Maurice Moncozet, troubadour du XXIième siècle

L’histoire de la musique étiquette la musique sacrée d’un côté et la musique profane de l’autre, créant une séparation dans la musique. Dans ce cadre là, entendez par musique sacrée, la musique religieuse. Je vous invite à aller au dela de cette confusion car le sacré se cache et se révèle partout et dans chaque musique. J’en veux pour preuve les troubadours d’hier et d’aujourd’hui, messagers d’amour et de sensibilité.

 

Je suis heureux de partager quelques vibrations sonores de Maurice Moncozet, un troubadour d’aujourd’hui, profondément humain. Tout son coeur est dans sa musique, dans son chant, et dans sa voix bouleversante.*

*Coeur (in)sensible : s’ouvrir !!

  • Voici un premier chant où l’on ressent le pétillement de la vie, et le courage et la confiance du vivant. De la beauté, tout simplement.

Maurice Moncozet, l’âme du troubadour

Maurice Moncozet est chanteur, musicien, compositeur, passionné de musiques anciennes.

Multi instrumentiste éclectique, il joue aussi bien de flûtes faîtes en os de la pré histoire que du rebec, chalémie, saz,flûtes, nay, instruments médiévaux, tout en façonnant des matières sonores électroniques scintillantes.

Explorateur des musiques anciennes et extra européennes, il créé et joue dans de très nombreux albums, comme notamment La Tròba, la grande anthologie chantée du trobar.

Il fonde l’ensemble Tre Fontane en 1985, et l’ensemble La Ròsa Salvatja (la rose sauvage) en 2000.

Il travaille en collaboration avec le Pôle International de la Préhistoire et le Service Départemental d’Archéologie, en particulier pour 2 films de la collection Les gestes de la Préhistoire : la flûte aurignacienne et le lithophone.

Pour en savoir davantage sur Maurice Moncozet :

http://mauricemoncozet.free.fr/Maurice_Moncozet/Maurice_Moncozet.html

  • Ecoutez ce voyage sonore où nous entraine Maurice Moncozet avec force de profondeur :

Des instruments traversant les siècles

Le rebec, instrument délicat.

Le rebec est un instrument à cordes frottées avec une sonorité chaude, enveloppante et délicate.


Issu de la rubeba à deux cordes jouée sur les genoux, le rebec arrive en Occident entre le 12ième et 14ième siècle, et adopte une autre posture : il est tenue avec les bras (contre la poitrine ou sur l’épaule). A partir du Moyen Age, les ménestrels s’emparent de cet instrument qui possède par la suite 2, 3 ou 4 cordes accordées en quinte.

 

La chalémie

La chalémie est un instrument à vent et anche double, de la famille du hautbois, très répandu au Moyen Âge et à la Renaissance. Comme le rebec, il arrive en occident via l’Espagne. La chalémie est une cousine du mizmars, zurna, rajtas et ghaitas… Sa sonorité puissante offre une musique qui tantôt invite à la danse et au mouvement, tantôt propose des annonces solennelles, tantôt soutient le conte et l’imaginaire médiévale.

 

Le saz

Le saz est un instrument à cordes pincées à manche long, il se rapproche du luth. C’est un “cousin” du oud. Le saz est un instrument de musique traditionnel turc. La large caisse de résonance du saz poétise le son.

Ce mot d’origine persane, possède plusieurs significations en turc, ce qui peut prêter à confusion : il peut désigner toute sorte d’instruments de musique, une famille particulière d’instruments à cordes pincées, ou le bağlama ou encore le tamboor.

 

 

  • Un autre parcours sonore, plus contemporain celui-là… Laissez-vous surprendre…

 

Découvrez d’autres artistes riches de propositions pour l’apaisement, pour le centrage et pour développer sa sensibilité :

Prendre le temps de ressentir… la musique

+ Prendre le temps de conscientiser et de partager son ressenti

= plus de clarté et de lucidité pour soi, plus de facilité dans ses choix de vie.

=> Partager vos ressentis dans les commentaires et à vos amis en diffusant votre joie de l’Instant musical 😉

(Visited 196 times, 1 visits today)