La chorale, symbole d’union et de résilience sociale

Nous connaissons tous au moins une personne qui chante dans une chorale, et pour cause chanter en groupe est synonyme d’allégresse, de relaxation, d’appartenance, de sérénité et de satisfaction.

Ecouter une chorale à quelque chose de magique. Que nous procure le fait d’écouter une chorale? D’être face à un groupe d’humain généreux qui chante pour nous ? Miroir d’une humanité rêvée, chanter dans une chorale ou écouter une chorale provoque quelque chose de spéciale et d’unique : de l’émerveillement au recueillement en passant par la sensibilité, la puissance et la joie.

Je vous propose un choix savoureux, bien que restrictif, de 8 MORCEAUX ÉBLOUISSANTS CHANTÉES PAR DES CHORALES, parmi les innombrables chefs-d’oeuvre de la littérature chantée, en partageant EN CONTREPOINT LES BIENFAITS DES CHORALES POUR LE COPRS, L’ESPRIT ET LE SOCIAL.

A l’opposé, de ce qui fut appelé à une époque “distanciation sociale”, grosse expression sclérosante, sorte de gros mot propagé, pour parler de ce qu’il aurait été juste d’appeler “distanciation physique”, la chorale symbolise le lien, la solidarité, l’entraide, la confiance les uns en les autres. C’est là un besoin vital et humain d’être dans le sensoriel, dans l’expression, dans le toucher, dans le sourire, un besoin vital qui est vécu dans ce lieu sacré du chant chorale.

Surmonter ces inhibitions, dépasser ses peurs, sortir de l’emprisonnement de l’égo.

La peur est la chambre la moins chère de la maison. Je voudrais vous voir vivre dans de meilleures conditions. Hafez, poète perse du XIVième Siècle.

Surmonter ces inhibitions, dépasser ses peurs en participant collectivement à la réalisation d’une oeuvre, voilà un des cadeaux du chant chorale. Le chant en groupe est source de joie, de réconciliation, et d’ouverture d’esprit. Force de résilience sociale, la choral représente l’union. Chanter, c’est partager de l’amour : c’est de l’amour incarné que la co-création d’une oeuvre. La chorale est cet espace-temps où l’amour exprime et se célèbre.

J’ai attrapé le virus de bonheur hier soir quand j’étais dehors, chantant sous les étoiles. Hafez, poète perse du XIVième Siècle.

On comprend pourquoi, en France, plus de 2,6 millions de choristes, répartis en plus de 65600 choeurs, se passionnent pour cette activité particulièrement bonne pour la santé. (Sondage de 2015)

La chorale, le choeur sur la main

C’est au Musée Guggenheim à Bilbao que la vidéo ci-dessus a été tournée. Un hymne à la vie qui rassure, caresse, une offrande sonore qui apaise et fait du bien.

Quel privilège de recevoir ce don, cette offrande de beauté de l’intégralité des êtres participants à la chorale. Chaque personne donne sa voix, ses fragilités, sa confiance. Se livrer, se mettre à nue devant un public développe et ancre l’estime de soi.

La chorale et le colibri

L’histoire du Petit Colibri, transmis notamment par Pierre Rabhi, est tirée d’une légende amérindienne. Voici ce court conte :

“Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : “Colibri ! Tu n’es pas fou? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! “

“Et le colibri lui répondit : “Je le sais, mais je fais ma part.”

La chorale est aussi cet espace symbolique où chacun fait sa part pour le bien de tous et pour le beau partagé par tous. Chacun a fait ce choix d’apporter au groupe, d’en donner sa voix. Chacun y trouve alors une occasion de dépasser son égo et ses peurs (souvent liées à l’expression de sa voix (et de sa voie)) De là, chacun exprime son meilleur, son trésor d’unicité, dans ce lieu de confiance et de vibrations sonores.

Je vous invite à présent à écouter ce chant splendide Tundra de Ola Gjelo par le choeur de femmes BYU. 

