Chant vibratoire, guérisons par les sons

Le Chant Vibratoire est une méthode globale de guérison par les sons créée par Matilda Aeolia.

Trouver sa Voix(e) pour renaître à Soi : Se sentir libre par sa voix, sur sa voix, et dans sa voie.

Matilda Aeolia

Les bienfaits des sons et de la musique sont nombreux!

6 BIENFAITS DU CHANT VIBRATOIRE

1) Le chant vibratoire permet de sentir vibrer en résonance avec son être profond.

2) Il offre des libérations sur tous les plans : énergétique, physique, émotionnel, mental et spirituel.

3) Le chant vibratoire permet l’expansion de la conscience.

4) Il permet de s’aimer, se relier à soi même par le son.

5) Le chant vibratoire réveille la joie de nos enfants intérieurs.

6) Il fluidifie la circulation de l’énergie en nous.

Faut-il chanter juste ou savoir chanter?

L’important est d’apprendre à aimer…sa voix. En découvrant et en dévoilant sa voix par une pratique régulière, le chant vibratoire permet de chanter juste et avec un grand plaisir!

La voix est miroir de l’âme et de la personnalité. En découvrant sa voix, on se découvre soi-même.

Matilda, chant vibratoire

QUI EST LA CREATRICE DU CHANT VIBRATOIRE ?

Matilda AEOLIA est chanteuse lyrique soprano cristal. Professeur de chant, formatrice, et pédagogue, elle guide les êtres vers l’éveil, par la voix et la guérison par le son.

Elle forme les thérapeutes à sa méthode de Chant vibratoire et Soins vibratoires, “sonothérapie quantique”. Matilda est particulièrement appréciée pour son professionnalisme, son expérience, son talent de pédagogue, son enthousiasme, son ouverture de cœur, sa magie et les transformations qu’elle permet d’intégrer en douceur. Sa méthode pour Trouver sa voix(e) et Renaître à Soi permet des renaissances, guérisons et ouvertures de conscience canal, elle enchante les vies et les voix(es) en France, en Suisse et en Belgique.

Retrouver toutes les infos sur Matilda : www.voixdubienetre.fr

OÙ ECOUTER LE CHANT VIBRATOIRE DE MATILDA ?

En plus des stages et formations, voici deux façons de découvrir le chant vibratoire :

1-    Le cd de soin « Atlantida » ( que je vous recommande…il est magnifique !!)

AEOLIA Matilda

2-    Les concerts de soin Cristal’âme. C’est une méditation d’harmonisation énergétique des chakras et de l’âme : un Soin collectif. C’est le Chant du Cristal, un voyage au cœur de l’infini, avec chants et musiques thérapeutiques canalisés accompagnés aux bols de Cristal. Ces chants inspirés permettent de décristalliser et soigner les mémoires cellulaires, c’est la magie du chant vibratoire libérateur!

 Avez-vous découvert votre être enchanteur, enchanté, en chantant? Un commentaire…Une chanson? 🙂


7 secrets pour une pratique efficace de la visualisation créatrice par le son

7 secrets pour une pratique efficace de la visualisation créatrice …par le son, le chant ou la musique.

Le son est un amplificateur de la visualisation créatrice.

Cet article fait suite à l’article “Comment faire pour pratiquer la visualisation créatrice avec le son” 

L'effet miroir

Voici donc 7 points importants pour améliorer et rendre plus efficace la visualisation créatrice grâce au son, au chant ou à la musique

1) Etre dans un état de détente et de tranquillité pendant la pratique.

2) Ne pas être attaché aux résultats. Le meilleur se dessine de lui même…

3) Sentir et se rappeler que vous êtes déjà ce que vous voulez être, faire et avoir. Les affirmations sont conjuguées au présent!

4) Les formulations des affirmations, des chansons, des mantra sont positives. Il y a une différence entre penser ou dire “Je ne veux plus être pauvre” et “Je veux être riche”. Dans le premier cas, l’énergie et l’attention se portent sur ce que l’on ne veut plus vivre et dans le second cas, sur ce que l’on désire. A votre avis, quel est le chemin le plus approprié? 🙂

5) Utiliser des phrases musicales courtes et répétitives. Cela permet de mieux ancrer la forme pensée et d’éviter le stress de devoir se rappeler la mélodie…

6) Varier le plaisir et l’impact en utilisant au gré de vos envies le chant, le parlé et la psalmodie.

7) Prendre conscience de l’énergie avec laquelle on pratique et insuffler l’énergie dans la musique, dans la chanson. Cela va peut être ralentir le tempo, vous allez peut être susurrer vos affirmations ou alors davantage les faire résonner en vous. Amusez vous en observant l’effet direct de l’énergie sur la réalisation sonore et créative.

Un sage a dit : “la connaissance et la pratique sont comme les deux ailes d’un oiseau, on ne peut pas voler l’une sans l’autre”

Sérénité d'Henri Martin

Voici pour la pratique, quelques exemples d’affirmations positives 

Pour l’acceptation de soi

Je m’accepte comme je suis, je m’aime totalement ici et maintenant.

Je suis digne de vivre et d’être aimé.

Je suis libre d’exprimer mes sentiments.

Pour me sentir bien

Je suis profondément détendu et équilibré.

Je suis heureux d’être au monde, je m’aime et j’aime la vie.

Pour les relations

Je m’aime et j’attire naturellement des relations pleines d’amour.

Je suis prêt à avoir des relations harmonieuses avec tous.

