dans le traitement de l’hypertension et de la maladie mentale.(1) 

  • Les instruments acoustiques du bien-être : tous les instruments existant utilisés à bon escient sont utiles pour le bien-être. Cela dit, certains sont complètement destinés et adaptés à cela : les bols tibétains, les bols en cristal, les carillons, les diapasons thérapeutiques, etc. De plus, les nouveaux sons attirent davantage l’attention. Il est intéressant également d’ouvrir la musique pour le bien-être et la musique de guérison a tous les instruments. Chaque instrument agit par son timbre, ses fréquences, ses harmoniques, et sa symbolique : avec l’accordéon (instrument zen), on s’accorde, et on respire. Avec la kalimba, on se détend, on se rassure…
  • Changement de référentiel fréquentiel : Imaginez… Votre patient s’installe dans votre salle d’attente et écoute de la musique accordée sur un autre diapason que toutes les musiques habituelles occidentales. Son oreille découvre l’accordage au la 432 Hz par exemple. Ou bien la patient écoute une musique construite autour de fréquences fondamentales jamais entendues (fréquences sacrées 528 Hz, 741 Hz, 396 Hz...). De manière inconsciente, il se synchronise à de nouvelles vibrations et s’ouvre aux changements et aux soins que vous allez lui donner! Pour cela, il est utile de faire entendre des musiques différentes de celle normées à l’accordage courant (et arbitraire) du 440 Hz. Sachez que les musiques accordées au la 432 Hz sont plus en résonance avec la nature (Fréquence de Schumann, fréquences cérébrales, etc).
  • Equilibrer le système nerveux autonome : par la respiration et la musique, en respirant ou non, avec une musique dans la temporalité de la cohérence cardiaque, les personnes vont se synchroniser dans le timing de 0,1 Hz de la cohérence cardiaque. La cohérence cardiaque a pour effet de remettre à l’équilibre le système nerveux : une aubaine avant une consultation. Nombre de thérapeutes utilisent la cohérence cardiaque pour eux, quelques fois avant leurs séances. A votre avis, qu’en serait-il si les patients étaient aussi en état de cohérence cardiaque dès la salle d’attente ?

3 ) Quelles musiques choisir pour apaiser le corps et l’esprit de vos patients ? 

Nos rythmes internes se synchronisent avec l’environnement extérieur. Plus l’environnement sonore sera agréable et adapté, plus votre client se sentira bien. 

A ) Quelques recommandations simples et importantes :

Eviter les bruits environnants : (bruits de la rue, du voisinage, de la circulation…) Le docteur Shirley Thompson, professeur adjoint d’épidémiologie ) la Faculté de santé publique de l’Université de Caroline du Sud, rapporte qu’un niveau excessif de bruit peut provoquer une hausse de la tension artérielle allant jusqu’à 10 % (1) En effet, le bruit dérange plus qu’on ne l’imagine.

Robert Koch, le découvreur du bacille du choléra pose sur le même plan le bruit et le choléra : “L’homme devra un jour combattre le bruit de la même façon qu’il a combattu le choléra et la peste.” !  

> Eviter la radio : les plages de publicités et les mauvaises nouvelles des journaux radiophoniques éloignent vos patients d’une énergie favorable.

> Eviter les musiques “déchainées” : le hard rock aura tendance à faire fuir votre clientèle en courant.

> Eviter le silence : bien que profondément agréable en soi, le silence est encore pour beaucoup de personnes source d’ennui et de bavardages mentaux. Pour cette catégorie de la population, l’accueil en musique rassure, même avec un volume sonore faible.

 

B) Tendances générales attribuées à différents styles de musique intéressants pour la salle d’attente :

  • Le chant grégorien réduit le stress en utilisant des mélodies chantées dans le mouvement naturel de la respiration. Les silences entre les phrases apaisent et donnent le temps de l’inspiration. Les résonances des chants grégoriens sont toujours riches d’harmoniques, d’espace et de pureté. L’ethos des modes grégoriens nourrit notre psyché, la colore et la recentre.
  • La musique baroque (Bach, Vivaldi, Haendel, Corelli) dans un tempo lent, donne une sensation de sécurité, de stabilité, de lucidité, comme un “dynamisme paisible” C’est de l’énergie ciblée qui avance assurément vers son but.
  • La musique classique (Haydn, Mozart) équilibre et accorde en plaçant dans l’instant présent. Son élégance et sa sérénité convient bien aux salles d’attentes. Un équilibrage vibratoire entre dynamisation et apaisement.
  • La musique romantique se caractérise par l’expression et l’émotion qu’elle va susciter. Elle est intéressante dans un cadre de musicothérapie pour mettre en résonance des émotions refoulées.
  • La musique impressioniste (Fauré, Debussy, Ravel) attise la rêverie. Les paysages sonores engendrent de belles promenades mentales… et entrainent à la vacuité.
  • Du Jazz à la pop en passant par le blues ou le big band, il y a bien sûr la aussi matière pour le bien-être et le confort. Favorisez les morceaux lents (mais pas trop), empreints de joies tranquilles, toujours dans un volume sonore de fond.
  • La musique new age et la musique d’ambiance : composées de nappes sonores, elles transforment notre perception au temps et détendent profondément.
  • La musique répétitive et minimaliste (Tery Riley, Steeve Reich, Arvo Part, Philipp Glass) invite à la présence, à la pureté, au mouvement interne.