L’amour est un art ; vous qui le vivez devenez un artiste. Il vous inspire, chacun le sait, vous illumine, vous épanouit, vous transfigure. Rencontre de deux mondes, le monde de celui ou celle que vous aimez et le vôtre, il crée un univers qui n’appartient qu’à vous. C’est votre oeuvre, votre musique, votre langage. Un secret que vous partagez ensemble, un monde imaginaire que vous êtes tous deux seuls à connaître, une histoire qu’il vous faut rendre belle, encore plus belle, jour après jour. Catherine Bensaid, Histoire d’amours, histoire d’aimer

A l’image du film Les choristes, les chorales ont le pouvoir de transformer les relations et l’énergie d’un groupe, de redonner valeurs, espoirs et sentiments. Les singularités et potentiels de chacun sont la clé pour réussir ensemble une réalisation commune. C’est l’ensemble des différences (des personnalités, des voix) qui font la richesse du groupe. Les coeurs s’ouvrent, alors les choeurs sont confiants et sereins, nourris par l‘humilité de chacun à donner sa voix et à donner de la voix.

Chorale et santé

Voici une liste non exhaustive des bienfaits du chant chorale pour la santé :

  • Elimination du stress, baisse du cortisol   (voir étude)
  • Amplifie et rééduque la respiration, et favorise l’oxygénation. 
  • Favorise la sécrétion d’endorphines, anti-dépresseurs naturels.
  • Procure un massage vibratoire du corps, du dos, des muscles.
  • Donne confiance et amplifie l’estime de soi. Le cerveau sécrète de l’ocytocine, hormone de l’attachement et de la confiance, appelé également hormone de l’amour, ou hormone du bonheur.
  • Améliore la créativité et l’intuition en sollicitant le cerveau droit.
  • Dynamise la mémoire, favorise l’apprentissage.
  • Contribue à une bonne hygiène de vie, à un équilibre psychologique
  • favorise les échanges intergénérationnels, la communication, le partage et l’écoute de l’autre.
  • harmonise l’être avec les bienfaits du sons et des vibrations pour le corps et l’esprit.
  • Améliore la posture « Chanter fait travailler sa ceinture abdominale, les muscles intercostaux et tout l’axe vertébral », souligne Philippe Barraqué, auteur de La voix qui guérit.
  • Augmente les défenses immunitaires. Une étude scientifique, publiée en 2004 par l’Institut musical de l’Université de Francfort , montre que chanter en chœur augmente les défenses immunitaires. lLes chercheurs ont observé, grâce à des prises de sang effectuées avant et après une répétition d’un chœur, que les chanteurs avaient un taux plus élevé d’ immunoglobulines A.

Chanter, c’est prendre un bon bol d’air : c’est respirer ensemble, c’est co-créer ensemble en fournissant un effort collectif, en synchronisant son énergie et celle des autres pour contribuer à une réalisation commune.

Chanter apporte une symphonie de bienfaits pour le cerveau, comme l’explique Pierre Lemarquis, neurologue et auteur de Sérénade pour un cerveau musicien. « Le son va stimuler notre lobe temporal. Puis notre lobe frontal, partie du cerveau qui permet d’agir sur le monde. Tout ce trajet finit dans le circuit du plaisir et de la récompense. On va sécréter de la dopamine, hormone de la joie. De l’endorphine, qui calme la douleur. Et de la sérotonine, ce qu’on trouve dans les antidépresseurs, qui est bon pour le moral. »

Ecoutez cette bellissime version de Ederlezi, chant rendu célèbre par le film Le temps des Gitans d’Emir Kusturica.

La voix de la soliste est tout simplement envoutant, tel un soin sonore de l’âme…

La chorale, art de l’adaptabilité

En contrepoint des pièces écrites pour choeurs, le répertoire des chorales est jalonné de reprises. Morceaux et musiques arrangés, chants orchestrés, les adaptations musicales pour le choeur sont nombreuses.

C’est un art de faire entendre sous un autre angle ce que l’on connait déjà ! C’est intéressant de donner à revisiter ce que l’on croyait comme “figé”, ce que l’on prenait pour “parfait”.

Ecoutez cette merveilleuse adaptation d’un morceau de Depeche Mode I feel you, chantée par la Scala, chorale dirigée par les frères Kolacny. Toujours innovants, à la fois avec leurs propres compositions et avec des reprises parfois très intimistes de chansons connues de l’univers Roch, Métal et Dance. Toujours un régal ! C’est maintenant! pour une relaxation sonore :

 

Chorale et apprentissage

Qui dit chorale, dit RÉPÉTITIONS et entrainements !! Nous voilà placé, comme dans la vie, dans ce cursus d’apprentissage. La chorale nous rappelle que nous sommes dans un processus de vie, d’apprentissage, d’intégration.