Plus je m’aime, plus j’aime…

L’amour divin travaille en moi maintenant pour établir une relation harmonieuse avec…

Je mérite l’amour et le plaisir sexuel.

J’ai des relations solides et affectueuses.

Pour la créativité

Je suis désormais un canal ouvert pour l’énergie créatrice.

Chaque jour, idées et inspirations créatrices me viennent facilement.

Je suis l’architecte de ma vie.

Désormais, je crée ma vie exactement à mon goût pour mon plus grand bien et le plus grand bien de tous.

Affirmations pour l’amour et l’aide de l’univers

Maintenant, l’amour divin (l’univers) travaille parfaitement dans cette situation pour le bien de tous.

Je me laisse guider par ma sagesse intérieure.

Je suis maintenant guidé vers la solution parfaite à cette situation.

La lumière qui est en moi accomplit des miracles dans mon corps, dans mon esprit et dans mes affaires, ici et maintenant.

 sérénité par Denis Collette

Un proverbe africain dit : “Seul on va plus vite, à deux on va plus loin” Il en est de même pour cette pratique de visualisation créatrice par le son. Ajouter le son à la visualisation créatrice permet d’aller plus loin…

Nota bene : L’utilisation de musiques enregistrées peut également vous accompagner pendant vos affirmations : Faites un voyage sonore avec le “Concerto vibratoire

Bonne pratique et bonne concrétisation de vos rêves 🙂

Une idée? Un commentaire? Une sensation? C’est ici :


Comment faire pour pratiquer la visualisation créatrice...avec le son.

Comment faire pour pratiquer la visualisation créatrice…avec le son, avec la musique, avec le chant?

Qu’est ce que la visualisation créatrice?

La visualisation créatrice est la technique qui utilise l’imagination afin de réaliser ses désirs. Elle n’a rien d’extra-ordinaire ou de nouveau. C’est la puissance naturelle de l’imagination qui attire à nous ses scénarios. Nous utilisons cette énergie fondamentale de l’univers chaque jour, que nous en soyons conscient ou non.

QuestionnementEn quoi consiste la visualisation créatrice?

La visualisation créatrice se pratique en générale au cours de méditation. Dans cet état de détente et de paix, intérieurement, ou extérieurement (avec des affirmations parlées par exemple), la visualisation consiste à imaginer, ressentir, visualiser ce que l’on désire obtenir.

-> Essayer la visualisation créatrice avec le son créateur!

Bouddha

Voici 4 façons de réaliser ses désirs en pratiquant la visualisation créatrice “auditive” sonore.

1) Alterner vos affirmations avec le son créateur “Om”.

2) Apprenez des chansons qui expriment et qui décrivent la réalité que vous aimeriez créer et vivre et chantez-les en étant présent à vous même.

3) Composez vos propres chansons en y incorporant des affirmations sur lesquelles vous désirez travailler.

4) Utiliser un ou plusieurs instruments : Le but ici n’est pas nécessairement de créer la musique d’une chanson, mais plutôt de créer un environnement sonore agréable. Pourquoi? Et bien parce qu’un environnement sonore apaisant aide à ancrer en soi, par les vibrations sonores, nos aspirations, nos rêves, nos désirs! Utiliser des instruments, des sons, un rythme, nous plonge dans le présent, dans l’ici et maintenant : Instant magique où il est possible de créer en pleine conscience.

Vous allez me dire “Oui, mais je ne suis pas musicien!” Et bien, il n’est pas nécessaire non plus d’être musicien : “Quelques notes suffisent!”

Voici en pratique quelques possibilités :

 – Utiliser un tambour ou une percussion et jouer un rythme (Cela peut tout à fait être de jouer la percussion à chaque seconde)

– Utiliser un ou plusieurs bols tibétains.

002

– Utiliser une cloche ou un carillon.

carillon koshi

– Si vous avez un instrument mélodique (un piano par exemple), choisir simplement quelques notes (ou même une seule).

Avec cela, l’important est de créer un univers sonore dans lequel vous allez placer vos affirmations créatrices 🙂

Pour approfondir, découvrez l’article : “les 7 secrets pour une pratique efficace de la visualisation créatrice par le son”

Voici un extrait du magnifique livre de Shakti Gawain ” Techniques de visualisation créatrice” : “Votre vie est votre oeuvre d’art. J’aime me considérer comme une artiste, et ma vie est mon plus grand chef-d’oeuvre. Chaque instant est créateur, et ainsi chaque instant renferme d’infinies possibilités. Je peux continuer à faire les choses comme je les ai toujours faites, mais je peux également choisir la différence, essayer quelque chose de nouveau et de virtuellement plus gratifiant. Chaque instant offre de nouvelles possibilités et demande un nouveau choix. C’est vraiment un jeu merveilleux que nous jouons tous, une forme d’art grandiose…”

Merci de partager vos expériences ou votre première expérience dans les commentaires 😉


Relaxation par la musique, pour qui?

La relaxation par la musique, à qui s’adresse-t-elle?

La relaxation par la musique est également appelée “massage sonore”, “soin sonore”, ou pour ma part voyage sonore. Il n’y a aucune limite d’âge pour la relaxation musicale, elle est adaptée et adaptable en fonction des besoins et des attentes de chacun.

