Hypersensibilité et psychorésonance

Hypersensibilité et psychorésonance

L’hypersensibilité, inconfort de plus en plus ressenti par une partie de la population et par les plus jeunes, entraîne une distance avec des situations et des personnes. Alors, pour éviter de souffrir, on s’éloigne… Mais de qui ou de quoi s’éloigne t’on vraiment ? Face à cela, comment la musique et les fréquences sont en lien avec l’hypersensibilité et comment la musique peut-elle agir pour contribuer à retrouver un confort de sensibilité ?

 

L’âme agit de la rencontre : c’est la magie de la rencontre. La rencontre avec un autre être vivant ou avec une autre énergie crée un avant et un après. De même la rencontre avec soi crée un avant et un après. La rencontre avec soi par la psychorésonance favorise une harmonisation de l’être : mental/réflexion, émotionnel/coeur et corps/action s’accordent en reliance, en complétude. Une harmonisation permettant d’être en contact confortable avec sa sensibilité.

  1. L’hypersensibilité
  2. Expression de soi ET Ecoute de soi
  3. La psychorésonance

1 ) l’hypersensibilité

Comment reconnaitre si l’on est l’hypersensible ?

Quels sont les difficultés rencontrées par l’hypersensible et quelles sont ses ressources?

Car oui, il y a des ressources trésors chez l’hypersensible, comme le partage Fabrice Midal dans son livre Suis-je hypersensible?. 

Innée selon certain, l’hypersensibilité est pourtant souvent une résultante de stress, de chocs émotionnels, de modes réactionels acquis ou bien de stress post-traumatique (TSPT).

Aujourd’hui, 1 personne sur 5 est dite hypersensible !

Il existe 3 éléments communs à tous les hypersensibles :

  • Très intuitif, l’hypersensible est très en lien aux émotions perçues : Les « antennes émotionnelles » de l’hypersensible sont très développées car l’hypersensible est profondément touchés par l’humeur et les émotions d’autrui.
  • Il est plus touché par les émotions des autres : L’hypersensible est beaucoup focalisé sur les émotions extérieures qui risquent de lui procurer de l’inconfort.
  • L’hypersensible est d’abord connecté à ce qui l’entoure, avant d’être connecté à ce qui est en lui : Cela amène une vigilance accrue est des sensations exacerbées !!

Pour éviter cette sensation d’hypersensibilité, l’hypersensible va tenter de comprendre ce qu’il se passe tout en préférant s’isoler pour ne pas souffrir. Du même temps, il développe l’aptitude d’aller au fond des choses et est capable de pratiquer des activités sportives et culturelles individuelles. Lorsqu’il est impacté émotionnellement, il a besoin de temps pour prendre des décisions. Pour prendre les bonnes décisions, il développe un côté perfectionniste.

Elaine N. Aron, psychologue américaine spécialiste de l’hypersensibilité, auteure du livre Hypersensible, mieux se comprendre pour mieux s’accepter précise que l’hypersensibilité n’est pas réservée au introverti. Selon elle, 70% des hypersensibles sont introvertis et 30% sont extravertis.

Elle partage également les qualités exprimées par les hypersensibles :

    • Plus habiles que les autres à percevoir les erreurs et à les éviter ;
    • Extrêmement consciencieux, font preuves de concentration, de précision et de vigilance intense.
    • Constamment dans une recherche d’apprentissage

Les difficultés de l’hypersensible

La préoccupation excessive à ce qui vivent les autres émotionnellement génère des problèmes de fatigue et de stress important.

L’hyper réactivité aux paroles et actions venant de l’extérieure entraîne des actions trop rapides, qui manquent de justesse.

L’hypersensibilité peut générer aussi des problèmes de sommeil!!

Rumination… Comme l’hypersensible est énormément à l’affût de toutes les informations environnantes, il capte de nombreuses données, qu’il traite, analyse, étudie… Cela demande beaucoup d’énergie au mental qui ne sait plus s’arrêter.

Les troubles émotionnelles engendrent à leur tour des tensions corporelles.

Difficulté de choisir et taux faibles en sérotonine sont d’autres inconvénients nourrit l’hypersensibilité.