Les répétitions, essais, erreurs, accordages, “fausses notes”, réaccordages sont nécessaires à la création de l’oeuvre et à sa représentation. Autant de véritables richesses expérimentées dans ce voyage sonore vers la maîtrise du choeur.

Carl Orff, compositeur bien connu pour les Carmina Burana, était également un pédagogue intéressé à trouver des chemins pour faciliter l’apprentissage de la musique. La MÉTHODE ORFF est une pédagogie musical active, nommé également Orff-Schulwerk. Cette méthode pédagogique a été co-élaboré par le compositeur Carl Orff, la chorégraphe Dorothée Gunther, la musicienne Gunild Keetman et la danseuse Maja Lex.

C’est le meilleur moment, maintenant, pour écouter cette magnifique version pure, précise, sobre et déterminé, des Carmina Burana par le choeur de Radio France dirigé par Sofi Jeannin ! Un massage sonore dynamisant !

“Chaque être humain a en lui une part innée de créativité… Mon objectif pédagogique a toujours consisté à dépister et à révéler ce créateur qui sommeille en chacun de nous.” Carl Orff

Choral et sensibilité

Choeur, chef de choeur, chef d’orchestre et musiciens sont reliés par le son.  Ils s’accordent à promouvoir le sens, l’essence, la quinte-essence et le sensible, suggérés par la partition musicale.

Sensibilité rime souvent avec simplicité. Ici, une remarquable version du Benedictus de l’Homme armé : une messe pour la paix de Karl Jenkins, par le Zagreb Philharmonic Orchestra et Choir Zvjezdice, dirigé par Elisabeth Fuchs. Hauser, violoncelliste délicat, fait chanté son violoncelle en sympathie du choeur.

Le divin se cache aussi dans cette vidéo, voyage sonore qui amène le recueillement et suspend le temps…

Chorale et spiritualité

Chants grégoriens, messes liturgiques, gospel, etc, toutes les spiritualités du monde se rejoignent sur ce point : le chant, comme vecteur de recueillement, de célébration, de lâcher prise et d’au revoir.

Toutes les traditions placent le Verbe, Verbe créateur, le Son, la Vibration, le OM, à la naissance du monde. Avec la chorale, nous voilà unis et réunis par le son duquel nous venons…

Ecoutez ce magnifique cadeau sonore collégial colorée par la voix d’Alison Krauss à l’occasion de Down the river to pray du film O’Brother de Joel Cohen.

Chorale et espoir

J’ai eu grands plaisirs il y a quelques années a chanté dans des chorales et à en diriger. Je prends toujours autant de plaisir à écouter et accueillir le chant des choeurs, j’espère que cet article contribue à diffuser cette source de bonheur. Partagez, partagez, partagez autour de vous, M.E.R.C.I.

🙂

EN PARTAGEANT CET ARTICLE AUX PERSONNES QUI CHANTENT DANS DES CHORALES, VOUS FEREZ DES HEUREUX !

🙂

Pour clore ce concert, une autre partition tendre d‘Ola Gjeilo, avec qui nous avions débuté ce tour de chant : Ave Generosa

Ayons la générosité d’être qui nous sommes, de l’affirmer et de le célébrer, dans, et pour, une humanité haute en couleur et en conscience.

Bien musicalmant,

Anthony Doux

HAUT LES CHOEURS !!

Découvrez  3 TYPES DE MUSIQUES sur ce blog, dans la boutique :

ALBUMS POUR RESPIRER : AVEC LA PRATIQUE DE LA COHÉRENCE CARDIAQUE

ALBUMS POUR RESSENTIR : LES FRÉQUENCES SACRÉES 

ALBUMS POUR VOYAGER : LES VOYAGES SONORES

Plus de 10 albums dédiés au bien-être, disponible dans la boutique, sous 2 formats : format numérique en téléchargements (mp3 et Wave) et format cd

Découvrez également en lien avec les albums, les mandalas de Nathalie Chappé (comme celui du haut de l’article) et le livre Cohérence Kid du Dr David O’Hare.

(Visited 1 258 times, 1 visits today)