Elle s’adresse :

– aux personnes souffrant de maladies d’origine psychosomatiques (tétanie, crampes répétées…)

cropped-00bis.jpg

– aux victimes de maladies telles qu’infarctus, accidents cardiovasculaires cérébraux, hypertension, embolies pulmonaires, etc. La relaxation par la musique est, dans ces cas, un excellent outil pour apprendre à être à l’écoute de son corps, de ses rythmes, afin de retrouver un équilibre physique et moral.

cropped-00bis.jpg

– aux femmes enceintes. Dès les premières semaines de grossesse, la relaxation par la musique offre sérénité et confiance. Le “massage sonore” crée un cocon sécurisant pour la maman et le bébé. La relaxation par la musique assure une meilleure oxygénation, une communication privilégiée avec le bébé et combat fatigue et stress.

Voyage sonore Complice

– aux adolescents. La relaxation musicale apprend à mieux canaliser notre énergie et améliore la concentration et les performances. Le fait de gérer facilement stress et tensions est un atout important et facilitant sur le plan  relationnel.

cropped-00bis.jpg

– aux sportifs. Qu’ils soient footballeurs, tennismen, cyclistes, etc., leur corps est souvent mis à l’épreuve. Les sons, en agissant simultanément sur les muscles, les os, les organes, etc., harmonisent, détendent et énergisent en même temps!

cropped-00bis.jpg

– aux sujets tendus, sous pression. La relaxation par la musique est précieuse lorsqu’on a le sentiment d’avoir atteint ses limites de résistance et d’être prêt à “craquer”, autant dans sa vie personnelle (à la suite de chocs émotionnels, par exemple) que dans sa vie professionnelle (surmenage, difficultés relationnelles…)

rire en musique

Vous voulez bénéficier d’une séance de relaxation par la musique sur Paris.

Vous voulez en savoir plus sur les “voyages sonores“.

Vous voulez écouter le reportage réalisé par arte radio.com sur les massages par les sons.

Vous voulez découvrir les différents soins proposés.

Vous voulez découvrir 10 bienfaits de la musique.

Pour recevoir les articles en temps réel, abonnez-vous aux flux rss!


L'holopsonie

L'holopsonie est une méthode thérapeutique crée par Dominique Bourdin.

Domnique Bourdin

Pour guérir, on écoute de la musique !

A la suite d'un test auditif, la musique que l'on écoute est modifiée et filtrée à des fréquences précises et adaptées à chaque individu.

Holopsonie, courbes de test et de contrôle

 

Voici l'interview de Dominique Bourdin, que j'ai réalisé le 17 Mai 2013 à La Chrysalide, sur  le thème de l'holopsonie. 

Pour l'écouter, c'est ici : l'holopsonie 1

Voici le texte retranscrit de l'interview :

Anthony Doux : Bonjour Dominique Bourdin.

Dominique Bourdin : Bonjour Anthony.

Anthony Doux : Vous allez nous parler d'une technique thérapeutique très efficace où la musique est un outil important pour aller vers un mieux être.

Dominique, vous êtes médecin, homéopathe, acupuncteur, de formation. Et en 2011 vous avez créé un centre de bien être en Vendée "La Chrysalide". C'est bien ça?

Dominique Bourdin : C'est ça.

Anthony Doux : Comment passe-t-on de "médecin généraliste" à "créer un centre de bien être"?

Dominique Bourdin : J'ai passé toutes mes premières années à essayer de guérir les gens pour m'apercevoir qu'en fait, on n’était pas fait pour être malade et qu'on pouvait intervenir en amont, faire vraiment de la prévention. En jouant sur les ressources des personnes, on s'aperçoit qu'elles peuvent se faire du bien et éviter de tomber dans la maladie. C'est pour ça que délibérément nous avons choisi de travailler en amont de la maladie. On peut recevoir des gens qui sont malades mais on va les prendre comme des bien portant potentiel et non comme des malades. Alors que finalement jusque là, comme médecin (enfin jusqu'à il y a quelques années parce ca fait déjà pas mal de temps que j'ai changé) on prend plutôt les bien portant comme des malades potentiel.

Et aujourd'hui, les personnes viennent nous voir parce qu’elles ont envies simplement de se faire du bien, elles ont envie d'aller mieux. Elles ont envi de se faciliter des passages un peu difficile comme des fins de vie professionnel, un changement matrimonial, des enfants qui s'en vont, des choses quelques fois un peu difficile à passer. Donc, on a des personnes qui viennent simplement pour qu'on les aide à passer ces caps et puis on a des gens qui souffrent de choses assez grave. Et on s'aperçoit qu'avec les techniques que nous utilisons, qui sont assez particulières mais qui sont en même temps assez simple, en jouant sur les ressources de ces personnes, elles sont capables de faire quelques fois des miracles…

Anthony Doux : Alors justement quelles sont ces techniques que vous utilisez?

Dominique Bourdin : Les gens peuvent venir faire juste un spa, un massage de bien être de base que l'on trouve dans les autres centres de thalasso ou centres de bien être.

Mais notre spécialité c'est de les recevoir sur des journées complètes, voir plutôt trois jours, ou quatre jours ou cinq jours, pendant lesquels on met en synergie plusieurs techniques thérapeutiques qui permet de jouer sur tous les plans.

Ces techniques sont :

- L'irrigation colonique, nettoyage du colon ou hydrothérapie du colon, où non seulement on fait de l'hygiène, mais en plus on leur propose de faire de 4 à 6 séances à raison d'une à deux par jour. On s'aperçoit qu’on nettoie l’ensemble du corps très en profondeur. Ca se voit sur la peau. Ce qui se voit sur la peau est le reflet de ce qu'il se passe à l'intérieur, du coup ça permet de nettoyer le cerveau, de régénérer l'ensemble des organes et en même temps de redonner à l'intestin ses capacités de digestion et d'immunité.