 

 

« Mon coeur balance… entre hypersensibilité et insensiblité » 

En effet, à trop souffrir d’hypersensibilité, l’hypersensible a tendance à se couper de lui-même et à devenir insensible dans certaines situations. Cela peut être nécessaire et salvateur à court terme, mais peut générer un coupure à son monde sensible. L’idéal est d’équilibrer notre sensibilité. Il est temps de se donner le droit d’être pleinement sensible et de sortir de toutes les injonctions contre l’expression de la sensibilité et de l’émotion du genre « Ne soit pas si sensible! ».

L hypersensibilité et l’insensibilité sont sur la même corde, l’un à un bout , l’autre à l’autre bout.

A ces extrêmes, c’est de la souffrance que est génèrée, puisque la personne hypersensible ou insensible, va finir pas se couper de ses sensations, de ses émotions pour éviter de souffrir. Le chemin de guérison consiste davantage à se donner le droit d’être sensible : Etre sensible se situe sur cette même corde, exactement au centre de la corde. C’est par cette sensibilité juste que l’on peut sentir et agir correctement en lien avec le monde qui nous entoure.

 

 

Vers la cohérence du coeur : la cohérence cardiaque

Face aux difficulté de choisir et à la régulation des émotions, ainsi que pour remonter le taux de sérotonines, la cohérence cardiaque est tout indiquée et à largement fait ses preuves. Foncez ! C’est facile et efficace : respirez en cohérence cardiaque !

La sérotonine (dont la cohérence cardiaque active la sécrétion) est un neurotransmetteur qui produit la sensation de bien-être, de positivité, de paix intérieure et d’harmonie. Elle augmente la motivation pour agir, et améliore le sommeil ! Elle contribue à diminuer le stress.

L’hypersensible possède moins de filtre pour se protéger des stimulants externes, elle a une difficulté d’adaptabilité. Or, la faculté de s’adapter est extrêmement importante dans la vie. A l’image de la cohérence cardiaque qui permet d’amplifier notre adaptabilité et notre positionnement par rapport aux événements quotidiens plus ou moins stressant, la musique filtrée, utilisée dans la psychorésonance, a elle aussi tout son intérêt en offrant présence et capacité d’adaptation.

 

 

Hypersensibilité : miroir fréquentiel

Correspondance fréquences et corps physique

freqIl existe de nombreuses correspondances entre les fréquences et le corps physique. Que ce soit avec la psychophonie de Marie Louise Aucher, ou bien avec la méthode Tomatis, la méthode Bérard, l’holopsonie, la psychorésonance, on s’aperçoit qu’il y a une relation de résonance et une relation symbolique liée à une problématique psychologique.

Voici un tableau de relations fréquentielles (chiffres notés en Hz) avec le corps physique.

 

En quelques mots, à une fréquence donnée correspond un endroit du corps, auquel correspond un problème physique, un problème émotionnel et un problème mental.

De même, notre hypersensibilité émotionnelle est inscrite dans notre hypersensibilité fréquentielle auditive et vocale.

Celle-ci va donc pouvoir être harmonisée par les fréquences et la musique dans un contexte d’écoute musicale et fréquentielle adapté.

 

2 ) Expression de soi et Ecoute de soi

Comment retrouver ce lien dont nous éloigne l’hypersensibilité ?

Et si la première étape serait plutôt de s’écouter pleinement.

Thomas d’Ansembourg, auteur du célèbre livre « Cessez d’être gentil, soyez vrai » dit ces quelques mots extraits d’une interview vidéo au sujet de l’écoute par rapport à l’expression de soi :

« La plupart du temps dans nos sociétés, dans nos éducations, le seul axe qui soit valorisé, encouragé, c’est l’expression de soi.

On parle très très très peu, pour ne pas dire jamais, de l’écoute. Et donc la plupart du temps nous n’avons aucune formation à l’écoute. Très très souvent nous ne savons pas écouter… L’écoute, je le rappelle, c’est la fermer (se taire) . C’est la fermer complètement pour être complètement avec l’autre…

C’est pour moi de la brutalité ordinaire de ne pas laisser l’autre arriver au bout de sa phrase… et même de ne pas respecter du fait que l’autre a besoin d’un temps de silence après sa phrase. La phrase est la partie émergée de la conscience. La conscience a pris des mots qui ont été dit. Et lorsque les mots sont dits et qu’un temps de silence est respecté, la conscience continue son cours à l’intérieur…

La non écoute est vraiment une des sources de base de nos malentendus : mal écouté, mal entendu… »

  • Apprendre à s’écouter, c’est aussi cela que va permettre la psychorésonance. Apprendre à s’écouter dans un cadre d’amour de soi, puis apprendre à nourrir se lien d’harmonie à soi et à la vie, et apprendre à l’exprimer avec joie.

