Cohérence cardiaque, yoga et guide respiratoire auditif

Cohérence cardiaque, yoga et guide respiratoire auditif

Témoignage de l’expérience du yoga, avec les guides respiratoires auditifs de cohérence cardiaque.

« Je suis Françoise Sala, je viens de fêter mes 60 ans. Dans la vraie vie, je travaille à la mairie de ma commune au service de la Petite Enfance. En parallèle, je suis, depuis 2021, une formation pour être enseignante en Yogathérapie. L’envie m’est venue à force de voir tout autour de moi, plein de personnes qui n’allaient pas bien, dans un monde où on nous en demande toujours plus et où, à force de courir,  on ne prends plus du temps pour soi.  C’est une formation vraiment enrichissante où j’ai pu approfondir notamment mes connaissances en pranayama et bien sûr, la cohérence cardiaque. Je suis déjà des personnes qui ont envie de prendre leur santé en main. C’est un rôle qui me plait, qui m’apporte beaucoup sur un plan humain et me fait grandir jour après jour.
Après avoir pratiqué la danse classique, le contemporain, le Pilates, je suis venue tout naturellement au yoga, comme une évidence, après un problème de santé. Je peux dire aujourd’hui que le yoga et ses enseignements ont changé ma vie en mieux et mon objectif est de partager.

La pratique de la cohérence cardiaque est pour moi un outil indispensable dans la gestion du stress et pour un meilleur équilibre physique, émotionnel et mental. C’est une pratique simple, accessible à tous, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. Même si elle demande du temps (3 fois 5 minutes par jour), ces bienfaits pour la santé, l’immunité, la lutte contre le stress, l’anxiété notamment sont indéniables.

Avant de méditer, en introduction d’une séance de yoga ou juste pour faire une pause, la cohérence cardiaque permet de s’arrêter, de prendre du temps pour soi, de lâcher-prise dans sa journée souvent intense.
L’intérêt des guides respiratoires auditifs pour la cohérence cardiaque, c’est que l’on peut la pratiquer les yeux fermés, ce qui permet de se connecter à sa respiration, à l’instant présent. On se laisse guider par les sons. Le mental se calme, la respiration est régulière et fluide.

J’utilise régulièrement les guides respiratoires auditifs d’Anthony Doux dans ma pratique quotidienne de yoga, avec, en fond musical, des sons sur le rythme de la cohérence cardiaque. En fait, je teste sur différents exercices, différentes postures : yoga restaurateur, relaxation, toutes les postures statiques de yoga. Cela m’aide à lâcher-prise, à être plus en conscience dans les postures car concentrée sur mon rythme respiratoire, à mieux sentir les sensations dans mon corps. J’aime aussi faire l’harmonisation des Vayus, ces courants énergétiques que nous avons dans le corps, sur le rythme de la cohérence cardiaque car pour moi, c’est juste le bon tempo. Plusieurs exercices d’ailleurs de yogathérapie peuvent se faire ainsi.

Cela dit, la posture idéale pour pratiquer la cohérence cardiaque reste la posture assise sur une chaise ou en tailleur, le dos bien droit, une main posée sur le ventre pour bien ressentir lorsqu’il se gonfle à l’inspiration, se dégonfle à l’expiration ; l’autre main sur le cœur. Ou encore les mains en Chin Mudra (le pouce et l’index se touchent, les autres doigts sont relâchés) pour actionner la respiration abdominale. Je dépose également une intention avant de débuter : une phrase, une pensée, ma raison de pratiquer ici et maintenant.

Je privilégie la respiration par le nez, à l’inspiration comme à l’expiration comme pratiquée par les yogis. Et si possible avec un sourire sur les lèvres !

 

 

Les gains de l’utilisation d’un guide auditif de cohérence cardiaque que j’ai pu observer lors de ma pratique quotidienne ou des cours de yoga que je donne à des proches, c’est plus de calme, plus de présence dans les postures, plus d’attention, plus de connexion à notre respiration.

Je continue de tester au fur et à mesure que j’avance dans ma pratique du yoga.
Pour certaines personnes adeptes de la cohérence cardiaque, la musique n’est pas conseillée pour la pratique. Je trouve qu’au contraire, c’est un plus qui permet de dégager notre mental du comptage des respirations, d’être plus libre. En yogathérapie, la musique n’est pas non plus privilégiée dans la pratique mais pour moi, c’est presque indispensable !

S’il est vrai qu’il n’est pas toujours évident de prendre du temps pour pratiquer la cohérence cardiaque, le fait d’avoir à sa disposition des guides auditifs plaisants à écouter permet de joindre l’utile à l’agréable et d’activer sa motivation !

Voici une vidéo réalisée pour la pratique de pranamayakosha en cohérence cardiaque avec une compilation de guides respiratoires auditifs d’Anthony Doux

 

 

Alors, êtes-vous prêt(e) à entrer en Immersion dans votre espace du coeur ? 🙂

 

 

(Visited 92 times, 21 visits today)

Privacy Preference Center