Ca c'est une des techniques, l'irrigation colonique.

- Ensuite on a la musique modifiée, l'holopsonie, dont on doit parler dans un instant.

- La chromothérapie, c'est aussi l'objet de nos propres recherches. C'est deux techniques, musique et couleur, sont issues de nos propres recherches.

- On utilise les champs magnétiques pulsés.

- On utilise les massages.  J'ai développé une approche en massage qui est originale puisqu'on associe le thaïlandais et le taôiste, c’est à dire un massage dynamique qui fait beaucoup de pressions et de tractions, à un massage plus doux et relaxant et avec un coté sensuel pour retrouver l'unité du corps, du cœur, et de l'esprit.

Ce sont deux massages énergétiques puisqu'ils suivent les trajets des méridiens, on les associe aux couleurs ce qui fait tout un ensemble, une expérience intéressante à vivre.

- Il y a bien sur tout le travail avec l'eau, et avec les couleurs aussi dans le spa : sauna infrarouge, hammam, sauna finlandais, bassins avec différents jets et tout ça avec des couleurs, des jets chauds, des jets froids.

C'est tout un ensemble où en quelques jours on voit la tête des gens qui changent. Pratiquement si on prends une photo avant et après, on s'aperçoit qu'ils rajeunissent de 10 ans.

Anthony Doux : On va parler spécifiquement de l'holopsonie, de cette technique où la musique est utilisée pour le bien être, pour un mieux être.

Alors qu'est ce que l'holopsonie?

Dominique Bourdin : L'holopsonie, ca vient du grec « holos », ca traite la globalité, « psy » parce que ça traite la dimension psychologique de tous les problèmes et « sonie » pour les sons. C'est une des formes de ce qu'on appelle la « psycho -phono –logie », c'est ce qu'a fait Tomatis, c'est ce qu'a fait Bérard. L'holopsonie s'est inspirée des travaux du Dr Bérard, qui était un contemporain de Tomatis, qui avait fait un travail vraiment intéressant; il était assez âgé, il n’a pas voulu évoluer, mais à son âge ça se comprend aussi très bien. Je me suis équipé avec son matériel au démarrage, j'ai repris ce travail là parce qu'il avait des résultats déjà assez satisfaisants.

C'est une méthode finalement assez simple puisque elle consiste à faire un test d'écoute, c’est à dire à regarder le seuil d’audition des personnes, oreille par oreille, fréquence par fréquence.

Le spécialiste ORL, quand il fait ça, il va repérer des pathologies de l'oreille, des maladies de l’oreille, des surdités à cause du vieillissement, d’expositions au bruit, des troubles circulatoires, des otites à répétitions…

Nous ce n'est pas ce qui nous intéresse. Ce que nous voyons se superpose à ces problèmes là, mais ce qui nous intéresse c'est surtout que chez n'importe quelle personne, qu'elle entende bien ou moyennement bien, on va toujours trouver des pics d'hypersensibilité à certaines fréquences et des creux d'hypo sensibilité à d'autres fréquences. Et ces pics et ces creux correspondent à une partie du corps dans son expression symbolique.

Par exemple :

Vous avez tendance à faire des problèmes de gorges, parce que vous avez du mal à vous exprimer, ça peut se traduire de temps en temps par des angines ou par une extinction de voie, une fragilité…

Si on fait un test d'écoute à ce moment là, on va trouver un pic ou un creux sur 4000 Hz qui est la fréquence de la gorge.

Vous avez des problèmes d'estomac, une tension, un nœud à l'estomac qui peut aller jusqu'à l'ulcère, voir pourquoi pas à un cancer de l'estomac : la symbolique de l'estomac est souvent lié à la relation à la nourriture et à la mère nourricière, la peur de manquer de l'essentiel.

Si on fait un test d'écoute à quelqu'un qui a un problème à l'estomac, on va trouver un pic ou un creux à 2000Hz. Il va entendre trop bien ou moins bien le 2000 Hz par rapport aux fréquences d'à coté.

Si il y a un problème d'ovaire ou d'utérus qui peut être en lien avec la sexualité ou avec la maternité, on va trouver un pic ou un creux à 1000Hz.

Une entorse du genou va donner un pic ou un creux à 500 Hz.

Ca c'est la base qui va nous permettre de valider, ce que l'on verra peut être dans un instant, le fonctionnement hologramique du corps puisque ces tests d'écoutes permettent de démontrer que l'ensemble du corps est représenté dans l'oreille interne. Au sens scientifique contemporain du terme, c'est une démonstration, puisque c'est une mesure objective.

Si c'est vrai pour l'oreille, on peut largement extrapoler sur d’autres techniques :

C'est vrai pour l'œil, ça donne l'iridologie.

C'est vrai pour les cheveux, ca donne la coiffure énergétique.

C'est vrai  pour les dents, ca donne la dentisterie énergétique.

C'est vrai pour l'acupuncture qui travaille sur la peau et les méridiens.

C’est vrai pour les pieds avec les massages réflexes. Etc.

Ca valide du même coup d'autres techniques thérapeutiques qui prétendent aborder l’ensemble du corps à partir d'un morceau.

Ca c'est un premier point qui est intéressant, l'autre point c'est que le traitement qui consiste à faire écouter de la musique.

C'est là où on vient sur le vif du sujet.

Cette musique, c'est une musique qu'on choisit parmi une gamme de cd à bande passante assez large et avec une bonne dynamique, qui ne soit pas de la hard musique, que ça soit de la musique harmonieuse.

