Cohérence cardiaque et musicothérapie, Congrès MC3

Deux jours a échangé sur la cohérence cardiaque avec une cohérence du coeur énergisante et lumineuse : voilà l’expérience de ce premier Congrès mondial sur la Cohérence Cardiaque. Présidé par David O’Hare et organisé par Marie Caiazzo. Un pur bonheur.

J’ai été heureux d’y partager ce sujet qui me tient à coeur 😉

Présentation écrite de mon intervention à la conférence :

« Il y a quelques années, j’avais de la difficulté à maintenir une régularité dans l’utilisation d’outils que j’expérimentais pour mon bien être. J’essayais un outil 1 semaine, 15 jours, 3 semaines, et je passais à un autre. Et pourtant j’avais envi, je cherchais quelque chose qui puisse s’ancrer dans le temps. Parce que c’est aussi de cette façon là que les plus grands bénéfices s’installent.

J’ai découvert la cohérence cardiaque, j’ai lu des livres à ce sujet, ça m’a passionné, ça a tout de suite résonné en moi. Et pour essayer, je me suis retrouvé devant mon ordinateur à devoir regarder un guide visuel, avec une pastille qui monte et qui descend.Et là je me suis dit : « oh non, pas devant un écran, je passe déjà trop de temps devant l’ordi ou un écran… » J’imaginais plutôt ressentir la cohérence cardiaque en fermant les yeux.

Alors là, j’ai pris mon accordéon et j’ai enregistré le souffle de l’accordéon dans la temporalité de la cohérence cardiaque. Sur l’accordéon, il y a ce qu’on appelle, une touche d’air qui permet d’ouvrir et de fermer le soufflet sans faire de musique. On obtient un son qui se rapproche du son du vent ou de celui flux et du reflux de l’océan. Qui se rapproche de la respiration bien sur.

Et c’est comme ça que j’ai commencé à expérimenter la cohérence cardiaque : sur mon tel, mon lecteur de mp3, sur mon ordinateur mais en fermant les yeux. C’était déjà très agréable, facile, simple et praticable partout.

Mais j’avais aussi envi de bénéficier des divers outils de la musique pour notre bien-être. Alors, j’ai composé et enregistré des musiques spécifiques pour accompagner ce mouvement d’inspir et d’expir.

En travaillant sur 2 axes : l’axe des fréquences et celui de l’équilibre des hémisphères cérébraux.

– Les fréquences : les fréquences sacrées, la fréquence d’accordage en 432 Hz, la ronronthérapie, les fréquences filtrées initiées par le Dc Tomatis.

– L’Equilibre des hémisphères cérébraux : plusieurs moyens sont possibles pour cela. Un moyen naturel et agréable est par l’accordéon. Vous allez comprendre : nous avons deux hémisphères cérébraux et l’accordéon a 2 claviers, un gauche et un droit. C’est le seul instrument acoustique avec deux claviers identiques avec un clavier à chaque main. (Cela est vrai pour les accordéons chromatiques de concert) Avec une écriture musicale particulière on peut inviter les hémisphères à se synchroniser.

Et de là est né un premier album Cœur symphonique, le premier album pour pratiquer la cohérence cardiaque par guide auditif et musical.

J’ai ressenti et compris alors quelque chose de fabuleux : la co-influence de la musique et de la cohérence cardiaque.

C’est un cercle vertueux : La cohérence cardiaque amplifie les bienfaits de la musique. Et la musique facilite la pratique de la cohérence cardiaque et amplifie les bienfaits de la cohérence cardiaque.

Cela créer une synergie très intéressante, qui peut être à la fois reposante, à la fois dynamisante.

Le guide auditif favorise une pratique agréable et en plus de tous les bienfaits spécifiques à la cohérence cardiaque (stress, sommeil…) et à la musique (stress, sommeil…), il y a une synergie transformationnelle de bénéfices et de sensations : stimulation et développement des perceptions sensorielles, temporelles, etc.

Les retours de ce premier album « Cœur symphonique » ont été unanimes. Ce qui m’a encouragé à poursuivre l’aventure. Aujourd’hui, j’ai réalisé 5 albums composés de guides respiratoires auditifs (Coeur symphonique, Coeur symphonique 432, Caresse, Métamorphose, et Amplitude, voir tableau ci-après) dont le dernier en collaboration avec Armelle Tréguier, sophrologue, qui vous parlera tout à l’heure d’une autre forme d’induction sonore pour la cohérence cardiaque : l’induction par le Verbe.

Il y a trois autres situations fortes intéressantes où j’utilise la cohérence cardiaque :

Les participants sont invités à respirer naturellement en suivant le guide auditif proposé et joué en direct. Puis à entrer progressivement dans un mouvement spontané. Il se passe alors des libérations magnifiques : déverrouillages de blocages corporels et psychiques.

  • Avant les spectacles et concerts vibratoires :

Le public est invité à respirer quelques minutes sur les guides auditifs avant le début du spectacle. Nous respirons tous ensemble. 3 minutes plus tard, l’harmonisation entre tous est déjà réalisée et le concert commence avec une énergie posée, intense et lumineuse. C’est merveilleux à vivre. Les concerts et l’expérience en sont complètement transformés.

  • Cohérence cardiaque et mandala. Mettre en couleur les mandalas de Nathalie Chappé, avant, pendant ou après la respiration favorise la concentration, la confiance en soi. Imaginez… Les mandalas avant de colorier sont magnifiques. A chaque nouvelle touche de couleur, ils sont encore plus magnifiques. Cela jusqu’à la fin du coloriage. C’est une expérience forte pour la confiance en soi et l’estime de soi, tout en étant en cohérence cardiaque. Pour les petits et les grands ! Nathalie Chappé a créé des mandalas en rapport avec chaque pistes des albums Coeur symphonique et Voyage sonore 432.

M.E.R.C.I de votre attention.

M.E.R.C.I la cohérence cardiaque, M.E.R.C.I la musique ! « . Anthony Doux

 

 

Voici un tableau de présentation des albums, guides respiratoires auditifs pour la cohérence cardiaque :

 

Découvrez tous les guides auditifs : https://doux-anthony.wixsite.com/anthonydoux/albums-musicaux

Retrouvez tous les intervenants de Congrès M3C et les thématiques de leur conférence :

http://desmusiquespourguerir.com/intervenants-du-congres-coherence-cardiaque-2018-a-marseille/

(Visited 557 times, 1 visits today)