Conseil : Vous pouvez opter pour un mixage de chant grégorien, musique baroque, classique, impressioniste, nouvel âge, répétitive, et offrir ainsi un joli florilège d’apaisement à vos clients ! Découvrez également des outils sonores destinés pour donner un bain musical régénérant à vos patients :

C ) Des albums modernes appropriés pour la salle d’attente.

  • Installer un état de cohérence cardiaque par la musique

La musique favorise la détente, la concentration, le centrage, il en est de même pour la cohérence cardiaque. Cette dernière est d’ailleurs reconnue également pour ces nombreux bienfaits pour la santé : réduction du stress, des inflammations, du risque cardiaque, renforcement du système immunitaire, etc. C’est la raison pour laquelle la cohérence cardiaque est préconisée par les cardiologues, utilisées à l’hôpital, en classes, à l’armé, etc…La synergie de la musique et de la cohérence cardiaque a un intérêt évident et démontré, elle offre de manière agréable de nombreuses vertus pour le corps et l’esprit.

Mes guides auditifs pour pratiquer la cohérence cardiaque sont déjà utilisés dans les salles d’attente de thérapeutes :

L’album Coeur Symphonique est complètement adapté pour cela : Une sorte d’harmoniseur d’ambiance. A écouter, ou pour respirer avec. La temporalité de la cohérence cardiaque et la musique respire la sérénité. Laissez le tourner de temps en temps (60 minutes environ) en contrepoint avec d’autres albums dédiés au bien-être, les auditeurs vont se synchroniser à cette fréquence équilibrante. 

  • Musiques et voyages sonores destinés au bien-être de vos patients, avec changements de référentiels fréquentiels

Rendre l’attente agréable c’est déjà primordiale et salvateur. Il est aussi utile par la musique de se rapprocher de la nature, des fréquences de la nature et de son potentiel inné, voilà l’intérêt des “fréquences musicales sacrées” et de l’accordage en 432 Hz. Découvrez maintenant 4 albums pour la salle d’attente.

– Il existe deux albums (Fréquence 528, et Fréquence 741) pour ressentir les bénéfices des fréquences sacrées avec des instruments acoustiques (non synthétique) :

  1. Fréquence 528 : mise en lumière de cette fréquence favorisant le mouvement et la transformation : le 528 Hz (Instruments acoustiques : Violoncelle, Accordéon dans un style bien-être, Kora, et instruments zen : bols tibétains, kalimba, tamboa…) Le style est minimaliste, les musiques apaisantes et colorées, les instruments invitent à l’ailleurs… en soi.
  2. Fréquence 741 : mise en lumière de cette fréquence favorisant la créativité, l’expression de soi et l’intuition : le 741 Hz (Instruments acoustiques : Violon, Accordéon classique dans un style bien-être et voix) Musiques pour se connecter à soi, empreintes d’un style minimaliste aux couleurs spirituelles.

– Explorez 2 albums “voyages sonores” :

  1. Concerto Vibratoire : A l’image d’un soin sonore, ce cd est parfait pour la détente musculaire et conseillé si vous avez en moyenne 45 minutes de retard. Pour Respirer avec l’accordéon, Résonner  avec les bols tibétains, Se restructurer avec le tambour, S’harmoniser avec le chant harmonique et S’évader avec tous les instruments vibratoires (tamboa, accordina, tsingha, carillons koshi, machikoué, etc)
  2. Voyage sonore 432 : les espaces sonores s’entrecroisent avec les espaces musicaux pour une détente sereine (instruments : violon, accordéon, kigonki, accordina, carillons koshi, pyramide en crsital, bol en crsital, gong, berimbau, cithare, bols tibétains, tambour, voix, etc). Cet album procure un profond relâchement, et un centrage avec une belle qualité de présence. Un instant de méditation sonore, léger et enveloppant.

Ces albums, tous uniques, sont en vente sur le blog par téléchargement : cliquez ici ! Et en format cd  : cliquez ici !

 

 

🎷 Soyez attentif aux droits de la musique que vous diffusez en salle d’attente.

Sujet flou et juridique dont je ne connais pas tous les tenant et aboutissant. En théorie, une redevance doit être versée à la SACEM au titre des droits d’auteurs. Peu de professionnels ont été jusqu’alors inquiétés sur ce sujet, mais il est toujours bon de savoir que la diffusion de musique (via radio, CD, etc.) peut entraîner une redevance.

Cette redevance a baissé depuis un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne en date du 15 mars 2012 (affaire C‐135/10).  Ainsi, le paiement des droits pour la SPRE (Société pour la Perception de la Rémunération Equitable) a été supprimé, mais a priori pas de la redevance due à la SACEM qui collecte et répartit les droits des auteurs, compositeurs et éditeurs.

A titre indicatif, la redevance annuelle TTC réclamée par la SACEM est liée au nombre de praticiens exerçant dans le cabinet médical (comptez environ 100 € pour 1 à 2 praticiens, 200 € pour 3 à 5 praticiens et 300 € au delà de 5). A vérifier bien sûr selon sa propre situation.

 

(1) Citations de L’effet Mozart, les bienfaits de la musique sur le corps et l’esprit, de Don Campbell

Mandala de l’album Voyage sonore 432 : Nathalie Chappé

(Visited 150 times, 1 visits today)