Cette musique on va la découper en tiers d'octave, grâce à l'électronique et à l'informatique.

On va pouvoir filtrer les tiers d'octave correspondant aux pics d'hypersensibilité et on va augmenter les tiers d’octave correspondant au creux d’hypo-sensibilité.

On rajoute un système de bascule grave/aigu, c'est à dire que les personnes n'entendent que les graves ou les aigus de façon aléatoire, irrégulière, sur les deux oreilles séparément.

La sensation c'est comme un coup de torchon dans les oreilles et en quelques séances on arrive à effacer ces pics et ces creux.

Et là c'est comme si on détricotait les nœuds que les gens se sont tricotés; par exemple la tension dans la gorge s’il y avait un pic à 4000 Hertz, le nœud à l’estomac s’il y avait un pic à 2000 hertz. Etc.

Et cerise sur le gâteau, c'est que souvent on observe à ce moment là, si ce n'est pas déjà présent, une remonté à la conscience de souvenirs des événements mal vécus, symbolisés par l'organe qui souffrait, sur lequel on avait trouver un pic ou un creux sur le test d'écoute et qui s’est effacé avec les séances de musique. Et là ça va jouer sur toute la composante psychologique des problèmes, y compris les problèmes physiques.

Anthony Doux : D'accord, c'est assez incroyable! En fait, à une fréquence donnée correspond un endroit du corps, auquel correspond un problème physique, un problème émotionnel, un problème mentalPar exemple si on a un pic à 2000Hz ou si on a un creux à 2000 Hz, quelle est la différence entre le pic et le creux?

Dominique Bourdin : Il semblerait, mais j'ai absolument aucune certitude, que quand il y a un pic c'est plutôt genre blocage et excès d'énergie à cet endroit là, et quand c'est un creux, c'est un vide d'énergie. Mais alors ça, c'est très difficile à démontrer et j'ai envi de dire, on s'en moque.

Parce que nous, c'est pas le diagnostique qui nous intéresse, mais le résultat.

Et même l'interprétation des courbes, qui en général, parle bien aux gens, parce qu'ils se rendent bien compte que des niveaux du corps sont perturbés. Cette interprétation, c'est même pas ça qui est essentiel, ce qui est essentiel c'est ce qu'il ressort quand on fait écouter de la musique. Parce que c'est ça qui peut être travaillé sur le moment.

Anthony Doux : En tant que musicien, il est assez facile de jouer à certaines fréquences, mais du coup c'est plus difficile de les enlever. On peut créer, on peut jouer des morceaux...

Dominique Bourdin : Ca peut être intéressant de créer des morceaux de musique à dominante de certaines fréquences.

A la limite on pourrait même avoir un bruit blanc pour balayer toutes les fréquences, mais ça, on n'a pas encore essayé...J'ai le bruit blanc, mais je n'ai pas encore essayé le traitement comme ça.

Les résultats, on va les avoir sur différents problèmes :

Ca va faire une dynamisation du cerveau, ça va augmenter les capacités de concentration, d’imagination et de créativité.

Le cerveau cherche à recréer la musique originelle, donc il va travailler, il va se créer des nouveaux circuits. Et là on a des résultats d'amélioration scolaire tout à fait important. Et puis pour les personnes d'un certain âge, ça leur remet en route les fonctionnements du cerveau. C'est déjà une première chose. Ce n’était pas fait pour ça, mais on s’est aperçu que ça fonctionnait.

Ca va donner des résultats tout à fait intéressant aussi dans l'apprentissage des langues puisque l’apprentissage des langues est lié à l’oreille. On reproduit les sons qu’on entend bien.

Il faut savoir que la langue française est une langue qui a une bande passante étroite par rapport au russe ou à l'anglais ou à d'autres langues. Et donc le français qui est habitué à entendre des fréquences sur une faible bande passante a du mal à apprendre les autres langues. Donc là, on lui ouvre l'oreille et du coup ça facilite l'apprentissage.  Alors ça, j'ai envi de dire c'est les effets secondaires qui n'étaient pas prévus au départ de ce travail là.

On va avoir des améliorations : des troubles du sommeil, des tendances dépressives, des allergies, puisque dans les allergies il y a pratiquement toujours une composante psychologique, des enfants qui ont des problèmes de comportements, qui ont des problèmes de scolarité à cause de problèmes de comportements par exemple.

On va avoir des résultats sur des problèmes physiques qui sont liés aussi particulièrement à des problèmes psychologiques.

Je me souviens d'une expérience sur deux sciatiques qu'une opération n'avait pas réussi à traiter, que je n’arrivais pas à traiter avec l’acupuncture et les couleurs. On a fait un test d'écoute, on a fait quelques séances de musiques et les deux personnes dans la même période ont vu leurs sciatiques se résorber.

En creusant un peu, on s'aperçoit que c’est des problèmes symbolisés par l’organe qui souffre. La sciatique c'est souvent "j'en ai plein le dos" ou c'est lié à la relation de couple. Pour ces deux personnes là, je ne me souviens plus;

Anthony Doux : Vous avez d'autres anecdotes et bienfaits liés à l'holopsonie?

Dominique Bourdin : Pour le sommeil par exemple, je me souviens d'un monsieur qui était venu pour ça, spécifiquement pour ça. On faisait à l'époque 20 séances à raison de deux par jours, avec un test de contrôle au milieu. Il avait commencer sa cure, il vient un vendredi matin, et puis il ne vient pas le vendredi après midi, il ne vient pas le samedi, il ne vient pas le lundi matin, on se dit « quand même il exagère, il aurait pu nous prévenir », il vient le lundi après midi en s'excusant, il dit : "je viens de me réveiller".