 

  • Pratiquer la cohérence cardiaque, méditer, écouter des musiques équilibrantes favorisent un cadre d’écoute de soi et de son intériorité.

 

  • Faire de la musique, s’initier à l’improvisation, quelque soit son niveau, est extrêmement libérateur et stimule fortement sa capacité d’écoute. Dans la formation « La Musique de l’Instinct », adressée aux non musiciens, musiciens et non improvisateur, l’écoute de la musique, l’écoute de soi, l’écoute de ses émotions, sont valorisées. Ainsi, l’écoute va de pair avec l’expression de son unicité d’être. Rassembler l’expression et l’écoute offre la pleine présence à ce qui est. Plus d’informations sur la formation la musique de l’instinct adressée à toutes et tous : en cliquant ici et ici 🙂

 

  • Dans un soin sonore, autre espace pour développer l’écoute, la personne se retrouve envelopper de sons, de musique et donc de fréquences.  Un moment de résonances et de vibrations que reçoit le corps physique tout entier, des pieds à la tête en passant par les oreilles…;) Dans les massages sonores spécifiques que j’appelle d’ailleurs « voyages sonores « , il y a une multitude d’instruments : bols tibétainsaccordéon, tambour, carillons koshis, chant diphonique, kalimbas… Cela offre une diversité et une richesse d’harmoniques et de fréquences propres aux voyages sonores. Dans ces voyages sonores s’incorporent également les outils de la psychorésonance.

 

3) la psychorésonance

Les moments resources qu’offrent la psychorésonance vont venir ré équilibrer notre sensibilité : redynamiser là ou il y a des manques d’énergie (hyposensibilité, manques fréquentiels) et atténuer les excès de sensibilité en même temps.

La psychorésonance, c’est se construire par ses rencontres avec soi. Des reliances avec Soi s’inscrivant dans le conscient et dans l’inconscient en même temps. Avec l’émerveillement d’être soi même et de l’incarner de plus en plus, avec la gratitude de cela, avec la sérénité de cela. La psychorésonance est une technique de soin par la musique et les fréquences, par la voix, pour sa propre voie. Certains outils de la psychorésonance incorporent une boucle auditive de soi à soi. La psychorésonance joue sur les ressources innées de la personne.

Elle accompagne à :

  • Etre plus à l’écoute de soi, et dans une expression plus cohérente de soi
  • Redynamiser cérébralement le centre des questions, de l’imaginaire, des possibles
  • Augmenter sa reliance avec son subconscient.
  • Cultiver l’émerveillement d’être soi même
  • Se relier avec soi et la vie avec plus de présence
  • Favoriser la concentration, la créativité, le développement du langage
  • Sortir des troubles du sommeil
  • Sortir des tendances dépressives avec effets bénéfiques face aux troubles du comportement

Comment ? En présentiel ou à distance (via des guides de reprogrammation neuro-musical) la musique et les fréquences vont venir faire écho aux fréquences sensibles à notre écoute. Par une ré apprentissage, par une sollicitation graduelle des fréquences sensibles de l’oreille, le développement de l’écoute accroit, comme le signale a loi de l’hormèse. Par l’écoute de sa voix dans un contexte fréquentiel de profonde présence à soi. Par le soin par la musique qu’offre à l’inconscient un voyage sonore restructurant de sens et d’harmonie.Pour en savoir plus sur la psychorésonance : cliquez ici.

 

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

-> découvrez votre cadeau musical 

VOTRE VOYAGE SONORE POUR VOUS RELAXER PROFONDÉMENT

Recevez un cadeau inédit et gratuit  

et détendez-vous au coeur de vibrations équilibrantes !

10 minutes de musiques zen en 3D

(enregistrement en binaural)

(Visited 212 times, 1 visits today)