Et ses problèmes de sommeil étaient réglés, c’était terminé.

Anthony Doux : Il avait récupéré des années de sommeil...

Dominique Bourdin : On peut avoir des réactions étonnantes puisque je me souviens d'un jeune qui avait des problèmes aux intestins, il avait fait tous les examens possibles et imaginables à l’hôpital, traitements par médicaments, rien n’y faisait.

On s'est dit, on va faire un traitement avec la musique. Test d’écoute : je ne sais plus ce qu'on a trouvé comme pics, mais surement quelque chose sur le 1200 ou le 1500 hertz, puisque ça correspond à l'intestin; Il a fait quelques séances de musique. Et là il a fait un œdème de Quincke, c'est à dire une réaction allergique très violente avec le cou qui a gonflé, qui aurait pratiquement justifié une hospitalisation. Mais que j'ai réussi à l'époque à récupérer avec l'acupuncture et avec les couleurs et ça a été son dernier œdème de Quincke !

Je pense aussi à un autre exemple : c'est une dame venait parce qu'elle avait des tics, elle bougeait la tête par secousse et par période dans la journée. Elle pouvait faire entre 10 et 15 séries de secousses : la tête partait de gauche à droite, elle n’arrivait pas à la retenir. Elle a commencé les séances de musique, et à partir de la troisième séance, elle bougeait la tête toute la journée. Toute la journée elle secouait la tête dans tous les sens. Ca a commencé à me faire un petit peu balisé parce que ça a duré comme ça jusqu’à la 19ème séance… et à la 19ème séance terminé! Elle est revenue, elle n'a plus fait une seule secousse.

Je l'ai revu deux ou trois ans après, elle m'a dit : " ca été terminé ! De temps en temps, je refais un petit coup comme ça, mais quand je suis contrarié "

Ca a été terminé.

Je pense aussi à une autre personne qui faisait des crises d'épilepsie. On a commencé le traitement. Elle nous a fait une bonne crise d'épilepsie dans le centre, ça a été même assez violent. Ca a été sa dernière crise d'épilepsie, à ma connaissance par ce que ça fait des années que je ne l'ai pas revu.

Je pense à un autre exemple d'une jeun fille étudiante qui était vraiment pas bien dans ses baskets. Vraiment pas bien.

Elle a commencé ce traitement parce que ça lui paraissait une idée intéressante. Sur le fauteuil où elle écoutait la musique, elle a vécu sa naissance.  Et je suis arrivé vraiment pour la naissance, c’est à dire c’était comme un enfant qui naissait (elle avait une vingtaine d’année) avec déformation du visage, déformation des épaules, vraiment un bébé qui passe la matrice. Je suis arrivé pour la prendre dans mes bras.

Derrière ça elle a fait une réaction, un délire, où elle s'est retrouvée transportée à Amiens avant la guerre. Elle nous décrivait tout ce qu'il se passait avant la guerre. Qu'est ce qu'il s'est passé vraiment ça...

Ca a duré 15 jours. Je rassurais les parents en disant si ça se passe comme ça, c'est que ça doit se passer, car ce n'est qu'un travail en miroir finalement, on donne une information au corps qui correspond à ce qu'il nous a envoyé comme information. On n’a jamais eu réellement de problème. Et effectivement 15 jours après c'était terminé, elle a récupéré, elle est sortie de son délire, elle s'est retrouvée, elle a pu poursuivre ces études normalement.

Là, j’ai plein d’exemples qui me viennent à la tête…Je pense aussi à une fille qui était en 6ème, qui vient faire une cure au mois de Novembre, elle avait 8 de moyenne. Elle a raté une semaine d'école et à Noël, elle avait 10 ou 12 de moyenne. En un mois et demi de temps, elle avait basculé dans une dynamique positive pour sa scolarité ; Et j'ai revu le père, il n'y a pas très longtemps, puisque cette histoire était dans les débuts et depuis il est passé de l’eau sous les ponts, mais c'est des anecdotes dont je me souviens bien parce que ça m'a marqué, et le père l'a confirmé : c'était vraiment un déblocage.

Voilà quelques exemples.

Anthony Doux : C'est vrai que ça peut aussi jouer sur le lien social : ne pas entendre, du coup de la difficulté à comprendre, de la difficulté à être en lien…à apprendre…Ca joue sur plein de choses. Ca résout plein de choses.

Dominique Bourdin : Bien sur ça facilite la communication, puisque la communication est beaucoup liée à l’oreille. Tout à fait.

Alors la difficulté pour nous aujourd'hui par rapport à l'holosponie, c'est de repérer «qu'est ce qui fait quoi, parce que on met pratiquement toujours en synergie avec d’autres techniques :

Quand on voit ce que ça donne quand on fait ça tout seul !

Quand on voit ce que la chromothérapie fait déjà elle toute seule !

Alors quand on associe irrigation colonique, musique, couleur, rien que ça déjà, c'est un travail sur tous les plans de l'être !

Anthony Doux : Vous parliez tout à l'heure d'hologramme. C'est quoi ce concept d'hologramme?

Dominique Bourdin : L'holopsonie a cette caractéristique, c’est qu’elle démontre objectivement la notion de fonctionnement holographique du corps.

L’holographie c’est quoi ?

Pour moi, l'holographie c'est une base intéressante de compréhension de l'être humain, de ce que l'on fait sur cette planète.

C'est pour ça que je développe un petit peu cette idée là.

L’holographie, c'est une technique photographique qui consiste à prendre en photo un objet avec une lumière laser, une lumière qui a une très courte bande passante, qu’on utilise pour la chirurgie et dans des tas de domaines. Là, on l’utilise pour faire des photographies, avec un système optique qui s’appelle les fentes de Young. Quand on développe le cliché de la photo qu’on a prise, on ne va pas voir sur le cliché l’image de l’objet, on va voir des stries d'interférences lumineuses.

Mais si on projette le cliché  dans les conditions de la prise de vue, on va retrouver une image de l’objet en relief, c'est la première caractéristique de l'holographie. On pourra traverser, aller voir derrière, c’est assez fascinant d’ailleurs, par ce qu’on prend la photo de devant, on peut faire le tour, on peut passer à travers.

La deuxième caractéristique qui nous intéresse ici particulièrement, c’est que si on prend un morceau du cliché, quelque soit l’endroit où on le prends, quelque soit la taille du cliché, si on le projette dans les conditions de la prise de vue, on va retrouver toujours une image de la totalité de l'objet.

Simplement on va changer de point de vue en fonction de l'endroit où on prend le morceau, et on va perdre en relief en fonction de la taille du morceau.

Donc ca veut dire que chaque partie du cliché contient des informations de la totalité et permet de restituer la totalité, d’un point de vue de la totalité.

Dire que le corps fonctionne comme un hologramme, c'est dire que chaque partie du corps contient des informations de la totalité et permet de donner accès à la totalité.

C'est ce que l'on fait avec l'oreille. Le petit bonhomme est dans l'oreille interne. Par de la musique modifiée, en fonction de la façon d’entendre, on va toucher à l’ensemble du corps. L’ensemble du corps sur toutes ses dimensions, c'est à dire physique, énergétique, émotionnel, mental et on va même toucher la notion de sens.

Ce que je n'ai pas développé tout à l'heure, c'est qu’en fait, souvent ça facilite les prises de conscience, ça fait remonter à la conscience des souvenirs, des événements qui ont été mal vécus. Après le rôle du thérapeute, ca va être d’aider les gens à transformer ça en quelque chose qui les fait grandir. Ca ne suffit pas de libérer les mémoires, ça ne suffit pas de faire les prises de conscience (c’est la faut à ci, à ça, si je vais pas bien…), il faut encore "transformer sa merde en compost", c'est une expression que j'aime bien utiliser parce que ça dit bien ce que ça veut dire ; C'est à dire permettre aux gens de transformer quelque chose qu'ils ont mal vécue, en quelque chose qui les font croitre, qui les font grandir.

L'holographie nous confirme qu’on fonctionne comme un hologramme (pour revenir à cette notion d’hologramme).

Ca veut dire que chaque partie du corps contient des informations de la totalité.

Ca va nous permettre de comprendre certaines techniques thérapeutiques, mais en plus, pour moi, ca nous permet de comprendre ce que l'on fait sur cette planète :

Parce que si c'est vrai pour un organe par rapport à l'ensemble du corps. C'est vrai pour une cellule, pour une molécule, on le retrouve avec l'ADN, c'est vrai dans l'infiniment petit probablement. Je ne vais pas trop le développer parce que c’est un peu compliqué à aborder, mais, c'est vrai aussi dans l'infiniment grand. C'est à dire que l'ensemble de notre corps lui même peut être l'hologramme d’une dimension qui est de l’autre côté du cerveau ; le cerveau devenant un filtre photographique, si on veut, puisque c’est lui qui construit le corps. Et on peut considérer qu’il nous met en contact avec un objet dont nous sommes l’image. L’image de quoi ? L’image de l’ensemble de l’univers, que l'on peut appeler Dieu si on reste dans une culture judéo-chrétienne, à ce moment là, nous sommes « à l'image de Dieu », que l'on peut appeler « Amour inconditionnel » parce que, que fait d'autre que d'aimer tout ce qui existe, il n’y a pas de jugement dans l’univers, tout Est, tout est juste.

A ce moment là, c’est intéressant parce que ça fait de nous, une image hologramique de l’univers ou une image de Dieu, et du coup nous avons la responsabilité de notre façon d'être cette image de Dieu sur la Terre. Et si je fais l'équivalence entre Dieu, Univers et Amour Inconditionnel, ça veut dire que notre tache sur cette terre c'est d'incarner de l'amour. Nous avons la responsabilité de notre façon de créer de l'amour sur cette terre. Et ça, ça donne sens à notre vie.

Là où on occulte un peu l'essentiel parce qu'on nous emprisonne un petit peu dans une société de consommation, une société de l’avoir : pour avoir, il faut faire pleins de choses...

Cette notion d'hologramme de l'univers nous permet de penser plus une dimension d'être ; et tout notre cheminement sur la terre, finalement c’est d’aller vers ça.

Devant n’importe quelle situation, quand je dis « transformer sa merde en compost », la seule question importante à se poser c'est : « En quoi dans cette situation là, aujourd'hui, je suis plus créateur d'amour pour moi et pour les autres ? » C’est à dire plus de respect, dans une dynamique d’être pour moi et pour les autres.

Anthony Doux : plus que dans une dynamique d'avoir et de faire. Etre, puis faire, puis avoir.

Dominique Bourdin : Du coup, tout le sens de nos thérapies va vers ça. Et ce qui est tout à fait intéressant, c'est que, même si on ne dit pas, on ne fait de prosélytisme ici, on accompagne les gens avec les tests, on les accompagne en fonction de là où ils en sont ; les témoignages vont presque toujours signifier qu'ils ont, retrouvé, découvert ou redécouvert quelque chose de l'ordre de l'amour. Et ça, j'ai trouvé ça assez fascinant parce que finalement on leur nettoie la tête, on leur nettoie le ventre, on leur nettoie la structure vibratoire, on les aide à se régénérer et puis finalement ils disent : « j’ai envi d’aimer, j’ai envi de créer de l’amour. »

Anthony Doux : On revient à quelque chose de complètement naturel.

Dominique Bourdin : Complètement, c'est vraiment le sens de l'existence.

La générosité de la planète que l’on passe beaucoup de temps à massacrer est extra-ordinaire. La nature Est, la nature est généreuse. Elle est dans un amour inconditionnel.

On a des choses à apprendre...

Anthony Doux : On va s'arrêter sur ce mot là, "être amour", " redevenir amour", avoir cette responsabilité là. Merci beaucoup Dominique.

Lire la suite


Voyage sonore

  • Un voyage sonore, qu’est ce que c’est?
  • Le déroulement du voyage sonore
  • Les ressentis et transformations bénéfiques.

Un voyage sonore, qu’est ce que c’est?

Bols tibétains

C’est un soin musical, un bain sonore… Un voyage dans l’inconscient… C’est être bercé par des vibrations sonores qui vous entrainent dans d’autres univers d’apaisements et de relaxations intenses et profondes.

Ces soins sonores novateurs sont basés sur plusieurs enseignements. Le voyage sonore est donné pour une seul personne ou bien pour un groupe. Pour lire des ressentis de voyageurs afin d’imaginer ce que pourrait être votre voyage individuel (cliquez ici) ou collectif (cliquez ici).

J’utilise les instruments tels que les fameux bols chantants tibétains, les cymbales et clochettes tibétaines, le bol en cristal, le gong, une pyramide en cristal, le tambour chamanique, l’accordéon chromatique, le tamboa, la kalimba, les diapasons, le kigonki, le tubalophone, l’accordina… s’orchestrant avec le chant harmonique et créant une sensation unique de bien être.

Le déroulement du voyage sonore

Instruments voyage sonore

Vous êtes allongé, habillé, les yeux fermés. Lentement, je me déplace autour de vous en improvisant musicalement tout en douceur. Émergent alors différents styles musicaux, différentes gammes, différents rythmes, mélodies, atmosphères et sonorités qui sont en résonance avec vos symphonies intérieures. La voix et les instruments colorent ces ambiances. Découvrez les différents soins sonores…

Respirer …avec l’accordéon, Résonner …avec les bols tibétains,

Se restructurer …avec le tambour, S’harmoniser …avec le chant harmonique.

Les ressentis et transformations bénéfiques

Les vibrations sonores relaxantes, dynamisantes, restructurantes occupent tout l’espace, tout votre espace. Laissez vous bercer, plongez dans une autre dimension… Et gagnez en qualité de présence, en fluidité des énergies, en ancrage, en légèreté, en “bien-être”…

Les plus

Différents soins adaptés : pour tous, pour femmes enceintes, seul, en couple, et même avec deux praticiens. Le fait que les personnes restent habillées pendant la séance représente un avantage pour grand nombre de personnes. À la fin de la séance, lors d’un entretient, vous avez la possibilité de faire part des impressions ressenties. Ainsi, si nécessaire, nous pouvons fixer un point de départ pour la séance suivante.

Retour d’expériences

Jeanne (danseuse, Paris)

“Mars 2012. Massage sonore…. Allongée, les yeux fermés, le corps le plus disponible et détendu possible, je vais vivre cette nouvelle expérience …. Ou plutôt ce voyage… Car il s’agit bien là d’un voyage unique, d’une rencontre entre la musique improvisée par Anthony Doux, mon corps physique et mon mental. Les yeux fermés, je perds un peu mes repères… Arrivent progressivement des sons de différentes couleurs, clochettes, bols tibétains…Je les sens se rapprocher, s’éloigner, tourner autour de moi. Je sens l’air que provoquent les déplacements d’Anthony Doux lorsqu’il dépose les sons dans l’espace, une présence bienveillante et respectueuse de mon état. Au début une sorte de vertige m’envahie et puis doucement mon corps se repose, accepte et accueille les vibrations engendrées par la musique. Certains sons viennent plus particulièrement réveiller des émotions, mon corps réagit, une larme, même, coule sur ma joue droite, des images de mon enfance arrivent…. Mouvement, couleur et sonIntense mais nullement agressif le voyage continu… Accordéon, voix, percussion et tambour qui résonnent différemment selon que le son est éloigné ou rapproché de moi et aussi selon la partie de mon corps au dessus de laquelle le son est généré … J’ai parfois la sensation que tout mon squelette vibre des pieds à la tête. Le tambour au dessus de mon sternum, de mon ventre et entre mes chevilles est très clairement localisable et laisse une sensation d’oxygénation. Mon corps est à la fois lourd et léger … Dernier son qui résonne …. Une suspension qui me permet de revenir en douceur, de me poser avant mon retour à la verticalité. Une fois debout je me sens bien ancrée sur mes appuis, la colonne vertébrale longue et l’esprit serein….”

(Crédits photos : Photo 1 : CharlieLDC; Photo 3 et 4 : Denis Colette)

Vous aussi, prenez votre billet pour le voyage et laisser vos commentaires sur vos sensations 🙂